Le Lézard
Classé dans : Santé, Le Covid-19
Sujets : Lawsuit, Statement

Xlear dépose une réponse modifiée à l'action en justice intentée par le gouvernement, concernant les déclarations sur la Covid-19 ; et fournit des données complémentaires venant soutenir l'utilisation de Xlear comme protection additionnelle


Xlear a déposé une réponse modifiée suite à l'action en justice intentée par le gouvernement américain contre l'entreprise. Selon Nathan Jones, PDG de Xlear, la réponse modifiée sert trois objectifs principaux : Premièrement, elle fournit à la cour des données complémentaires à l'appui des déclarations de Xlear selon lesquelles l'hygiène nasale est une protection supplémentaire dans la lutte contre la COVID-19, que nos responsables de la santé publique ignorent ; deuxièmement, elle explique dans quelle mesure l'action en justice du gouvernement américain constitue un effort de censure contre une position scientifique distincte de sa stratégie centrée uniquement sur la vaccination, laquelle s'est révélée être un échec dans la lutte contre la maladie ; troisièmement, elle documente les affirmations des experts, y compris celles du Dr Fauci, où il est établi que le nez est l'endroit crucial pour lutter contre le virus.

La réponse modifiée de Xlear fournit les résultats de deux nouvelles études qui appuient les déclarations de Xlear au sujet de l'utilisation de son vaporisateur nasal comme potentielle protection supplémentaire contre la COVID-19 :

Et M. Jones d'ajouter : « Il ne s'agit certes pas des essais cliniques randomisés auxquels le gouvernement attache une importance majeure, mais les preuves sont indéniables et de plus en plus nombreuses que l'hygiène nasale devrait être utilisée comme protection supplémentaire contre la COVID-19. Qui plus est, les autorités gouvernementales ont récemment annoncé qu'elles n'exigeraient pas d'essais cliniques randomisés pour les nouveaux vaccins contre les variants (ladite exigence ne semble s'appliquer que lorsque cela arrange le gouvernement). »

M. Jones a par ailleurs fait remarquer que les variants du SARS-CoV-2 étaient tous des souches de coronavirus ; or, les experts recommandent depuis longtemps l'hygiène nasale pour lutter contre les coronavirus. « En règle générale, les méthodes de prévention et les modalités de réduction des symptômes (p. ex., médicaments en vente libre, lavage des mains) ne sont pas spécifiques à un variant ; elles sont utilisées contre les rhumes et la grippe sans distinction, nombre d'entre eux étant provoqués par les coronavirus. Une mesure préventive que les experts, y compris le gouvernement américain, recommandent pour lutter contre le rhume, et notamment les infections à coronavirus, réside dans l'hygiène nasale. » DeGeorge KC, Ring DJ, Dalrymple SN. Treatment of the Common Cold. Am Fam Physician. 1er sept 2019 ; 100(5) : 281-289. PMID : 31478634, réimprimé par les Instituts nationaux pour la santé (NIH) en tant qu'autorité, à l'adresse https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/31478634/ (« Les traitements dont l'efficacité a été prouvée pour les symptômes du rhume [infections à coronavirus] chez l'adulte comprennent les analgésiques en vente libre, le zinc, les décongestionnants nasaux . . . Les seuls traitements dont la sécurité et l'efficacité sont établies pour les enfants sont... l'irrigation nasale à l'aide de solution saline . . . »). « C'est du bon sens, et précisément ce qui semble faire défaut à la réponse à la COVID, apportée par notre gouvernement », a ajouté M. Jones.

Dans le cadre de ses efforts pour faire taire Xlear, le gouvernement a demandé à la cour fédérale de l'Utah d'empêcher Xlear de déposer la réponse modifiée. La cour fédérale a statué en faveur de Xlear. La décision de la cour a notamment mentionné : « La cour partage un certain doute ici, tel qu'exprimé par les défendeurs, comme quoi l'objectif sous-jacent [dans la requête du gouvernement visant à empêcher la réponse modifiée de Xlear] est d'entraver le processus de découverte dans le cadre de faits contestés qui pourraient permettre de fournir des données étayant les modifications proposées par les défendeurs. » « En d'autres termes, le gouvernement fait tout ce qu'il peut pour nous empêcher de faire la lumière sur l'échec de sa réponse à la COVID-19 », a ajouté M. Jones.

« Un nouveau variant plus infectieux et plus dangereux gagne actuellement tout le pays. Le nombre d'infections augmente. Le nombre d'hospitalisations augmente. Le nombre de morts augmente. Dans le même temps, de moins en moins de gens sont prêts à se faire vacciner pour la troisième, la quatrième fois, ou davantage », a indiqué M. Jones. « Il est évident que nous avons besoin d'une nouvelle approche "vaccin-plus" qui soit plus diversifiée. » Mais plutôt que d'éduquer les gens, le gouvernement use de représailles et nous poursuit en justice pour avoir parlé de la science. Je crains vraiment que même le fait d'informer la cour de ces nouvelles études n'entraîne davantage de représailles de la part du gouvernement, mais face à l'échec du gouvernement, quel autre choix avons-nous ? Quand la science cède la place au dogme, les gens, hélas, en subissent les conséquences », a conclu M. Jones.

Le texte du communiqué issu d'une traduction ne doit d'aucune manière être considéré comme officiel. La seule version du communiqué qui fasse foi est celle du communiqué dans sa langue d'origine. La traduction devra toujours être confrontée au texte source, qui fera jurisprudence.


Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

à 17:26
Jennifer Carr, présidente de l'Institut professionnel de la fonction publique du Canada (IPFPC), effectue actuellement une visite officielle de stations de soins infirmiers dans des communautés éloignées des Premières Nations du Nord. La présidente...

à 15:26
Après examen du rapport produit par le Bureau des enquêtes indépendantes (BEI), le Directeur des poursuites criminelles et pénales (DPCP) conclut que l'analyse de la preuve ne révèle pas la commission d'une infraction criminelle par la policière...

à 15:15
Grâce à l'octroi d'une subvention de 432 875 $ du ministère de l'Éducation, Déclic peut poursuivre ses activités déjà en cours ainsi que ses démarches vers la mise en oeuvre du Campus Agora, une école adaptée avec résidences étudiantes pour permettre...

à 12:54
L'International Symposium on Technological Innovations in Laboratory Hematology (ISLH 2022) s'est tenu du 8 au 10 septembre à Bologne, en Italie. À cet événement, Mindray (SZSE: 300760), un chef de file mondial dans la conception et la fourniture...

à 12:00
L'administratrice en chef de la santé publique du Canada, la Dre Theresa Tam, et la secrétaire adjointe à la Santé des États-Unis, l'amirale Rachel Levine (M.D.), publient aujourd'hui la déclaration commune qui suit à propos de la publication d'un...

à 11:00
Les plus récentes données sur l'évolution de la COVID-19, pour les dernières 24 heures, au Québec, font état de : 943 nouveaux cas, pour un total de 1?196 701 personnes infectées*?;9 nouveau décès, pour un total de 16?754 décès, soit?;0 décès survenu...



Communiqué envoyé le 16 août 2022 à 05:25 et diffusé par :