Le Lézard
Classé dans : Les affaires, Exploitation minière, Le Covid-19
Sujet : Acquisitions et fusions d'entreprises

First Mining fournit une mise à jour concernant l'acquisition du projet aurifère Duparquet


VANCOUVER, BC, le 15 août 2022 /CNW/ - First Mining Gold Corp. (« First Mining » ou la « Société ») (TSX: FF) (OTCQX: FFMGF) (FRANCFORT: FMG) a le plaisir de présenter une mise à jour concernant son offre (« Offre Beattie ») visant à acquérir toutes les actions ordinaires émises et en circulation de Beattie Gold Mines Ltd. (« Beattie Gold ») tel qu'annoncé précédemment le 18 juillet 2022.

Avant de formuler l'Offre Beattie, First Mining a reçu des conventions de blocage irrévocables signées de la part des actionnaires de Beattie Gold détenant, au total, 1 358 652 actions ordinaires de Beattie Gold (les « Actions de Blocage ») représentant 72,3 % des actions ordinaires en circulation de Beattie Gold (à l'exclusion des actions ordinaires de Beattie Gold déjà détenues par First Mining ou sa filiale en propriété exclusive, Clifton Star Resources Inc. (« Clifton Star »). Toutes les Actions de Blocage ont maintenant été déposées, et avec les actions ordinaires de Beattie Gold déjà détenues par First Mining, directement et indirectement par l'intermédiaire de Clifton Star, First Mining détiendra 97,6 % des actions ordinaires en circulation de Beattie Gold lors de l'acquisition des Actions de Blocage.

La condition énoncée dans l'offre de Beattie selon laquelle au moins 464 643 des actions ordinaires en circulation de Beattie Gold devaient être déposées dans le cadre de l'offre, et non retirées, est maintenant satisfaite.  De plus, First Mining a conclu des conventions d'achat d'actions contraignantes en vue d'acquérir les actions ordinaires émises et en circulation de 2699681 Canada Ltd. ( » 269 Canada ») et 2588111 Manitoba Ltd. (ensemble, les Transactions Simultanées »).  Par conséquent, la condition restante de l'offre de Beattie relative à la réalisation de l'acquisition des actions ordinaires en circulation de 269 Canada sera satisfaite lorsque l'offre Beattie et les transactions simultanées seront clôturées, ce qui devrait être le 15 septembre 2022 (la « date de clôture »).

First Mining s'attend à ce que les 2,4 % restants des actions ordinaires en circulation de Beattie Gold soient déposés d'ici le 9 septembre 2022 et, par conséquent, First Mining s'attend à détenir 100 % des actions ordinaires en circulation de Beattie Gold, en plus de 100 % des actions ordinaires en circulation de 269 et 258811 Manitoba Ltd., après la réalisation de l'Offre Beattie et des transactions simultanées à la date de clôture.

À propos de First Mining Gold Corp.

First Mining est un développeur aurifère qui fait progresser une gamme de projets aurifères au Canada, notre projet le plus avancé étant le  projet aurifère Springpole dans le nord-ouest de l'Ontario, qui est l'un des plus grands projets aurifères non développés au Canada, et où nous avons commencé une étude de faisabilité et où les activités de délivrance de permis sont en cours avec une ébauche d'étude d'impact environnemental (« EIE ») pour le projet soumise en juin 2022. First Mining possède également les projets aurifères Cameron, Duparquet, Duquesne et Pitt, tous des projets aurifères à un stade avancé en Ontario (dans le cas de Cameron) et au Québec. Notre portefeuille d'intérêts dans les projets aurifères comprend également le projet aurifère Pickle Crow (en partenariat avec Auteco Minerals Ltd.), le projet aurifère Hope Brook (en partenariat avec Big Ridge Gold Corp.), une participation dans Treasury Metals Inc. et une gamme de 21 redevances sur l'or.

First Mining a été fondée en 2015 par M. Keith Neumeyer, président fondateur et chef de la direction de First Majestic Silver Corp.

AU NOM DE FIRST MINING GOLD CORP.

Daniel W. Wilton
Chef de la direction et administrateur

Mise en garde concernant les énoncés prospectifs

Le présent communiqué de presse contient certaines « informations prospectives » et « énoncés prospectifs » (collectivement des « énoncés prospectifs ») au sens des lois sur les valeurs mobilières canadiennes et américaines applicables, y compris la Private Securities Litigation Reform Act of 1995 des États-Unis. Ces déclarations prospectives sont faites à la date de ce communiqué de presse. Les déclarations prospectives sont fréquemment, mais pas toujours, identifiées par des mots tels que « s'attend à », « anticipe », « croit », « planifie », « projette » , « a l'intention de », « estime »,  « envisage », « potentiel », « possible », « stratégie », « buts », « opportunités », « objectifs », ou des variations de ceux-ci ou indiquant que certaines actions, événements ou résultats « peut », « pourrait », « serait », « pourrait » ou « sera » être pris, se produire ou être réalisé, ou la forme négative de l'un de ces termes et expressions similaires. Les informations prospectives contenues dans ce communiqué de presse concernent des événements futurs ou des performances futures et reflètent les estimations, prévisions, attentes ou croyances actuelles concernant des événements futurs, et inclure, mais sans s'y limiter, des déclarations concernant : (i) la satisfaction de la condition de prise en charge et la date de clôture de l'offre de Beattie et de l'opération simultanée ; (ii) les plans de First Mining pour compléter une estimation mise à jour des ressources minérales pour le projet aurifère Duparquet conformément au Règlement 43-101 peu après la clôture de l'offre Beattie et des transactions simultanées, y compris ses plans pour incorporer les données de forage de 2014 à 2022 dans cette mise à jour estimation; (iii) les plans de First Mining pour commencer un exercice de collecte de données environnementales pour le projet aurifère Duparquet et ses plans pour entreprendre des études de compromis d'ingénierie et terminer une étude économique mise à jour pour le projet ; et (iv) les plans de First Mining pour commencer un exercice régional de compilation, d'intégration et de ciblage des données d'exploration au projet aurifère Duparquet. Toutes les déclarations prospectives sont basées sur les convictions actuelles de First Mining ou de ses consultants ainsi que sur diverses hypothèses formulées par eux et sur les informations actuellement à leur disposition. Rien ne garantit que ces déclarations s'avéreront exactes, et les résultats réels et les événements futurs pourraient différer sensiblement de ceux anticipés dans ces déclarations. Les déclarations prospectives reflètent les croyances, les opinions et les projections à la date à laquelle les déclarations sont faites et sont basées sur un certain nombre d'hypothèses et d'estimations qui, bien que considérées comme raisonnables par les parties respectives, sont intrinsèquement soumises à d'importants changements commerciaux, économiques, concurrentiels, politiques et les incertitudes et contingences sociales. Ces facteurs incluent, sans s'y limiter, les activités, les opérations et la situation financière de la Société potentiellement affectées de manière significative par l'apparition d'épidémies, de pandémies ou d'autres crises sanitaires, telles que la COVID-19, et par les réactions des acteurs gouvernementaux et privés à ces épidémies ; les risques pour la santé et la sécurité des employés en raison de l'éclosion d'épidémies, de pandémies ou d'autres crises sanitaires, telles que la COVID-19, pouvant entraîner un ralentissement ou une suspension temporaire des opérations sur certaines ou toutes les propriétés minières de la Société ainsi que son siège social; les fluctuations du prix au comptant et à terme de l'or, de l'argent, des métaux de base ou de certaines autres matières premières ; les fluctuations des marchés des devises (comme le dollar canadien par rapport au dollar américain); les changements dans le gouvernement national et local, la législation, la fiscalité, les contrôles, les réglementations et les développements politiques ou économiques ; les risques et dangers associés à l'activité d'exploration, de développement et d'exploitation minière (y compris les risques environnementaux, les accidents industriels, les formations inhabituelles ou inattendues, les pressions, les effondrements et les inondations) ; la présence de lois et de règlements qui peuvent imposer des restrictions à l'exploitation minière ; relations avec les employés; les relations avec les communautés locales, les populations autochtones et les autres parties prenantes et les revendications de celles-ci ; la disponibilité et les coûts croissants associés aux intrants miniers et à la main-d'oeuvre ; la nature spéculative de l'exploration et du développement miniers; titre de propriété. ; et les risques supplémentaires décrits dans la notice annuelle de la Société pour l'exercice clos le 31 décembre 2021 déposée auprès des autorités canadiennes en valeurs mobilières sous le profil SEDAR de la Société à l'adresse www.sedar.com, et dans le rapport annuel de la Société sur formulaire 40-F déposé avec la SEC sur EDGAR. First Mining prévient que la liste précédente de facteurs susceptibles d'affecter les résultats futurs n'est pas exhaustive. Lorsqu'ils s'appuient sur nos déclarations prospectives pour prendre des décisions concernant First Mining, les investisseurs et autres doivent examiner attentivement les facteurs susmentionnés ainsi que d'autres incertitudes et événements potentiels. First Mining ne s'engage pas à mettre à jour les déclarations prospectives, écrites ou orales, qui peuvent être faites de temps à autre par la Société ou en notre nom, sauf si la loi l'exige.

En lire plus: https://www.lelezard.com/communique-20480431.html

SOURCE First Mining Gold Corp.


Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

à 17:30
CORPORATION MINIÈRE MONARCH (« Monarch » ou la « Société ») annonce aujourd'hui qu'elle a suspendu ses activités à la mine Beaufor en raison de contraintes financières et opérationnelles. La mine sera mise en mode d'entretien et de maintenance pour...

à 12:04
tangible engineering GmbH, l'un des principaux fabricants d'imprimantes et de matériaux 3D innovants, présente Solidator 3+, l'imprimante 3D résine « Made in Germany » reconnue par l'industrie. S'appuyant sur le succès de Solidator 3.0, Solidator 3+...

à 12:00
L'Agence d'évaluation d'impact du Canada (l'Agence) met à la disposition du public et des peuples autochtones une aide financière pour favoriser leur participation au processus d'évaluation environnementale du projet de remplacement du barrage-pont...

à 10:18
Reprise des négociations pour : Société : Osisko Mining Inc.  Symbole TSX : OSK  Les titres : Oui Reprise : 10 h 45  L'OCRCVM peut prendre la décision de suspendre (ou d'arrêter) temporairement les opérations à l'égard d'un titre d'une société cotée...

à 10:10
Minière Osisko inc. (OSK : TSX, « Osisko » ou la « Société ») a le plaisir de publier de nouveaux résultats d'exploration sur le projet aurifère Windfall, entièrement détenu par la Société et situé dans la ceinture de roches vertes de l'Abitibi, dans...

à 09:48
L'OCRCVM a suspendu la négociation des titres suivants : Société :  Osisko Mining Inc.  Symbole TSX : OSK  Les titres : Oui Motif : Nouvelle en attente Heure de la suspension (HE) : 9 h 35  L'OCRCVM peut prendre la décision de suspendre (ou...



Communiqué envoyé le 15 août 2022 à 15:23 et diffusé par :