Le Lézard
Classé dans : L'environnement, Transport
Sujets : Première Nation, CFG

Le gouvernement du Canada soutient les efforts d'intendance des Inuits à Taloyoak, au Nunavut.


IQALUIT, NU, le 12 août 2022 /CNW/ - Les océans sont cruciaux aux moyens de subsistance des collectivités de l'ensemble du Canada. Le gouvernement du Canada a fait d'énormes progrès en vue de protéger nos océans en collaborant pleinement avec les partenaires autochtones, les provinces, les territoires, l'industrie et d'autres intervenants du secteur maritime. Depuis 2015, le Canada est passé de moins de 1 % à plus de 14 % de protection de ses zones marines et côtières.

Aujourd'hui à Iqaluit, au Nunavut, la ministre des Pêches, des Océans et de la Garde côtière canadienne, l'honorable Joyce Murray, a annoncé un financement de 3,53 millions de dollars sur trois ans à l'Association des chasseurs et trappeurs de Spence Bay, située dans la collectivité de Taloyoak, au Nunavut. Ce financement provient du Programme de contributions pour la gestion des océans de Pêches et Océans Canada et permettra de renforcer la capacité de surveillance écologique et de collecte de connaissances sur le milieu marin, qui est dirigée par les Inuits. Il offrira également des possibilités d'emploi grâce à la création d'un programme d'intendance du milieu marin pour Aviqtuuq, une zone prioritaire établie par les Inuits près de la collectivité sur la péninsule de Boothia.

Ce programme d'intendance du milieu marin dirigé par les Inuits sera axé sur la création de débouchés économiques, qui protègent également les milieux océaniques et d'eau douce vitaux, comme les récoltes durables, les pêches à petite échelle, les camps de pourvoirie, et le tourisme. L'intendance est considérée comme la clé de la conservation à long terme de ces terres traditionnelles, ce qui coïncide avec l'objectif du Canada d'accroître la protection marine, tout en fournissant des emplois aux générations actuelles et futures des peuples autochtones grâce à la cogestion.

Le soutien aux organisations inuites à mesure qu'elles renforcent leurs connaissances et mettent au point leur capacité de gestion des zones marines et côtières locales est une priorité capitale pour le gouvernement du Canada. En continuant à travailler en partenariat avec les gouvernements autochtones, provinciaux et territoriaux pour la conservation marine, nous investissons dans une solution judicieuse et efficace, fondée sur la nature, qui contribuera à endiguer la perte de la biodiversité mondiale et à atténuer les effets des changements climatiques.

Cette annonce a été faite le dernier jour de la tournée de la ministre Murray en Arctique. Au cours de cette tournée, la Ministre a rencontré des organisations autochtones et d'autres partenaires de cogestion, ainsi que du personnel du MPO et de la Garde côtière à Yellowknife, Inuvik, Iqaluit et Rankin Inlet, où elle a souligné le nouveau financement accordé à la Garde côtière canadienne et au Service hydrographique du Canada dans le cadre du Plan de protection des océans du Canada Le nouveau financement accordé à la Garde côtière canadienne et au Service hydrographique du Canada dans le cadre du Plan de protection des océans.

Citations

«?Les Inuits ont été les premiers intendants de l'Arctique, et le leadership inuit est crucial aujourd'hui pour protéger les eaux nordiques. Cet accord de contribution aidera les membres de la communauté de Taloyoak à accroître davantage leurs connaissances et leurs capacités, pour qu'ils puissent continuer à conserver et à gérer leurs eaux locales. Grâce à des partenariats avec des communautés autochtones de partout au Canada, nous pouvons protéger les écosystèmes océaniques et côtiers, réduire les effets des changements climatiques, tout en mettant sur pied une économie bleue vigoureuse et durable.?» 

L'honorable Joyce Murray, ministre des Pêches, des Océans et de la Garde côtière canadienne

«?Notre gouvernement reconnaît que la participation active des Inuits est essentielle pour protéger la santé de nos océans. Cette initiative menée par l'Association des chasseurs et trappeurs de Spence Bay contribuera à accroître la capacité des Inuits à préserver l'océan Arctique tout en créant des emplois dans les communautés inuites. Le leadership et les connaissances des Inuits sont des composantes essentielles de l'intendance durable de nos milieux marins arctiques.?»

L'honorable Daniel Vandal, ministre des Affaires du Nord

«?C'est une terre magnifique riche en faune. Notre principal objectif est de la protéger de l'exploitation minière, pétrolière et gazière. Nous souhaitons que notre prochaine génération, et les générations à venir, puissent vivre ce que nous avons vécu en tant que chasseurs. Le Programme des gardiens marins nous aidera à recueillir des renseignements en vue d'élaborer un plan de gestion visant à assurer la sécurité de la faune et la propreté de l'environnement. Nous souhaitons créer des emplois pour l'avenir et que le Canada vienne admirer Aviqtuuq dans son état naturel.?»

Jimmy Oleekatalik, gestionnaire de l'Association des chasseurs et trappeurs de Spence Bay et du Projet inuit de la zone protégée et conservée d'Aviqtuuq 

«?L'annonce concernant les gardiens marins m'a fait sourire. L'Association des chasseurs et trappeurs a toujours manqué de fonds par le passé, et je suis très heureux qu'un financement soit disponible pour la protection marine. Nous avons besoin de gens pour surveiller les côtes de la péninsule de Boothia, signaler tout événement inhabituel lié à la navigation et vérifier si différents types de baleines viennent nous rendre visite. Nous souhaitons en savoir plus pour être en mesure de protéger les mammifères marins, et les chasser également. Ces fonds nous aident aussi à poursuivre la mise en place de notre projet Aviqtuuq (IPCA) pour prendre soin de nos terres et de nos animaux, et fournir à notre communauté un meilleur accès à la nourriture traditionnelle.?» 

Joe Ashevak, président de l'Association des chasseurs et trappeurs de Spence Bay 

«?Le projet Aviqtuuq nous permet de mieux contrôler les ressources disponibles. Nous allons engager plus de gardiens et augmenter les activités de chasse des mammifères marins dans la région, ce qui représentera un revenu supplémentaire pour les personnes qui n'ont pas d'emploi. J'en suis très reconnaissant. Notre objectif est d'améliorer la situation des membres de notre communauté, de jouir des terres et de la faune de notre région, et de les protéger pour les générations futures.?»

George Aklah, vice-président de l'Association des chasseurs et trappeurs de Spence Bay

«?Nous nous réjouissons des efforts déployés pour offrir aux Inuits l'occasion de prendre soin de leurs communautés et de leur environnement, car cela correspond à Avatittinnik Kamatsiarniq, la valeur sociétale inuite de respect de la terre, des animaux et de l'environnement. Le gouvernement du Nunavut reconnaît les initiatives de renforcement des capacités des communautés, et nous sommes heureux de voir les Inuits diriger la collecte de connaissances écologiques, qui éclaireront les décisions futures à Taloyoak et dans la péninsule de Boothia.?»

L'honorable David Akeeagok, ministre de l'Environnement du Nunavut

Multimédia supplémentaire

L'honorable Joyce Murray, ministre des Pêches, des Océans et de la Garde côtière canadienne a visité Iqaluit, au Nunavut, pour annoncer le financement d'un nouveau projet d'intendance du milieu marin en Arctique. Basée dans la communauté de Taloyoak, l'Association des chasseurs et trappeurs de Spence Bay se concentrera sur la zone d'Aviqtuuq (la péninsule Boothia). (Groupe CNW/Pêches et Océans Canada dans la région de l'Ontario et des Prairies)

L'honorable Joyce Murray, ministre des Pêches, des Océans et de la Garde côtière canadienne a visité Iqaluit, au Nunavut, pour annoncer le financement d'un nouveau projet d'intendance du milieu marin en Arctique. Basée dans la communauté de Taloyoak, l'Association des chasseurs et trappeurs de Spence Bay se concentrera sur la zone d'Aviqtuuq (la péninsule Boothia). 

Les faits en bref
Liens connexes

Réalisation des objectifs de conservation marine du Canada

Restez branchés

SOURCE Pêches et Océans Canada dans la région de l'Ontario et des Prairies


Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

à 07:18
Eviation Aircraft, un fabricant d'avions entièrement électriques, a réalisé avec succès le premier vol de son avion Alice zéro-émission, marquant un jour historique et une étape importante pour l'aviation électrique. Alice a décollé à 7 h 10 de...

à 07:00
Ray-Mont Logistiques (RML) annonce que les travaux de construction sur son terrain situé dans l'Est de Montréal vont se poursuivre conformément aux exigences du permis de construction délivré par la Ville de Montréal, avec qui des discussions...

à 07:00
La Banque de l'infrastructure du Canada (BIC) annonce le lancement de son Initiative d'infrastructures de recharge et de ravitaillement en hydrogène (IRRH) pour véhicules à zéro émission (VZE) de 500 millions de dollars. L'initiative a pour objectifs...

à 05:46
La secrétaire parlementaire du ministre des Ressources naturelles, Julie Dabrusin, au nom du ministre des Ressources naturelles, l'honorable Jonathan Wilkinson, participera à une causerie informelle lors de la conférence annuelle sur les véhicules...

à 02:45
Handheld Group, l'un des principaux fabricants de terminaux mobiles durcis, a annoncé aujourd'hui la sortie du tout nouveau Nautiz X81, un ordinateur de poche Android ultra-robuste qui rejoint la populaire gamme Nautiz, avec une fiabilité renforcée...

27 sep 2022
Le Bureau de la sécurité des transports du Canada (BST) a déployé une équipe d'enquêteurs à Prince Rupert (C.-B.) à la suite du naufrage du navire à passagers Island Bay. Le BST recueille des renseignements et évalue l'événement. Le BST est un...



Communiqué envoyé le 12 août 2022 à 12:49 et diffusé par :