Le Lézard
Classé dans : Les affaires, L'environnement, Le Covid-19
Sujets : Bénéfices / Revenus, Webcast

Xebec annonce ses résultats financiers pour le deuxième trimestre de 2022


Xebec Adsorption Inc. (TSX : XBC) Xebec » ou la « Société »), fournisseur mondial de technologies durables faisant appel au gaz, a annoncé aujourd'hui ses résultats du second trimestre de 2022, dont voici les faits saillants :

Faits saillants du second trimestre de 2022

Faits saillants financiers :

Compte de résultat

 

(en millions de dollars, sauf les montants par action)

Trimestre clos le 30 juin 2022

Trimestre clos le 30 juin 2021

 

Selon l'état du résultat net

Anciens contrats GNR (1)

État du résultat net, exclusion faite des anciens contrats GNR

Selon l'état du résultat net

Anciens contrats GNR(1)

État du résultat net, exclusion faite des anciens contrats GNR

Produits des activités ordinaires

44,5

(0,3)

44,8

32,7

0,8

31,9

Marge brute(2)

1,8

(8,3)

10,1

5,0

(4,2)

9,2

Marge brute exprimée en pourcentage (2)

4 %

-

23 %

15 %

-

29 %

Résultat net

(23,4)

(12,0)

(11,4)

10,2

(4,3)

14,5

Résultat par action

(0,15)

(0,08)

(0,07)

0,07

(0,03)

0,10

BAIIA ajusté (2)

(12,0)

(8,6)

(3,4)

(5,2)

(4,3)

(0,9)

Situation financière

 

(en millions de dollars)

30 juin

2022

$

31 décembre 2021

$

Variation

%

Trésorerie et équivalents de trésorerie

50,3

51,1

(2 %)

Fonds de roulement (2)

35,9

81,0

(56 %)

Dette nette (2)

37,8

43,4

(13 %)

Carnet de commandes

 

(en millions de dollars)

10 août

2022

$

11 mai

2022

$

Variation %

11 août

2021

$

Variation

%

Carnet de commandes(2)

270,2

260,5

4 %

75,9

256 %

1)

 

Distingue l'incidence des anciens contrats GNR pour présenter la performance de la Société. Au deuxième trimestre 2022, une charge spéciale non récurrente a été comptabilisée pour couvrir les coûts résiduels de ces projets et les coûts d'abandon de la gamme de produits.

2)

 

Ces mesures sont non conformes aux IFRS. Voir les informations présentées ci-dessous pour plus de détails sur ces mesures non conformes aux IFRS et pour le rapprochement entre ces mesures non conformes aux IFRS et les mesures les plus directement comparables calculées selon les normes IFRS

Résultats financiers

Citation du chef de la direction :

« Le deuxième trimestre a été marqué par de nouveaux développements en ce qui a trait au Cadre des Centres d'excellence, tout en naviguant à travers les événements macroéconomiques qui ont continué à créer des pressions sur la chaîne d'approvisionnement et l'inflation dans le monde entier. Comme nous l'avions mentionné, nous avons pris en compte les coûts associés à nos anciens contrats GNR en lien avec l'arrêt de la gamme de produits au cours du trimestre. Nous continuerons à travailler pour réduire les coûts dans notre cadre de référence et pourrions envisager d'autres options telles que des cessions d'actifs ou de coentreprises pour améliorer nos liquidités. Cela étant dit, nous sommes encouragés par le niveau d'activité commerciale dans tous nos secteurs d'activité et par l'impact potentiel de la législation telles que la loi Inflation Reduction Act de 2022 non encore approuvé, » a déclaré Jim Vounassis, président du conseil, président et chef de la direction de Xebec Adsorption Inc.

Perspectives actuelles du marché

Xebec poursuit la mise en oeuvre de son portefeuille de projets commerciaux, comme en témoigne son carnet de commandes (non conforme aux IFRS), qui s'est enrichi d'un exercice à l'autre et d'un trimestre à l'autre. Cependant, la conjoncture actuelle a donné lieu à un environnement où la croissance rentable est essentielle, ce à quoi Xebec s'emploie par le truchement de son Cadre de centres d'excellence et de ses activités de restructuration précédemment annoncées. Tout en poursuivant sa trajectoire de croissance, l'objectif de Xebec est de réaliser des gains d'efficience et optimiser son levier d'exploitation, conformément à son plan stratégique triennal annoncé antérieurement. En plus de ses initiatives de réduction de coûts, y compris son Cadre de Centres d'excellence, et de ses efforts de financement, la Société pourrait envisager d'autres options génératrices de trésorerie, telles que des cessions potentielles d'actifs ou de coentreprises.

La Société a abandonné certaines activités commerciales au cours du deuxième trimestre 2022, principalement dans son secteur du GNR, afin de se concentrer sur les produits et services que la direction estime qu'ils sont susceptibles de dégager des marges d'exploitation escomptées à long terme. La Société a constitué une provision au cours du trimestre afin de couvrir toutes les pertes estimatives restantes liées aux anciens contrats GNR et qui a eu une incidence sur la marge brute (non conforme aux IFRS) de 8,3 M$ et sur la perte nette de 11,9 M$.

En juillet 2022, Xebec a annoncé une réduction de ses effectifs nord-américains d'environ 13 %, se traduisant par des économies de coûts annuelles d'environ 4,0 M$ CA. Ces changements ont permis de concentrer les efforts, notamment dans notre établissement de Blainville, au Québec. La Société continue d'évaluer ses activités en vertu du Cadre des Centres d'excellence, lequel se concentre sur trois éléments : 1) la distinction entre les activités essentielles et les activités non essentielles, 2) la rationalisation de la production et 3) les synergies en matière de main-d'oeuvre et de chaîne d'approvisionnement, l'objectif étant de réaliser des gains d'efficacité des activités et de concentrer nos efforts sur l'ensemble de l'entreprise.

Xebec continue d'être encouragé par la tendance à la production délocalisée, à la sécurité énergétique et aux carburants à faible teneur en carbone, avec des projets de loi tels que la loi intitulée Inflation Reduction Act of 2022, qui propose d'investir 369,0 G$ US pour l'énergie propre1. Nous croyons que Xebec demeure bien positionné dans la transition énergétique vers les gaz renouvelables et à faible teneur en carbone, les marchés du monde entier visant à réduire les coûts, les émissions et l'approvisionnement local pour les applications des secteurs de l'énergie, des industries et des transports.

Systèmes ? Technologies propres

Gaz naturel renouvelable ? GNR

Bien que le début de l'exercice 2022 ait été marqué par la production d'un grand nombre de devis, ceux-ci ont tardé à s'inscrire au carnet de commandes. Xebec estime que ceci pourrait être attribuable à des facteurs comme l'incertitude économique, la volatilité des prix des crédits carbone et le produit Biostream de la deuxième génération qui, par sa nature même, est adopté par des utilisateurs précoces. Xebec demeure optimiste quant aux perspectives de croissance à long terme du GNR, mais la Société fait preuve de prudence face au rythme des commandes à court terme.

En ce qui concerne les livraisons d'unités Biostream en vertu du Partenariat pour le gaz naturel renouvelable de Brightmark et de Chevron, tout se déroule comme prévu, et les 18 unités devraient être produites et livrées d'ici la fin de l'exercice. Xebec fait de la réalisation de ce contrat une priorité stratégique pour l'exercice, alors qu'elle cherche à asseoir sa position de chef de file dans l'industrie et à obtenir simultanément un nombre record de recommandations de GNR actives.

La majorité des anciens contrats GNR annoncé durant ce trimestre est principalement lié au secteur du GNR de la Société, où elle s'emploie à finaliser les derniers contrats de production en cours où elle a constitué une provision pour la réduction de valeur des stocks, les pénalités potentielles et les réclamations de garantie. Xebec entend aussi couvrir toutes les pertes estimatives liées à la réalisation de cette gamme de produits arrêtés d'ici la fin de l'exercice. Présentement, la Société ne prévoit aucune autre incidence financière liée aux activités passées. À l'avenir, les revenus devraient être entièrement composés de produits provenant d'équipements standardisés.

Nous sommes optimistes quant à nos activités GNR restantes. Bien qu'il y ait eu un ralentissement des commandes au cours de ce trimestre, les livraisons contractuelles en vertu du Partenariat pour le gaz naturel renouvelable de Brightmark et de Chevron sont en bonne voie et nous nous enlignons clairement vers une activité rentable dans ce segment.

Hydrogène

La production d'hydrogène continue à susciter un éventail d'occasions à saisir pour Xebec, dont un certain nombre se traduisent par des commandes fermes tel que le contrat de fourniture d'un système AMP conclu avec Haffner Energy, ce qui a résulté en un nombre record de commandes de AMP pour l'hydrogène au cours du trimestre. La Société observe par ailleurs une forte demande mondiale pour son offre de type « Gaz en tant que services » et s'applique à faire avancer sa stratégie dans le secteur pour soutenir le financement de ses actifs sous-jacents de façon plus efficace. Le développement de cette offre contribuera de manière importante à accroître l'étendue et la rentabilité de nos activités de production d'hydrogène aux Pays-Bas.

Les marges brutes (non conforme aux IFRS) comptabilisées pour le trimestre continuent à refléter l'incidence des coûts accrus liés à la chaîne d'approvisionnement en Europe. Les produits eux aussi sont plus bas que prévu en raison de retards chez les clients, qui ont entraîné le report des échéances aux trimestres suivants. Nous croyons que le portefeuille de commandes potentielles reste bien garni et compte plusieurs projets clés qui devraient être retenus au deuxième semestre de 2022.

L'activité d'hydrogène continue de se développer, mais le rythme d'adoption par les clients, les problèmes liés à la chaîne d'approvisionnement et le capital nécessaire pour soutenir la stratégie relative aux centres de production décentralisés ont repoussé la réalisation d'une activité rentable.

Captage et séquestration du carbone

Xebec réalise des progrès vers la conclusion de son contrat de 113,0 M $US avec Summit Carbon Solutions et a mis en place tous les maillons de la chaîne d'approvisionnement à long terme pour commencer à fabriquer l'équipement au deuxième semestre de 2022. Plusieurs unités visées par le contrat devraient être livrées d'ici la fin de l'exercice, la majeure partie du contrat devant être réalisée et livrée d'ici la fin de l'exercice 2023. Dans l'ensemble, Xebec continue de progresser dans ses activités de captage et de séquestration du carbone en collaboration avec ses clients existants tout en cherchant à dégager de nouvelles occasions d'affaires pour ses technologies.

Oxygène et azote

Le deuxième trimestre de 2022 a été marqué par un ralentissement dans le secteur de l'oxygène, alors que l'offre supérieure à la demande depuis l'éclosion de la pandémie de COVID-19 s'estompe. Xebec s'attend à ce que le secteur de l'oxygène et, par ricochet, l'ensemble de ses activités liées à la production sur place d'oxygène et d'azote gazeux reviennent à des niveaux correspondant à la moyenne sectorielle à long terme. Conséquemment, un programme de partage du travail a été mis en place pour réduire temporairement les frais généraux afin de réagir à l'évolution de la demande tout en maintenant en poste les effectifs de base. L'incidence en termes de réduction des coûts se chiffre à 0,5 M$ de frais de vente et charges administratives pour le deuxième semestre de 2022 et le programme comporte une option de renouvellement aux six mois.

La Société axe ses efforts sur le remplacement de la demande réduite en oxygène par une augmentation des commandes d'azote. Au cours du deuxième trimestre 2022, Uponor a passé une importante commande qui a été livrée en juin 2022. Deux générateurs d'azote de grande envergure ont été installés chez un client qui produit des raccords de tuyaux en plastique métallisé de pointe. Le recours à l'azote pendant le processus de production permet de retrancher plus de 230 livraisons de liquide par camion annuellement et de réduire ainsi la quantité d'émissions de CO2 d'environ 44 000 kg par an.

Les activités de production d'oxygène et d'azote fonctionnent sur une base de trésorerie neutre. Leur capacité à produire un flux de trésorerie positif dépend de la résolution des problèmes liés à la chaîne d'approvisionnement et de l'augmentation de la part de l'azote dans les activités suite à la baisse de la demande d'oxygène résultant de la baisse d'intensité de la pandémie de COVID-19.

Xebec continue de constater une nouvelle augmentation des coûts liés à la chaîne d'approvisionnement. En conséquence, la Société instauré, le 1er mars 2022, une augmentation de prix sur les génératrices pour les clients prévoyant des majorations de l'ordre d'environ 10 % à 20 %. La Société a vu ses marges brutes pour cette gamme de produits refléter favorablement ces changements.

Support ? Produits industriels et services

Maintenant rebaptisé XBC Flow Services, notre secteur Soutien a dégagé des résultats d'exploitation conformes aux attentes et a continué à accroître son bassin de techniciens en entretien et en réparation pour répondre aux besoins générés par son carnet de commandes (non conforme aux IFRS). La dernière vague de COVID-19 a continué d'entraîner des problèmes d'approvisionnement et des coûts de logistique et des pertes de productivité chez les techniciens de ce secteur. Les techniciens existants et nouvellement embauchés ont joué un rôle clé de soutien, incluant l'installation et la mise en service des nouvelles livraisons de Biostream.

Les efforts d'intégration se poursuivent pour les succursales de service, le premier emplacement fonctionnant désormais sur le système ERP mondial de Xebec et plusieurs autres doivent suivre. En outre, la transformation de la marque est en cours : deux centres de service du Wisconsin ont été rebaptisés avec succès et deux autres devraient l'être au troisième trimestre de 2022. Xebec estime que ces efforts d'intégration continus se traduiront par une structure organisationnelle réalignée qui permettra de réallouer l'économie de coûts à l'acquisition et à la fidélisation de la clientèle.

Le secteur du support progresse bien et génère des flux de trésorerie positifs.

Xebec tiendra un webinaire en direct à l'intention des investisseurs pour discuter des résultats du deuxième trimestre de 2022

Un webinaire destiné aux actionnaires, analystes, investisseurs, représentants des médias et autres parties prenantes se tiendra aujourd'hui, le 11 août 2022, à 8 h 30 HAE (5 h 30 HAP).

Inscrivez-vous ici : https://app.livestorm.co/xebec-adsorption-inc/2022-q2-investor-webinar

L'enregistrement du webinaire et les documents d'accompagnement seront disponibles plus tard dans la journée dans la section réservée aux investisseurs du site Web de la Société à l'adresse suivante : xebecinc.com/investisseurs.

États financiers et rapport de gestion du deuxième trimestre de l'exercice 2022

Les états financiers, les notes aux états financiers et le rapport de gestion du trimestre clos le 30 juin 2022 sont disponibles sur le site Web de la Société à l'adresse xebecinc.com/investisseurs ou sur le site Web de SEDAR à l'adresse www.sedar.com.

Mesures non conformes aux IFRS et rapprochement des mesures non conformes aux IFRS

Le présent communiqué de presse fait référence à des mesures financières qui ne sont pas reconnues par les Normes internationales d'information financière (les « IFRS »). Une mesure financière non conforme aux IFRS est un indicateur numérique de la performance, de la situation financière ou des flux de trésorerie d'une société qui exclut ou inclut des montants, ou fait l'objet d'ajustements qui ont pour effet d'exclure ou d'inclure des montants qui sont inclus ou exclus dans les mesures les plus directement comparables calculées et présentées conformément aux IFRS. Les mesures non conforme aux IFRS n'ont pas de signification normalisée en vertu des IFRS et il est donc peu probable qu'elles soient comparables à des mesures similaires présentées par d'autres sociétés ayant des activités identiques ou similaires.

La Société estime que ces mesures constituent un complément d'information utile. Les mesures non conformes aux IFRS suivantes sont utilisées par la Société dans le présent communiqué de presse : BAIIA, marge du BAIIA, BAIIA ajusté, marge du BAIIA ajusté et carnet de commandes.

Veuillez trouver ci-dessous les définitions des mesures financières non conforme aux IFRS auxquelles il est fait référence dans le présent document :

La « marge brute » désigne le résultat d'exploitation, exclusion faite des dépenses de recherche et de développement, des frais de vente et charges administratives, des autres profits et pertes et de la quote-part du résultat après impôts des participations dans des entités détenues comptabilisées selon la méthode de la mise en équivalence. Nous pensons qu'elle est utile à la direction et aux investisseurs pour évaluer notre performance opérationnelle continue. Veuillez-vous reporter à la rubrique 6 « Résultats d'exploitation » de ce rapport de gestion pour un rapprochement de cette mesure non conforme aux IFRS avec la mesure la plus directement comparable calculée selon les normes IFRS.

La « marge brute exprimée en pourcentage » désigne le marge brute en pourcentage des produits des activités ordinaires. Veuillez vous reporter à la rubrique 6 « Résultats d'exploitation » de ce rapport de gestion pour un rapprochement de cette mesure non conforme aux IFRS avec la mesure la plus directement comparable calculée selon les normes IFRS. Nous pensons qu'il est utile à la direction et aux investisseurs pour évaluer notre performance opérationnelle continue en % du chiffre d'affaires.

Le « résultat d'exploitation » désigne le résultat net exclusion faite de l'incidence de certaines décisions financières, des structures fiscales et de l'arrêt d'activités. Nous pensons que cela facilite la comparaison entre les périodes de présentation d'informations, et avec des sociétés et des industries qui n'ont pas la même structure de capital ou les mêmes lois fiscales. Veuillez vous reporter à la rubrique 6 « Résultats d'exploitation » de ce rapport de gestion pour un rapprochement de cette mesure non conforme aux IFRS avec la mesure la plus directement comparable calculée selon les normes IFRS.

Le « BAIIA » désigne le bénéfice avant intérêts, impôts et amortissements, où les intérêts sont définis comme les coûts financiers nets selon l'état consolidé du résultat global. Nous pensons qu'il est utile à la direction et aux investisseurs pour évaluer notre performance opérationnelle continue. Veuillez consulter le tableau ci-dessous pour un rapprochement de cette mesure non conforme aux IFRS avec la mesure la plus directement comparable calculée selon les normes IFRS.

La « Marge du BAIIA » désigne le BAIIA en pourcentage des revenus. Veuillez consulter le tableau ci-dessous pour un rapprochement de cette mesure non conforme aux IFRS avec la mesure la plus directement comparable calculée selon les normes IFRS. Nous pensons qu'il est utile à la direction et aux investisseurs pour évaluer à la fois la rentabilité opérationnelle et les flux de trésorerie générés par la Société en % du chiffre d'affaires.

Le « BAIIA ajusté » correspond au BAIIA, ajusté pour tenir compte des charges de rémunération fondée sur des actions, de la dépréciation des stocks, du profit/perte de change sur l'obligation découlant de la participation ne donnant pas le contrôle dans une filiale, de la perte (du profit) de change, de la désactualisation de la dette, de la dépréciation d'immobilisations corporelles, la réévaluation des participations, des coûts de transaction liés aux fusions et acquisitions et des paiements finaux en lien avec le départ antérieur d'employés et des frais juridiques et du règlement juridique. Nous pensons qu'il est utile à la direction et aux investisseurs pour évaluer notre performance opérationnelle continue. De plus, le BAIIA ajusté est la mesure de rentabilité utilisée par la direction pour prendre des décisions sur l'allocation des ressources et pour évaluer les performances. Veuillez consulter le tableau ci-dessous pour un rapprochement de cette mesure non conforme aux IFRS avec la mesure la plus directement comparable calculée selon les normes IFRS.

« Marge du BAIIA ajusté » désigne le BAIIA ajusté exprimé en pourcentage des revenus. Veuillez consulter le tableau ci-dessous pour un rapprochement de cette mesure non conforme aux IFRS avec la mesure la plus directement comparable calculée selon les normes IFRS. Nous pensons qu'il est utile à la direction et aux investisseurs pour évaluer à la fois la rentabilité opérationnelle et les flux de trésorerie générés par la Société en % du chiffre d'affaires.

Le « fonds de roulement » désigne le solde net obtenu en déduisant les passifs courants des actifs courants. Nous l'utilisons pour contrôler les sommes d'argent que nous avons engagées dans le fonctionnement quotidien de notre entreprise.

La « dette nette » désigne le total de la dette à long terme, incluant la tranche à court terme de la dette à long terme, moins les liquidités. Nous l'utilisons pour contrôler le montant de notre dette après avoir pris en compte les liquidités. Veuillez consulter le tableau ci-dessous pour un rapprochement de cette mesure non conforme aux IFRS avec la mesure la plus directement comparable calculée selon les normes IFRS.

« Carnet de commandes » désigne les contrats reçus et considérés comme des commandes fermes. Nous l'utilisons pour surveiller notre production et nos ventes à venir. Le carnet de commandes n'a pas de mesure IFRS directement comparable.

Rapprochements et calculs

Les tableaux ci-dessous présentent un rapprochement quantitatif du BAIIA, de la marge du BAIIA, du BAIIA ajusté, de la marge du BAIIA ajusté et du carnet de commandes de Xebec, qui sont chacun des mesures financières non conformes aux IFRS, avec la mesure IFRS la plus comparable divulguée dans les états financiers de la Société auxquels la mesure se rapporte pour les trimestres et les semestres clos les 30 juin 2022 et 2021. Le rapprochement des mesures non conformes aux IFRS avec la mesure la plus directement comparable calculée conformément aux IFRS est fourni ci-dessous, le cas échéant. Le carnet de commandes n'a pas de mesure IFRS directement comparable.

Rapprochement de la marge brute et du résultat d'exploitation

 

(en millions de dollars, sauf les montants par action et les marges exprimées en pourcentage)

Trimestre clos le 30 juin 2022

Trimestre clos le 30 juin 2021

 

Selon l'état du résultat net

Anciens contrats GNR

État du résultat net, exclusion faite des anciens contrats GNR

Selon l'état du résultat net

Anciens contrats GNR

État du résultat net, exclusion faite des anciens contrats GNR

Produits des activités ordinaires

44,5

(0,3)

44,8

32,7

0,8

31,9

Coût des produits vendus

42,7

8,0

34,7

27,7

5,0

22,7

Marge brute2

1,8

(8,3)

10,1

5,0

(4,2)

9,2

Marge brute exprimée en pourcentage

4 %

-

23 %

15 %

-

29 %

Dépenses de recherche et de développement

1,0

-

1,0

0,9

-

0,9

Frais de vente et charges administratives

17,2

0,3

16,9

12,2

0,1

12,1

Quote-part du résultat après impôts des participations dans des entités détenues comptabilisées selon la méthode de la mise en équivalence

(0,7)

-

(0,7)

0,1

-

0,1

Autres (profits) et pertes

5,6

3,3

2,3

(20,0)

-

(20,0)

Résultat d'exploitation

(21,3)

(11,9)

(9,4)

11,8

(4,3)

16,1

Charges financières nettes

2,3

(0,1)

2,2

1,3

-

1,3

Résultat avant impôts

(23,6)

(12,0)

(11,6)

10,5

(4,3)

14,8

(Recouvrement) charge d'impôts sur le résultat

(0,2)

-

(0,2)

0,3

-

0,3

Résultat net de la période

(23,4)

(12,0)

(11,4)

10,2

(4,3)

14,5

 

Rapprochement du BAIIA et du BAIIA ajusté

 

(en millions de dollars, sauf les montants par action et les marges exprimées en pourcentage)

Trimestre clos les 30 juin 2022

Trimestre clos les 30 juin 2021

 

Selon l'état du résultat net

Anciens contrats GNR

État du résultat net, exclusion faite des anciens contrats GNR

Selon l'état du résultat net

Anciens contrats GNR

État du résultat net, exclusion faite des anciens contrats GNR

Résultat net

23,4

(12,0)

(11,4)

10,2

(4,3)

14,5

Amortissement des immobilisations corporelles et incorporelles

3,7

-

3,7

3,0

-

3,0

Impôts sur le résultat

(0,2)

-

(0,2)

0,3

-

0,3

Charges financières nettes

2,3

0,1

2,2

1,3

-

1,3

BAIIA

(17,6)

(11,9)

(5,7)

14,8

(4,3)

19,1

Marge du BAIIA

(40 %)

-

(13 %)

45 %

-

60 %

Perte (profit) de change

1,0

-

1,0

(0,2)

-

(0,2)

Règlement juridique et coûts connexes

1,2

0,7

0,5

-

-

-

Profit sur la déconsolidation d'une filiale

-

-

-

(21,1)

-

(21,1)

Coûts d'intégration et d'acquisition

0,8

-

0,8

1,3

-

1,3

Pénalités

2,6

2,6

-

-

-

-

Divers autres (profits) et pertes

-

-

-

-

-

-

BAIIA ajusté

(12,0)

(8,6)

(3,4)

(5,2)

(4,3)

(0,9)

Marge du BAIIA ajusté

(27 %)

-

(8 %)

(16 %)

-

(3 %)

 

Rapprochement du fonds de roulement

 

(en millions de dollars)

30 juin

2022

$

31 décembre

2021

$

Actifs courants

190,4

166,8

Passifs courants

154,5

85,8

Fonds de roulement

35,9

81,0

Rapprochement de la dette nette

 

(en millions de dollars)

30 juin

2022

$

31 décembre

2021

$

Partie courante de la dette à long terme

15,5

14,0

Dette à long terme

62,0

69,3

Moins : Trésorerie

39,7

39,9

Dette nette

37,8

43,4

Des détails supplémentaires sur ces mesures financières non conformes aux IFRS se trouvent ci-dessus et à la section 13 du rapport de gestion de Xebec pour la période close le 30 juin 2022. (dont les sections sont incorporées par renvoi dans le présent communiqué de presse), déposé auprès des autorités canadiennes en valeurs mobilières, disponible sur SEDAR à www.sedar.com et sur le site Web de la Société à xebecinc.com sous la section « Investisseurs ».

Liens connexes :
https://xebecinc.com

À propos de Xebec Adsorption Inc.

Xebec est un fournisseur mondial de solutions d'énergie propre destinées aux gaz renouvelables et à faible teneur en carbone utilisés dans des applications énergétiques, de mobilité et industrielles. L'entreprise est spécialisée dans le déploiement d'un portefeuille de technologies brevetées pour la capture du carbone ainsi que pour la production d'hydrogène, de gaz naturel renouvelable, d'oxygène et d'azote, le tout étant soutenu par un réseau de services portant la marque XBC Flow Services. En se concentrant sur la production de gaz écologiquement responsable, Xebec a aidé des milliers de clients dans le monde à réduire leur empreinte carbone et leurs coûts d'exploitation. Basée au Québec, Canada, Xebec est présente mondialement avec neuf usines de fabrication, 17 centres de services de technologies propres et cinq bureaux de vente répartis sur quatre continents. Xebec est cotée à la bourse de Toronto sous le symbole (TSX : XBC). Pour plus d'informations, consultez le site www.xebecinc.com.

Mise en garde

Le présent communiqué de presse contient des « énoncés prospectifs » et de l'« information prospective » (collectivement, les « énoncés prospectifs »), au sens attribué à cette expression dans les lois sur les valeurs mobilières canadiennes applicables. Ces énoncés prospectifs ont trait à des événements à venir, au rendement futur, aux perspectives financières et aux évènements attendus et reflètent les attentes de la direction à l'égard de la croissance, des résultats d'exploitation, du rendement et des perspectives et possibilités d'affaires de la Société et du secteur dans lequel elle exerce ses activités. Les énoncés prospectifs contiennent habituellement des mots et expressions comme « croit », « prévoit », « anticipe », « poursuit », « pourrait », « révèle », « planifie », « pourra », « a l'intention », « peut », « projette », « entrevoit », « devrait », les variantes de ces expressions, la forme négative de ces expressions ou des expressions similaires suggérant des résultats ou des événements futurs, bien que les énoncés prospectifs ne contiennent pas tous ces mots identificateurs. À titre illustratif, ces énoncés contiennent notamment des déclarations portant sur les sujets suivants : i) les actions que la Société devrait entreprendre pour atteindre ses objectifs stratégiques, ainsi que la stratégie commerciale globale de la Société, ii) les principaux facteurs du marché qui influent sur les résultats de la Société et la taille des marchés accessibles, iii) les intentions à l'égard des travaux futurs de mise en valeur des gaz renouvelables, iv) les attentes à l'égard des activités commerciales et des commandes qui peuvent être passées au cours de l'exercice 2022 et par la suite, y compris la réalisation du carnet de commandes actuel de la Société (non conformes aux IFRS), v) les tendances dans les marchés cibles de la Société et l'évolution de ceux-ci, ainsi que l'adoption des technologies propres et du gaz naturel renouvelable sur ces marchés et ailleurs, vi) les débouchés de la Société sur le marché, vii) les avantages des produits de la Société, et les bénéfices attendus qui en découlent viii) l'intention de conclure des ententes avec des partenaires ou d'accéder à de nouveaux marchés, ix) le recours futur aux initiatives relatives à l'impartition et la chaine d'approvisionnement, x) les attentes à l'égard des concurrents, xi) l'incidence prévue des risques et des incertitudes qui sont décrits, xii) la gestion des risques de liquidité de la Société par rapport à la conjoncture économique prédominante, xiii) le plan de réduction des coûts de la Société et le Cadre des Centres d'excellence en général, xiv) le recours au financement additionnel à court terme, xv) l'attente selon laquelle la livraison prévue des systèmes Biostream de deuxième génération en 2022 et d'autres nouveaux produits et les bénéfices attendus qui en découlent.

Ces énoncés ne constituent ni des promesses ni des garanties, mais comportent des incertitudes et des risques connus et inconnus susceptibles de faire en sorte que les résultats réels, le niveau d'activités ou le rendement de la Société diffèrent substantiellement des résultats, des niveaux d'activités ou du rendement futurs mentionnés expressément ou implicitement dans ces énoncés prospectifs. Ces risques incluent généralement des risques liés à la croissance des revenus tirés des activités courantes, aux résultats d'exploitation, au secteur et aux produits, à la technologie, à la concurrence, à l'économie, au conflit en Ukraine et a d'autres événements macroéconomiques, à la pénurie de la chaîne d'approvisionnement, à l'impact continu de la pandémie de COVID-19, à l'issue de certains litiges, notre capacité à obtenir des financements à court terme, au caractère suffisant de la couverture d'assurance et à d'autres facteurs dont il est question plus en détail dans le présent communiqué de presse, dans la notice annuelle et dans le rapport de gestion annuel de 2021 et dans les autres documents de la Société déposés sous le profil de la Société sur SEDAR, à l'adresse www.sedar.com.

Les énoncés prospectifs contenus dans les présentes sont fondés sur un certain nombre d'opinions, d'estimations et d'hypothèses que la Société et la direction jugent raisonnables à la date du présent communiqué de presse, notamment, mais sans s'y limiter, des hypothèses concernant les tendances dans certains secteurs du marché, le climat économique en général, le rythme et les résultats de l'évolution technologique, l'identité et les mesures prévues des concurrents et des clients, les hypothèses liées au bien-fondé des demandes d'autorisation d'actions collectives déposées contre la Société et leur incidence, la valeur du dollar canadien et les fluctuations des monnaies étrangères, les taux d'intérêt, les besoins en matière de fonds de roulement, les marges prévues dans le cadre de l'attribution de nouveaux contrats, l'état du carnet de commandes actuel de la Société, l'environnement réglementaire, le caractère adéquat des contrôles internes et des contrôles en matière de présentation de l'information, la capacité de la Société à intégrer avec succès les entreprises acquises, ainsi que l'acquisition et l'intégration d'entreprises au cours des périodes à venir. D'autres hypothèses, le cas échéant, sont énoncées tout au long du présent communiqué de presse. Si ces hypothèses se révélaient inexactes, les résultats réels de la Société pourraient être sensiblement différents de ceux exprimés ou sous-entendus dans les énoncés prospectifs. Les énoncés prospectifs formulés dans le présent communiqué de presse et en date de celui-ci sont expressément visés par l'intégralité de la présente mise en garde.

Même si nous avons tenté de définir les facteurs de risque importants qui pourraient entraîner un large écart entre les résultats réels et ceux indiqués dans les déclarations prospectives, d'autres facteurs de risque que nous ignorons actuellement ou que nous ne jugeons pas importants pour l'instant pourraient aussi faire en sorte que les résultats réels ou les faits à venir diffèrent considérablement de ceux exprimés dans les déclarations prospectives. Rien ne garantit que les déclarations prospectives se révéleront exactes étant donné que les résultats réels et les faits à venir pourraient différer nettement de ceux qu'elles indiquent. Aucune déclaration prospective n'est garante des résultats futurs. Vous ne devriez donc pas vous fier indûment aux déclarations prospectives, qui valent uniquement à la date où elles ont été formulées. Les déclarations prospectives contenues dans le présent communiqué de presse témoignent de nos attentes à la date des présentes, ou à la date indiquée dans les déclarations, selon le cas, et sont susceptibles de changer après cette date. Sauf dans les cas où les lois sur les valeurs mobilières applicables l'exigent, la Société n'assume aucune obligation, et se dégage expressément de tout devoir, de mettre à jour, de réviser ou d'examiner toute déclaration prospective, que ce soit en raison de nouveaux renseignements, d'événements futurs ou d'autres facteurs.

________________________
1 https://www.politico.com/news/2022/08/07/inflation-reduction-act-climate-biden-00050230


Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

à 21:05
Xebec Adsorption Inc. («?Xebec?» ou la «?Société?»), fournisseur mondial de solutions d'énergies propres, a annoncé aujourd'hui que la Cour supérieure du Québec (la « Cour ») a accordé la demande d'ordonnance initiale (l' « Ordonnance initiale ») de...

à 19:59
Transaction visant à former une société pétrolière et gazière en amont cotée en bourse avec un objectif de carboneutralité fondé sur les émissions de portées 1 et 2 d'ici 2030Entreprise combinée pour faire progresser son programme distinct de captage...

à 16:32
Mobilité Montréal informe les usagers de la route que des entraves majeures seront mises en place durant la fin de semaine, notamment sur l'autoroute 25 / tunnel Louis-Hippolyte-La Fontaine en direction nord. le boulevard Marie-Victorin à Brossard...

à 15:19
Caroline Bourgeois, vice-présidente du comité exécutif et responsable des grands parcs, du mont Royal, des sports et loisirs, d'Espace pour la vie, du parc Jean-Drapeau et de l'Est de Montréal, accueillera les représentant-es des médias afin de...

à 15:00
Le ministre des Ressources naturelles, l'honorable Jonathan Wilkinson; la présidente de la Fédération canadienne des municipalités, Taneen Rudyk; le maire de la Ville de Lethbridge, Blaine Hyggen; la mairesse de la Ville de Calgary, Jyoti Gondek; la...

à 14:10
Satellogic Inc. , un leader de la collecte de données d'observation de la terre (OT) à résolution inférieure au mètre, a annoncé aujourd'hui avoir conclu un accord de trois ans avec le gouvernement albanais en vue de développer une constellation de...



Communiqué envoyé le 11 août 2022 à 07:05 et diffusé par :