Le Lézard
Classé dans : Les affaires, Le Covid-19
Sujets : Sondages, Opinions et Recheches, Plaidoyer (politique)

Sondage exclusif auprès de 1200 propriétaires locatifs: La CORPIQ brosse un portrait préoccupant de la situation du logement au Québec


MONTRÉAL, le 2 août 2022 /CNW Telbec/ - La Corporation des propriétaires immobiliers du Québec (CORPIQ) rend publics les résultats d'un sondage effectué auprès de 1200 propriétaires locatifs dans un contexte d'un déséquilibre de l'offre de logements dans plusieurs régions de la province. À l'aube d'une campagne électorale imminente, nous invitons tous les candidats à prendre acte des résultats préoccupants.

Le paiement des loyers au Québec

Annuellement, le non-paiement des loyers génère plus de 40 000 dossiers au Tribunal administratif du logement (TAL). Pour 2020-2021, le contexte de la pandémie de la COVID-19 a réduit ce nombre à 24 000 en raison des circonstances et de la flexibilité des propriétaires avec des ententes de paiements. Cependant, cette situation devrait connaître de nouveaux sommets et se reflète d'ailleurs dans le présent sondage. En effet, 22% des propriétaires locatifs ont été confrontés, lors des 24 derniers mois, à une situation où le locataire ne paie pas le dernier mois avant la fin de son bail signé. D'ailleurs, il y a même 16% des propriétaires qui disent avoir découvert que son locataire avait quitté sans avertissement ni paiement de son loyer. « Le non-paiement des loyers cause une perte de 225 M$ par année pour les propriétaires. C'est de l'argent qui ne va pas dans l'entretien du parc locatif dont le 2/3 des bâtiments ont été construits avant 1980. Nous sommes collectivement tous perdants et les autres locataires le sont bien malgré eux. La situation économique actuelle inquiète les propriétaires à cet égard », a expliqué M. Marc-André Plante, directeur, Affaires publiques et Relations gouvernementales de la CORPIQ.

L'importance d'un dépôt de garantie.

Suivant la période récente du déménagement au Québec, les propriétaires locatifs soulignent que 44% des locataires ont laissé un logement dans un état jugé inacceptable pour le nouveau locataire et que dans 28% des activités de déménagement, des bris ont été causés au logement. « Ces premiers résultats renforcent l'importance du dépôt de garantie lors de la signature d'un bail par un locataire. Un précédent sondage de la CORPIQ révélait que 15% des déménagements généraient une facture de travaux imprévus de plus de 1000$ par logement équivalent à près de 150 M$ à l'échelle québécoise. Des dépenses qui pourraient certainement être revues à la baisse avec le dépôt de garantie. Le législateur doit s'interroger rapidement sur cette question et s'inspirer de la Saskatchewan pour garantir le dépôt pour les locataires les plus vulnérables », a souligné M. Plante.

Le contexte évolutif du milieu locatif en habitation

Bien que le taux d'inoccupation des logements s'avère très bas dans plusieurs régions du Québec et que le marché immobilier semble plus instable aujourd'hui, d'autres indicateurs du présent sondage sont inquiétants pour le secteur de l'habitation. En plus des coûts de main-d'oeuvre qui sont en forte hausse, les propriétaires sont maintenant confrontés à une croissance de leur coût d'emprunt alors que le taux d'intérêt monte en flèche. En effet, plus de 50% des propriétaires locatifs ont une hypothèque à taux variable et dans 60% des cas, la valeur de l'hypothèque se situe à plus de la moitié de la valeur de l'emprunt original. Aussi, 30% des propriétaires locatifs comptent diminuer leurs dépenses en rénovation dans le contexte d'une hausse du taux directeur de la banque du Canada. Soulignons que 81,5% des propriétaires locatifs en général ont un solde hypothécaire et que 13% de ceux-ci ont retiré du marché un logement ou compte le faire d'ici 5 ans. « En regard des résultats du présent sondage, la CORPIQ note un niveau d'endettement élevé des propriétaires locatifs et des effets sur la gestion et l'entretien du parc locatif au Québec. Avec le manque de logement dans plusieurs régions du Québec, une stratégie intégrée sera nécessaire pour accroitre le nombre de logements et assurer l'entretien du parc existant. Il faut aussi plus de logements sociaux et abordables. Tous les partenaires du milieu de l'habitation et les gouvernements ont le devoir de mettre en branle des actions rapidement pour offrir un toit à tous. Pour cela, il faut améliorer l'environnement règlementaire pour stimuler le développement du logement au Québec », a conclu le directeur, Affaires publiques et Relations gouvernementales de la CORPIQ.

À propos de la CORPIQ

Organisme à but non lucratif réunissant 30 000 propriétaires et gestionnaires qui possèdent près de 500 000 logements et condos locatifs, la CORPIQ est la plus importante association à offrir des services aux propriétaires de logements et à défendre leurs intérêts, depuis plus de 40 ans. Elle dessert toutes les régions à partir de quatre bureaux totalisant 70 employés. Les propriétaires québécois procurent un logement à 1,3 million de ménages locataires et possèdent, dans sept cas sur dix, un duplex ou un triplex. 

SOURCE CORPORATION DES PROPRIETAIRES IMMOBILIERS DU QUEBEC INC.


Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

à 12:32
Pendant la pandémie de COVID-19, la demande de services d'assistance téléphonique en cas de crise a considérablement augmenté partout au Canada. Les lignes d'assistance téléphonique en cas de crise sont une bouée de sauvetage pour les personnes...

à 12:14
Les plus récentes données sur l'évolution de la COVID-19, pour les dernières 24 heures, au Québec, font état de : 1?211 nouveaux cas, pour un total de 1?159 087 personnes infectées*?;19 nouveaux décès rapportés dans les 24 dernières heures, pour un...

à 09:30
L'Ombudsman de l'Ontario, Paul Dubé, a fait savoir aujourd'hui que les préoccupations et les plaintes du public adressées à son bureau de « chien de garde provincial » sont presque revenues à leurs niveaux prépandémiques. Son bureau a traité...

à 08:30
Puisque les familles de communautés de tout le pays se heurtent à des fermetures de services des urgences, d'hôpitaux, d'unités de soins intensifs et de centres de naissance, les syndicats du Canada exigent que les dirigeantes et dirigeants canadiens...

à 08:15
Produits des activités ordinaires de 933,3 millions $, par rapport à 752,7 millions $ pour l'exercice précédentRésultat par action (RPA) de 0,01 $, par rapport à 0,16 $ pour l'exercice précédentRPA ajusté(1) de 0,06 $ par rapport à 0,19 $ (0,15 $,...

à 07:00
Stella-Jones Inc. (« Stella-Jones » ou la...



Communiqué envoyé le 2 août 2022 à 07:00 et diffusé par :