Le Lézard
Sujet : Nouvelles africaines et américaines

Présentation du Musée Josiah Henson de l'histoire des Afro-Canadiens


Le site historique de la Case de l'Oncle Tom à Dresden, en Ontario, est rebaptisé pour rendre hommage à Josiah Henson, célèbre abolitionniste du 19e siècle, chef du Chemin de fer clandestin et prédicateur.

DRESDEN, ON, le 30 juill. 2022 /CNW/ - Aujourd'hui, la Fiducie du patrimoine ontarien a annoncé qu'elle avait rebaptisé le site historique de la Case de l'oncle Tom le Musée Josiah Henson de l'histoire des Afro-Canadiens, en l'honneur de Josiah Henson. Ce changement est un pas en avant, car le musée s'éloigne de la connotation négative associée au terme « oncle Tom », et apporte une reconnaissance supplémentaire à une figure importante du mouvement abolitionniste aux États-Unis et au Canada.

Josiah Henson est un homme célébré pour sa lutte contre l'esclavage aux États-Unis. En tant que chef du Chemin de fer clandestin, il a conduit 118 personnes fuyant l'esclavage vers la liberté au Canada, où il a aidé à établir une communauté pour les réfugiés en quête d'une vie meilleure. Son autobiographie de 1849, The Life of Josiah Henson, Formerly a Slave, Now an Inhabitant of Canada (La vie de Josiah Henson, autrefois esclave, maintenant habitant du Canada, racontée par lui-même), détaillant sa propre vie passée en esclavage et sa fuite, a été utilisée par Harriet Beecher Stowe pour soutenir son roman La Case de l'oncle Tom. Beecher Stowe a déclaré que la vie de Henson lui avait fourni des « concepts et des incidents » sur le personnage de Tom. Son livre est devenu un grand succès international et a contribué à propulser la guerre de Sécession. Le travail anti-esclavagiste de Henson et son lien avec le roman de Beecher Stowe ont fait de lui l'un des Canadiens les plus célèbres de son époque.

 « Le révérend Josiah Henson était un leader remarquable qui incarnait la bravoure et la persévérance. Après avoir obtenu sa liberté, il a passé sa vie à donner du pouvoir à sa communauté et à l'élever, mais malheureusement, son histoire réelle et ses réalisations ont été éclipsées par la fiction de La Case de l'oncle Tom, a déclaré Steven Cook, le directeur du musée. De son vivant, Henson a exprimé le désir de récupérer son nom et son héritage. C'est un honneur pour nous de contribuer à en faire une réalité ici, en Ontario, où il a choisi de se bâtir une nouvelle vie. »

Situé à Dresden, le complexe muséal de cinq acres abrite la dernière maison de Henson - une cabane à deux étages - ainsi que l'église où Henson prêchait à sa congrégation. On y trouve également le centre d'interprétation Josiah Henson, qui abrite une collection d'artefacts associés à l'ère abolitionniste et du matériel éducatif sur l'impact de l'esclavage et de la traite transatlantique des esclaves.

Le nouveau nom reflétera mieux la vision et le mandat du musée, qui est d'éduquer le public sur l'héritage de Josiah Henson : Henson a fondé l'établissement Dawn près de Dresden et a participé à la création du British American Institute, où la population noire libre et les réfugiés de l'esclavage récemment installés recevaient une éducation et apprenaient des métiers. Grâce à ses mémoires et à ses conférences, il a contribué à faire connaître le Canada comme un havre pour les chercheurs de liberté.

« Josiah Henson n'est pas très connu dans l'histoire du Canada. Il devrait l'être, a déclaré Beth Hanna, directrice générale de la Fiducie du patrimoine ontarien. Son histoire fait la lumière sur les réalités de l'esclavage, et sur ceux qui ont lutté pour la liberté pour eux-mêmes et pour les autres. Il a travaillé pour offrir un lieu de sécurité, où les réfugiés noirs de l'esclavage pouvaient s'épanouir et bâtir des vies en fonction des possibilités offertes par la communauté, de l'éducation, de la terre et de l'identité individuelle. »

Cet effort de changement de nom s'inscrit dans le cadre de la démarche globale de la Fiducie visant à examiner l'ensemble de ses propriétés et programmes dans une optique inclusive et antiraciste. À la suite de commentaires sur le terme « oncle Tom », considéré comme dénigrant par de nombreux membres de la communauté noire, la Fiducie a déterminé que rebaptiser le site était la meilleure façon de s'attaquer au langage blessant tout en offrant la possibilité de reconnaître davantage Henson comme une figure d'importance provinciale, nationale et internationale.

« Lorsque Beecher Stowe a écrit La Case de l'Oncle Tom, son intention était de montrer les dures réalités de l'esclavage et de dépeindre l'oncle Tom comme un homme de principe qui protégeait les autres esclaves, mais cela a été corrompu par des spectacles de ménestrels racistes anti-Tom qui ont transformé le personnage en une détente comique, ce qui explique pourquoi le terme est maintenant utilisé de manière péjorative, a déclaré Steven Cook. Nous continuons à corriger le mythe derrière le terme oncle Tom, et nous l'utiliserons comme un outil pédagogique pour parler du racisme anti-Noirs et des défis auxquels les Noirs sont toujours confrontés aujourd'hui.

Le Musée Josiah Henson de l'histoire des Afro-Canadiens est ouvert du mardi au samedi, de 10 h à 15 h. Le musée fermera pour la saison le 21 octobre 2022. Des visites seront disponibles sur rendez-vous uniquement du 1er novembre 2022 au 30 avril 2023. Consultez notre site Web pour de plus amples renseignements sur le musée et les programmes à venir.

Faits en bref
Pour en savoir plus
Restez connectés

Suivez la Fiducie du patrimoine ontarien sur Facebook, Twitter, Instagram, LinkedIn et YouTube. Inscrivez-vous au bulletin Questions de patrimoine... toujours plus!

À propos de la Fiducie du patrimoine ontarien

La Fiducie du patrimoine ontarien (la Fiducie) est un organisme du gouvernement de l'Ontario. La Fiducie conserve, interprète et partage le patrimoine de l'Ontario. La Fiducie conserve le patrimoine culturel et naturel, matériel et immatériel, d'importance provinciale, interprète l'histoire de l'Ontario, célèbre sa diversité et sensibilise les Ontariens à son importance dans notre société. La Fiducie conçoit une province d'Ontario où nous conservons, valorisons et partageons les lieux et les paysages, les histoires, les traditions et les récits qui incarnent notre patrimoine, aujourd'hui et pour les générations futures. 

SOURCE Fiducie du patrimoine ontarien



Communiqué envoyé le 30 juillet 2022 à 12:30 et diffusé par :