Le Lézard
Sujets : Sécurité publique, CPG

CENTAURE : Stratégie québécoise de lutte contre la violence armée - Le gouvernement du Québec poursuit ses investissements pour prévenir la violence par armes à feu


QUÉBEC, le 23 juin 2022 /CNW Telbec/ - Préoccupé par la recrudescence d'événements violents survenus dans les derniers mois à Montréal et déterminé à lutter contre le trafic des armes à feu, le gouvernement du Québec investit 2 millions de dollars en 2022-2023 afin de bonifier et d'améliorer l'offre de services aux jeunes Montréalais dans le cadre des travaux du Comité stratégique en sécurité urbaine de Montréal (CoSSUM).

La vice-première ministre, ministre de la Sécurité publique et ministre responsable de la région de la Capitale-Nationale, Mme Geneviève Guilbault, annonce conjointement cet investissement avec la ministre déléguée aux Transports et ministre responsable de la Métropole et de la région de Montréal, Mme Chantal Rouleau, et la mairesse de Montréal, Mme Valérie Plante.

L'aide gouvernementale sera consacrée à la création et à la consolidation d'espaces jeunesse montréalais dans les arrondissements les plus touchés par la violence impliquant une arme à feu.

Citations :

« Votre gouvernement agit sur tous les fronts pour freiner la violence par armes à feu, d'où nos investissements dans plusieurs initiatives de prévention auprès des jeunes à risque de rupture sociale ou de délinquance. C'est donc plus de 8 millions de dollars qui serviront à améliorer l'offre de services aux jeunes Montréalais dans le cadre du CoSSUM. »

Geneviève Guilbault, vice-première ministre, ministre de la Sécurité publique et ministre responsable de la région de la Capitale-Nationale

« Nos jeunes sont trop souvent impliqués dans des événements liés aux armes à feu. Il faut donc agir concrètement, directement auprès d'eux, dans une approche préventive. Avec les espaces qui seront mis en place, nos jeunes auront accès à des lieux sécuritaires où ils pourront faire d'autres choix que celui de la violence. Ces investissements s'ajoutent à tous les efforts que nous avons consacrés pour lutter contre ce fléau. »

Chantal Rouleau, ministre déléguée aux Transports et ministre responsable de la Métropole et de la région de Montréal

« La Ville de Montréal salue les investissements du gouvernement du Québec pour la création et la consolidation d'espaces jeunesse montréalais dans les arrondissements les plus touchés par la violence impliquant des armes à feu. La prévention demeure centrale dans notre lutte contre la violence armée, et ces sommes s'ajoutent à l'enveloppe de 5 millions de dollars que nous avons réservée aux organismes communautaires qui agissent en sécurité urbaine et en prévention de la violence chez les jeunes. Nous devons continuer de travailler sans relâche pour améliorer la qualité de vie dans tous les quartiers et favoriser les initiatives qui renforcent le sentiment d'appartenance au milieu de vie des populations et des jeunes à risque. Cette approche est au coeur du modèle montréalais de sécurité urbaine que nous devons bâtir tous ensemble. »

Valérie Plante, mairesse de Montréal

Faits saillants :

Liens connexes :

Pour en savoir plus sur la Stratégie québécoise de lutte contre la violence armée.
Pour en savoir plus sur nos activités ministérielles, suivez-nous dans les médias sociaux :

www.facebook.com/securitepublique/
twitter.com/secpubliqueqc
instagram.com/securitepubliqueqc

ANNEXE - Description des projets soutenus

ORGANISATION

SOMME
ALLOUÉE

Arrondissement d'Ahuntsic-Cartierville

Le projet consiste en l'aménagement d'une placette éphémère ludique pour les adolescents au parc Marcelin-Wilson, près du parc de planche à roulettes et des terrains de basketball. Les jeunes participeront au choix des aménagements.

 

75 000 $

 

Table de concertation jeunesse de Bordeaux-Cartierville

Le projet consiste à engager un intervenant-pivot qui aura comme mandat d'assurer une présence et d'occuper l'espace public. Par ailleurs, l'intervenant participera à l'animation d'activités de sensibilisation et de prévention de la violence dans le cadre du projet « La Placette » de l'arrondissement de Bordeaux-Cartierville.

52 400 $

Maison des jeunes Le Squatt d'Ahuntsic

Le projet consiste à aménager le local du ProShop de l'aréna et à renouveler l'équipement désuet. Les jeunes sont responsables de la gestion du ProShop. Ils recevront des formations sur les qualités à adopter au travail, notamment lorsqu'ils occupent un poste au service à la clientèle et en gestion budgétaire.

7 500 $

Total - Arrondissement d'Ahuntsic-Cartierville

134 900 $

 

Arrondissement de Montréal-Nord

Le projet consiste à transformer le terrain de planche à roulettes en un terrain de basketball au parc Pilon.

220 000 $

Un itinéraire pour tous

Le projet permettra à un intervenant de proximité d'intervenir auprès des jeunes de 6 à 25 ans impliqués dans des situations à risque de violence et de les engager dans un processus de médiation sociale.

59 400 $

 

Total - Arrondissement de Montréal-Nord

279 400 $

 

Arrondissement de Rivière-des-Prairies-Pointe-aux-Trembles

Le projet consiste à animer une série d'activités consultatives auprès des jeunes de l'arrondissement afin de mieux cibler leurs besoins et leurs attentes, et ainsi de déterminer des actions potentielles à mettre en place et de pallier une absence de service, le cas échéant.

 

30 000 $

 

 

Le projet permettra la mise en place d'activités occupationnelles et d'intervention autour du pôle René-Masson, particulièrement en période scolaire, dans le but d'offrir une solution de rechange aux jeunes durant l'heure du dîner ou après les classes.

75 000 $

Total - Arrondissement de Rivière-des-Prairies-Pointe-aux-Trembles

105 000 $

 

Arrondissement du Sud-Ouest

Le projet pilote concerté a pour objectif de cibler et d'accompagner les jeunes qui ont commis des actes criminels, ou qui risquent d'en commettre, avec du soutien spécialisé tout en les dirigeant vers des activités ciblées dans l'objectif de prévenir la violence et la criminalité.

236 900 $

Total - Arrondissement du Sud-Ouest

236 900 $

 

Arrondissement de Villeray-Saint-Michel-Parc-Extension

Le projet vise la création de postes d'intervenants-pivots pour les grandes écoles secondaires et primaires du territoire afin d'instaurer un filet de sécurité et de créer un continuum de services auprès des jeunes les plus touchés par des facteurs de vulnérabilité.

267 400 $

Total - Arrondissement de Villeray-Saint-Michel-Parc-Extension

267 400 $

 

Arrondissement d'Anjou

Le projet consiste à créer et à animer des lieux de rassemblement pour la tenue d'activités visant à combler le manque de locaux par l'aménagement de structures temporaires et à offrir des équipements pour la pratique des sports et d'activités de loisirs, culturels et artistiques. Un travailleur de rue ainsi qu'un agent École-Familles-Communauté seront également engagés dans le cadre de ce projet structurant.

284 500 $

Total - Arrondissement d'Anjou

284 500 $

 

Arrondissement de Saint-Léonard

Le projet consiste en la création d'espaces pour les jeunes par la location d'espaces dans le Centre Leonardo Da Vinci pour les rendre accessibles aux jeunes et aux organismes communautaires. Ces salles seront réaménagées et des achats d'équipement seront effectués. Le projet vise également le développement de programmations d'activités saisonnières, le soutien d'initiatives et de projets communautaires dans le quartier ainsi que la mise en oeuvre de sessions de sensibilisation destinées aux parents, de formations et d'activités.

480 000 $

Total - Arrondissement de Saint-Léonard

480 000 $

 

Office municipal d'habitation de Montréal

Le projet consiste en la création de deux nouveaux milieux, soit deux salons de barbier permettant de regrouper les jeunes et de leur offrir un revenu d'emploi. Deux chargés de projets seront embauchés pour soutenir les jeunes. Les jeunes seront également invités à participer à l'élaboration de pistes de solution qui guideront les assises d'une nouvelle vision de l'intervention auprès des jeunes vivant dans des habitations à loyer modique. Un agent de développement communautaire à horaire atypique sera embauché afin de créer des liens formels et normés entre les organismes communautaires et l'Office municipal d'habitation de Montréal. Le projet sera déployé dans les arrondissements d'Ahuntsic-Cartierville, du Sud-Ouest, de Mercier-Hochelaga-Maisonneuve, de Rosemont et de Lachine.

211 900 $

Total - Office municipal d'habitation de Montréal 

211 900 $

 

MONTANT TOTAL

2 M $

 

SOURCE Cabinet de la vice-première ministre et ministre de la Sécurité publique



Communiqué envoyé le 23 juin 2022 à 18:05 et diffusé par :