Le Lézard
Classé dans : Santé, Le Covid-19
Sujets : Sécurité publique, CFG

Déclaration de la ministre de la Santé mentale et des Dépendances et ministre associée de la Santé au sujet de la crise des surdoses


OTTAWA, ON, le 23 juin 2022 /CNW/ - La diffusion, aujourd'hui, de données nationales à propos des décès et des méfaits liés aux opioïdes est un dur rappel du fait que la crise des surdoses, ainsi que l'approvisionnement en drogues de plus en plus toxiques, continue de dévaster des familles et des collectivités partout au pays. Nous sommes de tout coeur avec ceux et celles qui ont été les plus touchés par cette crise. Les plus récentes projections de modélisation concernant le nombre de décès liés aux opioïdes constituent également une mise en garde pressante de l'aggravation possible de cette crise au cours des prochains mois et renforcent l'importance de prendre des mesures audacieuses et de grandement modifier les politiques pour inverser ces tendances dévastatrices.

Pour protéger la santé, la sécurité et la qualité de vie des personnes au Canada, nous devons traiter la consommation de substances comme étant un problème de santé plutôt qu'une question de justice criminelle.

Notre gouvernement continu de travailler avec des partenaires - y compris les provinces, les territoires, des personnes ayant de l'expérience vécue en matière de consommation de substances, des fournisseurs de services et des membres de communautés à risque accru de méfaits découlant de la consommation de substances - pour prendre une gamme de mesures novatrices en réponse à cette crise. Ces efforts transforment la situation de façon tangible en améliorant l'accès aux services de traitement, en augmentant l'accès aux services de réduction des méfaits, en renforçant les mesures d'application de la loi afin de contribuer à réduire l'approvisionnement en médicaments et en drogues de la rue toxiques du marché illégal, en augmentant l'accès à un approvisionnement à risques réduits, en accroissant la sensibilisation ainsi que la prévention et en accumulant d'autres données sur la consommation de substances au moyen d'investissements en recherche ainsi qu'en surveillance.

Le mois dernier, nous avons annoncé l'approbation de la demande d'exemption au paragraphe 56(1) de la Colombie-Britannique pour permettre la possession personnelle de petites quantités de certaines drogues illégales. À compter du 31 janvier 2023, les adultes de 18 ans et plus en Colombie-Britannique ne seront plus arrêtés ni accusés pour la possession simple de jusqu'à 2,5 grammes de certaines drogues illégales à des fin d'usage personnel. La mise en oeuvre de cette première exemption en son genre au Canada sera surveillée de près pour mesurer les progrès, atténuer toute conséquence inattendue et éclairer les autres administrations qui songent à éliminer les peines criminelles pour la possession à des fins d'usage personnel. Il s'agit d'un autre outil qu'utilise notre gouvernement pour réduire la stigmatisation et les méfaits liés à la consommation de substances et pour intervenir devant cette crise déchirante des surdoses.

Depuis le début de la crise, nous sommes rapidement intervenus pour mettre en oeuvre un vaste éventail de mesures en vue de contribuer à sauver des vies et de répondre aux besoins sanitaires des personnes qui consomment des drogues. Notre gouvernement finance actuellement 17 projets d'approvisionnement à risques réduits en Colombie-Britannique, en Ontario, au Québec et au New Brunswick, ainsi qu'une communauté de pratique nationale, pour un investissement total de 64 millions de dollars. Ces projets appuient les personnes risquant de subir une surdose en offrant des médicaments d'ordonnance afin de remplacer les médicaments et les drogues de rue toxiques du marché illégal, de même que pour diriger ces personnes vers d'autres services sociosanitaires.

Nous encourageons constamment les administrations provinciales et territoriales à prendre d'autres mesures pour étendre la portée des traitements assistés par la médication, accroître les services de réduction des méfaits ainsi qu'améliorer leurs systèmes de traitement et de rétablissement. En collaborant davantage, nous pouvons sauver plus de vies et réduire les futurs méfaits liés à la consommation de substances.

Depuis 2017, notre gouvernement a engagé plus de 800 millions de dollars pour contrer la crise des surdoses et est intervenu rapidement pour mettre en oeuvre un vaste éventail de mesures visant à sauver des vies et à répondre aux divers besoins des personnes qui consomment des substances afin de les aider à vivre le plus sainement possible. À l'aide du budget de 2022, nous investissons une somme additionnelle de 100 millions de dollars sur trois ans, à compter de 2022-2023, à verser à Santé Canada pour son Programme sur l'usage et les dépendances aux substances, afin d'appuyer la réduction des méfaits, le traitement et la prévention à l'échelon communautaire.

Nous continuerons de travailler avec nos partenaires et à faire tout ce que nous pouvons pour sauver des vies et mettre fin à cette crise nationale de santé publique. Parce que les chiffres diffusés aujourd'hui ne sont pas que des chiffres : il s'agit de mères, de pères, de fils, de filles, d'amis et de membres chers de la collectivité. Et même si nous avançons dans la bonne direction, nous pouvons et devons en faire plus.

L'honorable Carolyn Bennett, C.P., députée

SOURCE Agence de la santé publique du Canada


Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

à 19:00
Les secteurs canadiens des arts, de la culture et du patrimoine ont été parmi les plus durement touchés tout au long de la pandémie, particulièrement les organismes culturels qui dépendent de la fréquentation en personne. Alors que le tourisme...

à 17:37
La ministre du Tourisme et ministre responsable des régions de Lanaudière et du Bas-Saint-Laurent, Mme Caroline Proulx, invite les représentantes et les représentants des médias à une conférence de presse concernant le développement touristique de la...

à 17:00
VOTI Detection Inc. (« VOTI » ou la « société ») , une société canadienne de technologie à la fine pointe qui développe des systèmes de sécurité à rayons X de dernière génération fondés sur la technologie 3D PerspectiveMC, a annoncé aujourd'hui que,...

à 16:42
Le gouvernement du Québec est heureux d'attribuer, par l'entremise du programme Aide financière aux festivals et aux événements touristiques, 27 000 $ à la Classique Pif Portes Mackie, qui aura lieu jusqu'au 2 juillet. La ministre du Tourisme et...

à 15:35
Alors que le monde est confronté à de graves défis, y compris la pandémie de COVID-19, des conflits régionaux et les réactions défavorables à la mondialisation, la communauté internationale s'efforce de maintenir le développement tout en s'attaquant...

à 14:45
Les représentantes et représentants des médias sont conviés à une conférence de presse au cours de laquelle le député de Gatineau, Robert Bussière, procédera, au nom de la ministre responsable des Aînés et des Proches aidants, Marguerite Blais, à une...



Communiqué envoyé le 23 juin 2022 à 12:10 et diffusé par :