Le Lézard
Sujets : Enfance, CPG

Éducation alimentaire - LES ÉLÈVES DE NEUF ÉCOLES SUPPLÉMENTAIRES BÉNÉFICIERONT DU PROGRAMME L'AGROALIMENTAIRE S'INVITE À L'ÉCOLE


QUÉBEC, le 17 juin 2022 /CNW Telbec/ - Le ministre de l'Agriculture, des Pêcheries et de l'Alimentation, ministre responsable de la région de la Chaudière-Appalaches et ministre responsable de la région du Centre-du-Québec, M. André Lamontagne, et le ministre de l'Éducation, M. Jean-François Roberge, annoncent l'octroi d'une aide financière de 641 000 $ à l'organisme AgrÉcoles. Cette somme permettra de poursuivre le déploiement du projet éducatif L'agroalimentaire s'invite à l'école (AAIE) dans neuf établissements scolaires supplémentaires.

Le programme AAIE vise à éveiller les enfants à la réalité du monde de l'agriculture. Ainsi, il leur permet de prendre conscience de l'importance de mieux se nourrir tout en leur faisant découvrir les produits québécois et l'importance de consommer localement.

Les fonds alloués serviront à outiller et à accompagner ces écoles dans la première année d'implantation du programme AAIE durant l'année scolaire 2022-2023. Les équipes-écoles pourront ainsi s'approprier le programme en pratiquant la majorité des activités qu'il comporte et en développant les partenariats nécessaires pour assurer sa pérennité.

Il convient de préciser que l'accompagnement d'AgrÉcoles vise à transférer les outils pédagogiques et les apprentissages acquis lors du déploiement du programme AAIE à l'école Louis-de-France en 2019. À terme, les expériences vécues dans les écoles accompagnées permettront de tirer des apprentissages afin de consolider la mise en oeuvre du programme AAIE dans plusieurs autres écoles du Québec.

Le programme a été mis en oeuvre une première fois en 2021-2022 dans le cadre d'un projet-pilote.

Citations

« Depuis trois ans, avec l'aide de notre gouvernement et avec son expertise, AgrÉcoles a travaillé sans relâche à répondre aux besoins exprimés par les écoles primaires du Québec. Plus d'activités agroalimentaires étaient souhaitées. Avec le programme, les notions agroalimentaires sont maintenant intégrées directement dans le cursus scolaire régulier. Je suis fier qu'il y ait maintenant 17 écoles qui pourront en bénéficier. De cette façon, on s'assure que nos jeunes adoptent de saines habitudes de vie très tôt et on encourage leur curiosité à l'égard du milieu agroalimentaire. La mission d'AgrÉcoles s'inscrit en ligne directe dans la volonté de notre gouvernement d'accélérer le virage écologique et de favoriser une autonomie alimentaire durable sur tout le territoire. En prônant la sensibilisation et l'éducation, on favorise l'atteinte de nos ambitions. »

André Lamontagne, ministre de l'Agriculture, des Pêcheries et de l'Alimentation, ministre responsable de la région de la Chaudière-Appalaches et ministre responsable de la région du Centre-du-Québec

« L'école est plus qu'un milieu scolaire. Elle permet également de vivre des expériences concrètes de la vie. Grâce au programme AAIE, des milliers d'élèves du primaire connaîtront la satisfaction d'avoir eux-mêmes procédé à la semence de leur potager, entretenu leurs pousses, récolté leurs légumes et, enfin, cuisiné et goûté le fruit de leur travail. Cet exercice est une occasion formidable d'inculquer aux élèves des valeurs d'autonomie, de partage et de persévérance. Je salue l'équipe-école de l'école Louis-de-France, instigatrice de cette initiative pédagogique. En partageant ses connaissances et ses expériences à d'autres écoles, elle fait preuve d'un esprit communautaire remarquable et communicatif. »

Jean-François Roberge, ministre de l'Éducation

« L'agroalimentaire, c'est un monde fascinant qui permet aux enfants de voir la vie différemment. Chez AgrÉcoles, nous souhaitons que les enfants soient conscients de tout le potentiel que la terre peut offrir pour ainsi leur fournir les outils nécessaires qui leur serviront à construire un futur plus vert, plus riche et plus savoureux. »

Julia Grenier, directrice générale d'AgrÉcoles

Faits saillants

L'aide gouvernementale est répartie comme suit :

Le soutien financier à AgrÉcoles permettra :

En septembre 2021, une aide financière de 331 000 $ avait été accordée à AgrÉcoles pour le déploiement du projet éducatif dans sept écoles du Québec.

Au terme du programme L'agroalimentaire s'invite à l'école, dont les activités se répartissent de la maternelle 4 ans à la 6e année du primaire, l'élève aura acquis des notions liées à :

Liens connexes

Pour plus d'information :

MAPAQ : www.mapaq.gouv.qc.ca

AgrÉcoles : agrecoles.com

FacebookTwitterYouTubeLinkedIn

SOURCE Cabinet du ministre de l'Agriculture, des Pêcheries et de l'Alimentation



Communiqué envoyé le 17 juin 2022 à 13:45 et diffusé par :