Le Lézard
Classé dans : L'environnement
Sujet : CPG

Protection du patrimoine naturel - Le ministre Benoit Charette annonce son intention d'agrandir de près de 2 000 km² le réseau d'aires protégées du Québec


QUÉBEC, le 17 juin 2022 /CNW Telbec/ - Le gouvernement du Québec entend ajouter près de 2 000 km2 au réseau d'aires protégées québécois, en grande majorité dans le sud du Québec, ce qui équivaudrait à plus de quatre fois la superficie de l'île de Montréal, en annonçant son intention de mettre en réserve 11 nouveaux territoires. Ces territoires ont été choisis à l'issue de travaux de concertation régionale et autochtone réalisés par le ministère de l'Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques.

C'est ce qu'a tenu à souligner, ce vendredi, le ministre de l'Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques, ministre responsable de la Lutte contre le racisme et ministre responsable de la région de Laval, M. Benoit Charette.

Depuis janvier 2022, c'est un gain de plus de 2 500 km2 pour le réseau d'aires protégées qui a été annoncé par le ministre Charette. En effet, le gouvernement du Québec a récemment mis en réserve, officiellement, des territoires dont il avait annoncé la mise en réserve plus tôt cette année, dont Rivière-Péribonka.

Rappelons que le ministre Charette a indiqué, le 3 juin dernier, qu'il comptait mettre en réserve un vaste territoire dans le secteur de la rivière Péribonka, près de la municipalité de Lamarche, au Saguenay-Lac-Saint-Jean. Sa proposition a été entérinée par le Conseil des ministres il y a deux jours. Afin de préciser certaines modalités, dont la délimitation fine du territoire, le statut de protection qui y sera appliqué, les aspects entourant la gestion et la mise en valeur du territoire ainsi que les principaux objectifs du plan de conservation, le ministre a aussi mis sur pied un comité composé des principaux acteurs régionaux concernés.

Par ailleurs, le Québec s'est déclaré lié aux objectifs internationaux qui devraient être fixés prochainement par les parties à la Convention mondiale sur la diversité biologique des Nations Unies à l'égard de la décennie 2020-2030. Le Québec se dotera de nouvelles cibles à la lumière de ces objectifs.

Nouveaux territoires que le gouvernement a l'intention de mettre en réserve

Région 

Gain en superficie protégée (approx.)

1.    Agrandissement de la réserve de biodiversité projetée des Basses-Collines-du-Ruisseau-Serpent

Abitibi-Témiscamingue

 

73 km2

2.    Agrandissement de la réserve de biodiversité projetée de la Rivière-Dumoine

Abitibi-Témiscamingue/Outaouais

313 km2

3.    Rivières-Noire-et-Coulonge

Outaouais

822 km2

4.    Rivière-Causapscal

Bas-Saint-Laurent

 

74 km2

5.    Duchénier

90 km2

6.    Rivière-Cascapédia

Bas-Saint-Laurent/Gaspésie-Îles-de-la-Madeleine

347 km2

7.    Mont-Saint-Pierre

Gaspésie-Îles-de-la-Madeleine

5 km2

8.    Seigneurie-de-Joly

Chaudière-Appalaches

 

11 km2

9.    Notre-Dame

4 km2

10.  Agrandissement de la réserve de biodiversité projetée de la Vallée-de-la-Rivière-Godbout

Côte-Nord

 

209 km2

11.   Agrandissement de la réserve de biodiversité projetée du Brûlis-du-Lac-Frégate

18 km2





 

Territoires officiellement mis en réserve 
(annonce du 17 février 2022)

Région 

1.      Archipel-des-Sept-Îles 

Côte-Nord 

2.      Sept-Chutes 

Lanaudière

 

3.      Basilières-Kaël 

4.      Raimbault-Piton 

5.      Agrandissement de la réserve de biodiversité projetée de la Montagne-du-Diable 

Laurentides 

 

6.      Agrandissement de la réserve de biodiversité projetée des Buttes-du-Lac-Montjoie 

7.      Agrandissement de la réserve de biodiversité projetée du Mont-Sainte-Marie 

Laurentides-Outaouais 

8.      Agrandissement de la réserve de biodiversité projetée du Mont-O'Brien 

Outaouais

 

9.      Agrandissement de la réserve de biodiversité projetée du Domaine-La-Vérendrye + Secteur lac Byrd

 

Citations :

« La création d'aires protégées est encore l'un des meilleurs outils pour favoriser la conservation de la nature à long terme ainsi que l'adaptation des espèces et des écosystèmes aux changements climatiques. L'atteinte de la cible de 17 % d'aires protégées en milieu terrestre et d'eau douce en décembre 2020 ne constituait pas la fin de nos efforts en ce sens. Je suis fier des mises en réserve annoncées récemment, qui nous permettent de bien positionner le Québec à l'égard des futures cibles internationales d'aires protégées, qui seront définies plus tard cette année, et grâce auxquelles, plus généralement, nous pourrons limiter la perte de biodiversité. »  

Benoit Charette, ministre de l'Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques, ministre responsable de la Lutte contre le racisme et ministre responsable de la région de Laval  

« Je tiens à souligner tout le travail et l'implication des différentes parties prenantes afin d'en arriver à ces projets d'aires protégées. Nous sommes à même de constater que lorsqu'il s'agit de la protection de la biodiversité, il est possible de trouver des consensus. »

Pierre Dufour, ministre des Forêts, de la Faune et des Parcs, ministre responsable de la région de l'Abitibi-Témiscamingue et de la région du Nord-du-Québec

Faits saillants :

Lien connexe :

Pour en savoir davantage sur les aires protégées au Québec : www.environnement.gouv.qc.ca/biodiversite/aires_protegees.

Sources :

 

Rosalie Tremblay-Cloutier? 
Attachée de presse
Cabinet du ministre de l'Environnement? 
et de la Lutte contre les changements
climatiques,?ministre responsable
de la Lutte contre le racisme
et ministre responsable de la région de Laval
Tél.?:?438 777-3777
 

Information :

 

Relations avec les médias
Ministère de l'Environnement
et de la Lutte contre les changements climatiques
Tél. : 418 521-3991
      

 

 

 



Michel Vincent

Directeur des communications
et attaché de presse
Cabinet du ministre des Forêts,
de la Faune et des Parcs
et ministre responsable de la région
de l'Abitibi-Témiscamingue
et de la région du Nord-du-Québec
Tél. : 514 231-2251

 


SOURCE Cabinet du ministre de l'Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques


Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

à 13:00
Irek Kusmierczyk, secrétaire parlementaire de la ministre de l'Emploi, du Développement de la main-d'oeuvre et de l'Inclusion des personnes en situation de handicap, fera une annonce au nom du ministre des Ressources naturelles, l'honorable Jonathan...

à 10:54
La Compagnie Lion Électrique (« Lion » ou la « Société »), fabricant de premier plan de véhicules moyens et lourds entièrement électriques, a accueilli dans ses nouvelles installations le sénateur américain Dick Durbin; le membre du Congrès Bill...

à 10:50
Au terme de quatre mois d'appel à candidatures, le Prix Zayed pour la Durabilité, premier prix d'envergure internationale à l'initiative des E.A.U. pour la reconnaissance de l'excellence en matière de durabilité, a officiellement clôturé les...

à 10:30
La Banque de l'infrastructure du Canada (BIC) a conclu la clôture financière d'un investissement pouvant atteindre 380 millions de dollars avec la Ville d'Ottawa (Ville) pour aider à financer jusqu'à 446 autobus zéro émission (AZE) supplémentaires...

à 10:30
Aujourd'hui, Mike Kelloway, secrétaire parlementaire de la ministre des Pêches, des Océans et de la Garde côtière et député de Cap-Breton--Canso, au nom de l'honorable Dominic LeBlanc, ministre des Affaires intergouvernementales, de l'Infrastructure...

à 10:00
Pour atteindre nos objectifs climatiques, il est essentiel de réduire la pollution attribuable au secteur des transports. C'est pourquoi le gouvernement du Canada fait en sorte qu'il soit plus facile pour les Canadiens d'acheter, de recharger et...



Communiqué envoyé le 17 juin 2022 à 10:40 et diffusé par :