Le Lézard
Sujets : Première Nation, CPG

Le gouvernement du Québec annonce ses engagements envers les Premières Nations et les communautés inuites pour les cinq prochaines années en matière de mieux-être social et culturel


QUÉBEC, le 17 juin 2022 /CNW Telbec/ - Le ministre responsable des Affaires autochtones, Ian Lafrenière, a dévoilé, aujourd'hui, le Plan d'action gouvernemental pour le mieux-être social et culturel des Premières Nations et des Inuit 2022-2027. Le document renouvelle le Plan d'action gouvernemental pour le développement social et culturel des Premières Nations et des Inuit 2017-2022 et détaille les nouveaux engagements du gouvernement, qui reflètent l'évolution des relations de nation à nation et des différents dossiers qui touchent les Autochtones.

Un plan ancré dans la réalité du terrain

Les actions gouvernementales prévues, pour les cinq prochaines années, et financées à la hauteur de 141,1 millions de dollars ont été divisées en six chantiers qui totalisent 52 mesures et qui mobilisent 13 ministères et organismes, en plus de nombreux partenaires autochtones.

Pour arriver à ce résultat, le gouvernement a mené une large consultation auprès des membres des Premières Nations et des communautés inuites, qui ont soulevé les enjeux prioritaires dans leurs milieux respectifs. Le statut de nation, la sécurisation culturelle, le cadre constitutionnel canadien et la responsabilité du gouvernement du Québec font donc partie des orientations du Plan d'action. De plus, une importance particulière a été accordée aux langues et aux cultures autochtones, ainsi qu'aux enjeux propres aux communautés inuites.

Une approche plus globale

Le gouvernement du Québec adapte son approche afin que le travail effectué en collaboration avec ses partenaires autochtones soit en meilleure adéquation avec les besoins exprimés. Il s'agit, dès lors, de travailler, de concert avec les milieux, à la conception et à la réalisation de démarches globales et durables qui mettent de côté les approches sectorielles rigides, au profit d'une méthode axée sur une vision du mieux-être qui correspond davantage à celle des communautés.

En vue de l'atteinte des objectifs annoncés, tous les outils (programmes, politiques publiques, actions législatives et réglementaires, etc.) seront employés simultanément. Une flexibilité supplémentaire permettra également des adaptations au Plan d'action, afin que les retombées en soient maximisées et que les moyens mis en oeuvre restent en adéquation avec les besoins avérés. Aussi, pour faire en sorte que les réalisations avancent au rythme escompté et corriger le tir, si cela s'avère nécessaire, le gouvernement s'assurera formellement d'un dialogue ouvert et transparent avec tous les milieux concernés.

Citation :

« Le Plan d'action dévoilé aujourd'hui, est l'aboutissement d'un travail gouvernemental intense et de longue haleine, éclairé par des consultations fort productives auprès d'intervenants autochtones. Je suis très fier du résultat et je suis convaincu que l'approche novatrice que nous avons employée et la nature rigoureuse de nos mesures feront en sorte que les cinq prochaines années verront une amélioration réelle de la condition des Premières Nations et Inuit du Québec. J'ai espoir qu'ensemble, guidés par un plan ambitieux, nous pourrons constater l'établissement de relations toujours meilleures et de collaborations plus dynamiques entre l'État québécois et les Autochtones du Québec. »

Ian Lafrenière, ministre responsable des Affaires autochtones

Faits saillants :

Voici un résumé des chantiers présentés en détail dans le Plan d'action gouvernemental pour le mieux-être social et culturel des Premières Nations et des Inuit 2022-2027 :

Culture, langues autochtones et réconciliation 

Enjeux prioritaires :

Quelques exemples de mesures :

Enjeux et défis des femmes autochtones 

Enjeux prioritaires :

Quelques exemples de mesures :

Développement global de l'enfant et des familles 

Enjeux prioritaires :

Quelques exemples de mesures :

Conditions socioéconomiques et inclusion sociale 

Enjeux prioritaires :

Quelques exemples de mesures :

Santé et mieux-être des Autochtones 

Enjeux prioritaires :

Quelques exemples de mesures :

Justice et sécurité publique 

Enjeux prioritaires :

Quelques exemples de mesures :

SOURCE Cabinet du ministre responsable des Affaires autochtones



Communiqué envoyé le 17 juin 2022 à 10:22 et diffusé par :