Le Lézard
Classé dans : Santé
Sujets : Survey, Nonprofit

Selon de nouvelles données, le nombre de lancements de nouveaux médicaments au Canada a diminué de façon constante au cours des dernières années


Le nombre de lancements de nouveaux médicaments au Canada a diminué de façon constante et marquée au cours des cinq dernières années alors que la transformation en cours de politiques pharmaceutiques, notamment par la réforme tarifaire du gouvernement fédéral (par l'intermédiaire du CEPMB), entraîne une incertitude quant au marché canadien.

À la demande de Life Sciences Ontario, IQVIA, un leader mondial en matière de données et d'analyses dans le domaine de la santé, a examiné la façon dont le Canada se compare à d'autres pays en matière de lancement de nouveaux traitements au fil du temps.

Selon les données des 20 dernières années, les Canadiens ont graduellement bénéficié d'un meilleur accès aux nouveaux traitements par rapport aux autres pays, jusqu'à ce que la nouvelle réforme des prix des médicaments soit annoncée, en 2016. Depuis, le nombre de lancements de nouvelles molécules (c.-à-d. des traitements novateurs plutôt que de nouvelles versions de médicaments existants) a cependant diminué chaque année et accuse un retard par rapport à ce qu'on voit à l'échelle mondiale, et plus particulièrement aux États-Unis.

Les données montrent qu'au cours des cinq dernières années, de 2017 à 2021, il y a eu en moyenne 34 lancements de nouveaux médicaments chaque année dans le monde contre seulement 20 au Canada. Cela signifie que les Canadiens ont un accès plus restreint aux médicaments novateurs pour traiter des maladies comme le cancer et les maladies rares que leurs voisins du Sud.

En outre, le raport démontre qu'en 2021, le délai de lancement de nouveaux médicaments n'avait jamais été aussi long depuis 2012, la période médiane entre le premier lancement dans le monde et celui au Canada ayant été de 2,1 ans. Cela place le Canada au neuvième rang sur les 23 pays évalués, comparativement au quatrième rang qu'il occupait ces 20 dernières années.

« Constatations très préoccupantes »

« Ces nouvelles constatations sont très préoccupantes parce qu'elles montrent que les Canadiens n'ont pas accès en temps opportun aux médicaments dont ils ont besoin et cela risque de nuire à leur santé et à leur bien-être », a déclaré Jason Field, président et chef de la direction de Life Sciences Ontario.

« Cependant, je suis optimiste », a ajouté M. Field, en soulignant que « la décision du gouvernement fédéral de retirer les aspects les plus problématiques de la réforme du CEPMB et le déploiement de multiples stratégies en matière de sciences de la vie au Canada, y compris le tout premier plan de l'Ontario pour le secteur, ouvrent la possibilité de nous remettre sur la bonne voie. Life Sciences Ontario se réjouit à l'idée de participer à la prochaine consultation sur les lignes directrices du CEPMB et de travailler avec ses partenaires gouvernementaux pour améliorer les politiques pharmaceutiques et le contexte commercial. »

La directrice générale de BIOQuébec, Anie Perrault, qui a animé le webinaire en français sur les résultats de l'étude, est d'accord. « Les nouvelles données démontrent la nécessité de continuer à travailler avec les gouvernements et tous les intervenants pour accélérer l'accès aux innovations en matière de santé. C'est particulièrement important pour le Québec, qui vient juste de renouveler sa stratégie relative aux sciences de la vie, laquelle mise sur l'accès aux médicaments novateurs comme cinquième objectif. »

Le rapport complet est accessible ici.

À propos de l'étude

Commanditée par LSO, l'étude qu'IQVIA a réalisée à l'aide de sa base de données sur les lancements et les ventes à l'échelle mondiale (MIDAS) a permis d'évaluer rétrospectivement la séquence des lancements mondiaux de nouvelles substances actives. La base de données contient de l'information sur 93 pays et plus de 10,000 ingrédients pharmaceutiques actifs. Cette étude fait état des données des 25 pays affichant les ventes les plus importantes sur le marché mondial des produits pharmaceutiques en 2021 (à l'exclusion de l'Autriche et de la Suède en raison de la qualité des données sur les lancements pour ces pays). La date du lancement était définie comme la date de la première vente ou du lancement par le fabricant. Les critères d'inclusion d'une nouvelle molécule dans l'étude étaient les suivants : le premier lancement mondial de la molécule devait avoir eu lieu de 2002 à 2021, elle devait être destinée à l'usage chez l'humain, elle devait être approuvée par des organismes gouvernementaux officiellement reconnus (p. ex., la FDA), elle devait être commercialisée aux États-Unis, en Europe ou au Canada et elle devait être utilisée dans un produit de marque pour la première fois dans le monde. Les critères d'exclusion de l'étude touchaient les génériques et les médicaments biosimilaires, les nouvelles indications, les nouvelles associations ou les nouveaux sels ou autres formes nouvelles de substances existantes, les systèmes d'administration de médicaments et d'autres substances non actives, les produits naturels et les vitamines, les produits sanguins, les vaccins et les produits lancés dans un seul pays ou pour lesquels aucune donnée n'était disponible.

La recherche a été menée sur un échantillon représentatif de données MIDAS. Les résultats peuvent varier en raison de retards potentiels dans la collecte de données et des mises à jour des données. Consultez le rapport complet pour plus de détails.

Au sujet de Life Sciences Ontario

Life Sciences Ontario (LSO) est un organisme sans but lucratif qui représente le secteur dynamique et diversifié des sciences de la vie en Ontario. Les membres de LSO regroupent des entreprises du secteur des sciences de la vie, des entrepreneurs, des universitaires et des prestataires de services de différents horizons de l'écosystème des sciences de la vie, comme la biopharmaceutique, l'agriculture, l'agroalimentaire, la bioéconomie, les instruments médicaux, la santé animale, les technologies environnementales et bien d'autres. Notre mission consiste à encourager la réussite commerciale dans ce secteur diversifié en collaborant avec les gouvernements, les milieux universitaires, l'industrie et d'autres organisations des sciences de la vie de l'Ontario et du Canada. lifesciencesontario.ca

Au sujet de BIOQuébec

BIOQuébec représente plus de 160 entreprises établies au Québec qui oeuvrent dans le domaine de la recherche en santé, et ce à tous les niveaux du parcours de l'innovation, de la recherche fondamentale jusqu'à l'intégration des innovations thérapeutiques dans le système de santé. Il s'agit de biotechs, de sociétés de recherche contractuelles, d'investisseurs et de compagnies pharmaceutiques, et ce, à tous les stades de croissance. BIOQuébec mise sur la représentation gouvernementale, le développement des affaires et les partenariats pour favoriser la croissance de l'industrie québécoise de la biotechnologie et des sciences de la vie et faire du Québec un des acteurs clés et incontournables de cette industrie à l'échelle internationale. bioquebec.com


Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

à 02:00
MAGENTIQ-EYE LTD, une société technologique israélienne fondée en 2014, a annoncé aujourd'hui la publication d'une étude complète sur les performances de MAGENTIQ-COLOtm version CADe dans la prestigieuse revue médicale Lancet Digital Health....

22 fév 2024
NeoChord est une société privée de technologie médicale et le leader mondial pour la procédure d'implantation, à coeur ouvert, de cordages artificiels en vue de traiter la régurgitation mitrale. La société a nommé Todd Berg au poste de PDG afin qu'il...

22 fév 2024
Dans le cadre de l'un des plus grands développements en matière de soins de santé en Afrique, Roha Medical Campus (RMC) annonce avoir reçu un nouvel investissement des actionnaires pour un nouvel hôpital plurispécialisé majeur à Addis-Abeba, portant...

22 fév 2024
...

22 fév 2024
Produit : Boule de boeuf végétarienne Problème :Aliments - Allergène - GlutenAliments - Allergène - Blé Distribution :AlbertaColombie-BritanniqueOntarioYukon Voir les produits concernés et les photos des produits pour ce rappel SOURCE Agence...

22 fév 2024
ReNAgade Therapeutics, la société qui libère le potentiel illimité des médicaments à ARN, a annoncé aujourd'hui que son PDG, Amit D. Munshi, fera une présentation virtuelle dans le cadre de la conférence Evercore ISI 2024 Emerging Biotech le jeudi 29...



Communiqué envoyé le et diffusé par :