Le Lézard
Classé dans : Science et technologie
Sujet : Nouveaux produits et services

Quantinuum présente InQuanto pour explorer les problèmes de chimie pertinents sur le plan industriel grâce aux ordinateurs quantiques d'aujourd'hui


InQuanto, plateforme logicielle de chimie quantique de pointe, est conçue pour les chimistes informatiques qui cherchent à repousser les limites du possible avec les ordinateurs quantiques d'aujourd'hui.

CAMBRIDGE, Angleterre, et BROOMFIELD, Colorado, 26 mai 2022 /PRNewswire/ -- Quantinuum, société mondiale d'informatique quantique, a annoncé aujourd'hui le lancement d'InQuanto, une plateforme logicielle de chimie quantique à la pointe de la technologie, qui permet aux chimistes informatiques d'essayer facilement un large éventail d'algorithmes quantiques sur les ordinateurs quantiques d'aujourd'hui.

Disponible pour la première fois en tant que plateforme autonome pour les organisations commerciales, InQuanto rassemble les derniers outils d'informatique quantique au sein d'une seule application. Elle a été développée et déployée par l'équipe de chimie quantique de Quantinuum pour soutenir les collaborations avec des partenaires tels que BMW, Honeywell, JSR, Nippon Steel Corporation et TotalEnergies, pour explorer les cas d'utilisation de l'informatique quantique spécifiques à leur secteur. Ils l'ont utilisé pour comprendre le potentiel de l'informatique quantique dans l'amélioration de la précision des simulations complexes de molécules et de matériaux dans leurs domaines.

InQuanto permet aux utilisateurs de mélanger et de faire correspondre les derniers algorithmes quantiques, les sous-routines avancées et les techniques d'atténuation du bruit spécifiques à la chimie pour tirer au mieux parti des ordinateurs quantiques d'aujourd'hui. La plateforme permet également aux chimistes informatiques de décomposer de plus grands systèmes pertinents sur le plan industriel en fragments plus petits, capables de fonctionner sur les machines quantiques à petite échelle d'aujourd'hui. Elle utilise la boîte à outils open-source TKET de Quantinuum pour réduire les exigences de calcul pour les simulations de structures électroniques et optimiser les performances sur l'ensemble de la plus large gamme d'appareils et de simulateurs quantiques.

« L'informatique quantique offre une voie vers le développement rapide et rentable de nouvelles molécules et de nouveaux matériaux qui pourraient apporter de nouvelles réponses à certains des plus grands défis auxquels nous sommes confrontés », a déclaré Patrick Moorhead, PDG et analyste en chef de Moor Insights and Strategy. « Pour assurer le progrès, il faut commencer le prototypage dès maintenant, en utilisant des cas d'utilisation réels, de sorte que les méthodes sont adaptées pour répondre aux besoins réels de l'industrie. InQuanto est conçu pour permettre exactement cela. »

BMW et Quantinuum ont travaillé ensemble en utilisant la plateforme InQuanto pour simuler les réactions d'électrodes dans les piles à combustible à hydrogène, dans le but d'obtenir la reproduction la plus fidèle sur les machines d'aujourd'hui. La collaboration s'est concentrée sur la modélisation de la réaction de réduction de l'oxygène. Elle a permis de comprendre comment les ordinateurs quantiques pourraient contribuer à la conception future de catalyseurs et d'électrodes efficaces.

Elvira Shishenina, responsable de l'informatique quantique chez BMW Group New Technologies and Innovation, a déclaré : « Pour davantage progresser dans la modélisation des matériaux à l'aide d'ordinateurs quantiques, une compréhension approfondie de la technologie et de nos applications est nécessaire. La combinaison de l'expertise des piles à combustible et des simulations d'informatique quantique hautement prédictives pourrait améliorer le développement de nouveaux matériaux en vue d'un prototypage physique zéro. »

Grâce aux collaborations de recherche et développement (R&D) de Quantinuum avec des partenaires mondiaux, la technologie maintenant disponible grâce à InQuanto a débouché sur plusieurs innovations. D'abord, elle a exploré pour la première fois la quantification des interactions protéiques utilisant les dispositifs quantiques émergents d'aujourd'hui (lien). Par ailleurs, en collaboration avec Nippon Steel Corporation, elle a prouvé ses capacités dans la simulation de matériaux tels que les cristaux de fer pour le développement de l'acier (lien). Enfin, dans un document publié avec TotalEnergies, elle a été utilisée pour modéliser les cadres métal-organique pour le captage du carbone (lien).

Ilyas Khan, PDG de Quantinuum, a déclaré : « Nous sommes très heureux de cette nouvelle aujourd'hui. InQuanto est un exemple parfait de produit développé avec le soutien actif des leaders de tous les secteurs profondément impliqués dans la chimie quantique. Nous avons créé un produit dédié à l'informatique quantique pour les chimistes informatiques qui cherchent à établir un pont entre l'informatique classique, qu'ils connaissent bien, et les techniques quantiques, qui sont si prometteuses. »

Rei Sakuma, chercheuse principale de l'Initiative d'informatique des matériaux chez JSR Corporation, a déclaré : « JSR a conclu un partenariat étroit avec Quantinuum très tôt. Nous avons participé au test bêta d'InQuanto (anciennement EUMEN) et l'avons utilisé principalement pour la recherche et le développement sur les nouveaux matériaux et la prédiction des propriétés. InQuanto est très facile à utiliser, même pour les chercheurs et les ingénieurs qui n'ont pas une connaissance approfondie de l'informatique quantique. À l'avenir, nous aimerions utiliser InQuanto non seulement dans la recherche et le développement, mais aussi dans des sites de fabrication réels, en partant du principe que les ordinateurs quantiques amélioreront encore leurs performances. »

Dans un autre projet, Quantinuum, en collaboration avec Honeywell, a appliqué InQuanto pour étudier l'applicabilité de l'informatique quantique à la conception de nouveaux frigorigènes. Ces composés complexes, largement utilisés dans de nombreuses industries, sont choisis pour certaines propriétés : la faible toxicité, la faible inflammabilité et la stabilité, ainsi que le faible potentiel de réchauffement planétaire (PRP) et l'absence de potentiel d'appauvrissement de la couche d'ozone. Trouver de nouveaux frigorigènes respectueux de l'environnement est un défi crucial pour les solutions durables futures. La collaboration a permis de modéliser une réaction entre le méthane, un réfrigérant simple, et un radical atmosphérique simple en utilisant les capacités intégrées dans InQuanto.

Gavin Towler, directeur de la technologie chez Honeywell PMT, a déclaré : « Honeywell cherche à comprendre comment nous utilisons les capacités d'informatique quantique pour notre entreprise. Des outils comme InQuanto joueront un rôle précieux dans l'invention et la découverte de nouveaux produits chimiques offrant une meilleure performance environnementale. »

Quantinuum s'associe également à Mitsui & Co. et s'appuie sur sa portée industrielle mondiale afin d'accélérer l'offre InQuanto aux clients industriels et aux chercheurs au Japon et dans l'ensemble de la région Asie-Pacifique.

Simon Toda, directeur général du service de la stratégie numérique, dans la branche de la stratégie numérique intégrée chez Mitsui & Co., a affirmé : « Nous sommes extrêmement heureux de travailler avec Quantinuum, un pionnier mondial de l'informatique quantique. Nous pensons que la plateforme InQuanto permettra de grandes innovations dans les activités de recherche et développement dans l'industrie chimique. Grâce à nos actifs commerciaux étendus et à notre position unique dans l'industrie et la région, nous aidons nos clients à créer une valeur nouvelle et innovante grâce à Quantinuum. »

Présentation de InQuanto sur Medium : https://medium.com/cambridge-quantum-computing/introduction-to-the-inquanto-computational-chemistry-platform-for-quantum-computers-4fced08d66cc

Pour en savoir plus sur la façon de travailler avec Quantinuum pour démarrer l'exploration de ses cas d'utilisation avec la plateforme InQuanto, contactez Quantinuum à l'adresse [email protected]. Pour en savoir plus sur InQuanto, rendez-vous sur : https://www.quantinuum.com/products/inquanto. La licence InQuanto peut inclure l'accès au Quantinuum System Model H1, alimenté par Honeywell, un matériel informatique quantique basé sur le piège ionique.

À propos de Quantinuum

Quantinuum est l'une des plus grandes entreprises d'informatique quantique intégrée au monde. Elle est née de la fusion entre le matériel de pointe de Honeywell Quantum Solutions et des applications et des middleware de premier rang de Cambridge Quantum.

Quantinuum emploie plus de 400 personnes, dont 300 scientifiques, sur huit sites répartis entre les États-Unis, l'Europe et le Japon.

Fondée sur la science et animée par un esprit d'entreprise, Quantinuum accélère l'informatique quantique et le développement d'applications dans les domaines de la chimie, de la cybersécurité, de la finance et de l'optimisation. L'objectif de Quantinuum est de créer des solutions quantiques évolutives et commerciales pour résoudre les problèmes les plus urgents du monde, dans des domaines tels que l'énergie, la logistique, le changement climatique et la santé.

TKET, la boîte à outils de développement open-source de Quantinuum, prend en charge un large éventail de plateformes et offre un accès à un matériel et des simulateurs quantiques de premier plan. TKET améliore la performance de tous les produits Quantinuum, y compris la plateforme de génération de clés de cybersécurité Quantum Origin, le package scientifique de chimie et de matériaux d'informatique quantique InQuanto, ainsi que ?ambeq, la boîte à outils de traitement quantique du langage naturel et de linguistique informatique de Quantinuum.

L'ordinateur quantique de génération H1 de Quantinuum, alimenté par Honeywell, est l'un des plus avancés au monde et a été le premier à dépasser le volume quantique de référence de 4 096, qui fait office de norme dans le secteur. En mars 2020, Quantinuum (comme Honeywell Quantum Solutions) s'est engagée à augmenter le volume quantique de ses ordinateurs quantiques commerciaux H-Series d'un ordre de grandeur, tous les ans ces cinq prochaines années.

La marque déposée Honeywell est utilisée sous licence de Honeywell International Inc. Honeywell ne fait aucune déclaration ni ne donne aucune garantie concernant ce produit. Ce produit est fabriqué par Quantinuum.

 

 

 


Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

à 15:15
Rhys V Jones rejoint Vuram, une société mondiale de services d'hyper-automatisation spécialisée dans l'automatisation d'entreprise low-code, en tant que responsable mondial des services bancaires le 1er juillet 2022. Rhys a plus de 17 ans...

à 15:06
Après cinq ans d'efforts et de construction, le Hong Kong Palace Museum (HKPM) a finalement été inauguré le 22 juin et devrait ouvrir ses portes le 2 juillet, représentant ainsi un nouveau site culturel dans la Région administrative spéciale de Hong...

à 15:00
360 VUZ, l'application mobile de vidéo immersive, remporte le Founders Games Award de Webit en tant que finaliste, après avoir été sélectionnée comme finaliste parmi plus de 3 000 candidats de startup à grande échelle du monde entier, qui ont...

à 14:55
DEXLEVO, une société de dispositifs médicaux esthétiques, a participé à la conférence internationale sur la formation cosmétique dans le cadre de l'IMCAS World Congress 2022 du 3 au 6 mai 2022 à Paris, et présenté l'excellence et l'efficacité de «...

à 14:50
Logility, Inc, un leader de l'innovation dans le domaine de la chaîne d'approvisionnement au service de l'entreprise durable et à grande endurance, a annoncé aujourd'hui la signature d'un accord d'acquisition définitif avec Starboard Solutions Corp,...

à 14:45
« Nous sommes ravis que NelsonHall, l'entreprise leader mondiale d'analyses, ait reconnu Mercans comme étant l'un des fournisseurs mondiaux de portage salarial axé sur la technologie connaissant la croissance la plus rapide. En fait, le rapport...



Communiqué envoyé le 26 mai 2022 à 08:48 et diffusé par :