Le Lézard
Classé dans : Les affaires
Sujets : Économie, Plaidoyer (politique), CPG

1er juillet : Un plan d'action nettement insuffisant pour contrer la crise du logement selon le RCLALQ


MONTRÉAL, le 19 mai 2022 /CNW Telbec/ - Le Regroupement des comités logement et associations de locataires du Québec (RCLALQ) est d'avis que le plan d'action qui vient d'être annoncé par la ministre de l'Habitation, Andrée Laforest, ne peut aider concrètement les locataires à traverser la pire crise du logement des dernières années. La majorité de l'aide annoncée vise à permettre la signature d'un bail alors que très peu de logements sont disponibles.

La plus grande part des fonds annoncés dans le plan d'action, soit 75,8 M$, est dédiée au programme de suppléments au loyer (PSL) qui permet de subventionner des logements du marché privé afin que le loyer corresponde à 25% du revenu des locataires. Or, pour être admissibles à ce programme, les locataires doivent satisfaire différents critères et passer par un processus de sélection auprès de leur office municipal d'habitation. 

« Chaque année, de nombreux PSL ne sont pas alloués même si des locataires sont sans toit. Ajouter plus d'argent dans ce programme, non seulement ça ne règlera pas le problème systémique de la crise du logement, mais en plus, ça permet au gouvernement de laisser croire qu'il fait quelque chose alors qu'il sait pertinemment que les sommes promises ne seront pas totalement dépensées », dénonce Cédric Dussault, porte-parole du RCLALQ. « Et si toutes les sommes octroyées pour les PSL étaient investies dans des mesures pérennes pour lutter contre la crise et non pas données dans les poches du privée, on pourrait peut-être voir la lumière au bout du tunnel », souligne le porte-parole.

Une aide inadéquate pour les municipalités 

Bien qu'il soit intéressant que le programme de subvention soit maintenant disponible pour toutes les municipalités, peu importe leur taux d'inoccupation, l'enveloppe budgétaire de 2M$ demeure peu élevée relativement aux besoins observés sur le terrain. Rappelons que les plus récentes données de la Société canadienne d'hypothèques et de logement (SCHL) démontrent que plusieurs villes intermédiaires et de petite taille doivent conjuguer avec des taux d'inoccupation qui frôlent les 0%. 

« Ces villes ne sont pas habituées à mettre en place des mesures d'aide pour les locataires. Elles n'ont pas les effectifs nécessaires contrairement à des villes comme Montréal et Québec qui n'en sont pas à leur première année de crise », mentionne monsieur Dussault. Le RCLALQ craint d'ailleurs que plusieurs ménages locataires se retrouvent sans toit dans les régions à l'extérieur des grands centres urbains. « D'ailleurs, quand il n'y a pas de logement, il n'y a pas de logement. Ce n'est pas en mettant en place des Services d'aide à la recherche de logement que les logements apparaîtront comme par magie », indique le porte-parole du Regroupement.

Un mandat désastreux en terme d'habitation

Le mois dernier, le RCLALQ réclamait la démission de la ministre Laforest en raison de sa mauvaise gestion du dossier de l'habitation tout au long de son mandat. « Ce plan d'action ne fait malheureusement pas exception. Une fois de plus, non seulement la ministre, mais tout le gouvernement de la CAQ démontrent qu'ils ne comprennent pas la réalité des ménages locataires », mentionne monsieur Dussault. 

Afin de lutter efficacement contre les cycles de crises du logement qui traversent les différentes régions du Québec, le RCLALQ réclame la mise en place d'un contrôle des loyers ainsi que d'un registre des loyers obligatoire, public et gratuit.

rclalq.qc.ca

SOURCE Regroupement des comités logement et associations de locataires du Québec (RCLALQ)


Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

à 14:03
EMX by Big Village, un groupe de technologie programmatique de bout en bout de premier plan axé sur la planification, l'achat et la mesure de médias sur télés connectées et omnicanaux, a annoncé son partenariat avec Jounce Media, le leader de...

à 12:51
Le 11 juin, GWM ORA a dévoilé ses produits lors du 35e Salon et symposium des véhicules électrique - le EVS35 - en Norvège, attirant l'attention de nombreux utilisateurs locaux. Le EVS35 est l'événement le plus influent et le plus durable de...

à 12:49
Le 11 juin, GWM ORA a été présenté lors du 35e International Electric Vehicle Symposium & Exhibition (EVS35) en Norvège, attirant l'attention de nombreux utilisateurs locaux. Le salon EVS35, qui compte de nombreuses éditions, est l'événement le plus...

à 12:35
Le Fiducie de placement immobilier Propriétés de Choix ("Propriétés de Choix" ou la "Fiducie") annonce que ses résultats du deuxième trimestre 2022 seront publiés le jeudi 21 juillet 2022 après la clôture des marchés. La direction tiendra une...

à 11:03
Le gouvernement du Québec investit 80 millions de dollars dans le capital-actions de Nemaska Lithium. Cet investissement vise la relance du projet de construction d'une mine et d'une usine de traitement du minerai de spodumène de lithium. Situées...

à 07:59
Groupe Alithya inc. (« Alithya ») est heureuse de confirmer la clôture de l'acquisition déjà annoncée de Datum Consulting Group, LLC et ses sociétés affiliées (« Datum » ou la « Société »). Datum est un chef de file des services de transformation...



Communiqué envoyé le 19 mai 2022 à 16:34 et diffusé par :