Le Lézard
Classé dans : L'environnement, Science et technologie, Exploitation minière, Exploitation pétrolière, Chasse, pêche et plein air
Sujets : Prix et Récompenses, FVT

Batteries à métal liquide pour le stockage des énergies renouvelables : le chimiste canadien Donald Sadoway finaliste du Prix de l'inventeur européen 2022


 

MUNICH, le 17 mai 2022 /CNW/ - L'Office européen des brevets (OEB) a annoncé aujourd'hui que le chimiste canadien Donald Sadoway, diplômé de l'Université de Toronto et professeur de chimie des matériaux au Massachusetts Institute of Technology (MIT), a été désigné comme finaliste du prix de l'inventeur européen 2022 pour l'invention d'une batterie à métal liquide qui peut apporter davantage d'énergie renouvelable sur le réseau électrique.

European Inventor Award Finalist Canadian chemist Donald Sadoway and his liquid metal battery for storing renewable energy - le chimiste canadien Donald Sadoway - Batteries en métal liquide pour stocker l'énergie renouveable

Le stockage de l'énergie solaire et éolienne à grande échelle permettrait d'utiliser l'énergie propre produite pendant la journée aux heures de pointe du soir ou du matin, ce qui augmenterait la fiabilité des énergies renouvelables et aiderait la société à s'éloigner des combustibles fossiles. La batterie rechargeable de Sadoway se dégrade également beaucoup moins, ce qui signifie qu'elle a une durée de vie plus longue que les solutions de stockage d'énergie classiques et qu'elle peut être fabriquée avec des matières premières d'origine locale.

« En permettant le stockage à long terme de l'énergie renouvelable, l'invention de Donald Sadoway pourrait contribuer à résoudre un problème que beaucoup se sont battus pendant des années pour surmonter », a déclaré le président de l'OEB, António Campinos, en annonçant les finalistes du Prix de l'inventeur européen 2022. « Son invention pourrait réduire le coût du stockage de l'énergie solaire et éolienne, ce qui permettrait aux consommateurs de disposer d'une énergie plus abordable et plus propre, avec la possibilité d'atténuer le changement climatique de manière durable ».

Sadoway est désigné comme l'un des trois finalistes du Prix de l'inventeur européen dans la catégorie "Pays non membres de l'OEB" qui récompense les inventions développées en dehors de l'Europe. Les lauréats de l'édition 2022 du Prix de l'inventeur européen de l'OEB seront annoncés lors d'une cérémonie virtuelle le 21 juin.

L'électrochimie extrême
Né en 1950 dans une famille d'immigrants ukrainiens au Canada, M. Sadoway a étudié la métallurgie chimique en se spécialisant dans ce qu'il appelle "l'électrochimie extrême", c'est-à-dire les réactions chimiques dans les sels fondus et les métaux liquides chauffés à plus de 500°C. Après avoir obtenu son doctorat, il a rejoint la faculté du MIT en 1978 et a commencé à rechercher de nouveaux procédés chimiques pour extraire les métaux des minerais. Il a fait breveter une autre méthode de production de l'acier, une invention qui, selon lui, lui a ouvert les yeux sur les implications pratiques passionnantes de ses recherches.

À l'épreuve du feu et construite sans lithium ni cobalt
Au début des années 2000, M. Sadoway travaillait à l'amélioration des batteries au lithium, qui devenaient suffisamment bon marché et compactes pour être utilisées dans les produits de consommation. Cependant, en raison de leur durée de vie plus courte, elles ne convenaient pas au stockage à long terme des énergies renouvelables. M. Sadoway s'est rendu compte qu'il pouvait combiner ses connaissances antérieures sur les sels fondus et les métaux liquides avec ses recherches sur les batteries pour mettre au point une batterie plus durable capable de stocker l'énergie à l'échelle requise par le réseau électrique. Grâce à une subvention gouvernementale, M. Sadoway a commencé en 2009 à travailler avec une équipe de jeunes chercheurs pour mettre au point la première batterie rechargeable qui stocke l'électricité dans des couches de métal liquide séparées par des sels fondus.

« Nos batteries à métal liquide fonctionnent exactement comme les batteries classiques, sauf que leurs composants sont tous liquides", explique-t-il. "J'utilise un métal liquide à faible densité sur le dessus, un métal liquide à haute densité sur le dessous, et, entre les deux, un sel fondu. Vous avez donc deux électrodes séparées par un électrolyte, comme dans une batterie classique ».

Les batteries à métaux liquides offrent des avantages concurrentiels essentiels par rapport aux batteries classiques. Tout d'abord, elles peuvent être construites sans lithium, cobalt ou autres métaux soumis à des contraintes géopolitiques ou à des pratiques d'exploitation, et peuvent même être fabriquées à partir de minéraux d'origine locale. Elles se dégradent également beaucoup plus lentement, ce qui signifie une longue durée de vie, et ne contiennent rien de combustible, ce qui les rend ininflammables.

Retrouvez les vidéos et les photos de Donald Sadoway ici.
Voir la vidéo youtube sur l'invention de Donald Sadoway.

Photo - https://mma.prnewswire.com/media/1819035/The_European_Patent_Office_Award_Finalist.jpg

 

SOURCE The European Patent Office


Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

à 01:37
CHANGSHA, Chine, 31 juillet 2015 /PRNewswire/ -- ZKenergy Science & Technology Co., Ltd. (« ZKenergy ») a annoncé aujourd'hui que la société a gagné son procès contre Wuxi Suntech Power Co., Ltd. (« Wuxi Suntech ») au sujet de différends contractuels...

1 aoû 2015
Ces fonds permettront d'assurer la gestion et l'exploitation des nouvelles parcelles récemment cédées au parc urbain national de la Rouge, qui s'étendent sur 21 kilomètres carrés TORONTO, le 1er août 2015 /CNW/ - Aujourd'hui, Paul Calandra,...

31 jui 2015
LAKE LOUISE, AB, le 31 juill. 2015 /CNW/ - Blake Richards, député de Wild Rose, au nom de l'honorable Leona Aglukkaq, ministre de l'Environnement et ministre responsable de Parcs Canada, a annoncé aujourd'hui des investissements s'élevant à plus de...

31 jui 2015
QUÉBEC, le 31 juill. 2015 /CNW Telbec/ - L'Administration portuaire de Québec (APQ), par l'entremise de son président-directeur général, Monsieur Mario Girard, a effectué une demande afin de soumettre le projet de terminal multifonctionnel en eau...

31 jui 2015
OTTAWA, le 31 juill. 2015 /CNW/ - L'honorable Leona Aglukkaq, ministre de l'Environnement, ministre de l'Agence canadienne de développement économique du Nord et ministre du Conseil de l'Arctique, a annoncé aujourd'hui une aide financière...

31 jui 2015
OTTAWA, le 31 juill. 2015 /CNW/ - Dans le cadre de la modernisation et du renforcement de la Loi canadienne sur l'évaluation environnementale (2012) (LCEE 2012) mise en place pour appuyer l'initiative gouvernementale de « Développement responsable...



Communiqué envoyé le 17 mai 2022 à 09:00 et diffusé par :