Le Lézard
Classé dans : Exploitation pétrolière
Sujet : Comptabilité

59% des Français ont réduit leur consommation d'énergie depuis le début de la guerre en Ukraine


BERLIN, 11 mai 2022 /PRNewswire/ -- Selon une nouvelle étude tado°, 59% des foyers Français interrogés ont consommé moins d'énergie en mars 2022 que les années précédentes. C'est un peu plus que la moyenne Européenne qui se situe à 57% selon la récente étude de tado°. En France, les résultats de l'enquête montrent que 62 % le font pour des raisons purement économiques, donc à cause de l'explosion des prix des énergies, tandis que 19 % réduisent leur consommation dans un objectif écologique et 17 % pour devenir moins dépendant du gaz Russe.

L'étude, qui a porté sur plus de 15 000 clients de tado° dans toute l'Europe, s'est intéressée aux économies d'énergie et à l'influence des événements récents sur la consommation personnelle d'énergie.

Ainsi l'étude a permis de montrer que la tendance est la même partout chez nos voisins Européens. Dès lors 66 % des personnes interrogées affirment que cette réduction de la consommation d'énergie a pour principal objectif de diminuer l'impact des prix élevés de l'énergie sur leur budget, tandis que 18 % souhaitent réduire la dépendance à l'égard du gaz importé de Russie et 16 % veulent participer à la sauvegarde de l'environnement.

Chez nos partenaires Allemands par exemple, 40 % du gaz utilisé en 2021 a été importé de Russie contre 17% pour la France, selon l'IRIS - l'Institut de relations internationales et stratégique. En Allemagne, les résultats de l'enquête montrent que 27 % des personnes interrogées souhaitent réduire leur dépendance à l'égard du gaz importé et que le pays souhaite s'éloigner des importations russes. Au Royaume-Uni, seulement 4% du gaz 4 est importé de Russie, mais le marché est particulièrement sensible au coût élevé de l'énergie, où les prix du gaz ont récemment augmenté de 64% pour la consommation typique d'un ménage britannique moyen.

Depuis le début de la guerre en Ukraine, les gouvernements, les entreprises et les ménages cherchent des moyens de réduire leur dépendance à l'égard des importations d'énergie, notamment de gaz naturel. Les résultats de cette enquête montrent que les Européens prennent l'efficacité énergétique au sérieux et passent désormais à l'action.

Liens vers les visuels : https://www.tado.com/fr-fr/ressources-presse

Lien vers le pdf du communiqué : https://www.datapressepremium.com/rmintranet/diff_comm.jsp?idcommu=3879337

Contact David Bonnivard, [email protected]

Logo - https://mma.prnewswire.com/media/1814447/tado_Logo.jpg

 


Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

à 13:39
Auf Grundlage der Jahresabschlüsse führender Modulhersteller haben mehrere maßgebliche Organisationen den international tätigen PV- und Smart-Energy-Komplettlösungsanbieter Trina Solar bei der Lieferung von 8-GW-Modulen weltweit auf Platz 2...

à 11:28
Avec la récente envolée des prix de l'essence, le chef du Parti Québécois, Paul St-Pierre Plamondon, y est allé avec une proposition populiste de limiter le prix de l'essence à 1,60$/L en exclamant qu'il s'agissait d'un « vol qualifié » de la part...

à 11:05
Dans le contexte des prix élevés du pétrole, l'Office de la protection du consommateur rappelle les règles qui encadrent les augmentations de prix pouvant être imposées aux clients des agents de voyages en raison d'une hausse du prix du carburant. Le...

à 09:00
Le député de Saint John-Rothesay, Wayne Long, au nom du ministre des Ressources naturelles, l'honorable Jonathan Wilkinson, fera une annonce sur l'énergie renouvelable intelligente en compagnie du directeur général de Natural Forces, Robb Apold; du...

à 02:30
Tandis que les gouvernements européens opèrent un virage légitime vers l'électrification, des mesures urgentes sont nécessaires afin de réduire la pression à laquelle les réseaux électriques pourraient de ce fait être soumis. L'une des solutions est...

15 mai 2022
Devant une flambée sans fin des prix du carburant, le chef du Parti Québécois, Paul St-Pierre Plamondon, ainsi que la députée de Gaspé et porte-parole en matière d'économie, Méganne Perry Mélançon, proposent de prendre les grands moyens : il faut dès...



Communiqué envoyé le 11 mai 2022 à 03:13 et diffusé par :