Le Lézard
Classé dans : Santé
Sujets : Nouvelles - Monde du travail, Personnes âgées, DEI

L'APTS dénonce les angles morts du Plan d'action pour l'hébergement de longue durée 2021-2026


MONTRÉAL, le 6 mai 2022 /CNW/ - «?Un plan aux ambitions louables, mais rempli d'angles morts et qui ne donnera pas les résultats escomptés sans l'instauration de mesures concrètes pour prendre en compte les nombreuses catégories de personnes hébergées ni l'utilisation de l'expertise du personnel professionnel et technique?». C'est en ces mots que Robert Comeau, président de l'Alliance du personnel professionnel et technique de la santé et des services sociaux (APTS), a commenté le Plan d'action pour l'hébergement de longue durée 2021-2026 dévoilé hier par la ministre Marguerite Blais.

«?Nous avions de grandes attentes pour mieux adapter les milieux d'hébergement aux besoins de toutes les personnes concernées. Cette réforme était très attendue pour le mieux-être des aîné·e·s et nous ne voulons pas en diminuer l'importance. Mais force est de constater que ce plan est incomplet et laisse de côté bon nombre de bénéficiaires. Ce n'est pas suffisant de promettre d'y aller au cas par cas. Les besoins particuliers comme ceux des personnes aux prises avec des troubles de santé mentale ou du spectre de l'autisme, des dépendances, ou en situation d'itinérance ne seront pas comblés par les services offerts à l'ensemble des personnes hébergées?», dénonce le président de l'APTS.

L'organisation syndicale s'inquiète également des ressources qui seront affectées à la réalisation de ce plan, alors qu'aucun incitatif n'est prévu pour favoriser l'attraction et la rétention de la main-d'oeuvre. «?Pour mettre en place une véritable approche adaptée et à l'écoute des besoins, le gouvernement ne peut faire l'économie d'un investissement en ressources professionnelles et en formation. Il doit, surtout, réduire la pression à la performance statistique. Le personnel des centres d'hébergement ne pourra adapter l'offre de services aux besoins de chacun·e s'il doit remplir des quotas imposés par ses gestionnaires?», poursuit Benoit Audet, 3e vice-président de l'APTS.

Pour l'APTS, le gouvernement de François Legault rate encore une occasion de mettre à profit la précieuse expertise des professionnel·le·s et des technicien·ne·s du réseau de la santé et des services sociaux. Ce sont pourtant ces femmes et ces hommes qui ont les connaissances et l'expérience pour mettre en place une approche de milieu de vie adéquate, non pharmacologique et basée notamment sur la réadaptation. S'il faut saluer la volonté gouvernementale de renforcer le rôle des préposé·e·s aux bénéficiaires, il est étonnant de constater qu'on n'implique pas de façon aussi importante les physiothérapeutes, hygiénistes dentaires, nutritionnistes, travailleuses sociales, techniciennes en loisirs, audiologistes et ergothérapeutes, pour ne nommer que quelques-uns des titres d'emploi qui font une énorme différence pour éviter le déconditionnement des usager·ère·s.

«?Comment s'expliquer que le personnel professionnel et technique ne soit pas impliqué dans la mise en oeuvre de ce plan d'action sur l'hébergement de longue durée? Il faut que le gouvernement Legault élargisse les consultations à l'extérieur des directions du ministère de la Santé et des Services sociaux, qui oublient trop souvent de prendre en compte l'expertise des travailleur·euse·s sur le terrain et de consulter leurs représentant·e·s?», conclut Benoit Audet.

À propos de l'APTS

L'Alliance du personnel professionnel et technique de la santé et des services sociaux (APTS) regroupe et représente plus de 65?000 membres qui jouent un rôle indispensable au bon fonctionnement des établissements du réseau. Nos gens offrent une multitude de services en matière de diagnostic, de réadaptation, de nutrition, d'intervention psychosociale et de soutien clinique et de prévention, autant de services qui s'adressent à l'ensemble de la population.

SOURCE Alliance du personnel professionnel et technique de la santé et des services sociaux (APTS)


Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

à 09:18
La santé des Canadiens est l'une des grandes priorités du gouvernement du Canada. L'accès à des renseignements clairs et faciles sur les aliments que les Canadiens et Canadiennes trouvent dans leurs épiceries est un élément important de cet...

à 08:39
Illumina, Inc. , un leader mondial dans le séquençage de l'ADN et les technologies basées sur des réseaux, a annoncé aujourd'hui sa participation à Time Boost Capital I LP, un fonds de capital-risque en génomique de 30 millions de livres sterling...

à 08:00
Entre le 28 juin et le 5 juillet, Alex Rauket, membre du Bruce Shrine Club, fera, à bicyclette, une excursion de 850 kilomètres en huit jours. Parti de Port Elgin en Ontario, il se rendra jusqu'à l'Hôpital Shriners pour enfants ? Canada à Montréal....

à 08:00
Le ministre de la Santé et des Services sociaux, Christian Dubé, annonce que le projet du futur centre hospitalier de Vaudreuil-Soulanges a franchi une étape importante vers sa réalisation. Ainsi, le dossier d'affaires a été approuvé par le Conseil...

à 08:00
L'honorable Jean-Yves Duclos, ministre de la Santé et représentants du gouvernement du Canada tiendront une conférence de presse pour faire le point sur la maladie à coronavirus (COVID-19), et ils pourront répondre aux questions sur d'autres...

à 07:00
L'honorable Jean-Yves Duclos, ministre de la Santé, fera une annonce liée à la nutrition. Le ministre sera accompagné du secrétaire parlementaire pour le ministre de l'Agriculture et de l'Agroalimentaire, Francis Drouin, et le député d'Ottawa-Centre...



Communiqué envoyé le 6 mai 2022 à 17:17 et diffusé par :