Le Lézard
Classé dans : Les affaires, Exploitation minière
Sujet : Autres nouvelles financières

Métaux Osisko annonce le début du forage à Mines Gaspé; une première estimation de ressources sera publiée en avril


MONTRÉAL, 12 avr. 2022 (GLOBE NEWSWIRE) -- Osisko Metals Incorporated (la « Société » ou « Métaux Osisko ») (TSXV : OM; OTCQX : OMZNF; FRANCFORT : OB51) a le plaisir d'annoncer que les travaux de forage à Mines Gaspé débuteront cette semaine. Le programme de forage aura pour but de réévaluer la minéralisation cuprifère près de l'ancienne mine à ciel ouvert du Mont Copper. La Phase 1 (10 000 mètres) aura comme objectif principal d'évaluer l'étendue de la minéralisation oxydée près de la surface, tandis que la Phase 2 subséquente (20 000 mètres) comprendra des forages intercalaires qui permettront d'améliorer le modèle de ressources estimées au sein de la fosse.

La Société s'attend à publier la première estimation de ressources minérales présumées exploitables par fosse conforme au Règlement 43-101 pour le gîte Mont Copper d'ici la fin avril; cette estimation sera basée sur les résultats de forage historiques de Noranda (jusqu'en 1998) et de Xstrata et Glencore Canada (de 2011 à 2019).

Robert Wares, président du conseil et chef de la direction, a déclaré : « Nous sommes ravis de faire ce premier pas dans la réévaluation de Mines Gaspé, situé près de la communauté de Murdochville. Notre première campagne de forage aura pour but de remplir nos exigences de vérification diligente, incluant une vérification plus poussée de la zone oxydée en surface au Mont Copper. Si Métaux Osisko acquiert cet actif auprès de Glencore Canada, l'objectif pour cette année sera de compléter le programme de forage de 30 000 mètres et de lancer une évaluation économique préliminaire du projet. D'autres travaux de forage pourraient avoir lieu cette année afin de convertir l'estimation de ressources minérales présumées, qui sera divulguée sous peu, en ressources mesurées et indiquées, de façon à progresser rapidement vers une étude de faisabilité. »

L'agrandissement de la fosse du Mont Copper avait été évaluée par Noranda dans les années 1980, mais la minière n'avait pas été de l'avant en raison de la présence de la fonderie de cuivre, située en bordure de la fosse. Les opérations minières ont cessé en 1999 et la fonderie a fermé ses portes en 2002. Depuis, la mine, l'usine de traitement et la fonderie ont tous été démantelés et le site a été placé en mode de surveillance et maintien. Maintenant que la fonderie n'est plus là, l'expansion potentielle de la fosse Mount Copper est désormais possible et cette possibilité sera l'objectif principal visé pour l'évaluation des ressources par la Société, dans un contexte où le prix du cuivre est en hausse.

Mise à jour sur Pine Point

Le programme de forage hivernal à Pine Point tire à sa fin et les travaux de forage seront suspendus durant la fonte printanière. Les travaux de forage reprendront en juin 2022 et s'étireront jusqu'à l'hiver 2023, afin de convertir les ressources minérales présumées en ressources mesurées et indiquées, lesquelles pourront être intégrées à l'étude de faisabilité en 2023.

L'étude hydrogéologique à l'échelle du site est presque achevée et les résultats seront intégrés à la mise à jour de l'EEP en 2022. L'étude fera état de coûts de dénoyage beaucoup plus bas et tiendra compte des prix plus élevés pour les matières premières.

Le dépôt de la mise à jour de l'EEP est maintenant prévu pour la mi-mai. Le dépôt de l'EEP, initialement prévu à la fin du premier trimestre, a été reporté afin d'assurer un bon calibrage du modèle hydrogéologique et d'optimiser davantage le plan d'exploitation sur la durée de vie du projet. Par la suite, nous poursuivrons nos études d'optimisation en amont de l'étude de faisabilité prévue en 2023. L'étude comportera également une estimation des efforts de réduction des émissions de gaz à effet de serre.

L'EEP 2020 comportait déjà des mesures de réduction de la consommation d'énergie en lien avec le tri de matériel qui réduisait le débit de traitement du concentrateur d'environ quarante pour cent. Ceci avait été combiné à l'utilisation de génératrices au gaz naturel pour générer l'électricité qui n'était pas disponible par la voie du réseau Taltson. La mise à jour de l'EEP 2022 devrait montrer une diminution des besoins énergétiques en raison des volumes de dénoyage réduits estimés.

Personne qualifiée

M. Jeff Hussey, géo., président et chef de l'exploitation de Métaux Osisko, agit à titre de personne qualifiée. Il est responsable des données techniques présentées dans ce communiqué de presse et il est un géologue professionnel inscrit au Québec.

À propos de Métaux Osisko

Métaux Osisko est une société canadienne d'exploration et de développement créant de la valeur ajoutée dans l'espace des métaux de base. La Société contrôle un des anciens camps miniers de premier plan pour la production de zinc au Canada, le projet Pine Point, situé aux Territoires du Nord-Ouest, pour lequel l'EEP de 2020 indique une VAN après impôt de 500 M$ et un TRI de 29,6 %. L'EEP du projet Pine Point est basée sur des estimations de ressources minérales actuelles pouvant être exploitées par fosse à ciel ouvert ou par des méthodes souterraines à faible profondeur totalisant 12,9 Mt à une teneur de 6,29 % éq.Zn en ressources minérales indiquées et 37,6 Mt à une teneur de 6,80 % éq.Zn en ressources minérales présumées. Se reporter au rapport technique intitulé « Preliminary Economic Assessment, Pine Point Project, Hay River, North West Territories, Canada » daté du 30 juillet 2020, lequel a été déposé sur SEDAR. Le projet Pine Point est situé sur la rive sud du Grand lac des Esclaves aux Territoires du Nord-Ouest, à proximité d'infrastructures et d'une route d'accès pavée, et compte une sous-station électrique ainsi qu'une centaine de kilomètres de routes de halage viables déjà en place.

Les ressources minérales actuelles mentionnées dans le présent communiqué sont conformes aux exigences du Règlement 43-101 et ont été préparées par des personnes qualifiées indépendantes, selon les lignes directrices du Règlement 43-101. Ces ressources minérales ne sont pas des réserves minérales puisque leur viabilité économique n'a pas été démontrée. La quantité et la teneur des ressources minérales présumées sont de nature conceptuelle et ont été estimées sur la base de preuves géologiques et d'un échantillonnage restreints. Les preuves géologiques sont suffisantes pour présumer, sans avoir vérifié, de la teneur géologique et/ou de la qualité de la continuité. Les pourcentages d'équivalent en zinc ont été calculés en utilisant les prix des métaux, les taux de récupération des métaux anticipés, les teneurs des concentrés, les coûts de transport, les frais d'usinage et les pourcentages de métaux payables (pour plus de détails, voir les rapports techniques respectifs).

Pour plus de renseignements à propos du présent communiqué de presse, veuillez visiter le site www.osiskometals.com ou contacter :

Robert Wares, chef de la direction, Métaux Osisko, tél. 514-940-0670 poste 111

Courriel : [email protected]

www.osiskometals.com

Mise en garde concernant les informations prospectives

Le présent communiqué de presse contient des « informations prospectives » au sens attribué à ce terme par les lois canadiennes applicables sur les valeurs mobilières, qui sont basées sur les attentes, les estimations, les projections et les interprétations en date du présent communiqué de presse. L'information contenue dans le présent communiqué de presse concernant l'acquisition potentielle de Mines Gaspé; les délais et la capacité de la Société d'exercer l'option visant l'acquisition de Mines Gaspé (le cas échéant); les résultats des travaux d'exploration et d'évaluation économique réalisés par Métaux Osisko à Mines Gaspé et à Pine Point; l'importance (le cas échéant) du fait que Mines Gaspé et Pine Point sont des anciens producteurs et les résultats de ces productions historiques; les délais et la capacité de la Société d'obtenir les approbations règlementaires, incluant l'approbation de la Bourse de croissance TSX, à l'égard de toute transaction; et toute autre information contenue dans les présentes qui n'est pas un fait historique pourrait constituer des « informations prospectives ».

Tout énoncé qui implique des discussions à l'égard de prévisions, d'attentes, d'interprétations, d'opinions, de plans, de projections, d'objectifs, d'hypothèses, d'événements ou de rendements futurs (utilisant souvent, mais pas forcément, des expressions comme « s'attend » ou « ne s'attend pas », « est prévu », « interprété », « de l'avis de la direction », « anticipe » ou « n'anticipe pas », « planifie », « budget », « échéancier », « prévisions », « estime », « est d'avis », « a l'intention », ou des variations de ces expressions ou des énoncés indiquant que certaines actions, certains événements ou certains résultats « pourraient » ou « devraient » se produire, « se produiront » ou « seront atteints ») n'est pas un énoncé de faits historiques et pourrait constituer de l'information prospective et a pour but d'identifier de l'information prospective.

Cette information prospective est basée sur des hypothèses et des estimations raisonnables au moment où elles ont été formulées par la direction de la Société, et implique des risques, des incertitudes ou d'autres facteurs connus et inconnus qui pourraient faire en sorte que les résultats réels, le rendement ou les réalisations de la Société soient sensiblement différents des résultats, du rendement ou des réalisations futurs explicitement ou implicitement indiqués par cette information prospective. Ces facteurs comprennent notamment les risques liés à la capacité de la Société et d'autres parties de négocier et de réaliser des ententes; la volatilité du cours des actions ordinaires de la Société; les risques liés à la capacité de la Société d'obtenir les approbations des autorités règlementaires et des actionnaires, au besoin; la capacité de Métaux Osisko de réaliser d'autres activités d'exploration; les participations dans les propriétés; les résultats des activités d'exploration; les risques liés aux activités minières; la conjoncture économique mondiale; les hypothèses pour les prix des métaux à long terme; la dilution; les risques environnementaux; les changements des régimes fiscal et règlementaire; les actions communautaires et non gouvernementales; et les risques décrits dans les documents publiés par la Société déposés sur SEDAR (www.sedar.com) sous le profil d'émetteur de « Osisko Metals ». Bien que les informations prospectives contenues dans le présent communiqué soient basées sur des hypothèses considérées raisonnables de l'avis de la direction au moment de leur publication, la Société ne peut garantir aux actionnaires et aux acheteurs éventuels de titres de la Société que les résultats réels seront conformes aux informations prospectives, puisqu'il pourrait y avoir d'autres facteurs qui auraient pour effet que les résultats ne soient pas tels qu'anticipés, estimés ou prévus, et ni la Société ni aucune autre personne n'assume la responsabilité pour la précision ou le caractère exhaustif des informations prospectives. La Société n'entreprend et n'assume aucune obligation d'actualiser ou de réviser tout énoncé prospectif ou toute information prospective contenu dans les présentes en vue de refléter de nouveaux événements ou de nouvelles circonstances, sauf si requis par la loi.

La Bourse de croissance TSX et son fournisseur de services de règlementation (au sens attribué à ce terme dans les politiques de la Bourse de croissance TSX) déclinent toute responsabilité concernant la véracité ou l'exactitude du présent communiqué.



Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

à 10:03
NFP, courtier d'assurance dommages, consultant en avantages sociaux, gestionnaire de patrimoine et conseiller en retraite de premier plan, a annoncé aujourd'hui la conclusion d'une entente d'acquisition de Newport Private Wealth Inc, société de...

à 10:00
Une formation d'instruction de l'Organisme canadien de réglementation du commerce des valeurs mobilières (OCRCVM) tiendra une audience en vue de déterminer si elle devrait accepter l'entente de règlement conclue entre le personnel de l'OCRCVM et...

à 10:00
Le conseil d'administration de l'Association des professionnels de la construction et de l'habitation du Québec (APCHQ) annonce la nomination de Me Maxime Rodrigue à titre de président-directeur général (PDG) de l'Association. Son mandat débutera le...

à 10:00
L'OCRCVM a suspendu la négociation des titres suivants : Société : Orea Mining Corp. Symbole TSX : OREA Les titres : Oui Motif : Nouvelle en attente Heure de la suspension (HE) : 09 h 45 L'OCRCVM peut prendre la décision de suspendre (ou d'arrêter)...

à 10:00
Reprise des négociations pour: Société : Avila Energy Corporation  Symbole CSE : VIK   Les titres : Oui Reprise (HE) : 10 h 00  L'OCRCVM peut prendre la décision de suspendre (ou d'arrêter) temporairement les opérations à l'égard d'un titre d'une...

à 09:57
Au cours des 25 dernières années, depuis son retour à la mère patrie, Hong Kong, en tant que région administrative spéciale de la Chine, est restée l'une des villes les plus dynamiques du monde. Pendant ce temps, le mouvement de réforme et...



Communiqué envoyé le 12 avril 2022 à 07:00 et diffusé par :