Le Lézard
Classé dans : Les affaires, Santé
Sujets : Enfance, Sondages, Opinions et Recheches, Femme, Investissement Socialement Responsable, DEI

Conjuguer au masculin la conciliation famille-travail


MONTRÉAL, le 24 févr. 2022 /CNW Telbec/ - Malgré des avancées au chapitre du partage des responsabilités familiales entre les femmes et les hommes au cours des dernières années, les mesures de conciliation famille-travail seraient toujours plus largement utilisées par les femmes que les hommes dans plus du tiers des milieux de travail québécois, selon les résultats de deux récents sondages réalisés grâce au soutien du Secrétariat à la condition féminine.

Dans le premier coup de sonde, réalisé en novembre dernier par la firme Léger pour le compte de l'initiative Concilivi auprès de 1 000 employeurs québécois, 49% de ces derniers indiquent que les mesures de conciliation famille-travail offertes dans leur organisation sont utilisées autant par les hommes que les femmes, alors que 34% indiquent qu'elles le sont « surtout par les femmes ». Un constat largement corroboré par un autre coup de sonde réalisé en janvier par la firme SOM pour le Regroupement pour la Valorisation de la Paternité, cette fois-ci auprès de 1 042 pères québécois d'enfants de moins de 18 ans occupant un emploi qui, dans une proportion de 38%, indiquent que les mesures sont utilisées surtout par les femmes dans leur milieu de travail.

Des barrières qui subsistent

Si la crainte du jugement de la part des supérieurs (23%) ou, dans une moindre mesure, de la part des collègues (15%) comptent parmi les principaux freins à l'utilisation des mesures de conciliation famille-travail par les pères interrogés par SOM, ce serait d'abord la perte de revenu associée à l'utilisation de certaines mesures (par exemple, des congés sans salaire) qui expliquerait l'hésitation de certains hommes, du moins selon 42% des répondants.

L'importance accordée aux normes et aux attentes en milieu de travail compte aussi parmi les principaux freins mentionnés (23%). Du côté des employeurs interrogés par Léger, on pointe également le manque de valorisation du rôle du père quant aux responsabilités et à la vie familiale parmi les obstacles importants (22%)

Selon Raymond Villeneuve, directeur général du Regroupement pour la Valorisation de la Paternité (RVP), un organisme voué à la promotion de l'engagement paternel qui a commandé la réalisation des deux sondages, ces résultats montrent l'écart qui existe entre le désir des pères d'être pleinement engagés auprès de leurs enfants et la représentation sociale qui est faite de leur rôle.

« Les pères sont encore peu présents dans les politiques publiques et les services de soutien aux familles, et cela se répercute sur la valorisation de leur rôle dans la société. Les milieux de travail, et particulièrement ceux à prédominance masculine, n'ont pas tous le réflexe de se dire que la conciliation famille-travail, ça concerne aussi leurs travailleurs masculins », analyse-t-il.

Levier majeur d'attraction et de rétention

Ces données sur la conciliation famille-travail au masculin sont d'autant plus révélatrices qu'elles sont présentées dans un contexte où plusieurs secteurs économiques sont frappés par une pénurie de main d'oeuvre et qu'il s'agit d'un élément ayant un impact majeur sur la satisfaction en emploi, sur la rétention et sur l'attraction d'employés.

En effet, dans le sondage SOM, 88% des pères interrogés indiquent que la mise en place de mesures de conciliation famille-travail a un effet positif sur leur satisfaction en tant qu'employés. La même proportion (88%) affirme que ces mesures les incitent à demeurer plus longtemps chez le même employeur, et pas moins de 62% disent être prêts à changer d'emploi pour obtenir de meilleures conditions à cet égard.

De nouvelles solutions face aux défis de la conciliation famille-travail

La professeure en gestion des ressources humaines à l'université TELUQ, Diane-Gabrielle Tremblay, qui a assuré la direction scientifique des deux sondages, espère que ces données inciteront les employeurs à amorcer une réflexion pour réduire les barrières à l'utilisation des mesures de conciliation famille-travail, particulièrement chez les hommes, afin de favoriser une plus grande égalité dans les milieux de travail.

« Au-delà de l'ajout de congés, des horaires flexibles ou du télétravail, plusieurs aspects de l'organisation du travail peuvent être pris en considération, comme de la formation, de la sensibilisation, la promotion de modèles masculins positifs ou encore tout ce qui touche aux mécanismes de promotion et d'avancement de carrière. Il s'agit d'assurer un climat de travail qui favorise la participation des pères aux mesures », avance-t-elle.

Selon les pères interrogés par SOM, la présence de meilleures compensations financières (mentionnée par 50% des répondants), une meilleure communication des mesures offertes (35%), des congés de paternité réservés aux pères (27%) et une plus grande formalisation des mesures offertes (par opposition à des accommodements accordés au cas par cas, 26%) comptent aussi parmi les incitatifs jugés les plus intéressants.

Pour plus d'information sur les sondages :

Sondage Léger auprès de 1 000 employeurs québécois réalisé pour le compte de l'initiative Concilivi en partenariat avec le Regroupement pour la Valorisation de la Paternité, grâce au soutien financier du Secrétariat à la condition féminine. CLIQUEZ ICI

Sondage SOM auprès de de 1 042 pères québécois d'enfants de moins de 18 ans occupant un emploi réalisé pour le compte du Regroupement pour la Valorisation de la Paternité, grâce au soutien financier du Secrétariat à la condition féminine. CLIQUEZ ICI

À propos du Regroupement pour la Valorisation de la Paternité

Le RVP est un regroupement de 250 organismes et individus en provenance de toutes les régions du Québec dont le mandat est de faire la promotion de l'engagement paternel pour le bien-être des enfants, dans une perspective familiale et dans le respect de l'égalité entre les femmes et les hommes. Le RVP s'est donné comme objectif de permettre l'intégration des réalités paternelles dans les services à la famille et les politiques publiques québécoises.

www.rvpaternite.org 

SOURCE Regroupement pour la Valorisation de la Paternité


Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

à 09:17
En vue de la prochaine élection québécoise, l'Association des chiropraticiens du Québec (ACQ) demande à tous les partis politiques de prendre des engagements clairs afin de rendre plus accessibles les soins chiropratiques et réduire l'attente et la...

à 08:00
Le chef de file mondial des soins oculaires Alcon a annoncé aujourd'hui le lancement au Canada d'un nouvel ajout à son portefeuille de...

à 07:30
Thérapeutique Knight inc. («?Knight?»), société pharmaceutique spécialisée panaméricaine (hors États-Unis), a annoncé aujourd'hui que sa filiale brésilienne, United Medical Ltda., assure l'entièreté des activités commerciales et relance...

à 06:30
Dormez-vous, le principal détaillant spécialisé en sommeil au Québec, encourage les enfants et les jeunes à mettre le sommeil en priorité sur leur liste de provisions pour la rentrée scolaire de cette année. En collaboration avec l'Association...

à 06:00
La société québécoise Groupe Medicom (« Medicom »), chef de file mondial en production et distribution de solutions de prévention et de contrôle des infections, est heureuse d'annoncer la nomination de Guillaume Laverdure au poste de...

à 04:04
Imspex Diagnostics Ltd a annoncé aujourd'hui avoir reçu le marquage CE pour son instrument BreathSpec® pour le dépistage de la COVID-19 par des tests et analyses d'haleine non invasifs, après avoir satisfait aux exigences de la Directive relative aux...



Communiqué envoyé le 24 février 2022 à 10:30 et diffusé par :