Le Lézard
Classé dans : Santé, Le Covid-19
Sujet : CFG

Déclaration de l'administratrice en chef de la santé publique du Canada, le 28 janvier 2022


OTTAWA, ON, le 28 janv. 2022

La pandémie de la COVID?19 continue de provoquer du stress et de causer de l'anxiété à de nombreux Canadiens, particulièrement à ceux qui n'ont pas accès à leur réseau de soutien habituel. Le portail en ligne Espace mieux-être Canada (EMC) offre aux personnes de tous âges partout au pays un accès immédiat à du soutien en matière de santé mentale et de toxicomanie sans frais et de façon confidentielle. Ces services sont accessibles 24 heures sur 24, sept jours sur sept. L'application Mieux-être, qui sert de complément gratuit au portail en ligne EMC, constitue un moyen supplémentaire pour les Canadiens d'obtenir des ressources en ligne liées à la santé mentale et à la consommation de substances, et d'évaluer, puis de faire le suivi des aspects de leur bien-être mental.

/CNW/ - Le Comité consultatif national de l'immunisation (CCNI) du Canada a mis à jour ses directives concernant la vaccination par ARNm des enfants âgés de 5 à 11 ans ce mardi et celles pour les adolescents âgés de 12 à 17 ans, aujourd'hui. Bien que les enfants et les adolescents ne courent qu'un faible risque de conséquences graves comparativement aux personnes plus âgées, les taux considérablement plus élevés d'infection dus à Omicron ont entraîné une hausse du nombre d'enfants hospitalisés en raison de la COVID-19. Par conséquent, le CCNI soulignent dans ses dernières recommandations les occasions importantes d'améliorer la protection dans ces groupes d'âge, plus particulièrement chez les personnes pour lesquelles les vaccins ne sont pas contre-indiqués :

Un statut vaccinal à jour demeure recommandé pour toutes les personnes admissibles afin d'offrir une meilleure protection contre les conséquences graves, y compris celles causées par Omicron. Ce statut comprend une série primaire de vaccins contre la COVID-19 autorisés et, le cas échéant, une dose de rappel d'un vaccin à ARNm contre la COVID-19, soient Comirnaty de Pfizer-BioNTech ou SpikeVac de Moderna. Cela est particulièrement important pour les parents, les tuteurs et les contacts proches, afin de contribuer à la protection des enfants et des adolescents qui ne peuvent pas être vaccinés ou qui présentent des pathologies les exposant à un risque de conséquences graves.

L'Agence de la santé publique du Canada (ASPC) continue de surveiller les indicateurs épidémiologiques de la COVID-19 pour rapidement déceler, comprendre et communiquer les enjeux émergents et préoccupants. Voici un bref sommaire des dernières données et tendances à l'échelle du pays.

Depuis le début de la pandémie, il y a eu au Canada 2 998 329 cas de COVID-19 et 33 373 décès. Ces chiffres cumulatifs représentent le fardeau qu'est la COVID-19 jusqu'à présent, et le nombre de cas présents, qui se situe maintenant à 232 728. Les moyennes mobiles sur sept jours indiquent l'évolution de la maladie et les tendances liées à la gravité. Les taux d'infection très élevés mettent toujours à rude épreuve nos capacités de dépistage, si bien que les nombres de cas signalés sous-estiment le nombre réel d'infections. Par conséquent, un éventail d'autres indicateurs, qui comprennent notamment le taux de positivité des tests de laboratoire et le nombre quotidien de personnes hospitalisées et admises aux soins intensifs, continuent d'être importants pour suivre les tendances.

Bien que le nombre de cas signalés quotidiennement demeure à un niveau record, plusieurs indicateurs suggèrent que les infections ont atteint un pic à l'échelle nationale, dont le nombre de cas quotidiens, le taux de positivité des tests, le Rt (ou taux de reproduction réel) et les tendances en matière de surveillance des eaux usées. Durant la plus récente période de sept jours (du 21 au 27 janvier 2022), 18 497 nouveaux cas ont été signalés en moyenne au Canada. Bien que cela représente une diminution de 28 % par rapport à la semaine précédente, les taux d'infection demeurent élevés et continuent d'augmenter dans certaines administrations. Les laboratoires dans l'ensemble du Canada continuent d'effectuer de nombreuses analyses. Durant la plus récente période de sept jours (du 19 au 25 janvier 2022), le taux de positivité des tests de laboratoire était de 19 %, indiquant une persistance de la transmission communautaire généralisée.

Le nombre toujours élevé de cas exerce une lourde pression sur le système de santé, à cause du nombre accru d'hospitalisations, du nombre élevé de complications et de la nécessité d'isoler les professionnels de la santé. Les dernières données provinciales et territoriales montrent qu'en moyenne, 10 766 personnes atteintes de la COVID-19 ont été traitées chaque jour dans des milieux hospitaliers au cours des sept derniers jours (du 21 au 27 janvier 2022), ce qui représente une hausse de 7 % par rapport à la semaine précédente et dépasse tous les pics antérieurs. Cela comprend notamment une moyenne de 1 216 personnes aux soins intensifs chaque jour, une hausse de 6 % par rapport à la semaine précédente, et une moyenne de 164 décès signalés chaque jour (du 21 au 27 janvier 2022). Il demeure crucial de maintenir un faible taux d'infection pour atténuer le plus possible la hausse des cas de maladie grave au cours des prochaines semaines.

Notre priorité continue d'être de vacciner toutes les personnes qui sont admissibles, mais qui n'ont pas encore reçu leur série primaire.

En date du 27 janvier 2022, les provinces et les territoires ont administré plus de 76 millions de doses de vaccins contre la COVID-19. Selon les dernières données provinciales et territoriales, plus de 78 % de l'ensemble de la population est maintenant entièrement vacciné. Selon les données de couverture vaccinale par âge, en date du 22 janvier 2022, plus de 88 % des personnes âgées de 12 ans et plus ont reçu au moins une dose et plus de 83 % sont entièrement vaccinées. Chez les enfants âgés de 5 à 11 ans, qui sont récemment devenus admissibles à la vaccination, 53 % ont reçu au moins une dose.  

Au total, plus de 6,3 millions de Canadiens admissibles doivent recevoir une ou plusieurs doses pour compléter leur série primaire et de nombreux autres sont admissibles à une dose de rappel pour aider à améliorer la protection qui a pu s'affaiblir depuis leur deuxième dose. Par ailleurs, de plus en plus de données indiquent qu'une dose de rappel améliore la protection contre les complications graves liées au variant Omicron. En date du 27 janvier, plus de 14 millions de troisièmes doses ont été administrées. Selon les données nationales en date du 22 janvier 2022, 75 à 77 % des personnes âgées de 70 ans et plus et 50 à 64 % des personnes âgées de 50 à 69 ans ont reçu une dose supplémentaire.

La COVID-19 circule encore au Canada et ailleurs dans le monde, et l'approche « vaccins plus » reste essentielle dans la réponse à la pandémie au Canada. Il s'agit notamment de combiner la vaccination à des mesures de santé publique ciblées et programmées et à des pratiques de protection individuelles. Entre autres, le port d'un masque bien conçu et bien ajusté en compagnie de personnes ne faisant pas partie de votre ménage immédiat, l'évitement des regroupements et l'amélioration de la ventilation intérieure peuvent fournir une couche de protection supplémentaire et réduire le niveau de risque, peu importe le contexte. Il est conseillé aux Canadiens d'éviter tout voyage non essentiel à l'extérieur du Canada pour le moment; si vous devez voyager, soyez conscient des exigences pour visiter d'autres pays et pour revenir au Canada.

Nous pouvons également rester en meilleure santé pendant la saison des infections respiratoires hivernales en mettant à jour nos vaccins recommandés, comme le vaccin contre la grippe et d'autres vaccins de routine pour les enfants et les adultes. Pour de plus amples renseignements sur la vaccination dans votre région, communiquez avec l'autorité locale en santé publique, votre médecin, ou toute autre source crédible de renseignements, tels que Immunize.ca et Canada.ca, qui offrent de l'information pour aider les Canadiens à en savoir plus sur les bienfaits associés à la vaccination contre la COVID-19.

Les membres de la population canadienne peuvent également en faire plus en diffusant des renseignements crédibles sur les risques de la COVID-19 et sur les mesures à prendre pour réduire la transmission de la COVID-19 dans les collectivités. Je vous invite à lire mon document d'information pour obtenir de plus amples renseignements et ressources sur la COVID-19, ainsi que sur les moyens de réduire les risques et de se protéger et de protéger les autres, y compris de l'information sur la vaccination contre la COVID-19

SOURCE Agence de la santé publique du Canada


Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

à 23:05
Forge Biologics, organisation de développement et de fabrication sous contrat spécialisée dans les thérapies géniques, a annoncé aujourd'hui la création d'un comité indépendant d'experts de premier plan, le Comité consultatif scientifique et de...

à 19:10
La pre?sidente de l'Association des entreprises prive?es de personnel soignant du Que?bec (EPPSQ), Madame He?le?ne Gravel, se re?jouit de la de?cision rendue le 28 avril 2022 par la Cour supre?me du Canada de rejeter la demande d'autorisation de la...

à 18:30
Teva Pharmaceutical Industries Ltd se réjouit de la décision de l'Agence britannique de réglementation des médicaments et des soins de santé (MHRA) de délivrer une licence pour Ongavia®, un biosimilaire à injection oculaire de Lucentis®...

à 17:30
C'est rempli·e·s d'enthousiasme et de détermination que quelque 500 membres de l'Alliance du personnel professionnel et technique de la santé et des services sociaux (APTS) ont manifesté aujourd'hui devant l'Assemblée nationale afin de lancer sa...

à 16:50
RELX International, une société multinationale responsable spécialisée dans les cigarettes électroniques, continue de soutenir le Royaume hachémite de Jordanie dans l'adoption d'une politique fiscale plus favorable en matière de réglementation et de...

à 16:49
C'est avec un vif intérêt que l'Alliance du personnel professionnel et technique de la santé et des services sociaux (APTS) a pris connaissance des recommandations de la coroner Géhane Kamel sur les décès de personnes âgées ou vulnérables survenus...



Communiqué envoyé le 28 janvier 2022 à 15:10 et diffusé par :