Le Lézard
Classé dans : Santé, Le Covid-19
Sujets : Sondages, Opinions et Recheches, MIN

Les hommes et les pères d'expression anglaise en proie à une plus grande détresse psychologique


MONTRÉAL, le 26 janv. 2022 /CNW Telbec/ - Une compilation des résultats de trois sondages (2018, 2020 et 2021) et de récentes données publiques effectuée par le Pôle d'expertise et de recherche en santé et bien-être des hommes (PERBESH) démontre que les hommes et les pères québécois d'expression anglaise, comparativement à ceux d'expression française, sont plus nombreux à enregistrer un niveau de stress élevé et moins susceptibles de se déclarer satisfaits de leur vie. Ils sont aussi plus nombreux à enregistrer un indice de détresse psychologique élevé et à qualifier de « difficile » leur adaptation aux changements occasionnés par la pandémie.

Selon les données examinées portant sur leur rapport aux services de santé et aux services sociaux, il s'avère entre autres que les hommes d'expression anglaise sont, par ailleurs, plus nombreux à ne pas avoir accès à un médecin de famille et moins nombreux à affirmer avoir accès à des services qui répondent à leurs besoins de santé. Ils sont aussi plus nombreux à indiquer avoir ressenti un besoin de consulter un intervenant psychosocial mais n'avoir pu le faire.

Pour le sociologue Jacques Roy, qui a dirigé l'étude, les constats tirés de cette analyse soulignent l'importance de considérer la langue en tant que caractéristique incontournable de toute réflexion sur l'accessibilité aux services pour les hommes et les pères de la communauté d'expression anglaise, mais également la culture, les dimensions socioéconomiques, la paternité et les masculinités, qui se révèlent toutes des composantes essentielles pour mieux comprendre et interpréter leur rapport aux services.

« Ce portrait traduit une évolution socioéconomique plus difficile de la communauté d'expression anglaise et un problème important d'accessibilité aux services, principalement en raison de la langue. Voilà les deux grandes figures qui émergent de l'analyse. À un autre palier, il ressort des résultats que deux clientèles mériteraient une attention particulière, soit les jeunes pères anglophones et les hommes anglophones aux prises avec un indice de détresse psychologique élevé », conclut le chercheur dans son rapport.

L'appartenance à la minorité linguistique comme facteur de vulnérabilité supplémentaire

Russ Kueber, directeur de la programmation au Community Health and Social Services Network (CHSSN), organisme voué à la promotion d'un accès équitable aux services de santé et aux services sociaux en anglais et partenaire dans la réalisation de l'étude, voit dans ces résultats une démonstration que le fait d'appartenir à la minorité linguistique, surtout lorsque combiné à d'autres facteurs de vulnérabilité, représente une condition susceptible d'accroitre la vulnérabilité des hommes et des pères et contribue à l'augmentation des inégalités sociales de santé pour cette population.

« Ces constats prennent de front certains mythes tenaces concernant la population québécoise d'expression anglaise, souvent perçue comme privilégiée. En présentant un portrait plus nuancé et plus sensible aux réalités particulières vécues par les hommes et les pères d'expression anglaise quant à leur rapport aux services de santé et aux services sociaux, cette étude fournit des éclairages intéressants pour mieux répondre aux besoins de cette clientèle », commente-t-il.

Quelques faits saillants de l'étude

Comparativement à l'ensemble des hommes au Québec, les hommes appartenant à la communauté d'expression anglaise :

En particulier, les enfants d'expression anglaise à la maternelle sont plus susceptibles d'être affectés selon certains domaines de développement personnel et social;

Objectif
La présente étude a été réalisée par le Pôle d'expertise et de recherche en santé et bien-être des hommes, en étroite collaboration avec le Community Health and Social Services Network et le Regroupement pour la Valorisation de la Paternité. Sur la base des résultats de trois récents sondages réalisés auprès d'hommes québécois et de données publiques, la recherche vise à établir un portrait des hommes québécois d'expression anglaise afin de soutenir les milieux de pratique dans la réflexion sur les priorités et les modes d'intervention à mettre en place dans le contexte général des réalités particulières vécues par la clientèle d'expression anglaise au regard des services sociaux et de santé.

À propos du Pôle d'expertise et de recherche en santé et bien-être des hommes (PERSBEH)
Le Pôle d'expertise et de recherche en santé et bien-être des hommes regroupe plus de 40 chercheurs répartis dans 12 universités à travers le Québec et en Ontario. Il joue un rôle de premier plan dans la recherche et dans le transfert de connaissances scientifiques en santé et bien-être des hommes. Pour en connaître davantage sur l'organisation, pour vous abonner à notre infolettre ou entrer en contact, rendez-vous sur le site web du Pôle à l'adresse :
www.polesbeh.ca 

À propos du Community Health and Social Services Network (CHSSN)
La mission du CHSSN est d'appuyer les communautés d'expression anglaise du Québec en encourageant un accès équitable aux services sociaux et de santé en anglais et en agissant sur les déterminants sociaux de la santé par l'établissement de relations, le partage des connaissances, l'habilitation et la formation.
chssn.org

À propos du Regroupement pour la Valorisation de la Paternité (RVP)
Le RVP est un regroupement de 250 organismes et individus en provenance de toutes les régions du Québec dont le mandat est de faire évoluer les normes sociales pour que les pères puissent exercer pleinement leur rôle de manière à favoriser un meilleur développement des enfants, un plus grand bien-être de tous les membres de la famille dans une perspective de coparentalité et d'égalité entre les femmes et les hommes.
www.rvpaternite.org
Facebook.com/rvpaternite
Twitter.com/rvpaternite
Instagram.com/rvpaternite

SOURCE Regroupement pour la Valorisation de la Paternité


Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

à 21:46
RésuméMarque(s) : Sweet Spot Chocolate ShopProduit : Certains chocolats contenant du beurre d'arachideEntreprises : Sweet Spot Chocolate ShopProblème : Aliments - Contamination microbienne - SalmonellaCatégorie : Bonbons, confiseries, collations et...

à 20:41
Les Prix d'excellence du réseau de la santé et des services sociaux 2022 ont été décernés au cours d'une cérémonie qui s'est tenue aujourd'hui, à Québec. Cette 38e édition de l'événement était entièrement consacrée à la reconnaissance des...

à 18:36
Aujourd'hui, l'Agence de la santé publique du Canada (ASPC) confirme que d'autres cas de variole du singe ont été signalés au Canada. En plus des 16 cas confirmés précédemment au Québec, le Laboratoire national de microbiologie (LNM) de l'ASPC a...

à 17:09
Dès le début de la pandémie, Steven Bilodeau a contribué à contrer l'isolement des aînés en mettant rapidement sur pied un service d'appels téléphoniques effectués par de jeunes bénévoles. Aujourd'hui, ses efforts lui valent le titre de lauréat de la...

à 17:05
Regulatory News: Ipsen (Euronext: IPN; ADR: IPSEY) a annoncé aujourd'hui que des données encourageantes seront présentées sur l'inhibiteur multi-cibles de la tyrosine kinase (TKI), Cabometyx® (cabozantinib), pour une variété de types de cancer lors...

à 16:00
Incyte a annoncé aujourd'hui que plusieurs résumés représentant des données de son portefeuille d'oncologie seront présentés au prochain congrès (EHA2022) de l'Association européenne d'hématologie (AEH), organisé du 9 au 17 juin en virtuel et...



Communiqué envoyé le 26 janvier 2022 à 13:00 et diffusé par :