Le Lézard
Classé dans : Les affaires
Sujet : Nouvelles - Monde du travail

L'OPSEU/SEFPO dépose une plainte de pratique de travail déloyale pour ingérence du CEC dans la négociation


TORONTO, le 20 janv. 2022 /CNW/ - Le 14 janvier dernier, l'OPSEU/SEFPO a déposé une plainte de pratique de travail déloyale auprès de la Commission des relations de travail de l'Ontario, accusant le Conseil des employeurs des collèges (CEC) et un certain nombre de collèges de faire entrave au droit des membres d'appuyer la position de leur syndicat pendant les négociations contractuelles.

Le syndicat affirme que plusieurs collèges, dont les collèges Niagara, St-Laurent, Humber et Fanshawe, ont demandé au personnel scolaire d'arrêter de partager l'information sur la négociation en utilisant leurs signatures électroniques ou le système de gestion de l'apprentissage (SGA). 

Néanmoins, les collèges continuent d'utiliser les ressources des collèges pour communiquer l'information du CEC sur la négociation aux personnel scolaire, autre personnel et étudiants. 

Dans sa plainte, le syndicat affirme également que les collèges ont fait entrave au droit de l'OPSEU/SEFPO de solliciter le soutien de ses membres et de participer à des grèves sans menaces de représailles de l'employeur. 

Graham Lloyd, PDG au CEC, a envoyé une lettre mettant en doute la légalité du droit du personnel scolaire de suivre leur contrat à la lettre, tout en refusant de répondre à leurs préoccupations concernant la charge de travail. La présidente de l'équipe de négociation, JP Hornick, qualifie sa lettre de « tentative délibérée, si ce n'est maladroite, de distraire et de confondre le personnel scolaire en ce qui concerne leur droit légal de participer à une grève du zèle. » 

Dans sa lettre, M. Lloyd insiste sur le fait que le CEC ne retournera à la table que si le personnel scolaire renonce aux revendications rejetées par le CEC. 

Selon Mme Hornick, le CEC et les collèges ne veulent pas parler de leur refus soutenu de négocier les revendications du personnel scolaire sur la charge de travail, les questions de charge partielle, l'impartition, les droits à la priorité intellectuelle, l'équité et la décolonisation. Madame Hornick a également confirmé que l'offre précédente du syndicat de renvoyer les questions en suspens à l'arbitrage volontaire de différends demeure une voie à suivre sans risque d'interruption. 

« Le CEC continue de s'engager dans une campagne de peur, qui ne prétend même pas contredire les mérites des préoccupations et propositions du personnel scolaire », a fait remarquer Mme Hornick. « Nous n'avons pas déposé cette plainte de pratique de travail déloyale à la légère. Nous sommes convaincus que le personnel scolaire a le droit de communiquer avec les étudiants et le public au sujet de la négociation et qu'il doit pouvoir le faire dans un environnement exempt de représailles et de menaces de représailles. » 

SOURCE Ontario Public Service Employees Union (OPSEU/SEFPO)


Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

à 07:36
Lors du Temenos Community Forum (TCF 2022) qui s'est tenu du 17 au 19 mai, Huawei a participé en tant que sponsor Silver et a lancé des solutions bancaires numériques natives du cloud, agiles, fiables et ouvertes. Le TCF 2022 est l'une des plus...

à 06:00
La Fédération des travailleurs et travailleuses du Québec (FTQ) lance aujourd'hui une importante campagne de promotion du droit de travailler en français avec des publicités humoristiques et percutantes. Avec la contribution financière du Secrétariat...

à 06:00
Les travailleuses et travailleurs des restaurants de HMSHost à l'aéroport de Dorval ont ratifié ces derniers jours un nouveau contrat de travail de trois ans qui pave la voie à une embauche massive pour faire face à...

à 05:00
Le plus grand fournisseur de logiciels intelligents pour l'hôtellerie d'Asie, IDS Next, a annoncé l'acquisition de ShawMan Software, un fournisseur indien spécialisé dans les produits alimentaires, boissons, loisirs et solutions de bien-être cloud...

à 04:00
La double championne de Wimbledon Petra Kvitova est devenue le nouveau visage de la campagne de pub mondiale de Flashscore sur internet et à la télévision qui sera diffusée dans des dizaines de pays à travers le monde et sera lancée pendant Roland...

à 03:00
Pro Music Rights (« PMR »), l'une des plus grandes sociétés de gestion des licences de musique au monde, est heureuse d'annoncer qu'elle a accordé au service vidéo bien connu TikTok une licence qui permettra à ses utilisateurs de créer des vidéos...



Communiqué envoyé le 20 janvier 2022 à 16:23 et diffusé par :