Le Lézard
Classé dans : Le Covid-19

Loop Industries annonce la sélection de Port-Jérôme-sur-Seine, en Normandie, pour l'implantation de sa première usine Infinite Loop en Europe


MONTRÉAL, QC / ACCESSWIRE / 16 Janvier 2022 / Loop Industries, Inc. (NASDAQ:LOOP) (ci-après « l'Entreprise » ou « Loop »), entreprise de technologie propre dont la mission est d'accélérer la transition vers une économie circulaire du plastique en fabriquant du polyéthylène téréphtalate (« PET ») ainsi que de la fibre de polyester 100 % recyclés, a annoncé aujourd'hui la sélection du site de sa première usine Infinite LoopMC en Europe. Comme annoncé précédemment, Loop et le principal groupe français de services à l'environnement, SUEZ, ont annoncé leur intention de former une coentreprise pour construire la première usine de fabrication Infinite LoopMC en Europe. Les deux sociétés ont obtenu les droits exclusifs jusqu'en juin 2022 pour l'achat d'une parcelle de terrain de 130 000 m² à Port-Jérôme-sur-Seine, en Normandie. Le prix d'achat approximatif de ce terrain est de 1,3 M€.

Le site offre un emplacement stratégique pour le transport des déchets plastiques via la Seine depuis la région parisienne, et est idéalement situé pour approvisionner les grandes marques françaises de biens de consommation. L'investissement en capital requis pour le projet s'élève à environ 250 millions d'euros et le projet devrait créer 180 emplois à temps plein dans les domaines de la fabrication et de l'ingénierie. Les prochaines étapes majeures pour le projet comprennent l'obtention de permis, la finalisation d'ententes d'approvisionnement avec les clients et le financement, qui inclut le soutien du gouvernement français. Suite à l'obtention des permis, le début des travaux de construction est prévu en 2023, et la mise en service de l'usine est prévue approximativement 18 mois plus tard.

Le modèle de fabrication Infinite LoopMC est conçu pour produire 70 000 tonnes de résine PET par an à partir de matériaux 100 % recyclés. Le site permettra aux grandes marques de biens de consommation basés en France d'accélérer la réalisation de leurs objectifs de développement durable en ayant accès à du plastique PET et à des fibres de polyester de qualité vierge produits localement et fabriqués entièrement à partir de déchets. À sa pleine capacité, l'usine devrait permettre d'économiser plus de 255 000 tonnes de CO2 par an comparé à la résine PET vierge fabriquée à partir de combustibles fossiles. Cette réduction équivaut au volume d'émissions produites par la combustion de plus de 108 millions de litres d'essence ou plus d'un milliard de kilomètres parcourus par un véhicule de promenade moyen. La majeure partie des déchets plastiques constituant la matière première de l'usine ne sont actuellement pas recyclés, et contribuent au problème de la pollution par les déchets plastiques. Le site sera conforme à la réglementation et aux objectifs européens en matière de recyclage du plastique - contribuant notamment par le biais de la taxe européenne sur les plastiques, qui impose un versement de 800 euros par tonne de déchets plastiques non recyclables - et directement aligné avec l'ambition de la France d'atteindre 100 % de plastique recyclable d'ici à 2025.

Port-Jérôme a été sélectionné après une évaluation approfondie de plusieurs dizaines de sites potentiels à travers l'Europe. La Normandie offre une main-d'œuvre qualifiée ainsi que des moyens logistiques favorables et du soutien d'une administration régionale ayant articulé une vision claire pour un avenir plus durable, axé sur l'économie circulaire. Le site de l'usine Infinite LoopMC France permettra d'instaurer de la circularité dans la production d'emballages plastiques pour les grandes marques de consommation basées en France, notamment Danone, L'Oréal et L'Occitane, et aidera celles-ci à respecter leurs engagements en faveur d'un montant élevé de plastique recyclé.

Soutien du gouvernement français

Divers paliers gouvernementaux reconnaissent la valeur qu'offrent des solutions d'économie circulaire comme celle de Loop et ont indiqué leur appui du projet. Agnès Pannier-Runacher, ministre chargée de l'Industrie auprès du ministre de l'Économie, des Finances et de la Relance a déclaré : « Depuis cinq ans, le Gouvernement a mené un programme très ambitieux pour renforcer l'attrait de la France. Ces efforts ont commencé à porter leurs fruits en 2018, lorsque la France a été désignée, pour la première fois, premier pays d'accueil en Europe pour les investissements étrangers industriels, et en 2019, pour l'ensemble des investissements étrangers, un rang que nous occupons depuis. Le projet Infinite LoopMC démontre la confiance que portent les investisseurs étrangers envers les atouts de notre pays. Je me réjouis que cette nouvelle installation profite au fort écosystème français de l'emballage : cet investissement contribuera à la transition de notre pays vers une économie plus durable et à faible émissions carbone. Il s'agit d'une étape importante du développement des technologies de l'économie circulaire. »

Hervé Morin, Président de la Région Normandie, est ravi d'accueillir Loop dans la région. Il a déclaré : « Je suis heureux que Loop Industries ait choisi la Normandie après revue de nombreuses options en France et à l'étranger, ceci confirme que le chemin emprunté par la Région est le bon : consolider nos bases industrielles historiques et en développer de nouvelles en prenant en compte des enjeux globaux à l'échelle locale et en soutenant des activités porteuses de valeurs. Économie circulaire, comme dans le cas de Loop, mais aussi décarbonation, mix énergétique, économie de l'hydrogène, la Région soutient les projets créateurs de richesse et vertueux dans leur développement. Cela favorise l'attractivité du territoire en en faisant un modèle de développement différent. »

Une solution circulaire pour les marques de biens de consommation françaises

Loop et Danone sont partenaires de développement depuis plus de quatre ans, au cours desquels les deux entreprises ont travaillé en étroite collaboration pour offrir des emballages durables aux consommateurs. Nicolas Grégoire, Vice-Président Packaging Cycle chez Danone, a déclaré au sujet de la prochaine installation Infinite LoopMC en France : « Chez Danone, nous sommes convaincus que les nouvelles technologies de pointe seront déterminantes pour atteindre nos ambitions de circularité et de zéro émission nette. L'annonce de la première installation européenne de Loop à Port-Jérôme marque une étape importante pour établir un recyclage "infini" en boucle fermée pour les bouteilles en PET et permettre le recyclage des emballages et des matériaux difficiles à recycler. Cette usine en France non seulement soutiendra notre transition vers du PET 100 % recyclé dans nos emballages, mais elle aura également un impact positif dans la région et renforcera l'écosystème circulaire local. »

« Nous sommes très heureux de savoir que la technologie Loop sera bientôt disponible en France pour nous fournir du plastique PET recyclé pour nos produits », a déclaré Jacques Playe, Directeur Packaging et Développement de L'Oréal. « Nous nous efforçons constamment de respecter nos engagements en matière de développement durable. D'ici 2030, 100 % de nos emballages plastiques seront d'origine recyclée ou bio-sourcée. Notre partenariat avec Loop Industries est en phase avec notre ambition ».

La marque de cosmétiques L'OCCITANE en Provence, partenaire de Loop, a également exprimé son soutien au projet. David Bayard, Directeur R&D Packaging chez L'OCCITANE, a ainsi déclaré : « Notre marque a toujours été extrêmement consciente de l'importance de l'éco-conception et des emballages durables. Depuis plus de 13 ans, nous proposons des produits en éco-recharges, des services de recyclage en boutiques, des bouteilles en plastique 100 % recyclé, et nous continuons à progresser dans ces domaines. Nous sommes ravis de nous associer à Loop Industries, dont la technologie innovante nous aidera à atteindre l'un de nos objectifs en matière de plastique : utiliser 100 % de PET recyclé pour toutes nos bouteilles d'ici 2025. La nouvelle usine de Loop qui s'implante en France nous permettra d'accéder, au niveau local, à du plastique 100 % recyclé. La technologie innovante qu'ils proposent représente un tournant important et va nous aider à contribuer de façon significative à la résolution du problème croissant de la pollution plastique à l'échelle mondiale ».

Sommet Choose France

Cette annonce est alignée avec les objectifs du sommet des affaires Choose France 2022. L'événement vise à promouvoir l'attractivité économique de la France et à favoriser les investissements internationaux dans le pays. Il offre à Loop la tribune idéale pour annoncer ce projet d'importation de sa technologie et d'accélération de l'économie circulaire des plastiques en France.

À propos de Loop Industries

Loop Industries est une entreprise technologique dont la mission est d'accélérer la transition mondiale vers un plastique PET et une fibre polyester durables et de réduire notre dépendance aux combustibles fossiles. Loop possède une technologie brevetée et unique qui dépolymérise les déchets de plastique PET et de fibre de polyester de faible valeur, y compris les bouteilles et les emballages en plastique, les tapis et les textiles de toute couleur, transparence ou condition et même les plastiques océaniques qui ont été dégradés par le soleil et le sel, en ses éléments de base (monomères). Les monomères sont filtrés, purifiés et polymérisés pour créer une résine de PET et une fibre de polyester de marque LoopMC de qualité vierge qui conviennent aux emballages de qualité alimentaire, permettant ainsi à nos clients d'atteindre leurs objectifs de durabilité. Loop Industries contribue au mouvement mondial vers une économie circulaire en prévenant les déchets plastiques et en récupérant les déchets plastiques pour un avenir plus durable pour tous.

Les actions ordinaires de Loop Industries sont cotées sur le Nasdaq Global Market sous le symbole "LOOP".

Pour plus d'informations, veuillez vous rendre sur le site www.loopindustries.com. Suivez-nous sur Twitter : @loopindustries, Instagram : loopindustries, Facebook : Loop Industries et LinkedIn : Loop Industries.

Mise en garde de Loop Industries concernant les déclarations prospectives

Ce communiqué de presse contient des " déclarations prospectives " telles que définies dans la loi américaine Private Securities Litigation Reform Act de 1995. Ces déclarations peuvent être précédées des mots " intention ", " peut ", " sera ", " planifie ", " attend ", " anticipe ", " devrait ", " pourrait ", " projets ", " prédit ", " estime ", " vise ", " croit ", " espère ", " potentiel " ou " continue ", la négative de ces termes ou des mots similaires. Ces déclarations prospectives comprennent, sans s'y limiter, des déclarations concernant l'opportunité de marché de Loop, ses stratégies, sa capacité à améliorer et à étendre ses capacités, la concurrence, les activités et les dépenses prévues dans le cadre de la réalisation du plan d'affaires de Loop, l'adéquation de ses ressources de trésorerie disponibles, la conformité réglementaire, les plans de croissance future et les opérations futures, la taille du marché adressable de Loop, les tendances du marché et l'efficacité du contrôle interne de Loop sur les rapports financiers. Les déclarations prospectives ne sont pas des garanties de performances futures, sont basées sur certaines hypothèses et sont soumises à divers risques et incertitudes connus et inconnus, dont beaucoup sont hors du contrôle de Loop, et ne peuvent être prédits ou quantifiés et, par conséquent, les résultats réels peuvent différer sensiblement de ceux exprimés ou sous-entendus par ces déclarations prospectives. Ces risques et incertitudes comprennent, sans s'y limiter, les risques et incertitudes associés, entre autres, aux éléments suivants : (i) la commercialisation de la technologie et des produits de Loop, (ii) le statut des relations de Loop avec ses partenaires, (iii) le développement et la protection de la propriété intellectuelle et des produits de Loop, (iv) la concurrence de l'industrie, (v) le besoin et la capacité de Loop à obtenir des fonds supplémentaires, (vi) la construction de l'usine de fabrication de Loop, (vii) la capacité de Loop à mettre à l'échelle, à fabriquer et à vendre ses produits afin de générer des revenus, (viii) le modèle commercial proposé par Loop et sa capacité à le mettre en œuvre, (ix) les effets négatifs sur les activités et les opérations de Loop résultant d'une surveillance et de pratiques réglementaires, médiatiques ou de reporting financier accrues, de rumeurs ou autres, (x) les épidémies et les problèmes de santé, tels que l'épidémie actuelle d'une nouvelle souche de coronavirus (COVID-19), qui pourrait entraîner (et, dans le cas de l'épidémie de COVID-19, a entraîné certaines des conséquences suivantes) un accès réduit aux marchés des capitaux, des perturbations de la chaîne d'approvisionnement et un examen minutieux ou un embargo des marchandises produites dans les zones touchées, des fermetures obligatoires d'entreprises imposées par le gouvernement et les licenciements qui en résultent pour les employés de Loop, des programmes gouvernementaux de subventions à l'emploi, des restrictions de voyage ou autres pour empêcher la propagation de la maladie, et les changements de marché ou autres qui pourraient entraîner des dépréciations sans effet sur la trésorerie de nos actifs incorporels et de nos immobilisations corporelles, (xi) l'issue de l'enquête actuelle de la SEC ou du récent recours collectif intenté contre Loop, (xii) la capacité de Loop à recruter et/ou à conserver des employés et des consultants qualifiés et (xiii) d'autres facteurs abordés dans les dépôts ultérieurs de Loop auprès de la Securities and Exchange Commission ("SEC"). Des informations plus détaillées sur Loop et les facteurs de risque susceptibles d'affecter la réalisation des déclarations prospectives sont présentées dans les documents déposés par Loop auprès de la SEC. Les investisseurs et les détenteurs de titres sont invités à lire ces documents gratuitement sur le site Web de la SEC à l'adresse http://www.sec.gov. Loop n'assume aucune obligation de mettre à jour ou de réviser publiquement ses déclarations prospectives à la suite de nouvelles informations, d'événements futurs ou autres.

Pour plus d'informations :

Demandes des médias :

Stephanie Corrente, directrice marketing et communication
Loop Industries, Inc.
+1 (450) 951-8555
[email protected]

Laurent Auguste, Président, Europe
Loop Industries, Inc.
+33 6 29 89 23 36
[email protected]

Relations investisseurs :

Kevin C. O'Dowd, vice-président communication et relations investisseurs
Loop Industries, Inc.
+1 617-755-4602
[email protected]

[1] Source : Évaluation 2021 du cycle de vie de la technologie de recyclage par dépolymérisation de Loop Industries.

SOURCE: Loop Industries, Inc.



View source version on accesswire.com:
https://www.accesswire.com/683647/Loop-Industries-annonce-la-slection-de-Port-Jrme-sur-Seine-en-Normandie-pour-limplantation-de-sa-premire-usine-Infinite-Loop-en-Europe


Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

à 08:00
Kia ? Communautés en mouvement offre aux organismes caritatifs le temps, l'espace et le financement nécessaires pour trouver l'inspiration et continuer de faire avancer leurs communautés.L'initiative montréalaise Défi sportif AlterGo Dans mon école a...

à 08:00
? H2O Innovation inc. (« H2O Innovation » ou la « Société ») a le plaisir d'annoncer que sa ligne d'affaires Technologies de traitement d'eau et Services (WTS) a récemment remporté trois nouveaux projets de systèmes de traitement d'eau et d'eaux...

à 08:00
Le réseau d'aires protégées gérées par Parcs Canada est une porte d'entrée sur la nature, l'histoire et 450 000 km² de souvenirs d'un océan à l'autre....

à 08:00
Développement économique Canada pour les régions du Québec (DEC) L'honorable Diane Lebouthillier, députée de Gaspésie?Les Îles-de-la-Madeleine et ministre du Revenu national, annoncera un appui financier du gouvernement du Canada pour soutenir la...

à 07:30
La Chambre de commerce du Montréal métropolitain invite les représentants des médias à assister à une conférence de Joanne Castonguay, commissaire à la santé et au bien-être, le mercredi 25 mai de 11 h 30 à 13 h 30. La crise provoquée par la pandémie...

à 07:01
La ministre de la Culture et des Communications, Mme Nathalie Roy, la ministre du Tourisme, Mme Caroline Proulx, ainsi que la ministre déléguée aux Transports et ministre responsable de la Métropole et de la région de Montréal, Mme Chantal Rouleau,...



Communiqué envoyé le 16 janvier 2022 à 16:00 et diffusé par :