Le Lézard
Classé dans : Santé, Le Covid-19
Sujet : CFG

Déclaration de l'administratrice en chef de la santé publique du Canada, le 14 janvier 2022


La pandémie de COVID?19 continue d'être une source de stress et de causer de l'anxiété à de nombreux membres de la population canadienne, particulièrement à ceux qui n'ont pas accès à leur réseau de soutien habituel. Le portail Espace mieux-être Canada offre aux personnes de tous âges partout au pays un accès immédiat à du soutien en matière de santé mentale et de toxicomanie sans frais et de façon confidentielle. Ces services sont accessibles 24 heures sur 24, 7 jours sur 7.

OTTAWA, ON, le 14 janv. 2022 /CNW Telbec/ - L'Agence de la santé publique du Canada (ASPC) continue de surveiller les indicateurs épidémiologiques de la COVID-19 pour rapidement déceler, comprendre et communiquer les enjeux émergents et préoccupants. J'ai présenté aujourd'hui une mise à jour sur nos travaux d'épidémiologie et de modélisation. Voici un résumé des résultats des travaux de modélisation et des dernières données et tendances à l'échelle nationale.

Les prévisions à plus long terme actualisées qui ont été présentées aujourd'hui indiquent qu'une forte augmentation des cas du variant Omicron, dont la transmission s'accélère rapidement, est prévue au Canada. Il est important de noter que les dernières prévisions montrent que même si le risque d'hospitalisation est plus faible pour le variant Omicron que pour le variant Delta, le nombre de nouvelles admissions quotidiennes à l'hôpital pourrait encore dépasser les précédents pics historiques en raison du simple volume de cas qui pourrait se produire. Avec plusieurs semaines d'activité très intense attendues, ces prévisions de modélisation actualisées soulignent l'importance de faire de notre mieux dès maintenant pour contribuer à limiter l'ampleur de la montée d'Omicron afin de préserver le système de santé et les fonctions essentielles de la société. Pour atténuer l'impact, nous avons besoin de mesures de santé publique soutenues et d'une bonne adhésion aux pratiques individuelles, tout en mettant à jour la protection vaccinale contre la COVID-19 dans l'ensemble de la population, y compris les rappels selon les critères d'admissibilité et les recommandations. Nous pouvons tous aider en maintenant le cap, avec prudence et constance, pour traverser cette période difficile plus rapidement.

Depuis le début de la pandémie, il y a eu au Canada 2 688 751 cas de COVID-19, dont 31 190 décès. Ces chiffres cumulatifs représentent le fardeau qu'est la COVID-19 jusqu'à présent, et le nombre de cas présents, qui se situe maintenant à 386 033. Les moyennes mobiles sur sept jours indiquent l'évolution de la maladie et les tendances liées à la gravité. Désormais, étant donné que les taux d'infection très élevés mettent à l'épreuve ou surpassent la capacité de dépistage, le nombre quotidien de nouveaux cas et de cas actifs sera une sous-estimation du nombre réel d'infections actuelles. Par conséquent, une série d'autres indicateurs, allant de la positivité des tests de laboratoire à la surveillance continue du nombre de personnes hospitalisées et aux soins intensifs, continueront d'être importants pour surveiller l'activité et la gravité de la maladie.  

À l'heure actuelle, l'activité de la maladie attribuable au variant Omicron a maintenant éclipser toutes les précédentes vagues de la pandémie et la tendance est de loin supérieure aux nombres quotidiens sur le plan des conséquences grave, à l'échelle nationale. Durant la plus récente période de sept jours (du 6 au 12 janvier), 37 530 nouveaux cas ont été signalés en moyenne chaque jour au Canada. Bien qu'il s'agisse d'une diminution de 10 % par rapport à la semaine précédente, ces données pourraient être attribuables en partie aux changements apportées aux politiques de dépistage dans tous le pays qui peuvent entraîner un sous-estimation du véritable nombre de cas d'infection. Les laboratoires dans l'ensemble du Canada continuent d'effectuer de nombreuses analyses. Durant la plus récente période de sept jours (du 2 au 8 janvier), le taux de positivité des tests de laboratoire était de 28 %, ce qui indique une transmission communautaire généralisée.

Bien que les données probantes issues de la surveillance continue et des études récentes indiquent que le risque d'hospitalisation est plus faible pour le variant Omicron que pour le variant Delta, l'accélération soudaine d'Omicron et l'énorme volume de cas devraient exercer une pression supplémentaire sur le système santé. Cette situation est attribuable à la fois à l'augmentation du nombre d'hospitalisations et au nombre élevé de congés de maladie et de périodes d'isolement nécessaires parmi les travailleurs de la santé, ce qui devrait avoir des répercussions sur de nombreuses régions du pays au cours des prochaines semaines. Les dernières données provinciales et territoriales montrent qu'en moyenne, 6 779 personnes atteintes de la COVID-19 ont été traitées chaque jour dans des milieux hospitaliers au cours des sept derniers jours (du 6 au 12 janvier), ce qui représente une hausse de 84 % par rapport à la semaine précédente et un nombre supérieur à tous les pics antérieurs. Cela comprend notamment une moyenne de 884 personnes aux soins intensifs, ce qui est une hausse de 50 % par rapport à la semaine précédente, et une moyenne de 82 décès signalés chaque jour, du 6 au 12 janvier. Au cours des semaines à venir, il demeura crucial de maintenir un faible taux d'infection pour limiter le plus possible la hausse des tendances liées aux maladies graves.

La vaccination de tous ceux qui y sont admissibles, mais qui n'ont pas encore reçu leur série primaire, demeure une priorité absolue. Bien que des incertitudes subsistent, les preuves suggèrent que si deux doses de vaccin n'offrent pas une bonne protection contre l'infection, une série primaire à deux doses offre néanmoins une bonne protection contre l'hospitalisation. Fait encourageant, les dernières données indiquent qu'une troisième dose améliore la protection à la fois contre l'infection et l'hospitalisation dues au variant Omicron.

En date du 13 janvier 2022, les provinces et les territoires ont administré plus de 72 millions de doses de vaccins contre la COVID-19. Selon les dernières données provinciales et territoriales, plus de 83 % de l'ensemble de la population a reçu au moins une dose de vaccin contre la COVID-19 et plus de 77 % est entièrement vaccinée. D'après les données sur la couverture vaccinale par âge en date du 8 janvier 2022, plus de 90 % des personnes âgées de 40 ans ou plus ont reçu au moins une dose et plus de 87 % sont complètement vaccinées, tandis que plus de 87 % des jeunes adultes âgés de 18 à 39 ans ont reçu au moins une dose et de 83 % à 84 % sont pleinement vaccinés. Néanmoins, plus de 6,5 millions de Canadiens admissibles ont besoin d'une dose ou plus pour compléter leur série primaire.

Beaucoup d'autres sont admissibles à une dose de rappel pour aider à rétablir la protection qui a pu s'affaiblir depuis leur deuxième dose. Par ailleurs, de plus en plus de preuves montrent qu'une dose de rappel confère une meilleure protection contre les maladies graves, y compris contre le variant Omicron qui semble présenter un degré plus élevé d'évasion immunitaire.

Les doses de rappel sont particulièrement importantes pour certains groupes, comme les travailleurs de la santé et les personnes les plus à risque de contracter une maladie grave causée par la COVID-19, notamment les adultes plus âgés, les personnes ayant des pathologies à haut risque et les personnes vivant dans des communautés autochtones ou issues de celles-ci. Les vaccins à ARNm Comirnaty de Pfizer-BioNTech et Spikevax de Moderna permettent de donner un dose de rappel efficace, vous pouvez donc accepter avec confiance l'un ou l'autre. Les programmes de vaccination de rappel se poursuivent dans tout le Canada. En date du 13 janvier, plus de 11 millions de troisièmes doses ont été administrées à ce jour. Les données nationales en date du 8 janvier 2022 indiquent que 67 % à 71 % des personnes âgées de 70 ans et plus et 36 % à 51 % des personnes âgées de 50 à 69 ans ont reçu une dose supplémentaire.

Alors que la COVID-19 circule encore au Canada et ailleurs dans le monde, l'approche « vaccins plus » reste essentielle dans la réponse à la pandémie au Canada. Il s'agit notamment de combiner la vaccination à des mesures de santé publique ciblées et programmées et à des pratiques de protection individuelles telles que rester à la maison et vous isoler si vous avez des symptômesvous faire tester si vous avez des symptômes ou sur recommandation; vous renseignez sur les risques associés à divers milieux; suivre les conseils des autorités de santé publique locales et toujours prendre des mesures de protection individuelles. Le port d'un masque bien conçu et bien ajusté dans les lieux publics ou en compagnie de personnes ne faisant pas partie de votre ménage immédiat, notamment, ainsi que l'évitement des regroupements et l'amélioration de la ventilation intérieure peuvent fournir une couche de protection supplémentaire et réduire le niveau de risque, peu importe le contexte. De plus, étant donné les risques et les incertitudes considérables associés à la propagation rapide du variant Omicron, il est conseillé aux Canadiens d'éviter tout voyage non essentiel à l'extérieur du Canada pour le moment; si vous devez voyager, soyez conscient des exigences actuelles et qui évoluent rapidement pour visiter d'autres pays et pour revenir au Canada.

En plus d'être complètement vaccinés avec les vaccins contre la COVID-19 et d'obtenir une dose de rappel du vaccin contre la COVID-19 selon les recommandations, nous pouvons également rester en meilleure santé pendant la saison des infections respiratoires hivernales en mettant à jour nos vaccins recommandés, comme le vaccin contre la grippe et d'autres vaccins de routine pour les enfants et les adultes. Pour de plus amples renseignements sur la vaccination dans votre région, communiquez avec l'autorité locale en santé publique, votre médecin, ou toute autre source crédible de renseignements, tels que Canada.ca et Immunize.ca. Vous pouvez accéder à un vaste éventail de renseignements sur Canada.ca pour en savoir plus sur les bienfaits associés à la vaccination contre la COVID-19.

Les membres de la population canadienne peuvent également en faire plus en diffusant des renseignements crédibles sur les risques de la COVID-19 et sur les mesures à prendre pour réduire la transmission de la COVID-19 dans les collectivités. Je vous invite à lire mon document d'information pour obtenir de plus amples renseignements et ressources sur la COVID-19, ainsi que sur les moyens de réduire les risques et de se protéger et de protéger les autres, y compris de l'information sur la vaccination contre la COVID-19

SOURCE Agence de la santé publique du Canada


Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

à 18:30
Applied Research annonce ce jour qu'Amira Strasser prendra les rênes de l'équipe d'investissement, avec prise d'effet au 21 janvier. Strasser, qui a fondé la société en 2016, continuera à son poste de PDG. Cette nomination fournira une continuité de...

à 18:17
Champion Iron Limited (« Champion » ou la « Société ») a le plaisir d'annoncer ses résultats opérationnels et financiers pour le troisième trimestre financier terminé le 31 décembre 2021. Détails relatifs à la conférence téléphonique...

à 17:54
ELEVAI LABS, INC. , (« ELEVAI » ou l'« entreprise »), une société de biotechnologie qui tire parti de la puissance des exosomes de cellules souches humaines pour créer des produits topiques de soins de la peau de prochaine génération, est heureuse...

à 17:44
L'Ordre professionnel des criminologues du Québec (OPCQ) salue la volonté manifeste qui se dégage du plan S'unir pour un mieux-être collectif de mettre de l'avant la contribution de l'ensemble des acteurs intersectoriels concernés par la...

à 16:33
Le ministre délégué à la Santé et aux Services sociaux, le Dr Lionel Carmant, a dévoilé le 25 janvier le plan d'action interministériel en santé mentale 2022-2026 « S'unir pour un mieux-être collectif ». L'Association des médecins psychiatres du...

à 16:00
Déclaration de Dominique Anglade, cheffe de l'opposition officielle : « Aujourd'hui, au Québec, il est temps de prendre soin de notre monde. En tant que mère de famille de trois enfants, tout comme vous, la pandémie a été une réelle prise de...



Communiqué envoyé le 14 janvier 2022 à 15:10 et diffusé par :