Le Lézard
Sujet : Plaidoyer (politique)

Le commerce de détail : un équilibre de plus en plus précaire


MONTRÉAL, le 13 janv. 2022 /CNW Telbec/ - Le Conseil canadien du commerce de détail (CCCD) exprime certaines inquiétudes quant à la décision du gouvernement du Québec d'imposer le passeport vaccinal à certains détaillants. Non seulement il s'agit d'une mesure complexe à appliquer dans le contexte d'une pénurie de main-d'oeuvre sans précédent, mais certains effets pervers dans l'application de cette directive sanitaire sont en outre envisageables. Le CCCD tient à souligner que les petits détaillants n'auront pas à assumer le poids de l'application de cette mesure.

« La responsabilité de devoir gérer des clients de moins en moins patients dans des files d'attente de plus en plus longues et inégales entre les commerces ajoutera une pression considérable sur les épaules d'employés qui sont déjà sous pression.  Le secteur du détail aide les citoyens à se nourrir, à se vêtir et à se loger. La pénurie de main-d'oeuvre, fortement amplifiée par la crise actuelle, fragilise le délicat équilibre qui permet de maintenir un niveau minimal d'approvisionnement et de service pour les produits essentiels. De plus, les prochaines semaines seront cruciales sur le plan de l'absentéisme, on le voit bien », précise Michel Rochette, président du CCCD Québec. 

« En limitant l'accès à certaines marchandises, même à des produits du secteur alimentaire, une pression encore plus grande sera ajoutée sur des infrastructures de livraison roulant à plein régime et sur les goulots d'étranglement en entrée de magasin, ce qui rendra la distanciation encore plus difficile à respecter. Nous nous inquiétons de la santé et de la sécurité des employés et des clients », poursuit M. Rochette. 

Sachant que les commerces ne sont pas des lieux d'éclosion, le CCCD espère que cette mesure sera de courte durée et qu'elle permettra d'éviter des fermetures. 

À propos du Conseil canadien du commerce de détail
L'industrie du commerce de détail est le plus important employeur du secteur privé au Canada. Elle emploie près de 2 millions de Canadiens et génère annuellement plus de 78 G$ en salaires et avantages sociaux. Les ventes au détail de base (excluant les automobiles et l'essence) se sont élevées à plus de 400 G$ en 2020. Les membres du Conseil canadien du commerce de détail (CCCD) sont responsables de plus des deux tiers de ces ventes. Le CCCD est une association à but non lucratif financée par l'industrie du détail et défend les intérêts des petites, moyennes et grandes entreprises de ce secteur à travers le pays. En tant que la Voix des détaillants MC au Canada, le CCCD est fier de représenter plus de 45 000 commerces de détail de tous types, des magasins à rayons aux épiceries, en passant par les magasins de spécialités, les magasins de rabais, les commerces de détail indépendants et les boutiques en ligne. www.commercedetail.org/

SOURCE Conseil canadien du commerce de détail



Communiqué envoyé le 13 janvier 2022 à 16:34 et diffusé par :