Le Lézard
Classé dans : Les affaires, Santé
Sujets : Plaidoyer (politique), CPG

Vaccimpôt : Ne précipitons pas les choses - Une idée intéressante, mais une application mal avisée


MONTRÉAL,  le 12 janv. 2022 /CNW Telbec/ - À la suite de l'annonce du gouvernement Legault quant à la possible mise en place d'une contribution santé additionnelle pour les individus non vaccinés, Miguel Ouellette, directeur des opérations et économiste à l'IEDM, a souhaité réagir.

« L'idée du gouvernement caquiste de modeler les contributions au système de santé en fonction de certaines caractéristiques des individus n'est pas farfelue en soi. Après tout, c'est la base même du principe d'assurance. Toutefois, dans sa forme actuelle, ce format de contributions nous apparaît superficiel et mal avisé », souligne M. Ouellette.

Non pas un objectif punitif arbitraire, mais plutôt selon les risques

« La contribution des non-vaccinés ne devrait pas être choisie en fonction d'un objectif punitif arbitraire, mais bien selon des calculs actuariels de risque comme le ferait un assureur privé. Pour être cohérent, il faudrait que la facturation adaptée en fonction des risques soit largement appliquée à d'autres cas, par exemple aux fumeurs ou encore aux personnes pratiquant des sports extrêmes », ajoute M. Ouellette

Certaines caractéristiques de ce mode de financement du système de santé fondé sur le paiement de primes d'assurance existent ailleurs dans le monde. Ces primes devraient d'ailleurs se substituer aux impôts exigés pour le système de santé actuel.

« Il a été démontré dans plusieurs pays européens comme la Suisse, qu'il est parfaitement possible de maintenir une couverture universelle des soins médicalement requis tout en faisant appel au mode de financement fondé sur l'assurance. Il suffit tout simplement que les moins nantis voient le paiement de leurs primes subventionné par les contribuables en fonction de leur niveau de revenus », explique M. Ouellette.

L'Institut économique de Montréal est un think tank indépendant sur les politiques publiques. Par ses publications, ses apparitions dans les médias et ses services consultatifs aux décideurs politiques, l'IEDM stimule les débats et les réformes des politiques publiques en se basant sur les principes établis de l'économie de marché et sur l'entrepreneuriat.

 

SOURCE Institut économique de Montréal


Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

28 jan 2022
Specifica, une société privée d'ingénierie d'anticorps spécialisée dans les bibliothèques d'anticorps in vitro innovantes et les outils de découverte, a annoncé la publication de deux articles dans des revues à comité de lecture décrivant sa...

28 jan 2022
Résumé Marque(s) : Hankook (caractères coréens seulement) Produit : « Original Kimchi » Entreprises : T-Brothers Food & Trading Ltd. Problème : Aliments - Contamination microbienne - E. coli O157:H7 Catégorie : Autres Ce qu'il faut faire : Le produit...

28 jan 2022
Eczac?ba??-Monrol Nuclear Products Co. (Monrol) a annoncé aujourd'hui la signature d'un contrat avec Curium Netherlands B.V (Curium) afin d'obtenir une licence conforme aux BPF pour sa technologie de pointe avec son radio-isotope médical sans porteur...

28 jan 2022
À la suite de la publication d'un avis récent de l'Institut national de santé publique du Québec (INSPQ) sur la dose de rappel chez les personnes ayant eu la maladie, le ministère de la Santé et des Services sociaux (MSSS) précise que la...

28 jan 2022
Le ministère de l'Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques invite les représentants des médias à un breffage technique concernant la proposition d'ajustement de la norme sur le nickel dans l'air ambiant. Cette séance...

28 jan 2022
OTTAWA, ON, le 28 janv. 2022 La pandémie de la COVID?19 continue de provoquer du stress et de causer de l'anxiété à de nombreux Canadiens, particulièrement à ceux qui n'ont pas accès à leur réseau de soutien habituel. Le portail en ligne Espace...



Communiqué envoyé le 12 janvier 2022 à 11:12 et diffusé par :