Le Lézard
Classé dans : L'environnement
Sujets : Plaidoyer (politique), CPG

Construction de trois porcheries en Mauricie : la CAQ démontre une fois de plus son manque de conscience environnementale


MONTRÉAL, le 12 janv. 2022 /CNW Telbec/ - Encore une fois, la CAQ fait la démonstration qu'elle ne fait pas bon ménage avec le Bureau d'audiences publiques sur l'environnement (BAPE) en refusant de lui soumettre le projet de porcheries de St-Adelphe, déplore la porte-parole de l'opposition officielle en matière d'environnement, Mme Isabelle Melançon.

En effet, le ministre de l'Environnement, Benoit Charrette, refuse toujours de donner suite aux demandes des citoyens de la municipalité de la Mauricie qui souhaitent que ce projet de trois porcheries de 3999 porcs chacune soit soumis à une étude environnementale du BAPE. Étant donné que tout projet de porcherie abritant 4000 porcs et plus doit obligatoirement faire l'objet d'une étude du BAPE, une intervention du ministre devient nécessaire pour forcer la tenue d'une telle opération, dans ce cas-ci.

Selon la députée de Verdun, qui est aussi responsable de la Mauricie pour l'opposition officielle, la population a tout à fait raison de s'inquiéter et rappelle au ministre caquiste qu'il a le pouvoir d'agir dans ce dossier. Elle souligne qu'une situation semblable s'est produite à Maricourt, en Estrie, l'été dernier, et que le ministre de la CAQ était alors demeuré les bras croisés, refusant aussi d'intervenir dans le dossier malgré les demandes des citoyens de l'endroit.

De plus, Mme Melançon considère inacceptable que la députée de Champlain, Sonia LeBel, à l'image de sa formation politique, démontre également son indifférence face aux enjeux environnementaux en faisant la sourde oreille aux revendications de ses commettants qui l'implorent d'intervenir auprès de son collègue ministre.

« Voilà un autre exemple du manque de sensibilité environnementale de la part de la CAQ! Il est de plus en plus clair que ce gouvernement ne veut rien savoir des avis du BAPE et ce, dans de nombreux projets. Les citoyens de St-Adelphe ont raison d'être inquiets face à ce projet et ne demandent qu'à être rassurés par une étude sérieuse de celui-ci. »

-Isabelle Melançon, députée responsable de la Mauricie et porte-parole de l'opposition officielle en matière d'environnement

SOURCE Aile parlementaire du Parti libéral du Québec


Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

à 13:57
Une aide financière fournie par l'Agence d'évaluation d'impact du Canada (l'Agence) est mise à la disposition du public et des groupes autochtones pour favoriser leur participation au processus d'évaluation d'impact du projet de GNL Cedar, une...

à 13:15
De l'air pur, des emplois pour la classe moyenne et plus d'argent dans les poches des Canadiens : aider les gens à améliorer l'efficacité énergétique de leur maison permet de lutter contre les changements climatiques et de créer de bons emplois, tout...

à 13:00
L'honorable Steven Guilbeault, ministre de l'Environnement et du Changement climatique, tiendra une conférence de presse virtuelle pour annoncer du financement destiné à la lutte contre les changements climatiques provenant du Fonds pour une économie...

à 12:10
HRS, concepteur et fabricant, leader européen de stations de ravitaillement en hydrogène, et Haffner Energy, concepteur et fabricants de technologies et services permettant à ses clients de produire de l'hydrogène décarboné, annoncent avoir signé un...

à 10:18
Vous voulez acheter des produits écologiques, mais ce n'est pas si facile! Puisque de plus en plus de Canadiens exigent des produits et services avec une empreinte environnementale moindre,...

à 09:15
Le gouvernement du Québec franchit une nouvelle étape vers l'implantation des systèmes modernisés de consigne des contenants de boissons et de collecte sélective des autres contenants, emballages et imprimés. En effet, le ministre de l'Environnement...



Communiqué envoyé le 12 janvier 2022 à 08:45 et diffusé par :