Le Lézard
Classé dans : L'environnement, Science et technologie, Exploitation pétrolière, Chasse, pêche et plein air, Le Covid-19
Sujets : Enjeux environnementaux, CFG

Le ministre Wilkinson réoriente le Programme côtier et infracôtier du Fonds de réduction des émissions


OTTAWA, ON, le 21 déc. 2021 /CNW/ - Le méthane est responsable d'environ 30 % de l'augmentation globale des températures jusqu'à présent et d'environ 13 % de toutes les émissions de gaz à effet de serre du Canada. La réduction des émissions de méthane est l'un des moyens les plus rapides et les moins coûteux de lutter contre les changements climatiques et l'une des principales recommandations formulées par les climatologues dans le rapport le plus récent du Groupe d'experts intergouvernemental sur l'évolution du climat.

En 2020, quand la COVID-19 a frappé de plein fouet l'activité économique mondiale, le secteur du pétrole et du gaz du Canada a vécu un ralentissement sans précédent. Le gouvernement du Canada a réagi de manière décisive en concevant et en lançant le Fonds de réduction des émissions (FRE) pour protéger les emplois dans les régions productrices de pétrole tout en veillant à ce que le travail de réduction des émissions de méthane se poursuive malgré la crise économique.

Le Programme côtier et infracôtier du FRE permettra de réaliser d'importants progrès en matière de réduction des émissions de méthane et de lutte contre les changements climatiques. Les entreprises ont reçu jusqu'à hauteur de 134 millions de dollars en financement du FRE pour soutenir 81 projets qui devraient entraîner des réductions de 4,6 mégatonnes d'équivalent de dioxyde de carbone dans la première année suivant la réalisation du projet. Il s'agit d'un impact comparable au retrait d'un million de véhicules de promenade de nos routes pendant toute une année. Les petites et moyennes entreprises ainsi que les collectivités de l'Ouest canadien, dont Estevan (Saskatchewan), Brandon (Manitoba) et Slave Lake (Alberta) - où des projets sont en cours -, ont toutes profité directement du Programme.

Depuis le lancement du FRE à l'automne 2020, le Canada s'est engagé encore plus sérieusement en ce qui concerne la crise climatique, notamment en ajoutant une nouvelle cible qui vise à réduire les émissions de méthane du secteur pétrolier et gazier d'au moins 75 % d'ici 2030, ainsi qu'à limiter et à réduire les émissions du secteur conformément à nos objectifs climatiques.

Le ministre des Ressources naturelles, l'honorable Jonathan Wilkinson, a annoncé aujourd'hui que le Programme côtier et infracôtier du FRE (le « Programme ») sera réorienté afin de mieux appuyer les objectifs ambitieux du gouvernement du Canada en matière de lutte contre les changements climatiques.

Les changements qui font l'objet de cette annonce reflètent l'amélioration considérable de la situation économique du secteur pétrolier et gazier du Canada depuis 2020; les leçons tirées des deux premières périodes d'inscription au Programme; l'audit récent du Programme effectué par le commissaire à l'environnement et au développement durable (CEDD); les commentaires favorables au Programme provenant d'organismes environnementaux non gouvernementaux et la coopération efficace de l'industrie.

Les changements annoncés aujourd'hui permettront de réduire davantage les émissions à l'appui des objectifs ambitieux du Canada. Ils visent notamment :

Une troisième période d'inscription révisée du Programme commencera en janvier 2022 et se terminera le 31 mars 2022. Les entreprises qui y participent auront donc plus de temps pour recueillir les différents documents à joindre à leur demande et pour se conformer aux nouvelles exigences. L'information relative à ces nouvelles exigences pourra être consultée dans un nouveau guide du demandeur qui sera rendu public en janvier 2022. Les demandeurs pourront accéder aux mises à jour sur le site Web du Programme côtier et infracôtier du FRE, et les participants qui le souhaitent pourront également s'inscrire à la liste de distribution du Programme côtier et infracôtier du FRE.

La prochaine phase du FRE s'appuiera sur les progrès réalisés par rapport à la cible du Canada pour 2025, comme indiqué par Environnement et Changement climatique Canada dans son récent examen des mesures fédérales qui visent à réduire les émissions de méthane provenant du secteur pétrolier et gazier. Cet examen a conclu que le Canada est sur la bonne voie pour atteindre ses cibles pour 2025. Cependant, il reconnaît qu'il reste encore beaucoup à faire pour réduire davantage les émissions dans ce secteur. Cette troisième période d'inscription vise des réductions supérieures à celles prévues dans le règlement sur le méthane.   

Citation

« Les changements apportés à la troisième période d'inscription au Programme côtier et infracôtier seront le gage que notre gouvernement investit dans des projets à forte incidence ayant pour but de réaliser des réductions d'émissions supplémentaires plus rapidement qu'au moyen de la réglementation, tout en investissant dans les infrastructures qui favorisent l'atteinte des objectifs climatiques du Canada. Les projets des deux premières périodes d'inscription au Programme devraient donner lieu à des réductions de 4,6 mégatonnes d'équivalent de dioxyde de carbone dans la première année suivant la réalisation du projet. Cette troisième période d'inscription permettra d'ajouter à ce total. J'aimerais remercier nos partenaires, y compris les groupes environnementaux ainsi que les provinces et territoires, qui ont manifesté leur soutien au Programme et collaboré dans le but d'accroître son impact. J'aimerais aussi remercier le commissaire à l'environnement et au développement durable pour ses recommandations constructives quant à la conception du Programme. »

L'honorable Jonathan Wilkinson
Ministre des Ressources naturelles

Quelques faits

Suivez-nous sur Twitter : @RNCan (http://twitter.com/rncan)

SOURCE Ressources naturelles Canada


Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

à 13:57
Une aide financière fournie par l'Agence d'évaluation d'impact du Canada (l'Agence) est mise à la disposition du public et des groupes autochtones pour favoriser leur participation au processus d'évaluation d'impact du projet de GNL Cedar, une...

à 13:15
De l'air pur, des emplois pour la classe moyenne et plus d'argent dans les poches des Canadiens : aider les gens à améliorer l'efficacité énergétique de leur maison permet de lutter contre les changements climatiques et de créer de bons emplois, tout...

à 13:00
L'honorable Steven Guilbeault, ministre de l'Environnement et du Changement climatique, tiendra une conférence de presse virtuelle pour annoncer du financement destiné à la lutte contre les changements climatiques provenant du Fonds pour une économie...

à 12:10
HRS, concepteur et fabricant, leader européen de stations de ravitaillement en hydrogène, et Haffner Energy, concepteur et fabricants de technologies et services permettant à ses clients de produire de l'hydrogène décarboné, annoncent avoir signé un...

à 10:18
Vous voulez acheter des produits écologiques, mais ce n'est pas si facile! Puisque de plus en plus de Canadiens exigent des produits et services avec une empreinte environnementale moindre,...

à 09:15
Le gouvernement du Québec franchit une nouvelle étape vers l'implantation des systèmes modernisés de consigne des contenants de boissons et de collecte sélective des autres contenants, emballages et imprimés. En effet, le ministre de l'Environnement...



Communiqué envoyé le 21 décembre 2021 à 14:49 et diffusé par :