Le Lézard
Classé dans : Science et technologie, Le Covid-19
Sujet : Responsabilité sociale des entreprises

Huawei et l'UNESCO vont mettre en oeuvre un projet de systèmes éducatifs numériques en Afrique


Ce projet de trois ans prévoit la mise en place de plateformes d'apprentissage en ligne au Ghana, en Éthiopie et en Égypte

SHENZHEN, Chine, 6 décembre 2021 /PRNewswire/ -- Lors d'une réunion en ligne le 25 novembre, l'UNESCO et Huawei ont annoncé le lancement de la phase de mise en oeuvre du projet Technology-Enabled Open Schools for All (TeOSS) au Ghana, en Éthiopie et en Égypte.

UNESCO and Huawei announced the launch of the implementations phase of the Technology-Enabled Open Schools for All (TeOSS) project in Ghana, Ethiopia, and Egypt.

Aligné sur le SDG4 de l'ONU, TeOSS servira de base pour alimenter la transformation numérique du secteur de l'éducation et aidera les trois États membres de l'UNESCO à mettre en place des systèmes éducatifs résilients capables de résister à des perturbations mondiales telles que la COVID-19. L'évaluation des résultats du projet permettra d'orienter les stratégies et les modèles pour la mise à l'échelle de TeOSS au niveau national et pour l'extension du projet à d'autres nations africaines afin de favoriser l'intégration des TIC dans l'enseignement et l'apprentissage.

Outre la connexion des écoles, les projets TeOSS au Ghana, en Éthiopie et en Égypte permettront de former les enseignants et les élèves à l'utilisation des outils numériques, d'établir des plateformes en ligne pour relier l'apprentissage à l'école et à la maison, et de développer des programmes d'études numériques accessibles à distance sans supervision. L'objectif est d'aider les élèves à devenir des citoyens numériques confiants, capables de naviguer de manière autonome dans le monde virtuel, et de doter les enseignants des compétences requises pour utiliser les outils numériques existants et nouveaux afin de maximiser les résultats de l'apprentissage.

« Le projet est conçu pour tester des modèles de scolarisation qui peuvent répondre immédiatement aux nouveaux défis imposés par la pandémie et également tirer parti de la technologie pour aider à permettre le développement de futurs modèles de scolarisation », a déclaré Stefania Giannini, Directrice générale adjointe pour l'éducation, UNESCO. « Il se définit par un modèle d'école numérique qui rend les programmes accessibles à tous les élèves, que ce soit en temps de crise ou non - il s'agit de dépasser la situation actuelle et d'ouvrir un nouvel horizon d'enseignement et d'apprentissage. »

Planifiés en étroite collaboration avec les gouvernements du Ghana, de l'Éthiopie et de l'Égypte, conformément à leurs stratégies nationales existantes, les projets TeOSS ont été développés pour répondre aux besoins locaux spécifiques.

En Égypte, un cadre de compétences en TIC a été élaboré à l'intention des enseignants et des élèves des écoles K12. Des experts en développement de didacticiels numériques et des enseignants du primaire et du secondaire recevront une formation, et un centre national d'apprentissage à distance sera créé à l'intention des éducateurs de tout le pays pour assurer la continuité du développement professionnel.

« Le nouveau système éducatif 2.0 de l'Égypte met l'accent sur l'intégration de la technologie dans le processus éducatif, avec de multiples ressources et plateformes d'apprentissage numériques, afin de garantir l'éducation pour tous et d'assurer la qualité et l'accès à l'éducation », a déclaré le Dr Reda Hegazy, sous-ministre des affaires des enseignants pour le ministère de l'éducation et de l'enseignement technique en Égypte. « Le rôle de l'enseignant est passé de la fourniture d'informations à celui de guide et de facilitateur du processus éducatif grâce aux ressources d'apprentissage numériques. »

Le projet TeOSS en Éthiopie se concentrera sur la mise en place d'une infrastructure TIC pour connecter les écoles pilotes, former les enseignants et les étudiants, et construire un système de gestion de l'apprentissage intégré à une plateforme de formation des enseignants.

« L'Éthiopie comprend très bien la nécessité des TIC et de la numérisation dans notre futur système scolaire afin de dispenser une éducation de qualité et inclusive de manière équitable pour tous, sans aucune perturbation, comme le stipule notre nouvelle feuille de route du secteur de l'éducation », a déclaré le Dr Fanta Mandefiro de l'État du ministère de l'Éducation de l'Éthiopie. « Ce projet est parfaitement aligné avec nos aspirations et les activités de nos programmes et initiatives pour l'utilisation du contenu numérique dans notre système éducatif. »

Au Ghana, l'accent est mis sur la création de contenu numérique pour toutes les matières, ainsi que sur la formation des enseignants et des élèves des écoles primaires et JHS. Le projet prévoit également la création d'un référentiel électronique que les enseignants pourront utiliser pour télécharger du contenu et auquel les apprenants pourront accéder en ligne et hors ligne avec peu ou pas de supervision.

« Je suis heureux de constater que cette initiative de l'UNESCO-HUAWEI s'appuie sur les partenariats et les efforts de collaboration déjà établis avec nos institutions nationales, en particulier CENDLOS, qui est l'institution mandatée par le gouvernement du Ghana pour faciliter l'intégration des TIC dans l'ensemble du système éducatif », a déclaré le Dr Yaw Osei Adutwum, Ministre de l'éducation du Ghana.

TeOSS est aligné sur le Tech4Edu domaine de l'initiative d'inclusion numérique de Huawei TECH4ALL, qui vise à stimuler l'équité et la qualité de l'éducation avec la technologie.

« Les plateformes numériques que les écoles ouvertes pour tous dotées de la technologie créeront signifient que l'apprentissage n'a jamais besoin de s'arrêter - quoi que l'avenir nous réserve », a déclaré Kevin Zhang, CMO de l'infrastructure TIC pour Huawei. « Huawei s'engage pleinement à travailler avec l'UNESCO, les gouvernements et toutes les parties prenantes pour réaliser des projets réussis, durables et évolutifs. »

Le projet TeOSS et les partenariats qui le mettront en oeuvre sont essentiels pour numériser l'éducation et favoriser un accès équitable et inclusif aux possibilités d'apprentissage tout au long de la vie pour tous.

Photo - https://mma.prnewswire.com/media/1700127/Technology_enabled_open_schools_for_all.jpg


Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

à 10:56
Le Nouvel An chinois, aussi appelé Nouvel An lunaire, est la plus importante fête chinoise axée sur les réunions de famille. C'est un peu comme la combinaison de Noël et du Nouvel An en Occident.   Cette année, le Nouvel...

à 09:24
Fox Dealer a annoncé aujourd'hui que le portail client qu'elle a mis sur pied pour General Motors du Canada afin de faciliter les précommandes du tout nouveau Silverado EV de Chevrolet génère un trafic Web important. Les sites Web ont été lancés...

à 09:06
China Media Group (CMG), un des principaux diffuseurs en Chine, s'associe à des partenaires médiatiques du monde entier pour faire vibrer les spectateurs partout dans le monde au rythme des Jeux olympiques d'hiver de Beijing 2022 grâce à des...

à 09:00
Les Canadiens sont plus branchés que jamais. Ils dépendent des services de télécommunication pour le travail, les études, le magasinage et les loisirs. L'accès à des services abordables et de haute qualité est essentiel dans la vie quotidienne, et...

à 09:00
1-800 Contacts annonce la création d'une société autonome, Luna Solutions, axée sur la fourniture de technologies et de services à des tiers dans le domaine de la vision. Cette entreprise offre 20 technologies et services intégrés, notamment des...

à 08:54
MitoSense, Inc., une entreprise de sciences de la vie axée sur l'exploitation du pouvoir des mitochondries pour lutter contre les maladies, a annoncé aujourd'hui avoir conclu un accord de coopération de recherche et développement (en anglais...



Communiqué envoyé le 6 décembre 2021 à 01:38 et diffusé par :