Le Lézard
Classé dans : L'environnement
Sujets : Enjeux environnementaux, Politique environnementale, CFG

Le Canada lancera ce mois-ci un processus de consultations sur de nouveaux engagements climatiques et établira d'ici la fin de mars 2022 un plan de réduction des émissions


CALGARY, AB, le 3 déc. 2021 /CNW/ - Les changements climatiques représentent la plus grande menace pour notre génération, et la prise de mesures ambitieuses pour s'y attaquer offre d'importantes possibilités économiques pour les Canadiens partout au pays. Au cours des cinq dernières années, un effort national intensif a été déployé pour élaborer et mettre en oeuvre les mesures requises pour placer le Canada sur la voie de réduire de façon importante ses émissions. Les plus récentes données scientifiques montrent - et c'est ce que réclament les Canadiens - que nous devons en faire davantage pour lutter contre les changements climatiques, et selon un échéancier plus serré. Voilà pourquoi cette année, le Canada a revu à la hausse sa cible climatique de 2030, visant maintenant des réductions d'émissions de 40 à 45 p. 100 sous les niveaux de 2005, et a travaillé avec les Canadiens à l'élaboration et à la mise en oeuvre de mesures ambitieuses nous permettant d'être en voie de dépasser notre cible antérieure qui visait des réductions de 30 p. 100 en 2030.  

Conscient de l'urgence de la crise et de la nécessité de mettre à contribution tous les secteurs économiques et toutes les régions du Canada, le ministre de l'Environnement et du Changement climatique, l'honorable Steven Guilbeault, a annoncé aujourd'hui que le gouvernement lancera une série de consultations préalables sur de nouvelles mesures clés de réduction des émissions avant la fin de l'année.

Le ministre a aussi confirmé qu'il déposera, d'ici la fin de mars 2022, le plan de réduction des émissions pour 2030, tel que l'exige la Loi canadienne sur la responsabilité en matière de carboneutralité.

Le plan de réduction des émissions s'appuiera sur les consultations préalables au regard des nouveaux engagements.

La Loi canadienne sur la responsabilité en matière de carboneutralité exige du ministre de l'Environnement et du Changement climatique, l'honorable Steven Guilbeault, qu'il établisse le plan de réduction des émissions pour 2030 dans un délai de six mois suivant la sanction royale, et il a l'autorisation de prolonger cette date limite de 90 jours. Aujourd'hui, le ministre a confirmé que le plan de réduction des émissions pour 2030 serait établi d'ici la fin de mars 2022. Cette période permettra au gouvernement de mobiliser les provinces, les territoires, les peuples autochtones, le Groupe consultatif pour la carboneutralité et les Canadiens intéressés quant à la marche à suivre pour assurer l'atteinte des objectifs climatiques du Canada. La présentation de mémoires écrits sera sollicitée. 

De plus, des consultations préalables étayées par un ensemble de documents de travail seront lancées d'ici la fin de 2021 en ce qui concerne les nouveaux engagements suivants :

Le gouvernement travaillera étroitement avec les provinces, les territoires, les villes, les peuples autochtones, l'industrie et la société civile à l'élaboration de ces nouveaux engagements pour veiller à ce que les considérations pertinentes soient cernées et que les priorités conjointes soient respectées.

Le plan de réduction des émissions pour 2030 du Canada correspond à la première de nombreuses exigences prévues dans la Loi canadienne sur la responsabilité en matière de carboneutralité. Le gouvernement du Canada envisage des processus de consultation plus officiels, continus et uniformes pour l'établissement de futures cibles, plans et rapports en matière de réduction des émissions.

Les changements climatiques ont des répercussions sur les Canadiens partout au pays, et le gouvernement du Canada est résolu à adopter une approche touchant l'ensemble du gouvernement et de la société pour s'attaquer à ce problème. La pleine participation des Canadiens de toutes les régions du pays et de tous les secteurs de l'économie est essentielle à l'élaboration d'une voie à suivre efficace pour atteindre les objectifs climatiques du Canada de 2030 et de 2050 et contribuer à une économie prospère.

Citations

« Grâce aux efforts de millions de Canadiens d'un océan à l'autre, le Canada a aplati la courbe de ses émissions. Mais comme nous le constatons actuellement, les impacts des changements climatiques sont dévastateurs, nous devons en faire plus, et plus rapidement. La santé de nos citoyens, la santé de notre économie, la sécurité de nos collectivités et la conservation de notre nature dépendent de nos efforts conjugués pour réduire les émissions de gaz à effet de serre du Canada de 40 à 45 p. 100 d'ici 2030. Le débat sur la pertinence d'agir est définitivement clos. Il est maintenant temps de déterminer comment, ensemble, nous pouvons atteindre nos objectifs.

- L'honorable Steven Guilbeault, ministre de l'Environnement et du Changement climatique

« Il est essentiel de collaborer avec nos secteurs des ressources naturelles et de les consulter pour établir les moyens d'atteindre la carboneutralité d'ici 2050, mais aussi pour créer de bons emplois et développer une économie saine et prospère. C'est exactement ce que notre gouvernement s'est engagé à faire dans le but de tracer la bonne voie pour chaque région du pays. »

- L'honorable Jonathan Wilkinson, ministre des Ressources naturelles

« Notre gouvernement croit que seules des politiques climatiques audacieuses mènent à des résultats audacieux. Compte tenu que le secteur représente un quart du total des émissions des gaz à effet de serre, nous reconnaissons l'urgence d'éliminer la pollution provenant du secteur des transports. Pour cette raison, nous avons lancé le programme Incitatifs pour l'achat de véhicules zéro émission et nous mettrons en place d'autres mesures afin d'accélérer la transition vers l'objectif visant à ce que la totalité des véhicules vendus soient à émission nulle. Nous continuerons de bâtir une économie davantage propre et résiliente, tout en créant des bons emplois et d'excellentes possibilités pour tous les Canadiens. »

- L'honorable Omar Alghabra, ministre des Transports

« Nous continuerons de créer des possibilités économiques pour nous aider à atteindre nos ambitieux objectifs climatiques. En transformant l'action climatique en possibilités économiques pour les entreprises et les travailleurs canadiens, nous continuerons à accroître l'avantage concurrentiel du Canada dans l'économie à faibles émissions de carbone. Cela se traduira par la création de bons emplois pour les travailleurs canadiens et par la réalisation de progrès réels en matière de réduction des émissions. »

- L'honorable François-Philippe Champagne, ministre de l'Innovation, des Sciences et de l'Industrie

Faits en bref

Liens connexes

Page Twitter d'Environnement et Changement climatique Canada
Page Facebook d'Environnement et Changement climatique Canada

SOURCE Environnement et Changement climatique Canada


Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

à 03:00
ReCarbon, (https://recarboninc.com) le développeur d'une plateforme technologique révolutionnaire d'utilisation des gaz à effet de serre, annonce aujourd'hui la clôture de son cycle de financement de série B-1. En outre, ReCarbon accueille deux...

26 jan 2022
Hisense a annoncé aujourd'hui son engagement à établir des objectifs de réduction de 230 000 tonnes d'émissions de gaz à effet de serre (GES) en 2022 et a publié sa vidéo sur le développement durable, « Hisense, vers un avenir plus vert ». Selon...

26 jan 2022
Hisense a fait l'annonce aujourd'hui de son engagement à établir des objectifs de réduction de 230 000 tonnes d'émissions de gaz à effet de serre (GES) en 2022 et a publié sa vidéo sur le développement durable, « Hisense, vers un avenir plus vert »....

26 jan 2022
Le Conseil canadien du commerce de détail (CCCD) tient à souligner l'écoute attentive dont a fait preuve le ministre de l'Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques, Benoit Charrette, au sujet du report de six mois consenti pour...

26 jan 2022
Une aide financière fournie par l'Agence d'évaluation d'impact du Canada (l'Agence) est mise à la disposition du public et des groupes autochtones pour favoriser leur participation au processus d'évaluation d'impact du projet de GNL Cedar, une...

26 jan 2022
De l'air pur, des emplois pour la classe moyenne et plus d'argent dans les poches des Canadiens : aider les gens à améliorer l'efficacité énergétique de leur maison permet de lutter contre les changements climatiques et de créer de bons emplois, tout...



Communiqué envoyé le 3 décembre 2021 à 13:55 et diffusé par :