Le Lézard
Classé dans : Les affaires
Sujets : Annonce - Ressources humaines, CMG, DEI

Nouvel exécutif et nominations au Conseil jeunesse de Montréal


MONTRÉAL, le 29 nov. 2021 /CNW Telbec/ - Le Conseil jeunesse de Montréal (CjM) est fier d'annoncer la désignation par le conseil municipal, de M. Pentcho Tchomakov pour un premier mandat à la présidence, de même que M. Pascal-Olivier Dumas-Dubreuil et Mme Shophika Vaithyanathasarma pour un premier mandat à la vice-présidence. De même coup, il annonce également les nominations de M. Abdenour Douraid, M. Thomas Faustin et M. Ghassen Soufi à titre de nouveaux membres du CjM. Par ailleurs, le CjM souhaite souligner la contribution du président sortant, M. Benjamin Herrera.

Présidence et vice-présidences

M. Pentcho Tchomakov, président

Originaire de la Bulgarie, mais ayant vécu près de toute sa vie à Montréal, Pentcho Tchomakov vit dans l'arrondissement de Mercier-Hochelaga-Maisonneuve. Il travaille présentement comme ingénieur en intelligence artificielle et des données chez Merck et vient de terminer une maîtrise en génie informatique à l'École polytechnique de Montréal, où il se penche les sujets de l'apprentissage machine ainsi que la réseautique mobile. Il a aussi eu la chance de travailler dans ces domaines à l'international et souhaite faire une carrière en diplomatie technologique.

Fortement impliqué dans sa communauté depuis qu'il est très jeune, Pentcho Tchomakov a longtemps oeuvré auprès des associations étudiantes de génie autant à l'Université McGill qu'au niveau pancanadien. Il a organisé de nombreuses conférences sur le leadership et la diversité et l'inclusion en génie.

Passionné par la politique locale et tous les enjeux qui touchent sa ville d'accueil, il souhaite poursuivre son parcours au sein du CjM en se concentrant sur l'action citoyenne des jeunes, le transport et les services en commun et la planification de la ville intelligente du 21e siècle. Il est convaincu qu'une meilleure planification à long terme saura mieux satisfaire les besoins de la jeunesse montréalaise dans le futur.

M. Pascal-Olivier Dumas-Dubreuil, vice-président

Titulaire d'un baccalauréat en philosophie de l'Université de Montréal, Pascal-Olivier Dumas-Dubreuil poursuit actuellement ses études à la maîtrise en philosophie. Ses recherches portent principalement sur la philosophie de la perception, la phénoménologie, la philosophie du langage et la normativité. Ces dernières années, il a été élu exécutant de l'Association des étudiantes et étudiants en philosophie de l'Université de Montréal (ADÉPUM) pour trois mandats consécutifs. Il a participé à de nombreux colloques portant sur la philosophie, les études classiques et la citoyenneté à titre de conférencier. Il est aussi à la barre de l'émission hebdomadaire « Le Chaînon marquant » sur les ondes de CISM 89,3 FM. Du reste, il s'implique au sein de diverses associations communautaires et citoyennes en vue de contribuer à la vitalité de son milieu. De surcroît, son parcours universitaire a été agrémenté d'une session d'échange à la Universidad Nacional de Colombia à Bogota. En parallèle de ses études, il réalise une attestation en langue et culture italiennes.

Originaire du quartier Ahuntsic à Montréal, Pascal-Olivier a finalement élu domicile dans le quartier Villeray. Son attachement profond pour Montréal constitue une part importante de son identité. Par son implication au CjM, il entend réitérer l'importance d'accorder une place centrale aux aspirations de la jeunesse montréalaise ainsi qu'au bien-être des générations futures dans toutes les décisions prises par les élu.es. Il s'intéresse particulièrement à la représentativité démocratique, à la mobilité durable, à la préservation de l'environnement et de la biodiversité, au rayonnement du patrimoine culturel, à la vitalité citoyenne et communautaire et à la lutte contre les inégalités sociales.

Mme Shophika Vaithyanathasarma, vice-présidente

Née à Montréal et d'origine sri lankaise, Shophika Vaithyanathasarma est actuellement finissante au baccalauréat en mathématiques et sociologie à l'Université de Montréal. En 2018, elle est récipiendaire de la prestigieuse bourse TD pour l'ampleur et la qualité de ses engagements dans la collectivité. En effet, elle a à coeur de léguer un monde meilleur aux futures générations et elle croit qu'il est nécessaire de s'impliquer dans la communauté pour y parvenir. Elle le fait dès l'âge de neuf ans en animant une émission de radio dans sa langue maternelle, le tamoul. Toute aussi fière de sa culture québécoise que de ses origines sri-lankaises, elle souhaite bâtir un Montréal vivant et dynamique pour les jeunes qui y habitent.

Shophika Vaithyanathasarma se soucie particulièrement de la cohésion entre les citoyen-nes. Dans l'espoir de motiver et soutenir, elle s'implique dans son association étudiante, de nombreux comités à l'université, auprès de Tel-jeunes pour faire rayonner la diversité, mais aussi auprès des personnes âgées au CIUSS de son arrondissement pour redonner à sa communauté.

S'intéressant particulièrement à l'éducation et à son accessibilité, elle insiste dans les différents milieux qu'elle fréquente sur l'importance de la perspective sociale. Par exemple, elle travaille sur la création de formations au collégial qui visent à favoriser une approche sociale des mathématiques par le biais de la modélisation. Au CjM, Shophika Vaithyanathasarma désire favoriser le développement durable, l'éducation et la participation citoyenne et de l'émancipation des jeunes de tous milieux confondus.

Nouveaux membres

M. Abdenour Douraid

Très fier résident de Saint-Léonard, Abdenour Douraid est actuellement étudiant en sciences de la santé au Cégep de Maisonneuve. Pour avoir vécu depuis sa naissance dans ce quartier de l'est de la Ville, il en connaît bien les enjeux.

Impliqué depuis ses études secondaires dans son milieu scolaire et communautaire, il s'est notamment intéressé aux enjeux de sécurité et d'environnement. À titre de membre de l'Association des élèves du secondaire de la commission scolaire de la Pointe-de-l'Île (AESCSPÎ), avec ses collègues, il a entrepris l'initiative de réclamer un plan concret de transition écologique de la commission scolaire, avec le soutien des différentes directions des écoles secondaires. Intéressé tant par les enjeux municipaux que fédéraux de Saint-Léonard, il a joint le Conseil jeunesse de Saint-Léonard-Saint-Michel qui se penche principalement sur les questions fédérales touchant sa circonscription. Il a entre autres activement participé à l'organisation d'une rencontre entre la députée fédérale et certains commandants du SPVM afin que les jeunes puissent poser des questions et être rassurés, à la suite à de violences liées aux armes à feu dans son quartier. Son implication lui a par ailleurs valu la Médaille du Lieutenant-gouverneur pour la jeunesse, reconnaissance soulignée par le Premier ministre François Legault.

Au sein du Conseil jeunesse de Montréal, Abdenour Douraid tient à promouvoir les spécificités qui font de la Ville de Montréal une ville agréable où la jeunesse montréalaise s'épanouit pleinement, c'est-à-dire une ville verte et sécuritaire pour toutes et tous.

M. Thomas Faustin

Grand passionné des relations internationales, Thomas Faustin complète actuellement son baccalauréat en relations internationales et droit international à l'UQAM. Né à Montréal et élevé par deux parents français sur Le Plateau-Mont-Royal, Thomas Faustin a toujours considéré cette ville comme son berceau et une ville où grandir était un grand privilège.

Depuis quelques années, il a eu l'opportunité de travailler avec diverses communautés montréalaises à plusieurs reprises. Poursuivant son implication dans l'organisation Égides pour la protection des droits LGBTQ2IA+ au sein de la francophonie, les enjeux de cette communauté, qu'elle soit montréalaise ou internationale, lui tiennent particulièrement à coeur. Avoir l'opportunité de travailler avec une communauté aussi jeune et si présente à Montréal lui a donné l'envie d'en faire plus en s'impliquant au Conseil jeunesse de Montréal pour promouvoir les droits des personnes de la communauté LGBTQ2IA+.

Tout au long de ses études, Thomas Faustin a toujours été sensible à l'importance de l'intégration urbaine, de l'aménagement et de l'accès aux ressources locales pour les populations LGBTQ2IA+. Cette vision qu'il porte souligne son support et sa volonté de faire évoluer certaines pratiques urbaines afin que les communautés marginalisées et les enjeux d'intégration reçoivent une attention particulière auprès des décideurs et décideuses publics.

M. Ghassen Soufi

Né en Tunisie, Ghassen Soufi a immigré à Montréal à l'âge de 6 ans. Depuis son arrivée à Montréal, il a habité dans différents quartiers de la métropole et réside maintenant dans le Sud-Ouest. Il a complété sa formation médicale à l'Université McGill en 2020 et poursuit présentement ses études postdoctorales et sa résidence en psychiatrie dans les centres hospitaliers universitaires affiliés à McGill.

Tôt dans son parcours migratoire, Ghassen Soufi a été porté à réfléchir sur la manière dont certains groupes différaient dans leurs démarches pour accéder et interagir avec les différents services de santé et sociaux. Tenter de comprendre pourquoi ces disparités existaient et comment y pallier l'ont mené à développer un intérêt particulier pour élargir l'accès des populations vulnérables à ces services et pour les politiques de santé mentale durant ses études, ainsi qu'à s'engager dans divers rôles de représentation à partir desquels il pouvait promouvoir ces causes. Notamment, il a occupé la vice-présidence de l'organe politique de son corps étudiant à McGill, rôle à travers lequel il a mobilisé des intérêts étudiants et a promu l'accès aux soins de santé pour les populations les plus démunies, et s'est vu attribuer la distinction de McGill Global Health Scholar pour un projet visant l'amélioration de l'accès aux soins de santé sexuels pour les populations vulnérables.

Ayant décidé d'orienter sa formation postdoctorale en psychiatrie, il a poursuivi ses activités de recherche sur les thèmes de l'accès aux logements abordables et aux emplois pour les itinérant-es montréalais-es souffrant de troubles mentaux graves. Il oeuvre présentement dans le cadre du PRISM (Projet de réaffiliation en itinérance et santé mentale), et continue d'être impliqué dans sa communauté et au sein de son programme de résidence à titre de représentant des médecins résidents au conseil des délégués. À travers son implication dans le Conseil jeunesse de Montréal, il souhaite rendre plus accessibles différents services aux populations les plus vulnérables et valoriser la santé mentale des jeunes Montréalais-es.

Qui sommes-nous?

Le Conseil jeunesse de Montréal a pour mandat de conseiller le conseil de la ville sur toutes les questions relatives aux jeunes âgés de 12 à 30 ans et d'assurer la prise en compte des préoccupations jeunesse dans les décisions de l'Administration municipale. Pour plus d'informations sur les travaux et activités du Conseil jeunesse de Montréal : www.cjmtl.com.

Facebook : /cjmtl
Twitter : @cjmtl
Instagram : @conseiljmtl
www.cjmtl.com

SOURCE Conseil jeunesse de Montréal


Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

24 jan 2022
Le Fonds de Placement Immobilier Nexus (« Nexus » ou le « FPI ») a annoncé aujourd'hui la déclaration des distributions de janvier et février 2022. Le FPI versera une distribution en espèces de 0,05333 $ par part, représentant 0,64 $ par part sur...

24 jan 2022
FINXFLO, la plateforme d'échange de crypto-monnaies à protocole d'agrégation de liquidité hybride DeFi/CeFi pour un accès aux meilleurs tarifs, a le plaisir d'annoncer des frais de transaction à Zéro pour les utilisateurs. Passage au modèle de «...

24 jan 2022
La CSN et la FP-CSN seront prêtes à réagir demain au plan d'action en santé mentale. La Fédération des professionnèles a récemment mené une grande consultation sur cette question auprès de ses membres et a formulé 12 recommandations. Quoi??...

24 jan 2022
Garantie de construction résidentielle (GCR) accueille favorablement le jugement rendu le 21 janvier par la Cour supérieure du Québec dans le dossier de la faillite de Bel-Habitat. Celui-ci confirme que la lecture de GCR était adéquate pour 9 des 12...

24 jan 2022
Neusoft Corporation (Neusoft, SSE:600718) a récemment obtenu l'évaluation TISAX AL3, qui a été officiellement accordée par DEKRA (Association allemande de contrôle des véhicules à moteur) et représente le plus haut niveau d'évaluation de la sécurité...

24 jan 2022
C'est maintenant au tour du syndicat représentant les 300 employé(e)s de l'unité générale (SCFP 3892) d'annoncer la ratification d'une entente de principe conclue avec Loto-Québec. Les membres ont voté à 96 % pour celle-ci vendredi soir dernier lors...



Communiqué envoyé le 29 novembre 2021 à 17:08 et diffusé par :