Le Lézard
Classé dans : Exploitation minière, Le Covid-19

Azimut annonce des résultats métallurgiques initiaux positifs sur Elmer


Récupérations aurifères jusqu'à 94%

Symbole : AZM.Croissance TSX

LONGUEUIL, QC, le 22 nov. 2021 /CNW Telbec/ - Exploration Azimut Inc. (« Azimut » ou « la Société ») (TSXV : AZM) annonce d'excellents résultats métallurgiques préliminaires à partir de tests réalisés sur deux échantillons représentatifs de la Zone aurifère de Patwon située sur la Propriété Elmer (« la Propriété ») détenue à 100% par la Société, dans la région de la Baie James au Québec.

Le programme de tests réalisé par SGS Canada Inc. a inclus une caractérisation chimique et métallurgique, des tests de broyage et de récupération métallurgique. L'objectif était d'obtenir des données de base sur la broyabilité en vue d'établir un schéma de traitement de la récupération de l'or par séparation gravimétrique et cyanuration du concentré.

Azimut a entrepris 20 000 m de forage carotté pour agrandir la Zone Patwon et préparer un rapport initial d'estimation des ressources conforme à la norme NI 43-101 (voir communiqué de presse du 18 octobre 2021). Le corps minéralisé de Patwon présente une géométrie remarquable par son épaisseur et sa continuité. Il est actuellement délimité sur une longueur de 500 m et une profondeur minimale de 450 m avec une épaisseur vraie estimée de 35 m. La partie centrale de cette enveloppe, définie jusqu'à présent par 25 intersections de forages, présente une épaisseur vraie moyenne de 45 m avec une teneur moyenne de 2,86 g/t Au. L'épaisseur vraie de cette zone centrale peut atteindre 82 m (voir communiqué de presse du 4 novembre 2021).

FAITS SAILLANTS

Des tests additionnels seront entrepris pour améliorer la récupération aurifère dans la période allant de 24 à 48 heures et pour optimiser la durée de lixiviation. Des améliorations sont anticipées avec ces tests. La consommation en cyanure et en chaux est raisonnable mais pourrait probablement être réduite suite à des tests d'optimisation.

Sommaire des travaux réalisés

SGS Canada Inc. a réalisé ces tests dans la ville de Québec (Québec) en utilisant deux échantillons composites représentatifs de carotte de forage correspondant aux trous suivants:

ELM20-031:    13,3 kg           

(échantillon prélevé de 172,5 m à 188,6 m le long du trou)

ELM20-51A:   17,2 kg           

(échantillon prélevé de 198,15 m à 220,5 m le long du trou)

Chaque échantillon composite a été concassé par étape de façon à atteindre un P100 de 3,35 mm (6 mesh), mélangé, et soumis à un test de broyabilité avec un broyeur à boulets (dimension de sous-tamis de 150 µm). Le matériel restant de chaque composite a été concassé par étape de façon à atteindre un P100 de 2,00 mm (10 mesh), mélangé, et divisé à l'aide d'un diviseur à riffles pour produire des lots en vue des tests métallurgiques.

Analyses semi-quantitatives par scan ICP
Des échantillons représentatifs pulvérisés à 75 µm ont été soumis à une analyse par scan ICP. Les deux échantillons (MET-1, MET-2) contiennent surtout de la silice (71,2%, 61,0%), du soufre (0,92%, 1,41%) et sont marqués par une absence de carbone graphitique (<0,05%).

Protocole par tamisages métalliques (« Screened Metallics »)
Les teneurs en or et en argent pour les deux échantillons composites ont été déterminées par tamisages métalliques réalisé à 106 µm. En fonction de ce protocole d'analyse, les teneurs en or sont de 3,92 g/t Au pour MET-1 et de 2,95 g/t Au pour MET-2. Le contenu en argent est <0,5 g/t pour MET-1 et MET-2.

Minéralogie
Basé sur les résultats de QEMSCAN, la pyrite est le principal minéral sulfuré. La pyrite est bien libérée (>90%) et la pyrite restante est surtout associée à des silicates. La gangue est surtout composée de quartz, feldspaths, chlorite et mica.

Comminution
La dureté des échantillons minéralisés est mesurée avec des tests de broyabilité. Cette étape est très importante puisque qu'elle peut affecter la conception de l'usine de traitement du minerai. Les tests de comminution réalisés dans ce programme incluent un test simple de broyabilité par broyeurs à boulets sur chaque échantillon pour fournir des données de base sur la Zone Patwon. Le test de broyabilité a été complété en utilisant une dimension de sous tamis de 150 µm. En se référant à la base de données de SGS, la broyabilité des deux échantillons peut être classée comme étant moyenne avec un BWI de 13,8 kWh/t pour MET-1, et comme modérément tendre avec un BWI de 13,3 kWh/t pour MET-2.

Tests métallurgiques: séparation gravimétrique
Les deux échantillons ont été soumis à une séparation gravimétrique standard pour la récupération de l'or libre. Les tests ont été effectués avec une maille de broyage de 125 microns (P80 de 125 microns). La séparation gravimétrique a été réalisée en utilisant un concentrateur Knelson et un séparateur minéral Mozley. Pour MET-1, la récupération de l'or atteint 27% produisant un concentré aurifère à une teneur de 532 g/t. Pour MET-2, la récupération aurifère est de 37% produisant un concentré aurifère à une teneur de 643 g/t.

Échant.

Conc.

% Poids

Conc.

Au g/t

Conc.

Ag g/t

Récup.
Au %

Récup.
Ag %

Résidu
Au g/t

Résidu
Ag g/t

Teneur
calculée 
Au g/t

Teneur
en
 Au direct g/t

MET-1

0,22%

532

83,6

27%

27%

3,23

< 0,5

4,41

3,92

MET-2

0,14%

643

81,5

37%

19%

1,58

0,5

2,50

2,95

Tests métallurgiques: travaux de cyanuration
Des tests de cyanuration ont été effectués selon différentes mailles de broyage (P80) entre 50 et 81 µm. Les résidus générés par les tests de séparation gravimétrique ont été également soumis à la cyanuration. Les résultats sont présentés dans le tableau ci-dessous.

Echantillon
ID

CN
Test #

Taille
P80
µm

Addition
de réactif

Consom.
de réactif

Extraction
Au
48 h
%

Résidu
Au
g/t

Teneur
Au

Récupération


Gravité
Au %

Gravité + CN
Au %


NaCN
kg/t

CaO
kg/t

NaCN
kg/t

CaO
kg/t

Calc.
g/t

Direct
g/t


MET-1

CN-1

81

1,00

1,82

0,69

1,56

93

0,27

3,69

3,92




CN-2

72

1,10

1,82

0,73

1,42

91

0,47

4,53




CN-3

59

1,17

1,98

0,79

1,69

88

0,51

3,80




MET-1 résidu

CN-4

81

1,04

1,33

0,62

1,17

91

0,27

2,84

3,23

27

94


MET-2

CN-5

76

0,92

1,64

0,56

1,42

91

0,32

3,23

2,95




CN-6

65

0,97

1,68

0,58

1,49

95

0,15

2,94




CN-7

50

1,00

1,61

0,65

1,41

94

0,23

3,54




MET-2 résidu

CN-8

62

0,94

1,67

0,57

1,50

89

0,28

2,29

1,58

37

93


Sommaire des tests de cyanuration

Les résultats des tests pour le matériel minéralisé broyé à différentes tailles de particules montrent des extractions aurifères allant de 88% à 93% pour MET-1 (tests CN-1 à CN-3) et de 91% à 95% pour MET-2 (tests CN-5 à CN-7). Ces résultats montrent que la taille des particules selon les mailles testées (entre 50 et 81 µm) n'a pas d'impact significatif sur l'extraction aurifère.

La cyanuration des résidus des tests de traitements gravimétriques pour MET-1 et MET-2 montrent des extractions aurifères finales de 91% et 89% respectivement. La grande quantité d'or récupéré par gravimétrie (>25%) indique que l'insertion d'une séparation par gravimétrie dans le schéma de traitement en réduirait la dimension et le coût.

Les tests cinétiques de cyanuration indiquent des taux de lixiviation très rapides. Entre 63% et 73% de l'or est lixivié en deux heures seulement pour MET-1 et entre 58% et 68% pour MET-2 dans le même intervalle de temps.

La Propriété Elmer

La Propriété Elmer comprend 515 claims couvrant 271,3 km2 sur 35 km de long. Le projet est localisé à 285 km au nord de Matagami, 60 km à l'est de la municipalité de Eastmain et 5 km à l'ouest de la route asphaltée de la Baie James. La région de la Baie James bénéficie d'infrastructures de qualité incluant des routes d'accès majeures, un réseau hydro-électrique et des aéroports.

Ce communiqué a été préparé par Jean-Marc Lulin, géologue et personne qualifiée d'Azimut selon la Norme canadienne 43-101. Simon Houle, Géo., Chef géologue a revu le contenu de ce communiqué de presse. Les résultats du programme de tests métallurgiques divulgués dans ce communiqué de presse ont été revus et approuvés par Guy Chevalier, ing., Métallurgiste Sénior pour SGS et personne qualifiée selon la Norme canadienne NI 43-101.

A propos d'Azimut

Azimut est une société d'exploration minière dont l'activité principale est la génération de projets et le développement du partenariat. Azimut avance activement la découverte aurifère de Patwon sur son projet-phare de Elmer, détenu à 100% par la Société, et situé dans la région de la Baie James.

La Société met en oeuvre une méthodologie pionnière exclusive dans l'analyse des mégadonnées géoscientifiques (le système expert AZtechMineTM) soutenue par un solide savoir-faire en exploration. Bénéficiant d'un solide bilan, la Société maintient une discipline financière rigoureuse et a 81.7 millions d'actions émises et en circulation. L'approche d'Azimut pour contrer le risque de l'exploration est basée sur l'analyse systématique des données régionales et sur de multiples projets actifs simultanément.

Mise en garde concernant les déclarations prospectives

Le présent communiqué de presse renferme des énoncés prospectifs, qui reflètent les attentes actuelles de la Société en ce qui a trait aux événements futurs reliés aux tests métallurgiques réalisés sur la Propriété Elmer. Dans la mesure où tout énoncé dans ce document renferme des informations qui ne sont pas historiques, alors ces énoncés sont essentiellement prospectifs et pourront souvent être identifiés par l'emploi de mots comme « anticipe », « prévoit », « estime », « s'attend », « projette », « planifie », « potentiel », « suggère » et « croit ». Les énoncés prospectifs sous-tendent des risques, des incertitudes, et d'autres facteurs qui pourraient faire en sorte que les résultats réels diffèrent sensiblement de ceux exprimés ou suggérés par de tels énoncés prospectifs. Il y a plusieurs facteurs qui pourraient causer une telle différence, notamment la volatilité et la sensibilité aux prix des métaux sur le marché, l'impact de changements au niveau des taux de change des devises étrangères et des taux d'intérêt, l'imprécision des estimations de réserves, la récupération de l'or et des autres métaux, les risques environnementaux incluant l'augmentation du fardeau règlementaire, les conditions géologiques imprévues, les conditions minières difficiles, les actions entreprises par les communautés et les organisations non gouvernementales, les changements de règlementation et de politiques gouvernementales, incluant les lois et les politiques, des flambées mondiales de maladies infectieuses incluant la COVID-19, et l'incapacité d'obtenir les permis et les approbations nécessaires des autorités gouvernementales, ainsi que d'autres risques liés au développement et à l'exploitation. Bien que la Société soit d'avis que les hypothèses qui sous-tendent les énoncés prospectifs sont raisonnables, l'on ne devrait pas se fier indûment à ces énoncés, qui s'appliquent uniquement en date du présent document. La Société décline toute intention ou obligation d'actualiser ou de réviser ces énoncés prospectifs, que ce soit en raison de nouvelles informations, d'événements futurs, ou autre, sauf si requis par les lois applicables en valeurs mobilières. Le lecteur est invité à revoir avec attention la discussion détaillée sur les risques dans notre plus récent Rapport Annuel déposé sur SEDAR pour une compréhension plus complète des risques et des incertitudes qui affectent les affaires de la Société.

La Bourse de croissance TSX et son fournisseur de services de réglementation (au sens attribué à ce terme dans les politiques de la Bourse de croissance TSX) n'assument aucune responsabilité quant à la pertinence ou à l'exactitude du présent communiqué.

SOURCE Exploration Azimut inc.


Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

29 nov 2021
Lomiko Metals Inc. (« Lomiko Metals » ou la « Société ») annonce que suite à sa circulaire d'information de la direction datée du 4 novembre 2021 et déposée sur SEDAR (la « Circulaire »), elle souhaite fournir plus d'informations à ses actionnaires...

29 nov 2021
Le Forum financier international a annoncé aujourd'hui que son 18e sommet annuel aura lieu à Guangzhou et en ligne du 3 au 5 décembre, et aura pour thème « Le développement durable à l'ère des défis mondiaux : concurrence, changement et...

29 nov 2021
L'ampleur stupéfiante des pertes d'argent et de temps concernant les projets de construction et d'ingénierie dans le monde entier est révélée dans une nouvelle analyse des demandes de règlement et litiges publiée par HKA, un des principaux...

29 nov 2021
À l'occasion du point de presse d'aujourd'hui sur la situation épidémiologique, le ministre de la Santé et des Services sociaux, Christian Dubé, a annoncé qu'un premier cas du nouveau variant Omicron a été confirmé au Québec. Le ministre a également...

29 nov 2021
L'ampleur stupéfiante d'argent et de temps perdus sur les projets de construction et d'ingénierie dans le monde entier est révélée dans une nouvelle analyse des réclamations et des litiges de HKA, une société internationale de conseil de premier plan...

29 nov 2021
Les représentantes et représentants des médias sont conviés à une conférence de presse au cours de laquelle le ministre responsable des Affaires autochtones, Ian Lafrenière, et le ministre de l'Éducation, Jean-François Roberge, annonceront certaines...



Communiqué envoyé le 22 novembre 2021 à 06:30 et diffusé par :