Le Lézard
Classé dans : Santé, Le Covid-19
Sujet : CFG

Déclaration de l'administratrice en chef de la santé publique du Canada, le 22 octobre 2021


La pandémie de COVID?19 continue d'être une source de stress et de causer de l'anxiété à de nombreux membres de la population canadienne, particulièrement à ceux qui n'ont pas accès à leur réseau de soutien habituel. Le portail Espace mieux-être Canada offre aux personnes de tous âges partout au pays un accès immédiat à du soutien en matière de santé mentale et de toxicomanie sans frais et de façon confidentielle. Ces services sont accessibles 24 heures sur 24, 7 jours sur 7.

OTTAWA, ON, le 22 oct. 2021 /CNW/ - Dans le cadre de notre engagement continu de surveiller l'innocuité et l'efficacité des vaccins au pays, et d'actualiser conseils et preuves à mesure qu'ils évoluent, le Comité consultatif national de l'immunisation (CCNI) a mis à jour ses recommandations  afin d'offrir à la population canadienne toute la protection possible contre la COVID-19. L'examen des preuves les plus récentes a permis au CCNI de constater qu'avec de la surveillance clinique appropriée, il est possible de fournir le vaccin anticovidique aux personnes qui ont subi de fortes réactions allergiques rares après avoir reçu la première dose. Cela signifie que ces personnes peuvent recevoir les doses supplémentaires dont ils ont besoin pour compléter la série primaire de vaccins anticovidiques afin de mieux se protéger contre la COVID-19.

En outre, des renseignements actualisés du CCNI sur les intervalles optimaux entre la première et la deuxième dose de la série primaire de vaccins anticovidiques démontrent que d'étendre l'intervalle mène à une réponse immunitaire accrue, et une meilleure protection contre la #COVID19 et les maladies graves.

L'Agence de la santé publique du Canada (ASPC) continue de surveiller les indicateurs épidémiologiques de la COVID-19 pour rapidement déceler, comprendre et communiquer les enjeux émergents et préoccupants.

Depuis le début de la pandémie, il y a eu au Canada 1 693 152 cas de COVID-19, dont 28 667 décès. Ces chiffres cumulatifs représentent le fardeau qu'est la COVID-19 jusqu'à présent, et le nombre de cas présents, qui se situe maintenant à 29 217. Les moyennes mobiles sur sept jours indiquent l'évolution de la maladie et les tendances liées à la gravité.

L'activité de la COVID-19 est en déclin continu à l'échelle du pays et les dernières moyennes pour les 7 derniers jours (du 15 au 21 octobre) indiquent que 2 821 nouveaux cas sont signalés sur une base quotidienne, ce qui représente une baisse de 11 % par rapport à la semaine précédente. Les tendances montrent que le nombre d'hospitalisations et d'admissions aux soins intensifs, concernant principalement des personnes non vaccinées se stabilisent à l'échelle nationale. Les dernières données provinciales et territoriales montrent qu'en moyenne, 2 367 personnes touchées par la COVID-19 se sont fait soigner dans des milieux hospitaliers chaque jour au cours de la période de sept jours la plus récente (du 15 au 21 octobre), ce qui représente 4 % de moins que la semaine précédente. Cela comprend notamment une moyenne de 723 personnes aux soins intensifs, 2 % de moins que la semaine précédente, et une moyenne de 35 décès signalés chaque jour, du 15 au 21 octobre. De concert avec les séjours prolongés dans les hôpitaux, ce nombre de cas toujours élevé continue de peser lourdement sur les ressources locales dans le domaine de la santé, en particulier là où les taux d'infection sont élevés et les taux de vaccination, bas. Il est à espérer que le maintien de mesures de contrôle renforcées dans les régions sévèrement touchées continuera à avoir une incidence sur la réduction de la tendance de maladies graves et allégera le fardeau sur le système de santé dans les prochaines semaines.

Pendant la quatrième vague de la pandémie de COVID-19 au Canada, les infections et les résultats graves ont certaines caractéristiques majeures :

Peu importe le variant du SARS-CoV-2 qui domine dans une région, nous savons que la vaccination, combinée aux mesures de santé publiques et individuelles, favorise toujours la réduction de la transmission de la COVID-19 et des résultats graves. Plus particulièrement, les preuves continuent de démontrer qu'une série complète de vaccins contre la COVID-19 approuvés par Santé Canada fournit une protection importante. Selon les dernières données provenant des 12 provinces et territoires portant sur les populations admissibles, soit celles âgées de 12 ans et plus :

En date du 21 octobre, les provinces et les territoires ont administré plus de 58 millions de doses de vaccins contre la COVID-19. Selon les dernières données provinciales et territoriales, plus de 88 % des personnes âgées de 12 ans et plus ont obtenu au moins une dose, et 83 % seraient entièrement vaccinés. En date du 16 octobre, les données liées à la couverture vaccinale selon l'âge montrent que plus de 87 % des personnes de 40 ans ou plus ont reçu au moins une dose et que plus de 82 % sont entièrement vaccinées, tandis que 83 % à 84 % des jeunes adultes de 18 à 39 ans ont au moins reçu une dose et que 75 % à 77 % sont entièrement vaccinés.

Puisqu'un nombre croissant de nos activités se dérouleront à l'intérieur cet automne et cet hiver, nous devons nous efforcer d'obtenir une vaccination anticovidique complète pour le plus grand nombre de personnes admissibles, et ce, le plus rapidement possible, afin de nous protéger et de protéger les autres, notamment les personnes qui ne développent pas une forte réponse immunitaire ou qui ne peuvent se faire vacciner. Il importe de mettre en oeuvre des mesures de santé publique ciblées et définies et de continuer la pratique de mesures de protection individuelle pour freiner les taux d'infection au virus de la COVID-19 et réduire le fardeau imposé au système de soins de santé. Même si notre protection contre la COVID-19 a été renforcée par les vaccins, nous devons aussi penser au retour d'autres infections des voies respiratoires. Nous pouvons rester en santé en nous assurant que notre vaccination est à jour comme il est recommandé, notamment au moyen du vaccin contre l'influenza et d'autres vaccins de routine pour les enfants et les adultes, et en conservant les précautions de base qui contribuent à ralentir la propagation de la COVID-19 et d'autres infections des voies respiratoires.

La COVID-19 circule encore au Canada et partout dans le monde, et les principales mesures de santé publique demeurent cruciales : si vous avez des symptômes, restez chez vous ou isolez-vous; soyez au fait des risques associés à divers environnements; respectez les mesures et les conseils de santé publique de la localité et continuez à suivre les mesures de protection individuelle, notamment la distanciation physique et le port d'un masque bien conçu et bien ajusté. Ces mesures fournissent une couche de protection supplémentaire et réduisent le niveau de risque, peu importe le contexte. Veillez également à avoir la meilleure ventilation possible dans les espaces intérieurs.

Pour de plus amples renseignements sur la vaccination dans votre région, communiquez avec l'autorité locale en santé publique, votre médecin, ou toute autre source crédible de renseignements, tels que Canada.ca et Immunize.ca. Vous pouvez accéder à un vaste éventail de renseignements sur Canada.ca pour en savoir plus sur les bienfaits associés à la vaccination contre la COVID-19 et ce dont vous pouvez vous attendre après la vaccination.

Les membres de la population canadienne peuvent également en faire plus en diffusant des renseignements crédibles sur les risques de la COVID-19 et sur les mesures à prendre pour réduire la transmission de la COVID-19 dans les collectivités. Je vous invite à lire mon document d'information pour obtenir de plus amples renseignements et ressources sur la COVID-19, ainsi que sur les moyens de réduire les risques et de se protéger et de protéger les autres, y compris de l'information sur la vaccination contre la COVID-19.

*Veuillez noter : la mise en oeuvre des estimations de population émises par Statistique Canada la semaine dernière (qui ont des dénominateurs plus élevés basés sur les estimations du 1er juillet 2021, comparativement aux estimations utilisées au préalable, qui dataient du 1er juillet 2020) indique une décroissance correspondante dans le calcul des taux de nouveaux cas parmi les personnes non vaccinées.

SOURCE Agence de la santé publique du Canada


Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

à 13:12
Des syndicats, des associations de personnes non syndiquées et de parents, de même que des représentants des partis d'opposition lanceront dimanche une déclaration commune dans le cadre du conflit de travail qui sévit présentement en centre de la...

à 10:28
Les membres des médias sont invités à assister à un événement important au sujet d'une annonce de fabrication pour aider à lutter contre la COVID-19. Des représentants du gouvernement et des leaders de l'industrie se réuniront le lundi 6 décembre à 9...

à 00:11
Résumé Marque(s) : Great Value Produit : Burgers de poulet Entreprises : Belmont Meat Products Ltd. Problème : Aliments - Allergène - OEufs Catégorie : Viande et volaille (Congelée) Ce qu'il faut faire : Si vous êtes allergiques au oeufs, ne...

3 déc 2021
European Wellness Academy (EWA), membre du European Wellness Biomedical Group (EWBG), a récemment signé avec l'Université d'Heidelberg son deuxième contrat de recherche portant sur les tests généraux d'innocuité et de toxicité in vitro/in vivo pour...

3 déc 2021
Les organismes oeuvrant dans le domaine du cancer accueillent favorablement le dépôt du projet de loi 19 Loi sur les renseignements de santé et de services sociaux et modifiant diverses dispositions législatives. Nous espérons qu'il permettra, entre...

3 déc 2021
MONTRÉAL, le 3 déc. 2021 /CNW Telbec/ - L'Association des obstétriciens et gynécologues du Québec (AOGQ) se réjouit du dépôt du projet de loi 19 par le ministre Christian Dubé qui, nous l'espérons, aura sans contredit un impact positif et...



Communiqué envoyé le 22 octobre 2021 à 13:00 et diffusé par :