Le Lézard
Classé dans : Santé, Le Covid-19
Sujet : Santé

Theratechnologies annonce une publication dans la revue Frontiers in Oncology soulignant la plateforme SORT1+ Technologytm pour cibler le mimétisme vasculogénique médié par la SORT1


MONTRÉAL, 22 oct. 2021 (GLOBE NEWSWIRE) -- Theratechnologies Inc. (Theratechnologies) (TSX : TH) (NASDAQ : THTX), une compagnie biopharmaceutique se spécialisant dans la commercialisation et le développement de traitements innovateurs, est heureuse d'annoncer la publication d'un article évalué par les pairs démontrant que ses nouveaux conjugués peptide-médicament (CPM) expérimentaux, TH1902 et TH1904, dérivés de sa plateforme SORT1+ Technologytm, sont efficaces pour inhiber le mimétisme vasculogénique (MV) dans le cancer de l'ovaire et le cancer du sein triple négatif (CSTN) in vitro.

L'article a été publié dans la revue scientifique Frontiers in Oncology et s'intitule « New Peptide-Drug Conjugates for Precise Targeting of SORT1-Mediated Vasculogenic Mimicry in the Tumor Microenvironment of TNBC-Derived MDA-MB-231 Breast and Ovarian ES-2 Clear Cell Carcinoma Cells » (Nouveaux CPM pour le ciblage précis du mimétisme vasculogénique médié par la SORT1 dans le microenvironnement tumoral des cellules de carcinome à cellules claires MDA-MB-231 mammaires dérivées du CSTN et ES-2 ovariennes).

« Les résultats publiés dans Frontiers in Oncology démontrent pour la première fois que le récepteur de la sortiline (SORT1) joue un rôle dans l'apparition du MV, qui est lié à la résistance et à la progression du cancer. En ciblant la SORT1, le TH1902 et le TH1904 ont le potentiel d'inhiber le MV et la croissance des cellules cancéreuses », a déclaré Dr Christian Marsolais, vice-président principal et chef de la direction médicale, Theratechnologies. « Cette reconnaissance par nos pairs scientifiques met en lumière le grand potentiel de nos CPM en tant que véhicule unique et efficace dans le traitement potentiel de nombreux types de cancers dans lesquels les récepteurs de la SORT1 sont surexprimés et apporte des preuves supplémentaires que la SORT1 joue un rôle majeur dans la formation du MV, particulièrement dans le CSTN et le cancer de l'ovaire. »

L'article est le premier à signaler le rôle clé de la SORT1 dans la formation du MV et met en lumière les résultats novateurs obtenus avec les modèles précliniques évaluant les propriétés inhibitrices efficaces du TH1902 et du TH1904 par rapport aux modèles in vitro de cellules de cancer de l'ovaire et du CSTN. Ces résultats appuient en outre l'attente selon laquelle le TH1902 et le TH1904 pourraient modifier le processus de MV en introduisant les médicaments anticancéreux, comme le docetaxel et la doxorubicine, dans les cellules cancéreuses exprimant la SORT1.

L'article est accessible en ligne ici.

À propos du mimétisme vasculogénique
Le mimétisme vasculogénique (MV) désigne la formation de canaux microvasculaires par les cellules cancéreuses déréglées et donne lieu à des cancers métastatiques, agressifs et résistants. On pense que le MV est associé à la croissance tumorale, à la résistance et à un pronostic sombre dans de nombreux types de cancers agressifs, notamment les cancers de l'ovaire et le CSTN.

À propos de la plateforme SORT1+ Technologytm
Theratechnologies développe actuellement une plateforme de nouveaux peptides brevetés pour la mise au point de médicaments anticancéreux ciblant les récepteurs de la SORT1 appelée SORT1+ Technologytm. La SORT1 joue un rôle important dans l'internalisation, le triage et la circulation des protéines. Elle est fortement exprimée dans les cellules cancéreuses par rapport aux tissus sains, ce qui en fait une cible intéressante pour la mise au point de médicaments anticancéreux. La SORT1 est exprimée, entre autres, dans le cancer des ovaires, de l'endomètre, de la peau, des poumons, du pancréas, le cancer du sein triple négatif et le cancer colorectal. L'expression de la SORT1 est associée à une maladie agressive, à un pronostic sombre et à une survie plus courte. On estime que le récepteur de la SORT1 est exprimé dans 40 à 90 % des cas de cancer de l'endomètre, de l'ovaire ou du pancréas, de cancer colorectal et de cancer du sein triple négatif.

Les conjugués peptide-médicament (CPM) novateurs de l'entreprise générés grâce à la plateforme SORT1+ Technologytm affichent des propriétés pharmacodynamiques et pharmacocinétiques distinctes qui les distinguent de la chimiothérapie traditionnelle. Contrairement à la chimiothérapie traditionnelle, les CPM brevetés de Theratechnologies sont conçus pour permettre l'administration sélective de certains médicaments anticancéreux dans le microenvironnement tumoral et, plus important encore, directement à l'intérieur des cellules cancéreuses exprimant la SORT1. Des médicaments anticancéreux commercialisés, comme le docetaxel, la doxorubicine ou les inhibiteurs de la tyrosine kinase, sont conjugués aux CPM de Theratechnologies pour cibler spécifiquement les récepteurs de la SORT1. Cela pourrait améliorer l'efficacité et l'innocuité de ces agents.

Les données précliniques de SORT1+ Technologytm montrent que la plateforme de l'entreprise améliore l'activité antitumorale et réduit la neutropénie et la toxicité systémique par rapport à la chimiothérapie traditionnelle. De plus, dans les modèles précliniques, il a été montré que la plateforme SORT1+ Technologytm contourne la protéine de multirésistance aux médicaments MDR1 (aussi appelée glycoprotéine P) et inhibe la formation du mimétisme vasculogénique ? deux mécanismes de résistance clés du traitement chimiothérapeutique.

À propos du TH1902
Le TH1902 combine le peptide breveté de Theratechnologies au docetaxel, un médicament cytotoxique. Le TH1902 est actuellement le principal CPM candidat expérimental de Theratechnologies pour le traitement du cancer dérivé de sa plateforme SORT1+ Technologytm. La FDA a accordé au TH1902 la désignation « Fast Track » comme agent unique pour le traitement de toutes les tumeurs solides avancées récidivantes exprimant la sortiline qui sont réfractaires au traitement habituel. Le TH1902 fait actuellement l'objet d'une étude clinique de phase I dans le traitement des cancers dans lesquels le récepteur de la sortiline est exprimé.

L'entreprise mène actuellement des recherches précliniques sur le TH1904, un deuxième CPM dérivé de sa plateforme SORT1 Technologytm. Le TH1904 est conjugué à la doxorubicine, un médicament cytotoxique.

La Société canadienne du cancer et le gouvernement du Québec, par l'entremise du Consortium québécois sur la découverte du médicament (CQDM), ont versé une contribution d'un total de 1,4 million de dollars.

À propos de Theratechnologies
Theratechnologies (TSX : TH) (NASDAQ : THTX) est une société biopharmaceutique axée sur le développement et la commercialisation de traitements innovateurs qui répondent à des besoins médicaux non satisfaits. D'autres renseignements sur Theratechnologies sont disponibles sur le site Web de la Société à l'adresse www.theratech.com, sur SEDAR à www.sedar.com et sur EDGAR à www.sec.gov.

Énoncés prospectifs
Le présent communiqué de presse renferme des énoncés prospectifs et de l'information prospective (collectivement, les « énoncés prospectifs ») au sens de la législation applicable en valeurs mobilières. Ces énoncés prospectifs reposent sur les opinions et les hypothèses de la direction ou sur l'information disponible à la date où ils sont formulés et se reconnaissent à l'emploi de mots tels que « peut », « va », « pourrait », « voudrait », « devrait », « perspectives », « croit », « planifie », « envisage », « prévoit », « s'attend » et « estime » ou la forme négative de ces termes ou des variations de ceux-ci. Les énoncés prospectifs contenus dans le présent communiqué de presse comprennent, sans toutefois s'y limiter, des énoncés au sujet de l'utilisation du TH1902 et du TH1904 dans le traitement potentiel du CSTN et d'autres types de cancer exprimant la sortiline, ainsi que de la réalisation de notre essai clinique sur le TH1902.

Bien que les énoncés prospectifs formulés dans le présent communiqué de presse se fondent sur des hypothèses que la société juge raisonnables à la lumière des données dont elle dispose, les investisseurs doivent éviter de se fier indûment à ces énoncés, car les résultats réels peuvent différer. Les énoncés prospectifs sont fondés sur un certain nombre d'hypothèses, notamment les suivantes : la pandémie actuelle du COVID-19 aura un effet négatif limité sur les activités et le plan d'affaires de l'entreprise; l'entreprise sera en mesure de mener son essai clinique de phase I sur le TH1902; les résultats précliniques in vitro seront reproduits chez l'humain; les activités de recherche et de développement sur les peptides dérivés de sa plateforme SORT1+ Technologytm produiront des résultats positifs permettant le développement de nouveaux médicaments pour le traitement du cancer; et le plan d'affaires de l'entreprise ne sera pas significativement modifié.

Les énoncés prospectifs sont soumis à plusieurs risques et incertitudes, dont bon nombre sont indépendants de la volonté de Theratechnologies et sont susceptibles d'entraîner un écart considérable entre les résultats réels et ceux qui sont exprimés, expressément ou implicitement, dans ces énoncés prospectifs. Ces risques et incertitudes s'entendent notamment de ceux liés à l'impact négatif de la pandémie de COVID-19 en cours sur (a) les efforts et initiatives de vente de l'entreprise, (b) la capacité des fournisseurs de l'entreprise à respecter leurs obligations envers l'entreprise, c) les activités de recherche et de développement de l'entreprise, d) la santé des employés de l'entreprise et à sa capacité à compter sur ces ressources, ainsi que e) le commerce mondial; à la capacité de l'entreprise à mener avec succès son essai clinique de phase I sur le TH1902 dans divers types de cancer; à la capacité de l'entreprise à acquérir de nouveaux produits ou composés ou à obtenir une licence à cet effet; et aux estimations de l'entreprise concernant ses besoins en capital.

Les investisseurs actuels et potentiels sont priés de se reporter à la rubrique « Facteurs de risque » de notre notice annuelle datée du 24 février 2021, disponible sur SEDAR au www.sedar.com et sur EDGAR au www.sec.gov à titre d'annexe de notre rapport sur formulaire 40-F daté du 25 février 2021 dans les documents déposés de Theratechnologies pour connaître les autres risques liés à l'entreprise. Le lecteur est prié d'examiner ces risques et incertitudes attentivement et de ne pas se fier indûment aux énoncés prospectifs. Les énoncés prospectifs reflètent les attentes actuelles concernant des événements futurs. Ils ne sont valables qu'à la date du présent communiqué de presse et traduisent nos attentes à cette date.

Nous ne nous engageons aucunement à mettre à jour ou à réviser l'information contenue dans ce communiqué de presse, que ce soit à la suite de l'obtention de nouveaux renseignements, à la suite de nouveaux événements ou circonstances ou pour toute autre raison que ce soit, sauf si les lois en vigueur l'exigent.

Demandes des médias et des investisseurs :
Leah Gibson
Directrice principale, relations avec les investisseurs
ir@theratech.com
617 356-1009



Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

à 06:00
C'est dans une proportion de plus de 81 % que la délégation du conseil général de l'Alliance du personnel professionnel et technique de la santé et des services sociaux (APTS) a adopté l'entente de principe conclue avec le gouvernement. Elle en...

26 nov 2021
Agence de la santé publique du Canada Le gouvernement du Canada collabore avec ses partenaires pour protéger la santé et la sécurité de la population canadienne et des travailleurs étrangers temporaires et pour limiter la propagation du virus de la...

26 nov 2021
Les autorités de la santé publique de L'Afrique du Sud ont confirmé qu'un nouveau variant préoccupant de la COVID-19, soit le B.1.1.529, a été détecté au pays. Au cours des dernières 48 heures, ce variant, nommé Omicron par l'Organisation mondiale de...

26 nov 2021
Dans le cadre de la conclusion du Grand cercle économique des Peuples autochtones et du Québec, le ministre responsable des Affaires autochtones, Ian Lafrenière, a fait état des nombreuses mesures prévues pour augmenter l'implication des Premières...

26 nov 2021
Eurofins Technologies (Paris : ERF) continue d'innover et développer une large gamme de solutions de dépistage du virus de COVID-19, notamment pour faire face à la menace des mutations émergentes. Des chercheurs ont identifié un nouveau variant...

26 nov 2021
Grâce au travail de l'ensemble des équipes de négociation, la ministre responsable de l'Administration gouvernementale et présidente du Conseil du trésor, Sonia LeBel, et le ministre de la Santé et des Services sociaux, Christian Dubé, sont heureux...



Communiqué envoyé le 22 octobre 2021 à 09:15 et diffusé par :