Le Lézard
Classé dans : Les affaires, Transport, Le Covid-19
Sujet : Bénéfices / Revenus

Le CN affiche de solides résultats au troisième trimestre et réaffirme ses perspectives pour 2021


Les objectifs du plan stratégique 2022 sont en bonne voie d'être atteints alors que l'amélioration de la performance en matière d'exploitation et les initiatives de réduction des coûts progressent bien

MONTRÉAL, 19 oct. 2021 (GLOBE NEWSWIRE) -- Le CN (TSX : CNR) (NYSE : CNI) a annoncé ses résultats financiers et d'exploitation pour le troisième trimestre qui s'est terminé le 30 septembre 2021, lesquels indiquent une excellente performance pour la plupart des indicateurs clés, avec un bénéfice par action (BPA) dilué rajusté de 1,52 $ CA, en hausse de 10 %, un ratio d'exploitation rajusté de 59,0 %, soit une amélioration de 90 points de base, et des produits d'exploitation s'établissant à 3,6 G$ CA, en hausse de 5 %, par rapport au troisième trimestre de 2020. Pour la période correspondante, la Compagnie a enregistré un BPA dilué de 2,37 $ CA, soit une augmentation de 72 % sur 12 mois, et un ratio d'exploitation de 62,7 %.

Points saillants des données financières
Comparaison du troisième trimestre de 2021 et du troisième trimestre de 2020

« Les cheminots dévoués du CN ont produit de solides résultats financiers et d'exploitation ce trimestre en dépit des difficultés causées par les violents feux de forêt survenus dans l'Ouest canadien, qui ont entraîné une interruption prolongée du service sur la ligne principale du CN en direction de Vancouver, en juillet. Nous sommes fiers des efforts et du dévouement de notre équipe tout comme des progrès réalisés dans l'exécution de notre plan stratégique, notamment en assurant une valeur immédiate pour nos actionnaires tout en maintenant notre engagement à long terme en ce qui concerne la sécurité, le service à la clientèle et la création de valeur durable. Au sein de l'entreprise, nous sommes tous très confiants que les investissements faits dans la sécurité, la technologie et la capacité ces trois dernières années aideront la Compagnie à améliorer ses résultats financiers au dernier trimestre de cette année, en 2022 et au-delà. De même, nous pensons que nous sommes en bonne position pour réaliser un bénéfice d'exploitation supplémentaire de 700 M$ CA et un ratio d'exploitation de 57 % pour 2022. Nous constatons déjà de solides progrès par rapport à ces objectifs et nous nous efforçons de continuer à atteindre des résultats qui répondront aux attentes de tous les actionnaires du CN. »

- Jean-Jacques Ruest, président-directeur général, CN

Performance en matière d'exploitation
Comparaison du troisième trimestre de 2021 et du troisième trimestre de 2020
La performance en matière d'exploitation s'est améliorée au troisième trimestre de 2021, par rapport à la période correspondante de 2020. Les tonnes-miles brutes (TMB) ont diminué, car les activités ont été touchées par la diminution des volumes de céréales canadiennes, comparativement aux volumes records du troisième trimestre de 2020. La Compagnie a continué à miser sur l'efficacité et la fluidité du réseau, ce qui a grandement amélioré la vitesse moyenne des trains directs sur le réseau, le temps de séjour et la vitesse des wagons. La Compagnie a également réalisé un record historique en matière de rendement du carburant.

Perspectives financières réaffirmées pour 2021 2)
Le CN prévoit atteindre une croissance du BPA dilué rajusté de 10 %, par rapport au BPA dilué rajusté de 5,31 $ CA1) en 2020. Le CN prend maintenant pour hypothèse que le total des tonnes-miles commerciales (TMC) en 2021 se situera dans le bas d'une fourchette de croissance à un chiffre par rapport à 2020 (comparativement à son hypothèse du 17 septembre 2021 d'une croissance se situant dans le milieu d'une fourchette de croissance à un chiffre). De plus, le CN continue de viser des flux de trésorerie disponibles se situant entre 3,0 G$ CA et 3,3 G$ CA pour l'exercice 2021, comparativement à 3,2 G$ CA en 2020.

Créer de la valeur pour nos actionnaires
Comme il a été annoncé le 17 septembre, le CN a recommencé à racheter des actions sous le régime précédemment approuvé par le Conseil d'administration du CN en janvier 2021 et s'attend à effectuer le restant des rachats d'actions d'une valeur de 1,1 G$ CA sous le régime d'ici la fin de janvier 2022.

Produits d'exploitation, volumes de trafic et charges du TR3 2021
Pour le troisième trimestre de 2021, l'augmentation de 5 % des produits d'exploitation, par rapport à la période correspondante de 2020, s'explique surtout par les hausses des tarifs marchandises, par la hausse des taux du supplément carburant applicables et par l'augmentation des services accessoires intermodaux. Ces gains ont été partiellement neutralisés par l'incidence négative de la conversion du dollar canadien plus vigoureux et par la baisse des volumes de céréales canadiennes sur le plan des TMC, par rapport aux volumes records du troisième trimestre de 2020.

Les TMC, qui mesurent le poids et la distance relatifs des marchandises transportées par le CN, ont diminué de 1 % par rapport à la période correspondante de l'exercice précédent. Les produits marchandises par TMC ont augmenté de 6 %, par rapport à la période correspondante de l'exercice précédent, ce qui s'explique surtout par une baisse considérable de la longueur moyenne des parcours, par les hausses des tarifs marchandises et par la hausse des taux du supplément carburant applicables, facteurs partiellement neutralisés par l'incidence négative de la conversion du dollar canadien plus vigoureux.

Les charges d'exploitation pour le troisième trimestre de 2021 ont augmenté de 10 % pour s'établir à 2 250 M$ CA, ce qui s'explique principalement par la hausse des coûts du carburant en raison des prix croissants du carburant, par des coûts de transaction de 84 M$ CA découlant de l'Entente de fusion du CN avec le KCS qui a été résiliée et par la hausse de la rémunération au rendement par rapport à la baisse considérable des niveaux de rémunération au rendement en 2020 en raison des résultats inférieurs aux objectifs découlant des répercussions de la COVID-19, facteurs partiellement neutralisés par l'incidence positive de la conversion du dollar canadien plus vigoureux.

1) Mesures de calcul non conformes aux PCGR
Le CN présente ses résultats financiers selon les principes comptables généralement reconnus (PCGR) aux États-Unis. Le CN utilise également dans le présent communiqué des mesures de calcul non conformes aux PCGR qui ne sont pas définies de façon normalisée en vertu des PCGR, telles que les mesures de la performance rajustées. Ces mesures de calcul non conformes aux PCGR peuvent ne pas être comparables aux mesures semblables présentées par d'autres sociétés. Pour obtenir de plus amples renseignements sur ces mesures de calcul non conformes aux PCGR, y compris un rapprochement avec les mesures financières conformes aux PCGR les plus directement comparables, se reporter à la section d'information supplémentaire ci-jointe, Mesures de calcul non conformes aux PCGR.

Les perspectives financières relatives au BPA dilué rajusté du CN pour l'ensemble de l'exercice 2) excluent l'incidence prévue de certains éléments des produits et des charges. Toutefois, la direction ne peut pas quantifier individuellement de façon prospective l'incidence de ces éléments sur le BPA, car ces éléments, qui pourraient être importants, sont difficiles à prévoir et pourraient fluctuer considérablement. Par conséquent, le CN ne fournit pas de mesure de calcul conforme aux PCGR correspondante ni de rapprochement pour le BPA dilué rajusté prévu dans ses perspectives financières.

2) Énoncés prospectifs
Certains énoncés contenus dans le présent communiqué constituent des « énoncés prospectifs » au sens de la Private Securities Litigation Reform Act of 1995 des États-Unis et en vertu des lois canadiennes sur les valeurs mobilières, de même que les énoncés, fondés sur l'évaluation et les hypothèses de la direction et accessibles au public portant sur le CN. Ces énoncés, de par leur caractère prospectif, impliquent des risques, des incertitudes et des hypothèses. Le CN prévient que ses hypothèses pourraient ne pas s'avérer et qu'en raison de la conjoncture économique actuelle, ces hypothèses, qui étaient raisonnables au moment où elles ont été formulées, comportent un degré plus élevé d'incertitude. Les énoncés prospectifs peuvent se reconnaître à l'emploi de termes comme « croit », « prévoit », « s'attend à », « présume », « perspective », « planifie », « vise » ou d'autres termes semblables. Les énoncés prospectifs ne constituent pas des garanties de rendement futur et impliquent des risques, des incertitudes et d'autres éléments susceptibles de modifier, de façon importante, les résultats, le rendement ou les réalisations réels du CN par rapport aux perspectives ou aux résultats, au rendement ou aux réalisations futurs contenus implicitement dans ces énoncés. Par conséquent, il est conseillé aux lecteurs de ne pas se fier indûment aux énoncés prospectifs. Les facteurs de risque importants qui pourraient influer sur les énoncés prospectifs dans ce communiqué comprennent, sans en exclure d'autres : la durée et les effets de la pandémie de COVID-19, la conjoncture économique et commerciale en général, particulièrement dans le contexte de la pandémie de COVID-19; la concurrence dans le secteur; la variabilité des taux d'inflation, de change et d'intérêt; les variations de prix du carburant; les nouvelles dispositions législatives et (ou) réglementaires; la conformité aux lois et règlements sur l'environnement; les mesures prises par les organismes de réglementation; l'augmentation des charges relatives à l'entretien et à l'exploitation; les menaces à la sécurité; la dépendance à l'égard de la technologie et les risques de cybersécurité connexes; les restrictions au commerce ou les modifications aux ententes de commerce international; le transport de matières dangereuses; les différents événements qui pourraient perturber l'exploitation, y compris les barrages illégaux sur les réseaux ferroviaires et les événements naturels comme les intempéries, les sécheresses, les incendies, les inondations et les tremblements de terre; les changements climatiques; les négociations syndicales et les interruptions de travail; les réclamations liées à l'environnement; les incertitudes liées aux enquêtes, aux poursuites ou aux autres types de réclamations et de litiges; les risques et obligations résultant de déraillements; l'échéancier et la réalisation des programmes de dépenses en immobilisations; de même que les autres risques décrits de temps à autre de façon détaillée dans des rapports déposés par le CN auprès des organismes de réglementation du commerce des valeurs mobilières au Canada et aux États-Unis. On pourra trouver une description des principaux facteurs de risque dans la section Rapport de gestion des rapports annuels et intermédiaires du CN ainsi que dans la Notice annuelle et le formulaire 40-F déposés par la Compagnie auprès des organismes de réglementation du commerce des valeurs mobilières au Canada et aux États-Unis et qui sont accessibles sur le site Web du CN.

Les énoncés prospectifs sont fondés sur l'information disponible à la date où ils sont formulés. Le CN ne peut être tenu de mettre à jour ou de réviser les énoncés prospectifs pour tenir compte d'événements futurs ou de changements de situations ou de prévisions, à moins que ne l'exigent les lois applicables sur les valeurs mobilières. Si le CN décidait de mettre à jour un énoncé prospectif, il ne faudrait pas en conclure que le CN fera d'autres mises à jour relatives à cet énoncé, à des questions connexes ou à tout autre énoncé de nature prospective.

Principales hypothèses de 2021
Le CN a formulé un certain nombre d'hypothèses relatives à l'économie et au marché au moment d'établir ses perspectives pour 2021. La Compagnie prévoit que la production industrielle nord-américaine de cette année connaîtra une augmentation se situant dans le haut d'une fourchette de croissance à un chiffre et s'attend à ce que le nombre de mises en chantier d'unités résidentielles soit de l'ordre d'environ 1,45 million d'unités aux États-Unis et à ce qu'approximativement 16 millions de véhicules automobiles soient vendus dans ce pays. Pour la campagne agricole 2020-2021, la récolte céréalière au Canada a été supérieure à sa moyenne triennale tandis que celle aux États-Unis a correspondu à la moyenne triennale du pays. La Compagnie prévoit que la récolte céréalière 2021-2022 au Canada sera inférieure à la moyenne triennale et présume actuellement que la récolte céréalière 2021-2022 aux États-Unis correspondra à la moyenne triennale (comparativement à son hypothèse du 17 septembre 2021 que la récolte serait inférieure à la moyenne triennale). Le CN estime maintenant que le total des TMC en 2021 se situera dans le bas d'une fourchette de croissance à un chiffre par rapport à 2020 (comparativement à son hypothèse du 17 septembre 2021 d'une croissance se situant dans le milieu d'une fourchette de croissance à un chiffre). Le CN prend également pour hypothèse que les prix continueront d'être supérieurs à l'inflation ferroviaire. Le CN présume que la valeur du dollar CA en devise américaine s'établira approximativement à 0,80 $ en 2021 et que le prix moyen du baril de pétrole brut (West Texas Intermediate) sera d'environ 60 $ US le baril en 2021. En 2021, le CN prévoit investir environ 3,0 G$ CA dans son programme de dépenses en immobilisations, dont 1,6 G$ CA seront affectés à l'entretien des voies et de l'infrastructure ferroviaire.

Principales hypothèses de 2022
Le CN a formulé un certain nombre d'hypothèses relatives à l'économie et au marché au moment d'établir ses objectifs financiers pour 2022. La Compagnie prévoit que la production industrielle nord-américaine de 2022 connaîtra une augmentation se situant dans le milieu d'une fourchette de croissance à un chiffre et s'attend à ce que le nombre de mises en chantier d'unités résidentielles soit de l'ordre d'environ 1,57 million d'unités aux États-Unis et à ce qu'approximativement 16,9 millions de véhicules automobiles soient vendus dans ce pays. La Compagnie prévoit que la récolte céréalière 2021-2022 au Canada sera inférieure à la moyenne triennale et présume actuellement que la récolte céréalière 2021-2022 aux États-Unis correspondra à la moyenne triennale (comparativement à son hypothèse du 17 septembre 2021 que la récolte serait inférieure à la moyenne triennale). Le CN estime qu'en 2022, le total des TMC se situera dans le bas d'une fourchette de croissance à un chiffre par rapport à 2021. Le CN prend également pour hypothèse que les prix continueront d'être supérieurs à l'inflation ferroviaire. Le CN présume que la valeur du dollar CA en devise américaine s'établira approximativement à 0,80 $ en 2022 et que le prix moyen du baril de pétrole brut (West Texas Intermediate) sera d'environ 65 $ US le baril en 2022. 

À propos du CN
Le CN est un chef de file mondial du transport et un partenaire commercial majeur. Essentiel à l'économie, aux clients et aux collectivités qu'il dessert, le CN achemine annuellement en toute sécurité plus de 300 millions de tonnes de ressources naturelles, de produits manufacturés et de produits finis partout en Amérique du Nord. En tant que seul chemin de fer à relier les côtes est et ouest du Canada au sud des États-Unis par un réseau ferroviaire de 19 500 milles, le CN et ses filiales contribuent à la prospérité des collectivités et au commerce durable depuis 1919. Le CN maintient son engagement à l'égard des programmes de responsabilité sociale et de l'environnement.

Sources: 
MédiasCommunauté d'investissement
Mathieu GaudreaultPaul Butcher
Conseiller principalVice-président
Relations avec les médiasRelations avec les investisseurs
1 (833) 946-3342(514) 399-0052
media@cn.cainvestor.relations@cn.ca
  

Quelques statistiques ferroviaires ? non auditées

 Pour les trois mois
terminés le 30 septembre
Pour les neuf mois
terminés le 30 septembre
 2021202020212020
Mesures financières    
Indicateurs de performance financière clés 1)    
Total des produits d'exploitation (en millions de dollars) 3 5913 40910 72410 163
Produits marchandises (en millions de dollars)3 4273 24910 3029 711
Bénéfice d'exploitation (en millions de dollars) 1 3411 3664 0503 366
Bénéfice d'exploitation rajusté (en millions de dollars) 2)1 4711 3664 0433 852
Bénéfice net (en millions de dollars) 1 6859853 6932 541
Bénéfice net rajusté (en millions de dollars) 2)1 0799853 0092 763
Bénéfice dilué par action (en dollars) 2,371,385,193,56
Bénéfice dilué par action rajusté (en dollars) 2)1,521,384,233,87
Flux de trésorerie disponibles (en millions de dollars) 2)7545062 0342 087
Acquisitions brutes d'immobilisations (en millions de dollars)8366911 9772 008
Rachats d'actions (en millions de dollars)109?523379
Dividendes par action (en dollars)0,6150,5751,8451,725
Situation financière 1)    
Actif total (en millions de dollars) 47 76245 15847 76245 158
Passif total (en millions de dollars) 26 10225 84526 10225 845
Avoir des actionnaires (en millions de dollars)21 66019 31321 66019 313
Ratio financier    
Ratio d'exploitation (%)62,759,962,266,9
Ratio d'exploitation rajusté (%) 2)59,059,962,362,1
Mesures d'exploitation 3)    
Statistiques d'exploitation    
Tonnes-milles brutes (TMB) (en millions)110 690113 693348 205330 058
Tonnes-milles commerciales (TMC) (en millions)55 87556 296176 575167 183
Wagons complets (en milliers)1 4271 4404 3274 069
Milles de parcours (Canada et États-Unis)19 50019 50019 50019 500
Effectif (à la fin de la période)23 76524 00823 76524 008
Effectif (moyenne de la période)24 31223 17724 41023 624
Mesures d'exploitation clés    
Produits marchandises par TMC (en cents)6,135,775,835,81
Produits marchandises par wagon complet (en dollars)2 4022 2562 3812 387
TMB par effectif moyen (en milliers)4 5534 90514 26513 971
Charges d'exploitation par TMB (en cents) 2,031,801,922,06
Charge de main-d'oeuvre et d'avantages sociaux par TMB (en cents) 0,660,580,630,60
Carburant diesel consommé (en millions de gallons US)92,997,2301,1296,3
Prix moyen du carburant (en dollars par gallon US) 3,332,273,142,44
Rendement du carburant (gallons US de carburant de locomotive consommés par 1 000 TMB)0,840,850,860,90
Poids des trains (en tonnes)9 7299 6359 6569 543
Longueur des trains (en pieds)8 6778 9878 5818 596
Vitesse des wagons (wagons-milles par jour)201172194181
Temps de séjour (ensemble du réseau, en heures)7,79,67,98,8
Vitesse moyenne des trains directs sur le réseau (milles par heure)19,717,819,018,5
Utilisation des locomotives (TMB remorquées en fonction du total des HP)195199199194
Indicateurs de sécurité 4)    
Taux de fréquence des blessures (par 200 000 heures-personnes)1,421,521,341,75
Taux d'accidents (par million de trains-milles)2,051,701,781,96


1)Sauf indication contraire, ces montants sont exprimés en dollars CA et dressés selon les principes comptables généralement reconnus (PCGR) aux États-Unis.
2)Consulter la section d'information supplémentaire intitulée Mesures de calcul non conformes aux PCGR pour une explication de ces mesures de calcul non conformes aux PCGR.
3)Les statistiques d'exploitation, les mesures d'exploitation clés et les indicateurs de sécurité sont non audités et sont établis à partir des données estimées alors connues, et ils peuvent être modifiés lorsque de l'information plus complète devient disponible. Les définitions des tonnes-milles brutes, du rendement du carburant, du poids des trains, de la longueur des trains, de la vitesse des wagons, du temps de séjour, et de la vitesse moyenne des trains directs sur le réseau figurent dans le Rapport de gestion de la Compagnie. Les définitions des autres indicateurs sont données sur le site Web du CN, à l'adresse www.cn.ca/glossaire.
4)Selon les critères de divulgation de la Federal Railroad Administration (FRA).


Renseignements complémentaires ? non audités

 Pour les trois mois terminés le 30 septembrePour les neuf mois terminés le 30 septembre
 20212020Variation
en %
fav. (défav.)
Variation en
%, en devise
constante
fav. (défav.) 1)
20212020Variation
en %
fav. (défav.)
Variation en
%, en devise
constante
fav. (défav.) 1)
Produits d'exploitation (en millions de dollars) 2)   
Produits pétroliers et chimiques71559121%25%2 0611 9675%10%
Métaux et minéraux41034220%25%1 1551 0559%16%
Produits forestiers4254211%5%1 3051 2673%9%
Charbon16911843%47%45340113%17%
Produits céréaliers et engrais510608(16%)(14%)1 8321 867(2%)2%
Intermodal1 0619927%9%3 0662 71513%16%
Véhicules automobiles137177(23%)(19%)430439(2%)4%
Total ? Produits marchandises3 4273 2495%9%10 3029 7116%11%
Autres produits d'exploitation1641603%7%422452(7%)(1%)
Total ? Produits d'exploitation3 5913 4095%9%10 72410 1636%10%
Tonnes-milles commerciales (TMC) (en millions) 3)   
Produits pétroliers et chimiques10 6959 39814%14%31 48131 918(1%)(1%)
Métaux et minéraux7 1815 41933%33%20 12615 77628%28%
Produits forestiers6 2346 552(5%)(5%)19 86118 9035%5%
Charbon5 1893 66742%42%13 86311 98716%16%
Produits céréaliers et engrais11 77414 565(19%)(19%)44 53743 8262%2%
Intermodal14 24115 916(11%)(11%)44 88342 8355%5%
Véhicules automobiles561779(28%)(28%)1 8241 938(6%)(6%)
Total ? TMC55 87556 296(1%)(1%)176 575167 1836%6%
Produits marchandises/TMC (en cents) 2) 3)   
Produits pétroliers et chimiques6,696,296%10%6,556,166%12%
Métaux et minéraux5,716,31(10%)(5%)5,746,69(14%)(9%)
Produits forestiers6,826,436%11%6,576,70(2%)4%
Charbon3,263,221%3%3,273,35(2%)1%
Produits céréaliers et engrais4,334,174%7%4,114,26(4%)?%
Intermodal7,456,2320%22%6,836,348%11%
Véhicules automobiles24,4222,727%12%23,5722,654%11%
Total ? Produits marchandises/TMC6,135,776%10%5,835,81?%5%
Wagons complets (en milliers) 3)        
Produits pétroliers et chimiques1501389%9%443442?%?%
Métaux et minéraux26623613%13%7306945%5%
Produits forestiers8284(2%)(2%)2582551%1%
Charbon1096860%60%27821629%29%
Produits céréaliers et engrais131162(19%)(19%)469474(1%)(1%)
Intermodal649694(6%)(6%)2 0161 8519%9%
Véhicules automobiles4058(31%)(31%)133137(3%)(3%)
Total ? Wagons complets1 4271 440(1%)(1%)4 3274 0696%6%
Produits marchandises/wagon complet (en dollars) 2) 3) 
Produits pétroliers et chimiques4 7674 28311%15%4 6524 4505%10%
Métaux et minéraux1 5411 4496%11%1 5821 5204%11%
Produits forestiers5 1835 0123%8%5 0584 9692%8%
Charbon1 5501 735(11%)(9%)1 6291 856(12%)(9%)
Produits céréaliers et engrais3 8933 7534%7%3 9063 939(1%)3%
Intermodal1 6351 42914%17%1 5211 4674%6%
Véhicules automobiles3 4253 05212%17%3 2333 2041%7%
Total ? Produits marchandises/wagon complet2 4022 2566%10%2 3812 387?%4%


1)Consulter la section d'information supplémentaire intitulée Mesures de calcul non conformes aux PCGR pour une explication de cette mesure de calcul non conforme aux PCGR.
2)Ces montants sont exprimés en dollars CA.
3)Les statistiques d'exploitation et les mesures d'exploitation clés connexes sont non auditées et sont établies à partir des données estimées alors connues, et elles peuvent être modifiées lorsque de l'information plus complète devient disponible.


Mesures de calcul non conformes aux PCGR ? non auditées

Dans la présente section d'information supplémentaire, la « Compagnie » ou « CN » désignent la Compagnie des chemins de fer nationaux du Canada et ses filiales en propriété exclusive. À moins d'indication contraire, les données financières contenues dans la présente section sont exprimées en dollars CA.

Le CN présente ses résultats financiers selon les principes comptables généralement reconnus (PCGR) aux États-Unis. La Compagnie utilise également des mesures de calcul non conformes aux PCGR, qui ne sont pas définies de façon normalisée en vertu des PCGR, telles que les mesures de la performance rajustées, la devise constante, les flux de trésorerie disponibles et le ratio capitaux empruntés rajustés/bénéfice avant intérêts, impôts sur les bénéfices et amortissement (BAIIA) rajusté exprimé sous forme de multiple. Ces mesures de calcul non conformes aux PCGR peuvent ne pas être comparables aux mesures semblables présentées par d'autres sociétés. Selon l'avis de la direction, ces mesures de calcul non conformes aux PCGR sont des mesures utiles de la performance et fournissent aux investisseurs de l'information supplémentaire leur permettant d'évaluer les résultats d'exploitation et les liquidités de la Compagnie. Ces mesures de calcul non conformes aux PCGR ne doivent pas être considérées isolément et ne remplacent aucunement les mesures financières préparées conformément aux PCGR.

Mesures de la performance rajustées

La direction est d'avis que le bénéfice net rajusté, le bénéfice par action rajusté, le bénéfice d'exploitation rajusté et le ratio d'exploitation rajusté sont des mesures utiles de calcul de la performance qui peuvent faciliter les comparaisons entre les périodes, puisqu'elles excluent des éléments qui ne résultent pas nécessairement des activités quotidiennes du CN et qui pourraient fausser l'analyse des tendances au chapitre de la performance économique. Ces éléments peuvent comprendre, sans s'y limiter, des charges de restructuration, des honoraires de consultation liés à des questions touchant les actionnaires, des pertes et des recouvrements sur des actifs détenus en vue de la vente, des gains et des pertes sur la cession d'actifs, des coûts de transaction et des frais de financement, des frais de résiliation d'entente de fusion, l'effet des modifications à la législation fiscale et de l'adoption de taux et certains éléments hors du contrôle de la direction. La direction utilise des mesures de la performance rajustées, qui excluent certains éléments des produits et des charges de ses résultats dont la direction estime qu'ils ne sont pas représentatifs des activités d'exploitation sous-jacentes du CN, afin d'établir des objectifs de performance et comme outil pour mesurer la performance du CN. Toutefois, l'exclusion de ces éléments de produits et de charges dans ces mesures ne signifie pas que ces éléments sont nécessairement non récurrents. Ces mesures ne sont pas définies de façon normalisée en vertu des PCGR et peuvent, par conséquent, ne pas être comparables aux mesures semblables présentées par d'autres sociétés.

Pour les trois mois et les neuf mois terminés le 30 septembre 2021, le bénéfice net rajusté de la Compagnie s'est établi à 1 079 M$, ou 1,52 $ par action après dilution, et à 3 009 M$, ou 4,23 $ par action après dilution, respectivement. Les données rajustées excluent :

Pour les neuf mois terminés le 30 septembre 2020, le bénéfice net rajusté de la Compagnie s'est établi à 2 763 M$, ou 3,87 $ par action après dilution, qui exclut une perte de 486 M$, ou 363 M$ après impôts (0,51 $ par action après dilution) au deuxième trimestre, découlant de la décision de la Compagnie de mettre en vente, pour des activités ferroviaires continues, certaines lignes non essentielles au Wisconsin, au Michigan et en Ontario, et un recouvrement d'impôts exigibles de 141 M$ (0,20 $ par action après dilution), au premier trimestre, découlant de l'adoption de la Coronavirus Aid, Relief, and Economic Security (CARES) Act, une loi américaine comprenant une série de mesures fiscales et financières visant à relancer l'économie pour faire face à l'impact économique de la pandémie de COVID-19.

Le tableau suivant fait le rapprochement du bénéfice net et du bénéfice par action conformes aux PCGR, tels que déclarés pour les trois mois et les neuf mois terminés les 30 septembre 2021 et 2020, aux mesures de la performance rajustées non conformes aux PCGR indiquées aux présentes :

 Pour les trois mois
terminés le 30 septembre
Pour les neuf mois
terminés le 30 septembre
En millions, sauf les données par action2021 2020 2021 2020 
Bénéfice net1 685$985$3 693$2 541$
Rajustements :         
Programme de compression de l'effectif39 ? 39 ? 
Honoraires de consultation liés à des questions touchant les actionnaires7 ? 7 ? 
Perte (recouvrement) sur les actifs détenus en vue de la vente? ? (137)486 
Coûts de transaction84 ? 84 ? 
Amortissement des frais de crédit-relais et d'autres frais65 ? 97 ? 
Frais de résiliation d'une entente de fusion(886)? (886) ? 
Charge (recouvrement) d'impôts sur les bénéfices 1)85 ? 112 (264)
Bénéfice net rajusté1 079$985$3 009$2 763$
Bénéfice de base par action2,38$1,39$5,21$3,57$
Incidence des rajustements, par action(0,86) ? (0,97) 0,31 
Bénéfice de base par action rajusté1,52$ 1,39$4,24$ 3,88$
Bénéfice dilué par action2,37$ 1,38$5,19$ 3,56$
Incidence des rajustements, par action(0,85) ? (0,96) 0,31 
Bénéfice dilué par action rajusté1,52$ 1,38$4,23$ 3,87$


1)Comprend l'incidence fiscale : i) des rajustements fondés sur la nature de l'élément aux fins de l'impôt ainsi que les taux d'imposition du ressort territorial concerné, ou ii) des modifications à la législation fiscale et de l'adoption de taux.


Le tableau suivant fait le rapprochement du bénéfice d'exploitation et du ratio d'exploitation conformes aux PCGR, tels que déclarés pour les trois mois et les neuf mois terminés les 30 septembre 2021 et 2020, aux mesures de la performance rajustées non conformes aux PCGR indiquées aux présentes :

 Pour les trois mois
terminés le 30 septembre
Pour les neuf mois
terminés le 30 septembre
En millions, sauf les pourcentages2021 2020 2021 2020 
Bénéfice d'exploitation1 341$1 366$4 050$3 366$
Rajustements des charges d'exploitation :        
Programme de compression de l'effectif39 ? 39 ? 
Honoraires de consultation liés à des questions touchant les actionnaires7 ? 7 ? 
Perte (recouvrement) sur les actifs détenus en vue de la vente? ? (137)486 
Coûts de transaction84 ? 84 ? 
Bénéfice d'exploitation rajusté1 471$1 366$4 043$3 852$
Ratio d'exploitation 1)62,7%59,9%62,2%66,9%
Incidence des rajustements(3,7)-pts? 0,1-pt(4,8)-pts
Ratio d'exploitation rajusté59,0%59,9%62,3%62,1%


1)Le ratio d'exploitation est défini comme les charges d'exploitation sous forme de pourcentage des produits d'exploitation.


Devise constante

La présentation des résultats financiers en devise constante permet d'examiner les résultats financiers sans que soit prise en compte l'incidence des fluctuations des taux de change, ce qui facilite les comparaisons entre les périodes dans l'analyse des tendances au chapitre de la performance économique. Les mesures déclarées en devise constante sont considérées comme non conformes aux PCGR, ne sont pas définies de façon normalisée en vertu des PCGR et peuvent, par conséquent, ne pas être comparables aux mesures semblables présentées par d'autres sociétés. On obtient des résultats financiers en devise constante en convertissant les résultats libellés en dollars US de la période en cours aux taux de change de la période correspondante de l'exercice précédent. Les taux de change moyens se sont établis à 1,26 $ et à 1,25 $ par 1,00 $ US, respectivement, pour les trois mois et les neuf mois terminés le 30 septembre 2021, et à 1,33 $ et à 1,35 $ par 1,00 $ US, respectivement, pour les trois mois et les neuf mois terminés le 30 septembre 2020.

En devise constante, le bénéfice net de la Compagnie pour les trois mois et les neuf mois terminés le 30 septembre 2021 aurait été plus élevé de 29 M$ (0,04 $ par action après dilution) et de 139 M$ (0,20 $ par action après dilution), respectivement.

Flux de trésorerie disponibles

La direction estime que les flux de trésorerie disponibles constituent une mesure utile des liquidités puisqu'ils démontrent la capacité de la Compagnie de générer des flux de trésorerie pour des obligations de dette et à des fins discrétionnaires, telles que le versement de dividendes, les rachats d'actions et les occasions stratégiques. La Compagnie définit les flux de trésorerie disponibles comme la différence entre les flux de trésorerie nets provenant des activités d'exploitation et les flux de trésorerie nets provenant (utilisés) par les activités d'investissement, rajustés pour tenir compte de l'incidence des acquisitions d'entreprises, des paiements liés à l'opération de fusion et des entrées de trésorerie liées à l'opération avec le KCS. Les flux de trésorerie disponibles ne sont pas définis de façon normalisée en vertu des PCGR et peuvent, par conséquent, ne pas être comparables aux mesures semblables présentées par d'autres sociétés.

Le tableau suivant fait le rapprochement des flux de trésorerie nets provenant des activités d'exploitation conformément aux PCGR, tels que déclarés pour les trois mois et les neuf mois terminés les 30 septembre 2021 et 2020, aux flux de trésorerie disponibles non conformes aux PCGR indiqués aux présentes :

 Pour les trois mois
terminés le 30 septembre
Pour les neuf mois
terminés le 30 septembre
En millions2021  2020  2021  2020  
Flux de trésorerie nets provenant des activités d'exploitation2 458  $1 220 $4 885  $4 157 $
Flux de trésorerie nets provenant (utilisés) par les activités d'investissement42  (722) (2 013) (2 078) 
Flux de trésorerie nets générés avant les activités de financement2 500  498  2 872  2 079  
Rajustements :    
Coûts de transaction 1)26  ?  89  ?  
Avance versée pour une acquisition 2)?  ?  845  ?  
Remboursement de l'avance versée pour une acquisition(886) ?  (886) ?  
Frais de résiliation d'une entente de fusion(886) ?  (886) ?  
Acquisition, déduction faite des espèces acquises 3)?  8  ?  8  
Total des rajustements(1 746) 8  (838) 8  
Flux de trésorerie disponibles754  $506 $2 034  $2 087 $


1)Se rapporte à des coûts de transaction de 125 M$, dont 63 M$ ont été engagés au deuxième trimestre et 26 M$ au troisième trimestre. Au 30 septembre 2021, 36 M$ reste à être payé. Voir la Note 3, Acquisition, afférente aux États financiers consolidés intermédiaires non audités de la Compagnie pour plus de renseignements.
2)Se rapporte à l'avance versée au KCS de 700 M$ US (845 M$). Voir la Note 3, Acquisition, afférente aux États financiers consolidés intermédiaires non audités de la Compagnie pour plus de renseignements.
3)Se rapporte à l'acquisition de H&R Transport Limited (« H&R »). Voir la Note 3, Regroupements d'entreprises, afférente aux États financiers consolidés annuels de la Compagnie de 2020 pour de plus renseignements.


Ratio capitaux empruntés rajustés/BAIIA rajusté exprimé sous forme de multiple

La direction est d'avis que le ratio capitaux empruntés rajustés/BAIIA rajusté exprimé sous forme de multiple est une mesure utile de la solvabilité parce qu'il reflète la capacité de la Compagnie à faire face à ses obligations du service de la dette et à d'autres obligations à long terme. La Compagnie calcule le ratio capitaux empruntés rajustés/BAIIA rajusté exprimé sous forme de multiple en divisant les capitaux empruntés rajustés par le BAIIA rajusté. Les capitaux empruntés rajustés se définissent comme la dette à long terme et la tranche de la dette à long terme échéant à moins de un an telles que déclarées dans les Bilans consolidés de la Compagnie et rajustées pour tenir compte des passifs liés aux contrats de location-exploitation, y compris la tranche échéant à moins de un an et les régimes de retraite en déficit constatés dans les Bilans consolidés de la Compagnie. Le BAIIA rajusté exclut les rajustements non conformes aux PCGR ayant une incidence sur les bénéfices d'exploitation ainsi que les frais de résiliation de l'entente de fusion, les autres produits, les autres éléments du produit net des prestations et les coûts des contrats de location-exploitation. Ces mesures ne sont pas définies de façon normalisée en vertu des PCGR et peuvent, par conséquent, ne pas être comparables aux mesures semblables présentées par d'autres sociétés.

Le tableau suivant fait le rapprochement des capitaux empruntés et du bénéfice net conformément aux PCGR, tels que déclarés aux 30 septembre 2021 et 2020 et pour les douze mois terminés les 30 septembre 2021 et 2020, aux mesures rajustées indiquées aux présentes, lesquelles ont été utilisées pour calculer le ratio capitaux empruntés rajustés/BAIIA rajusté exprimé sous forme de multiple, non conforme aux PCGR :

En millions, à moins d'indication contraireAu 30 septembre et pour les douze mois terminés le 30 septembre2021  2020  
Capitaux empruntés 13 556  $13 786 $
Rajustements :   
Passifs liés aux contrats de location-exploitation, incluant la tranche échéant à moins de un an430  434  
Régimes de retraite en déficit545  521  
Capitaux empruntés rajustés  14 531  $14 741 $
Bénéfice net 4 714  $3 414 $
Intérêts débiteurs 619  556  
Charge d'impôts sur les bénéfices1 402  936  
Amortissement 1 617  1 574  
BAIIA 8 352  6 480  
Rajustements :   
Programme de compression de l'effectif 1) 39  ?  
Honoraires de consultation liés à des questions touchant les actionnaires 2)7  ?  
Perte (recouvrement) sur les actifs détenus en vue de la vente(137) 486  
Coûts de transaction 84  ?  
Frais de résiliation d'une entente de fusion (886) ?  
Autres produits (22) (8) 
Autres éléments du produit net des prestations(366) (314) 
Coût des contrats de location-exploitation130  152  
BAIIA rajusté  7 201  $6 796 $
Ratio capitaux empruntés rajustés/BAIIA rajusté exprimé sous forme de multiple (fois)2,02  2,17  


1)Se rapporte à des prestations de cessation d'emploi et des coûts de séparation liés à un programme de compression de l'effectif comptabilisés au poste Main-d'oeuvre et avantages sociaux des États consolidés des résultats.
2)Se rapporte à des honoraires de consultation liés à des questions touchant les actionnaires comptabilisés au poste Risque divers et autres des États consolidés des résultats.


Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

à 00:59
La National IT Industry Promotion Agency (NIPA) a annoncé que la 2021e réunion d'affaires en ligne de l'IdO en Corée, qui s'est tenue du 2 au 4 novembre, s'est achevée. L'événement a permis d'obtenir des résultats significatifs en matière...

6 déc 2021
La Compagnie Électrique Lion (« Lion » ou la « Société »), un fabricant de premier plan de véhicules de poids moyens et lourds entièrement électriques a le plaisir d'annoncer que la Société sera ajoutée à l'indice composé S&P/TSX avant l'ouverture...

6 déc 2021
Wipro Limited , une société mondiale de premier plan, spécialisée dans les technologies de l'information, le conseil et les services de processus métier, et Celonis, le leader mondial de la gestion de l'exécution, a annoncé aujourd'hui le lancement...

6 déc 2021
Les représentantes et représentants des médias sont conviés à une conférence de presse au cours de laquelle le ministre de la Santé et des Services sociaux, Christian Dubé, accompagné du directeur national de santé publique, Horacio Arruda, et du...

6 déc 2021
CGI a annoncé aujourd'hui que sa filiale, CGI Technology and Solutions Australia Pty Limited, a signé une entente pour acquérir Unico, une entreprise spécialisée dans le conseil technologique et l'intégration de systèmes, établie à Melbourne en...

6 déc 2021
Une enquête ponctuelle menée par l'Institut national de santé publique du Québec (INSPQ) révèle qu'il ne semble pas y avoir transmission communautaire du variant Omicron pour l'instant au Québec....



Communiqué envoyé le 19 octobre 2021 à 16:10 et diffusé par :