Le Lézard
Classé dans : Santé
Sujet : Product/Service

LG Chem a pour objectif de pénétrer le marché des cadres de panneaux solaires


LG Chem (KRX : 051910), développeur d'un matériau plastique capable de remplacer le métal dans les cadres de panneaux solaires, pour la toute première fois en Corée, débute une pénétration du marché à grande échelle.

LG Chem a annoncé que l'entreprise avait développé le produit « LUPOY EU5201 », un matériau ignifuge PC/ASA qui conserve sa forme même lors de changements de température, grâce à ses faibles niveaux d'expansion thermique, en utilisant sa technologie et sa méthode de fabrication exclusives.

* PC/ASA : plastique technique doté de propriétés physiques améliorées, et réalisé en mélangeant des résines d'acrylonitrile styrène acrylate (ASA) avec du polycarbonate en tant que base

Les cadres de panneaux solaires se situent à l'extrémité des panneaux solaires afin de protéger et soutenir le panneau face aux impacts extérieurs. Résistance thermique et forte durabilité vis-à-vis de la corrosion sont nécessaires dans la mesure où les matériaux sont exposés en extérieur pendant longtemps, notamment sur des murs extérieurs ou toits, à la lumière directe du soleil. Les cadres de panneaux solaires représentent environ 10 % des panneaux, et sont principalement conçus à partir d'alliage d'aluminium.

Le « LUPY EU5201 », développé par LG Chem, est un matériau plastique technique haute performance, qui remplace les propriétés mécaniques des plastiques traditionnels, par l'ajout de polycarbonate renforcé de fibre de verre.

Offrant le même niveau de durabilité que l'aluminium existant, son poids est divisé par deux, et le produit présente une excellente compétitivité en termes de prix. Il offre également une excellente stabilité dimensionnelle, qui conserve sa forme même lors de changements de température. Il est ainsi difficilement abîmé ou déformé par l'environnement extérieur. La décomposition chimique causée par l'exposition aux rayons ultraviolets est réduite, ce qui permet d'améliorer significativement la durée de vie du produit par rapport aux plastiques traditionnels, et la couleur demeure identique, même après une exposition à long terme auxdits rayons.

En remplaçant l'aluminium par le nouveau matériau plastique technique de LG Chem, le poids des panneaux solaires devrait considérablement diminuer, tout comme le coût des matériaux. Ceci permet d'apporter une plus grande facilité pendant le transport et au cours de l'installation.

LG Chem possède la technologie de développement PCR PC (polycarbonate recyclé post-consommation), qui recycle le plastique utilisé par les consommateurs. Celle permet ainsi à l'entreprise d'également fabriquer des produits à faible empreinte carbone et respectueux de l'environnement, en utilisant des matières premières recyclées post-consommation à teneur élevée à la demande des clients. De même, l'entreprise prévoit d'examiner de nouveaux moyens de collecter les cadres de panneaux solaires, jetés ultérieurement, et de les reproduire en PCR PC.

LG Chem a développé sa capacité de production de masse au premier semestre de cette année, et a commencé à commercialiser des produits à grande échelle au troisième trimestre. Ayant débuté par la fourniture de cadres de panneaux solaires, l'entreprise prévoit d'étendre, à l'avenir, l'utilisation de son matériau aux intérieurs et extérieurs des véhicules.

Steven Kim, directeur de la division Matériaux techniques chez LG Chem, a déclaré : « Les cadres de panneaux solaires en plastique offrent de nombreux avantages qui les différencient des cadres existants, tels que la facilité d'installation, et présentent par conséquent un potentiel de marché exceptionnel. Utilisant les meilleures technologies de composition au monde, LG Chem entend s'inscrire à la tête du marché en plein essor des matériaux solaires, grâce à une R&D continue ainsi qu'à des investissements dans des capacités de production de masse. »

LG Chem a confirmé l'an dernier sa volonté de contribuer à une « croissance neutre en carbone d'ici 2050 ». Première entreprise à afficher cet objectif dans le secteur de la Pétrochimie au niveau national, elle promeut l'initiative RE100, dont l'objectif est la fabrication de produits n'utilisant que des énergies renouvelables sur tous les lieux de travail à travers le monde. LG Chem prévoit d'accélérer sa croissance carboneutre via une transition vers les énergies renouvelables, et de contribuer au développement du secteur des énergies renouvelables, telles que l'énergie solaire, via le développement du produit LUPOY EU5201.

À propos de LG Chem

LG Chem, Ltd. est la plus grande entreprise chimique diversifiée de Corée, qui gère trois unités commerciales principales : Produits pétrochimiques, Matériaux avancés et Sciences de la vie. L'entreprise chimique fabrique une large gamme de produits, qu'il s'agisse de produits pétrochimiques ou de plastiques à haute valeur ajoutée. LG Chem étend également son expertise chimique aux secteurs des hautes technologies, tels que les matériaux électroniques et les batteries, ainsi que les médicaments et les vaccins. Grâce à de multiples installations de fabrication ainsi qu'à un vaste réseau de distribution, LG Chem s'efforce de devenir une société leader mondiale. Pour en savoir plus, rendez-vous sur le site Web de LG Chem, à l'adresse www.lgchem.com.

Le texte du communiqué issu d'une traduction ne doit d'aucune manière être considéré comme officiel. La seule version du communiqué qui fasse foi est celle du communiqué dans sa langue d'origine. La traduction devra toujours être confrontée au texte source, qui fera jurisprudence.


Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

à 06:00
Tiens-toi bien, COVID-19, la vaccination des 5 à 11 ans est commencée! C'est sur ce thème que le gouvernement du Québec lance, aujourd'hui, le deuxième volet de sa campagne publicitaire destinée aux parents sur la vaccination des enfants contre la...

27 nov 2021
Avec l'émergence en Afrique du Sud d'une autre souche potentiellement plus dangereuse du COVID-19, la AIDS Healthcare Foundation (AHF) fait écho au récent appel du président Biden aux pays riches, dans lequel il leur a demandé d'intensifier le...

27 nov 2021
À la suite de la parution, ce matin, d'un article dans le journal La Presse, le ministère de la Santé et des Services sociaux (MSSS) tient à rectifier certains faits erronés. Il est faux de prétendre que les cliniques n'ont pas toute l'information...

27 nov 2021
C'est dans une proportion de plus de 81 % que la délégation du conseil général de l'Alliance du personnel professionnel et technique de la santé et des services sociaux (APTS) a adopté l'entente de principe conclue avec le gouvernement. Elle en...

26 nov 2021
Agence de la santé publique du Canada Le gouvernement du Canada collabore avec ses partenaires pour protéger la santé et la sécurité de la population canadienne et des travailleurs étrangers temporaires et pour limiter la propagation du virus de la...

26 nov 2021
Les autorités de la santé publique de L'Afrique du Sud ont confirmé qu'un nouveau variant préoccupant de la COVID-19, soit le B.1.1.529, a été détecté au pays. Au cours des dernières 48 heures, ce variant, nommé Omicron par l'Organisation mondiale de...



Communiqué envoyé le 18 octobre 2021 à 20:05 et diffusé par :