Le Lézard
Classé dans : Les affaires, Santé
Sujet : Nouvelles - Monde du travail

Le Syndicat des professionnelles en soins de l'Outaouais annonce une fin de semaine sans temps supplémentaire obligatoire


GATINEAU, QC, le 14 oct. 2021 /CNW Telbec/ - Le FIQ-Syndicat des professionnelles en soins de l'Outaouais (FIQ-SPSO) annonce que la fin de semaine du 16 et 17 octobre en sera une sans temps supplémentaire obligatoire (TSO) pour les professionnelles en soins du CISSS de l'Outaouais. C'est lors d'une assemblée générale tenue le 12 octobre dernier que les membres ont pu prendre connaissance des différentes actions prévues à un plan d'action national pour lutter contre le TSO. Plusieurs actions auront lieu au cours des prochaines semaines afin que cesse cette violence organisationnelle qui sévit depuis trop longtemps dans le réseau de la santé.

Le FIQ-SPSO encourage donc ses membres à demander à leurs gestionnaires de ne pas imposer des quarts de travail en TSO lors de la prochaine fin de semaine. Il exhorte également la direction du CISSS de l'Outaouais de faire un réel effort pour permettre aux professionnelles en soins de vivre une fin de semaine « normale ». Il doit réellement et concrètement s'atteler à prévoir des horaires qui ne s'appuieront pas sur cet outil de gestion qui tue le réseau.

« Ça fait des années que nous multiplions les représentations auprès de l'employeur afin que cesse le recours systématique au TSO. Avec l'état actuel de la main-d'oeuvre, nous n'avons cessé de lui marteler au cours des dernières semaines que le TSO ne fait qu'accentuer la pénurie. Les gestionnaires ne doivent plus avoir ce moyen de gestion dans leur coffre à outils si on veut être en mesure de renverser la vapeur », d'expliquer Karine D'Auteuil, présidente par intérim du FIQ-SPSO.

Pour la porte-parole syndicale, les professionnelles en soins sont ainsi soumises à une gestion lacunaire, négligente, fautive et arbitraire des gestionnaires lorsqu'ils imposent constamment et abusivement du TSO, et ce, au détriment de la santé et la sécurité de ces dernières. « Cette méthode de gestion porte incontestablement atteinte aux droits et libertés fondamentales de nos professionnelles en soins et est extrêmement dommageable pour la qualité et la sécurité des soins offerts aux patient-e-s », de poursuivre madame D'Auteuil.

Par ailleurs, il ne fait plus de doute que le TSO anéantit tous les efforts de recrutement, compromet la mise en place des ratios sécuritaires dans le réseau, provoque les départs anticipés, cause les arrêts de travail pour épuisement et met la sécurité des patient-e-s à risque. « Pire, en gardant prisonnière de leur travail les professionnelles en soins, le TSO a une incidence sérieuse sur la vie personnelle et familiale de celles-ci. Voilà le message que nous voulons rappeler à l'employeur lors de cette fin de semaine sans TSO. Le TSO, ce n'est bon pour personne! » de conclure la présidente.

Le FIQ-SPSO est d'avis qu'il y a urgence d'agir pour éviter un préjudice irréparable à l'établissement. Il s'agit d'une question urgente et primordiale pour la santé et la survie de nos membres, mais aussi pour la sécurité de la population.

SOURCE Syndicat des professionnelles en soins de l'Outaouais (FIQ - SPSO)


Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

à 01:05
Sofinnova Partners, un leader du capital-risque en Europe spécialisé dans les sciences de la vie et basé à Paris, Londres et Milan, annonce aujourd'hui le closing de son fonds early-stage dédié à la santé, Sofinnova Capital X, sursouscrit à 472...

à 00:13
Novartis Pharma Canada inc. applaudit le gouvernement du Québec pour avoir décidé d'accorder le remboursement...

18 oct 2021
Ferring Pharmaceuticals et Rebiotix, une société Ferring, annoncent aujourd'hui la présentation prochaine des données de deux nouvelles analyses rétrospectives, à l'occasion du colloque-formation annuel du Collège américain de gastro-entérologie (ACG...

18 oct 2021
LG Chem (KRX : 051910), développeur d'un matériau plastique capable de remplacer le métal dans les cadres de panneaux solaires, pour la toute première fois en Corée, débute une pénétration du marché à grande échelle. LG Chem a annoncé que...

18 oct 2021
Aujourd'hui, le ministre de la Sécurité publique et de la Protection civile, l'honorable Bill Blair, a confirmé que le gouvernement a approuvé une demande d'aide fédérale pour fournir un soutien de pointe aux Territoires du Nord-Ouest en matière de...

18 oct 2021
Aujourd'hui, Santé Canada a reçu une demande de Pfizer-BioNTech visant à faire autoriser l'utilisation du vaccin Comirnaty contre la COVID-19 chez les enfants de 5 à 11 ans. Comme c'est le cas pour tous les vaccins contre la COVID-19, le Ministère...



Communiqué envoyé le 14 octobre 2021 à 14:46 et diffusé par :