Le Lézard
Classé dans : Les affaires, Santé
Sujets : Sondages, Opinions et Recheches, Nouvelles - Monde du travail, Plaidoyer (politique), CPG

Un sondage de la FSSS-CSN révèle que les primes temporaires ne sont pas la solution pour régler la pénurie


MONTRÉAL, le 13 oct. 2021 /CNW Telbec/ - Alors que le gouvernement a récemment annoncé des mesures pour attirer et retenir des infirmières dans le réseau, la Fédération de la santé et des services sociaux (FSSS-CSN) a mené un sondage pour entendre les solutions identifiées par le personnel. Si le gouvernement préconise les primes temporaires, les travailleuses et travailleurs réclament une amélioration des conditions de travail et une reconnaissance permanente de leurs efforts pour lutter contre le manque de personnel.

Le gouvernement rate la cible

Le sondage mené du 1er au 8 octobre a permis de rejoindre 4234 répondant-es membres de la FSSS-CSN, principalement dans le réseau public de la santé et des services sociaux et dans les CPE. Quand on leur demande de quelles manières concrètes il serait possible d'améliorer leur santé physique et psychologique au travail pour mieux lutter contre le manque de personnel, les répondant-es au sondage identifient principalement la reconnaissance de leurs efforts par des mesures financières permanentes (73 % des répondant-es) et la réduction de la charge de travail (63 %). Ils sont bien peu nombreux (24 %) à cibler la reconnaissance de leurs efforts par des primes temporaires, pourtant la voie préconisée par le gouvernement.

«?Ce que les travailleuses et travailleurs disent au gouvernement, c'est que s'il veut vraiment régler le manque de personnel, il doit prendre une autre direction. Elles et ils sont au front depuis plus d'un an et demi face à la pandémie et sont à bout. Il faut d'urgence travailler à réduire la charge de travail et à mieux reconnaître la contribution de l'ensemble du personnel?», explique Jeff Begley, président de la FSSS-CSN.

Des risques psychosociaux à prendre en compte pour mettre fin à l'hémorragie

La majorité des plus de 4200 répondant-es du sondage de la FSSS-CSN identifient la charge de travail et la reconnaissance au travail comme les deux principaux problèmes minant leur santé psychologique. Parmi les autres risques psychosociaux les plus préoccupants dans le milieu de travail qui augmentent le manque de personnel dans nos réseaux, les répondant-es ciblent le manque d'autonomie décisionnelle, les difficultés de conciliation travail-famille-études et le manque de soutien des supérieurs et collègues.

À propos de la FSSS-CSN 

La Fédération de la santé et des services sociaux (FSSS-CSN) compte plus de 120?000 membres dans les secteurs publics et privés, dont plus de 100?000 du réseau public de la santé et des services sociaux, partout au Québec, et ce, dans toutes les catégories de personnel. La FSSS est la plus grande organisation syndicale dans le secteur de la santé et des services sociaux et dans les services de garde. La FSSS-CSN agit en faveur d'une société plus équitable, plus démocratique et plus solidaire. 

SOURCE Fédération de la santé et des services sociaux (FSSS-CSN)


Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

à 20:48
Après qu'il ait facilité la reprise économique stable au premier semestre de 2021, on incite le secteur financier de la Chine à bien adhérer au bilan de sécurité et à faire preuve d'un plus grand niveau de résilience et de vitalité en vue de...

à 19:46
Companjon la plus grande entreprise technologique d'Europe spécialisée dans l'assurance complémentaire, a annoncé aujourd'hui qu'elle a été nommée société INSURTECH100 par Fintech Global. INSURTECH100 représente les entreprises insurtech les plus...

à 19:41
ThetaRay, dont les solutions permettent d'accélérer les transferts interbancaires transfrontaliers tout en protégeant les institutions financières contre les crimes financiers, a annoncé aujourd'hui qu'elle avait remporté le concours « The Search:...

à 19:29
L'Empire, Compagnie d'Assurance-Vie (« Empire Vie ») a annoncé aujourd'hui son intention de racheter le 16 décembre 2021 (la « date de rachat ») la totalité de ses débentures subordonnées non garanties en circulation de 200 millions de dollars...

à 19:01
Lightspeed Commerce Inc. (« Lightspeed » ou la « société ») , la plateforme de commerce tout-en-un permettant aux commerçants à travers le monde de simplifier, d'adapter et de créer des expériences client exceptionnelles a annoncé aujourd'hui...

à 17:23
MTL+Ecommerce, la communauté n°1 dédiée au commerce électronique, aux startups et aux technologies émergentes, lance eCom Summit, le premier sommet du eCommerce de cette envergure au Québec qui vise à rendre accessible l'éducation numérique, à...



Communiqué envoyé le 13 octobre 2021 à 08:41 et diffusé par :