Le Lézard
Classé dans : Les affaires
Sujet : Nouvelles - Monde du travail

NÉGOCIATIONS - Une première journée de grève pour les 11?000 salarié-es de CPE syndiqués à la CSN


MONTRÉAL, le 24 sept. 2021 /CNW Telbec/ - Sans convention collective depuis plus de 18 mois, les travailleuses et travailleurs des centres de la petite enfance (CPE) syndiqués à la CSN ont souligné la journée du 100e anniversaire de la centrale syndicale vendredi en exerçant une première journée de grève et en manifestant à différents endroits dans toutes les régions du Québec.  

«?Nous assistons à un véritable exode des travailleuses et travailleurs des CPE, à un point tel que cela engendre des bris de services, ou même des fermetures, déplore la présidente de la CSN, Caroline Senneville. Le gouvernement doit comprendre que pour s'attaquer à la pénurie de main-d'oeuvre généralisée au Québec, les parents - surtout les femmes - doivent pouvoir travailler et, pour ça, il faut du personnel pour prendre soin de nos enfants dans les CPE.?»

Les travailleuses et les travailleurs des CPE affiliés à la CSN piaffent d'impatience alors que les négociations stagnent depuis plusieurs mois et que la situation continue de s'empirer sur le terrain. Pendant ce temps, non seulement le gouvernement n'offre aucune solution concrète pour résoudre les problèmes de surcharge de travail et les difficultés de recrutement et de rétention du personnel, mais il fait des demandes de reculs qui ne feront qu'aggraver la situation.

«?Le manque de main-d'oeuvre est criant dans les CPE, poursuit Stéphanie Vachon, représentante du secteur des CPE à la FSSS-CSN. On a besoin de donner un coup de barre et, malheureusement, les offres déposées par le gouvernement à ce jour sont nettement insuffisantes pour renverser la tendance et assurer la pérennité du réseau. »

«?Nos membres ont voté en faveur de la grève à hauteur de 97 %. Ça démontre bien à quel point ils sont au bout du rouleau, explique Lucie Longchamps, vice-présidente de la Fédération de la santé et des services sociaux (FSSS-CSN). Le gouvernement Legault doit arriver avec des offres raisonnables plutôt que d'essayer de presser le citron encore plus et de risquer de pousser vers la sortie les travailleuses et les travailleurs qui tiennent le réseau à bout de bras.?» 

Des demandes raisonnables
Les travailleuses et travailleurs revendiquent notamment une augmentation salariale équitable pour tous les titres d'emploi. Une technicienne en service de garde scolaire, par exemple, gagnait 29,05 $ l'heure au maximum de l'échelle salariale (avant la négociation du secteur public) contre 25,15 $ pour une éducatrice en CPE alors qu'elles ont la même formation collégiale.?

Des moyens pour donner de meilleurs services aux enfants -?dont ceux à besoins particuliers, le respect en tout temps des ratios pour le nombre d'enfants à la charge de chaque éducatrice, et du temps alloué pour la préparation des dossiers et la gestion de la cuisine font également parti des revendications des travailleuses et travailleurs.

À propos
Fondée en 1921, la CSN est une organisation syndicale qui oeuvre pour une société solidaire, démocratique, juste, équitable et durable. À ce titre, elle s'engage dans plusieurs débats qui intéressent la société québécoise. Elle est composée de près de 1600 syndicats et regroupe plus de 320?000 travailleuses et travailleurs réunis sur une base sectorielle ou professionnelle dans huit fédérations, ainsi que sur une base régionale dans treize conseils centraux, principalement sur le territoire du Québec.

La FSSS-CSN représente la très grande majorité des travailleuses et travailleurs des centres de la petite enfance avec près de 11?000?membres, partout au Québec. Elle est la plus grande organisation syndicale en santé et services sociaux et dans le réseau des services de garde.

SOURCE CSN


Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

à 06:30
Les Compagnies Loblaw Limitée a annoncé aujourd'hui qu'elle publiera ses résultats du troisième trimestre 2021 le 17 novembre 2021 à environ 6 h 30 (HE). La publication sera suivie d'une téléconférence à 10 h (HE), en plus d'une webémission. Pour...

à 06:30
CGI  annonce aujourd'hui qu'elle procède à l'acquisition de Cognicase Management Consulting (CMC), grand fournisseur de services-conseils et de solutions en matière de technologie et de management, qui oeuvre depuis plus de 25 ans, principalement...

à 06:00
Girardin, leader québécois en électrification du transport scolaire, est fière d'annoncer qu'elle a conclu une entente avec la société québécoise Recyclage Lithion pour assurer le recyclage des batteries de ses autobus électriques....

à 06:00
Afin de dénoncer la lenteur des négociations, l'Alliance du personnel professionnel et technique de la santé et des services sociaux (APTS) tiendra une action symbolique devant les bureaux du Secrétariat du Conseil du trésor le 20 octobre 2021 à...

à 06:00
Vivre en Ville, avec la participation financière du gouvernement du Québec, lance aujourd'hui la campagne d'information et de mobilisation d'envergure « Réduire notre empreinte ». Avec cette campagne grand public, Vivre en Ville souhaite sensibiliser...

à 06:00
Sunday, la plus rapide des solutions de paiement au restaurant, cofondée en avril 2021 par Victor Lugger et Tigrane Seydoux, les entrepreneurs français à l'origine du groupe de restaurants Big Mamma, ainsi que Christine de Wendel, leader...



Communiqué envoyé le 24 septembre 2021 à 06:00 et diffusé par :