Le Lézard
Classé dans : Transport
Sujet : Partenariats

MORI : un nouveau partenariat mobilise les scientifiques marins pour la recherche en mer


HALIFAX, Nouvelle-Écosse, 23 sept. 2021 (GLOBE NEWSWIRE) -- Les scientifiques canadiens disposent d'un vaste domaine océanique à explorer et d'un accès limité aux navires qui peuvent les y conduire. La solution possible de MEOPAR à ce défi est l'infrastructure modulaire de recherche océanique (Modular Ocean Research Infrastructure - MORI) : une voie alternative à la recherche sophistiquée à partir de navires et une occasion pour les scientifiques et le secteur privé de travailler ensemble pour faire progresser notre compréhension de l'océan.

Le concept MORI imagine un système modulaire de laboratoires et d'infrastructures de recherche transportables et interopérables pouvant être utilisés dans diverses combinaisons sur une série de navires non spécialisés. Cet équipement portable peut transformer temporairement les navires de travail de l'industrie, comme l'Atlantic Condor, en navires de recherche complexes, combinant une infrastructure scientifique sur mesure avec la grande expertise en mer des équipages de l'industrie. L'approche créative de MORI a également le potentiel d'être plus flexible, économique et évolutive que l'achat ou la construction d'une nouvelle flotte de navires de recherche spécialisés.

Irving Shipbuilding soutient la construction des laboratoires maritimes portables MORI avec un financement de 2 millions de dollars dans le cadre de l'engagement de l'entreprise en matière de retombées industrielles et techniques dans le cadre de la Stratégie nationale de construction navale. À ce jour, Irving Shipbuilding a engagé plus de 20 millions de dollars d'investissements dans la proposition de valeur pour créer une industrie maritime durable au Canada. En plus de ce financement, MEOPAR s'est engagé à verser une contribution d'un million de dollars pour soutenir les croisières de recherche. 

Parmi les technologies et les équipements mobilisés à bord de l'Atlantic Condor figure un assemblage de cadre A sur mesure, conçu et fabriqué par une équipe de 75 personnes de Hawboldt Industries à Chester, en Nouvelle-Écosse. Habituellement utilisé pour lancer et récupérer des véhicules télécommandés (ROV) dans les profondeurs de l'océan, cet ensemble a été modifié par Hawboldt pour répondre spécifiquement aux exigences scientifiques uniques de la mission de recherche. Au cours du voyage, le cadre A a été largement utilisé pour déployer plusieurs ensembles d'instruments océanographiques hautement sophistiqués qui aideront les scientifiques à mieux comprendre notre environnement océanique dynamique.  

Exemple brillant de collaboration en action, la phase de démonstration et de développement de MORI rassemble des partenaires de l'industrie, du milieu universitaire et du gouvernement, et soutient la recherche scientifique dans tout le Canada. Il s'agit d'un aperçu de la façon dont la coordination nationale de l'accès à l'infrastructure de recherche en mer pourrait profiter à des personnes de tous les secteurs, disciplines et régions.

MORI achève sa première saison de croisières
Dr Dariia Atamanchuk, de l'Université Dalhousie, compte beaucoup sur l'accès aux navires de recherche pour répondre aux questions qui animent son travail. Depuis 2016, elle et le groupe CERC Ocean de Dalhousie étudient les interactions entre l'atmosphère, la surface de la mer et l'océan profond dans l'Atlantique Nord, en utilisant une plateforme de profilage sous-marine appelée SeaCycler pour mesurer les propriétés chimiques, physiques et biologiques de l'eau de mer.

Motivé par la nécessité de mieux comprendre ce qui est responsable de l'absorption massive de dioxyde de carbone dans la région - un processus qui régule le climat de la Terre - le groupe a récemment ajouté de nouveaux capteurs et un deuxième ancrage au SeaCycler, des ajouts qui lui permettent d'échanger des renseignements par voie acoustique et d'envoyer des données à terre par satellite. Et ils avaient besoin de les tester.

Dans le cadre de la saison inaugurale de MORI, Mme Atamanchuk a pu diriger une croisière de 10 jours sur l'Atlantic Condor, où l'équipe a prélevé des échantillons d'eau et déployé des mouillages sur la plate-forme Néo-Écossaise dans le cadre du projet Northwest Atlantic Biological Carbon Pump de l'Ocean Frontier Institute. La possibilité de tester les capacités du SeaCycler dans ces conditions était cruciale pour son succès futur, et les données recueillies aideront à préparer le déploiement prochain dans la mer du Labrador.

À propos de MEOPAR
Créé en 2012, le réseau Marine Environmental Observation, Prediction and Response (MEOPAR) est un réseau national de centres d'excellence qui relie les meilleurs chercheurs en sciences marines et le personnel hautement qualifié du Canada à des organisations partenaires et à des collectivités de tout le pays. Animé par la vision d'une approche canadienne coordonnée de la recherche océanique, MEOPAR finance la science de pointe, mobilise les résultats, surmonte les obstacles à la collaboration et forme la prochaine génération de professionnels de la mer. MEOPAR est hébergé à l'Université Dalhousie à Halifax, en Nouvelle-Écosse, mais nos chercheurs, notre personnel hautement qualifié, nos sites sur le terrain et nos partenariats s'étendent dans presque toutes les provinces et tous les territoires.

CITATIONS :
« MORI démontre déjà la valeur d'une approche coordonnée pour comprendre ce qui se passe dans l'océan. Il combine une technologie scientifique sur mesure, des équipages canadiens très expérimentés habitués à travailler dans l'environnement exigeant de la haute mer, et des chercheurs de diverses institutions. C'est en réunissant ces personnes et leur expertise respective que nous pourrons faire progresser le plus efficacement possible la recherche scientifique de classe mondiale au Canada. La clé est la pensée coopérative et une nouvelle approche technologique de la recherche océanique qui permet aux organismes gouvernementaux, aux chercheurs universitaires et au secteur privé de combiner leurs compétences et leurs outils. Le soutien d'Irving Shipbuilding a été essentiel pour que cela se produise. »
Dr Doug Wallace, directeur scientifique du réseau Marine Environmental Observation, Prediction and Response des Réseaux de centres d'excellence (MEOPAR)

« L'initiative MORI et les navires comme l'Atlantic Condor ouvrent un tout nouvel éventail de possibilités pour mener des recherches océaniques multidisciplinaires sur la côte Est du Canada. Enfin, après avoir compté pendant des années sur nos partenaires internationaux et leurs navires, nous avons la possibilité de mener nos propres recherches sur un navire canadien moderne et performant. Opérer à l'avant-garde de la recherche océanique et être leader dans le domaine de l'océanographie, voilà ce qui fait la renommée de Dalhousie, et l'initiative MORI nous permet de le faire ! »
Dr Dariia Atamanchuk, Université Dalhousie

Nous construisons plus que de simples navires, car nous investissons dans de nombreux projets de recherche avec les scientifiques talentueux de MEOPAR et de l'Université Dalhousie. Aujourd'hui, nous célébrons une nouvelle initiative maritime qui vise à remédier à la pénurie de navires de recherche disponibles et à permettre la réalisation de travaux scientifiques essentiels sur des questions importantes comme le changement climatique. La mer du Labrador est un environnement unique et il est important de comprendre comment et pourquoi elle absorbe des quantités aussi importantes de carbone. Irving Shipbuilding est heureuse de fournir une contribution de 2 millions de dollars qui permet aux chercheurs marins de prendre la mer avec des laboratoires modulaires.
Kevin Mooney, président d'Irving Shipbuilding

« MORI est un excellent exemple de collaboration entre l'industrie et les chercheurs scientifiques pour faire progresser l'innovation dans l'écosystème des technologies océaniques. Je suis enthousiaste à l'idée de voir les avantages s'étendre à de multiples secteurs pour faire croître notre économie bleue, du transport maritime à l'énergie. À mesure que le projet avance, nous sommes impatients de travailler avec MEOPAR et Irving Shipbuilding sur le projet MORI. »
Melanie Nadeau, directrice générale de COVE 

MORI constitue une approche remarquable à un problème sérieux : le manque d'accès aux navires pour les scientifiques spécialistes des océans. MEOPAR a eu la vision de réunir des scientifiques, des armateurs et des fabricants d'équipements de recherche - un groupe qui habituellement n'interagit qu'en série - qui travaillent désormais côte à côte sur la mission de recherche complète. Pour Hawboldt, en tant que premier fabricant de grues et de treuils marins en Amérique du Nord, cela nous permet non seulement de contribuer par notre expertise au succès de la mission, mais aussi d'acquérir de nouvelles connaissances qui nous aident à améliorer nos équipements. Nous sommes ravis de contribuer à la prochaine évolution de MORI.
Dylan Wells, directeur général d'Hawboldt Industries 

Il s'agit d'un autre exemple du succès de la Stratégie nationale de construction navale et de l'engagement à continuer d'innover, garantissant que les Néo-Écossais et les Canadiens de l'Atlantique sont les chefs de file de l'économie bleue. Les laboratoires marins mobilisés via MORI permettent aux chercheurs de mener à bien d'importantes recherches océaniques qui contribuent à protéger nos océans et notre environnement.
Darren Fisher, député de Dartmouth ? Cole Harbour

PERSONNES-RESSOURCES :
   
Allison SaundersLeslie Munro Mary Keith
MEOPAR
allison.saunders@meopar.ca
902-292-9362
COVE
leslie.munro@coveocean.com

Irving Shipbuilding
keith.mary@irvingshipbuilding.com
(506) 650-8209

Des photos associées à ce communiqué de presse sont disponibles aux adresses suivantes :

https://www.globenewswire.com/NewsRoom/AttachmentNg/7e6b3f04-30ae-4b7b-bf76-8df75ffcc1fa/fr

https://www.globenewswire.com/NewsRoom/AttachmentNg/a4f54243-e3e0-4bde-8540-ddcf4cf764f0/fr

https://www.globenewswire.com/NewsRoom/AttachmentNg/b44a2fbc-bea0-4929-b3a3-0755a38f6c39/fr

Une vidéo associée à ce communiqué de presse est disponible à l'adresse suivante : 

https://www.globenewswire.com/NewsRoom/AttachmentNg/b767dcd3-ed86-4f07-951a-a403f16f68d



Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

à 13:38
La ministre du Tourisme et ministre responsable des régions de Lanaudière et du Bas-Saint-Laurent, Mme Caroline Proulx, annonce un soutien de 2 millions de dollars à l'Aéroport international Jean-Lesage de Québec afin de l'appuyer dans le...

à 13:30
Services publics et Approvisionnement Canada (SPAC) souhaite informer les automobilistes, les piétons et les cyclistes qu'il y aura une fermeture de voie sur le pont Union de la traverse des Chaudières aux fins de travaux de réparation pendant les...

à 10:30
À la veille de la Journée maritime québécoise 2021, le gouvernement du Québec est fier de dévoiler le nouveau Programme d'investissement en infrastructures maritimes (PIIM). La ministre déléguée aux Transports et ministre responsable de la Métropole...

à 09:25
La grappe métropolitaine de logistique et transport de Montréal, CargoM vous convie à l'unique rendez-vous carrières en transport et logistique, les mercredi 27 octobre et jeudi 28 octobre au Palais des congrès de Montréal. Cette année, CargoM est...

à 08:32
Purolator a publié aujourd'hui son Rapport sur le développement durable 2020, qui décrit en détail ses progrès et ses engagements à atteindre ses objectifs sur les plans social, environnemental et de gouvernance. Le rapport présente la façon dont...

à 08:15
Trousses portatives de dépistage moléculaire et antigénique de la COVID-19 utilisables partout dans le monde. Nouvelle trousse d'autotest, dont les résultats répondent aux exigences d'entrée au Canada, évitant aux clients le dépistage...



Communiqué envoyé le 23 septembre 2021 à 12:35 et diffusé par :