Le Lézard
Classé dans : Les affaires, Santé
Sujet : Nouvelles - Monde du travail

Selon la FSSS-CSN et la FSQ-CSQ, si on veut freiner l'exode des infirmières, il faut améliorer les conditions de travail


MONTRÉAL, le 15 sept. 2021 /CNW Telbec/ - La Fédération de la santé et des services sociaux (FSSS-CSN) et la Fédération de la Santé du Québec (FSQ-CSQ) unissent leur voix pour réagir au point de presse du premier ministre Legault sur le manque criant d'infirmières dans le réseau de la santé. Pour les deux organisations syndicales, il faut rapidement revoir à la hausse les conditions de travail du personnel pour régler cette crise, notamment en mettant fin au recours systématique au temps supplémentaire obligatoire.

La FSSS-CSN et la FSQ-CSQ participaient hier à une rencontre avec le ministère de la Santé et des Services sociaux (MSSS) portant sur le manque d'infirmières. Les deux organisations ont fait valoir qu'il faut d'abord et avant tout mettre en place de meilleures conditions de travail pour retenir le personnel en place et ainsi cesser l'hémorragie.

«?Les raisons pour lesquelles les infirmières comme bien d'autres travailleuses du réseau quittent le bateau sont connues depuis longtemps. Ce sont les conditions de travail difficiles qui poussent le personnel infirmier et cardiorespiratoire à quitter le réseau. C'est là-dessus que le gouvernement doit se concentrer s'il veut convaincre des gens de venir prêter main-forte au réseau de la santé et des services sociaux?», explique Josée Marcotte, vice-présidente de la FSSS-CSN.

«?Le gouvernement a fait la sourde oreille à nos demandes en négociation pour améliorer les conditions de travail des infirmières, infirmières auxiliaires et inhalothérapeutes et il doit maintenant se résigner à agir pour une meilleure conciliation travail-famille, pour mettre fin au TSO, pour contrer la surcharge de travail et pour agir sur l'instabilité des postes et des horaires?», de dire Claire Montour, présidente de la FSQ-CSQ.

Les deux leaders syndicales déplorent que le gouvernement gère le personnel du réseau à coups d'arrêtés ministériels depuis plus d'un an et demi. «?Il coupe sans cesse dans nos conditions de travail et s'étonne ensuite que les gens quittent le réseau?», dénoncent-elles.

En terminant, la FSSS-CSN et la FSQ-CSQ rappellent que leurs représentantes ont rencontré en mai dernier les responsables du Groupe de travail national sur les effectifs infirmiers pour leur présenter l'ensemble des solutions à mettre en oeuvre rapidement pour redresser le réseau public de la santé. «?Nous soumettons des solutions concrètes depuis des années. Le gouvernement doit cesser de feindre la surprise devant la gravité de la situation puisque nous le prévenons depuis longtemps. L'heure est venue de collaborer réellement avec les organisations syndicales qui représentent les travailleuses et travailleurs qui connaissent la réalité dans les milieux de travail?», concluent Josée Marcotte et Claire Montour.

À propos de la FSSS-CSN 

La Fédération de la santé et des services sociaux (FSSS-CSN) compte plus de 120?000 membres dans les secteurs publics et privés, dont plus de 100?000 du réseau public de la santé et des services sociaux, partout au Québec, et ce, dans toutes les catégories de personnel. La FSSS est la plus grande organisation syndicale dans le secteur de la santé et des services sociaux et dans les services de garde. La FSSS-CSN agit en faveur d'une société plus équitable, plus démocratique et plus solidaire. 

À propos de la CSQ

La CSQ représente plus de 200?000 membres, dont près de 130?000 font partie du personnel de l'éducation. La Centrale est l'organisation syndicale la plus importante en éducation au Québec. La CSQ est également présente dans les secteurs de la santé et des services sociaux, des services de garde, du municipal, des loisirs, de la culture, du communautaire et des communications.

SOURCE Fédération de la santé et des services sociaux (FSSS-CSN)


Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

à 23:23
L'avis de rappel d'aliments diffusé le 10 septembre 2021 a été mis à jour et comprend des renseignements supplémentaires sur le produit. Ces renseignements supplémentaires ont été obtenus au cours de l'enquête sur la salubrité des aliments effectuée...

à 22:50
Une équipe internationale de scientifiques et d'ingénieurs de l'Université de Cambridge, de la Faculté de médecine de l'Icahn à Mont Sinaï, de ResInnova Labs et d'Ascend Performance Materials ont découvert qu'un tissu en nylon imbriqué d'ions de zinc...

à 20:16
Special Olympics a annoncé aujourd'hui avoir reçu le plus important don privé de ses 53 ans d'histoire. Tom Golisano, fondateur de Paychex, philanthrope et père d'un fils ayant une déficience intellectuelle, fera un don de 30 millions de dollars, son...

à 18:37
Afin de prévenir les éclosions et éviter le plus possible la fermeture des classes, le ministère de la Santé et des Services sociaux (MSSS), en collaboration avec le ministère de l'Éducation (MEQ) confirme le déploiement graduel des tests rapides de...

à 16:24
Vertex Pharmaceuticals Incorporated (Canada) a annoncé aujourd'hui la signature d'une lettre d'intention (LI) avec l'Alliance pancanadienne pharmaceutique (APP), qui représente un accord de principe concernant le remboursement public de PrTRIKAFTAMD...

à 16:00
Incyte a annoncé aujourd'hui que Santé Canada a accordé un avis de conformité avec conditions à PemazyreMD (pemigatinib), un inhibiteur sélectif du récepteur du facteur de croissance des fibroblastes (FGFR), pour le traitement des adultes atteints...



Communiqué envoyé le 15 septembre 2021 à 14:44 et diffusé par :