Le Lézard
Classé dans : Exploitation minière
Sujets : Nouveaux produits et services, Responsabilité sociale des entreprises, Première Nation, DEI

1,5 M$ pour la recherche sur l'autochtonisation de l'enseignement supérieur


SAGUENAY, QC, le 15 sept. 2021 /CNW Telbec/ - L'Université du Québec à Chicoutimi et Rio Tinto ont fait l'annonce d'un tout nouveau partenariat pour la création d'une structure institutionnelle de recherche portant sur l'autochtonisation de l'enseignement supérieur. C'est en présence des chefs des communautés de Mashteuiatsh et Uashat mak Mani-utenam que les paramètres inédits de cette nouvelle structure de recherche ont été dévoilés.

En effet, le modèle de recherche proposé sera constitué en collaboration avec les différentes communautés autochtones avec lesquelles l'UQAC tisse des relations depuis sa naissance. Les axes de recherche seront ainsi élaborés pour, par et avec ces communautés afin de favoriser, entre autres, la formation d'une relève scientifique autochtone.

L'entente tripartite entre l'UQAC, la Fondation de l'UQAC (FUQAC) et Rio Tinto prévoit une contribution financière de 1,5 M$ répartis sur 5 ans, via le Fonds Rio Tinto Aluminium Canada.

L'entente tripartite entre l'UQAC, la Fondation de l'UQAC (FUQAC) et Rio Tinto prévoit une contribution financière de 1,5 M$ répartis sur 5 ans, via le Fonds Rio Tinto Aluminium Canada. La première année sera consacrée au développement du modèle, son fonctionnement et sa programmation scientifique par la création d'un espace de dialogue et de coconstruction avec les communautés autochtones. Dès 2022, la phase 2 s'amorcera avec la mise en place d'une infrastructure de recherche et de formation, par et avec les Premiers Peuples, basée sur les préoccupations, enjeux et défis de chaque communauté.

Parmi les principales actions prévues, mentionnons notamment l'élaboration d'un vaste programme de bourses dédiées aux étudiant·es afin d'encourager la poursuite d'études de cycles supérieurs ainsi que la planification et la mise en place d'activités d'animation, de sensibilisation et de formation, de diffusion et de transfert de connaissances auprès des communautés et d'autres publics.

« En collaboration avec l'Université du Québec à Chicoutimi et les communautés des Premières Nations, qui sont pour nous des partenaires de premier plan, Rio Tinto est fier de contribuer à l'autochtonisation de l'enseignement supérieur par le développement d'une nouvelle génération de talents et de chercheurs autochtones dans tous les domaines d'études », indique Sébastien Ross, directeur exécutif des Opérations Québec pour Rio Tinto.

« Nous sommes très fiers d'annoncer aujourd'hui l'aboutissement de ce projet sur lequel nous travaillons depuis 2019. Nos équipes et celles de Rio Tinto se sont mobilisées pour nous donner les moyens de travailler de pair avec les peuples autochtones afin de leur permettre de mettre sur pied des environnements de recherche qui leur sont propres », mentionne le recteur de l'UQAC, Ghislain Samson.

Depuis sa création en 1969, l'UQAC a tissé des liens étroits avec les communautés autochtones : « Nous reconnaissons toute la richesse de leur apport culturel à l'expérience universitaire. Ce projet nous permet comme institution de réaffirmer notre volonté de miser sur la réussite éducative, la diplomation des étudiant·es autochtones et le développement des communautés », conclut-il.

Plusieurs centaines d'étudiant·es autochtones s'inscrivent chaque année dans les programmes offerts à l'Université du Québec à Chicoutimi. Ces derniers sont issus notamment des communautés innues de Mashteuiatsh, Essipit, Pessamit et Uashat mak Mani-Utenam, ainsi que des communautés atikamewks d'Opitciwan, Manawan et Wemotaci en plus d'étudiant·es provenant d'un peu partout au Québec.

SOURCE Université du Québec à Chicoutimi


Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

à 11:30
C'est avec fierté que l'Institut national des mines (INMQ) lance une des plus importantes publications depuis sa création avec cette recherche intitulée « Diagnostic numérique 4.0 d'un programme d'études ou de formation ». En plus d'avoir été validée...

à 10:19
18 milliards de dollars, c'est le montant que le Québec a laissé sur la table dans les deux dernières années, seulement dans le manufacturier, en raison de la pénurie de main-d'oeuvre, alors que la majorité des entreprises ont dû refuser des...

à 09:20
Harfang Exploration Inc. ("Harfang") est fière de déclarer des résultats à haute teneur aurifère de roches prélevées lors de son programme d'exploration estival sur sa propriété Serpent (« Propriété ») qu'elle détient à 100% en Eeyou Istchee...

à 08:00
L'Institut national des mines vous invite au lancement de la publication « Diagnostic numérique 4.0 d'un programme d'études ou de formation »....

à 07:30
Mines d'or Dynacor Inc. (Dynacor ou la Société) a le plaisir d'annoncer la déclaration de son dividende mensuel au montant de 0,0067$ CA, qui sera payé le 18 octobre 2021 aux actionnaires inscrits à la clôture en date du 8 octobre 2021. Ce dividende...

à 07:30
Manufacturiers et Exportateurs du Québec (MEQ) invite les représentants des médias, le mardi 28 septembre, à 10h00, à une conférence de presse sur ZOOM qui dévoilera le coût réel de la pénurie de main-d'oeuvre dans le secteur manufacturier ainsi que...



Communiqué envoyé le 15 septembre 2021 à 13:30 et diffusé par :