Le Lézard
Classé dans : Transport, Le Covid-19
Sujets : Partenariats, MERGERS AND ACQUISITIONS (M&A)

Le CN a reçu un avis de résiliation de l'entente de fusion avec le KCS


Le CN doit recevoir 1,4 G$ US en frais de résiliation

L'entreprise continuera de mettre l'accent sur la réalisation des priorités stratégiques et des possibilités d'exceller en tant que chemin de fer de classe I de premier plan

MONTRÉAL, 15 sept. 2021 (GLOBE NEWSWIRE) -- Le CN (TSX: CNR) (NYSE : CNI) a annoncé aujourd'hui que le Kansas City Southern (NYSE: KSU) (« KCS ») a fourni un avis de résiliation de l'entente de fusion définitive avec le CN annoncée le 21 mai 2021 (« entente de fusion avec le CN »).

En ce qui concerne la résiliation de l'entente de fusion avec le CN par le KCS, ce dernier versera au CN 700 M$ US en frais de résiliation et 700 M$ US en frais de remboursement des frais de résiliation de l'entente avec le CP comme le prévoyait l'entente de fusion avec le CN. Par ailleurs, le CN n'est pas tenu de payer de frais de résiliation à la suite de la résiliation de l'entente de fusion.

L'avis de résiliation du KCS fait suite à la résiliation anticipée convenue d'un commun accord durant la période correspondante prévue dans l'entente de fusion avec le CN. Bien que le CN continue de croire qu'un regroupement CN-KCS aurait renforcé la concurrence et procuré de nombreux avantages indiscutables aux intervenants, les changements importants dans le contexte réglementaire américain qui ont eu lieu depuis la proposition initiale du CN, notamment un décret visant la concurrence émis par l'administration Biden en juillet, ont rendu beaucoup moins certaine la réalisation de toute fusion de classe I.

« Bien que nous soyons déçus de ne pas pouvoir offrir les nombreux avantages indéniables de cette opération à nos intervenants, l'offre proposée au KCS était audacieuse et stratégique et a tout de même produit des résultats positifs pour le CN. Nous croyons que la décision de ne pas poursuivre notre projet de fusion avec le KCS est la bonne décision pour le CN en tant que fiduciaire responsable des intérêts de nos actionnaires. Le CN continuera de viser une croissance rentable et de rechercher des possibilités d'exceller en tant que chemin de fer de classe I de premier plan, et nous avons hâte de présenter plus en détail nos priorités stratégiques, opérationnelles et financières dans un proche avenir. »

Le CN est reconnaissant qu'un large éventail d'intervenants aient rédigé plus de 1 750 lettres d'appui à cet important processus avec le Surface Transportation Board (« STB »). Tout au long du processus de fusion proposée avec le KCS, le CN a pris de nombreux engagements sans précédent favorables à la concurrence pour offrir à tous les acteurs du marché, aux chemins de fer et aux clients des choix d'itinéraires améliorés, une transparence des prix et une chance équitable de se faire concurrence. Compte tenu des commentaires formulés par le STB dans sa décision sur la demande conjointe de fiducie de vote CN-KCS, le CN croit fermement qu'aucune fusion de classe I avec le KCS ne devrait être approuvée sans ces engagements à l'égard de l'intérêt public et de la concurrence accrue. Le CN continuera de participer activement à cet important dialogue afin de s'assurer que toutes les dispositions réglementaires sont appliquées de façon équitable et que les clients ne subissent pas d'effets anticoncurrentiels découlant d'un regroupement entre le Canadien Pacifique et le KCS.

À propos du CN
Le CN est un chef de file mondial du transport et un partenaire commercial majeur. Essentiel à l'économie, aux clients et aux collectivités qu'il dessert, le CN achemine annuellement en toute sécurité plus de 300 millions de tonnes de ressources naturelles, de produits manufacturés et de produits finis partout en Amérique du Nord. En tant que seul chemin de fer à relier les côtes est et ouest du Canada au sud des États-Unis par un réseau ferroviaire de 19 500 milles (31 382 km), le CN et ses filiales contribuent à la prospérité des collectivités et au commerce durable depuis 1919. Le CN maintient son engagement à l'égard des programmes de responsabilité sociale et de protection de l'environnement.

Énoncés prospectifs
Certains énoncés contenus dans le présent communiqué constituent des « énoncés prospectifs » au sens de la Private Securities Litigation Reform Act of 1995 des États-Unis et aux termes des lois canadiennes régissant le commerce des valeurs mobilières, de même que les énoncés, fondés sur l'évaluation et les hypothèses de la direction et accessibles au public portant sur le CN. Par leur nature, les énoncés prospectifs comportent des risques, des incertitudes et des hypothèses. Le CN met le lecteur en garde contre le fait que ses hypothèses pourraient ne pas s'avérer et qu'en raison de la conjoncture économique actuelle, ces hypothèses, qui étaient raisonnables au moment où elles ont été formulées, comportent un degré plus élevé d'incertitude. Les énoncés prospectifs peuvent se reconnaître à l'emploi de termes comme « croit », « prévoit », « s'attend à », « présume », « perspective », « planifie », « vise » ou d'autres termes semblables.

Les énoncés prospectifs ne sont pas des garanties de rendement futures et comportent des risques, des incertitudes et d'autres facteurs qui peuvent faire en sorte que les résultats, le rendement ou les réalisations réels de CN, soient sensiblement différents des perspectives ou des résultats, du rendement ou des réalisations futurs contenus implicitement dans ces déclarations. Par conséquent, il est conseillé aux lecteurs de ne pas se fier indûment aux énoncés prospectifs. Les facteurs de risque importants qui pourraient influer sur les énoncés prospectifs dans le présent communiqué comprennent, sans en exclure d'autres : la durée et les effets de la pandémie de COVID-19; la conjoncture économique et commerciale en général, particulièrement dans le contexte de la pandémie de COVID-19; la concurrence dans le secteur; la variabilité des taux d'inflation, de change et d'intérêt; les variations de prix du carburant; les nouvelles dispositions législatives et (ou) réglementaires; la conformité aux lois et règlements sur l'environnement; les mesures prises par les organismes de réglementation; l'augmentation des charges relatives à l'entretien et à l'exploitation; les menaces à la sécurité; la dépendance à l'égard de la technologie et les risques de cybersécurité connexes; les restrictions au commerce ou les modifications aux ententes de commerce international; le transport de matières dangereuses; les différents événements qui pourraient perturber l'exploitation, y compris les barrages illégaux sur les réseaux ferroviaires et les événements naturels comme les intempéries, les sécheresses, les incendies, les inondations et les tremblements de terre; les changements climatiques; les négociations syndicales et les interruptions de travail; les réclamations liées à l'environnement; les incertitudes liées aux enquêtes, aux poursuites ou aux autres types de réclamations et de litiges; les risques et obligations résultant de déraillements; l'échéancier et la réalisation des programmes de dépenses en immobilisations; de même que les autres risques décrits de temps à autre de façon détaillée dans des rapports déposés par le CN auprès des organismes de réglementation du commerce des valeurs mobilières au Canada et aux États-Unis. Pour une description des principaux facteurs de risque se rapportant au CN, on peut consulter le Rapport de gestion dans le Rapport annuel et les rapports intermédiaires, la Notice annuelle et le formulaire F-40 du CN, déposés auprès des organismes de réglementation des valeurs mobilières au Canada et aux États-Unis et disponibles sur le site Web du CN.

Les énoncés prospectifs sont fondés sur l'information disponible à la date où ils sont formulés. Le CN n'assume aucune obligation de mettre à jour ou de réviser les énoncés prospectifs pour tenir compte d'événements futurs ou de changements de situations ou de croyances, à moins que ne l'exigent les lois applicables sur les valeurs mobilières. Si le CN décidait de mettre à jour un énoncé prospectif, il ne faudrait pas en conclure qu'il fera d'autres mises à jour relatives à cet énoncé, à des questions connexes ou à tout autre énoncé de nature prospective.

   Sources:

Médias
Canada
Mathieu Gaudreault
Affaires publiques et relations avec les médias du CN
514 249-4735
Mathieu.Gaudreault@cn.ca

Longview Communications & Public Affairs
Martin Cej
403 512-5730
mcej@longviewcomms.ca

États-Unis
Brunswick Group
Jonathan Doorley / Rebecca Kral
917 459-0419 / 917 818-9002
jdoorley@brunswickgroup.com
rkral@brunswickgroup.com
Investisseurs
Paul Butcher
Vice-président
Relations avec les investisseurs
514 399-0052
investor.relations@cn.ca

 



Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

à 03:00
Vienne a mieux géré la pandémie que les autres villes européennes, notamment grâce à un test PCR spécialement développé par la société autrichienne LEAD Horizon et déjà utilisé dans 13 pays. Chaque jour, 150 000 Autrichiens se soumettent au test de...

26 sep 2021
- L'essai pivot de phase 3 a atteint tous les critères d'évaluation principaux, démontrant la non-infériorité du vaccin quadrivalent antigrippal autorisé aux États-Unis - Le candidat vaccin NanoFlutm induit des réponses immunitaires à médiation...

26 sep 2021
Wipro Limited , société mondiale de premier plan, spécialisée dans les technologies de l'information, le conseil et les services de processus métier, a organisé aujourd'hui la 16e édition de la course internationale « Spirit of Wipro » (SOW),...

26 sep 2021
Dans le but de contribuer à créer un monde davantage investi, ensemble, Placements Mackenzie annonce fièrement le dévoilement de l'Arbre à monnaie Mackenzie dans le cadre d'une expérience interactive sécuritaire au Yonge/Dundas Square à Toronto....

26 sep 2021
Les représentantes et représentants des médias sont invités à une conférence de presse au cours de laquelle le ministre de la Justice et procureur général du Québec, Simon Jolin-Barrette, accompagné de la Commission des services juridiques et de...

25 sep 2021
L'Accélérateur de l'entrepreneuriat féminin (Women's Entrepreneurship Accelerator, WEA), une initiative stratégique multi-partenariale lancée par cinq agences des Nations Unies et Mary Kay Inc., célèbre aujourd'hui son deuxième anniversaire en...



Communiqué envoyé le 15 septembre 2021 à 08:35 et diffusé par :