Le Lézard
Classé dans : Les affaires, Exploitation minière
Sujets : Plaidoyer (politique), CPG

Rentrée parlementaire à Québec: Le gouvernement doit s'attaquer à la pénurie de main-d'oeuvre


MONTRÉAL, le 14 sept. 2021 /CNW Telbec/ - Alors que reprennent aujourd'hui les travaux à l'Assemblée nationale du Québec, Manufacturiers et Exportateurs du Québec (MEQ) rappelle que la pénurie de main-d'oeuvre met à mal une grande majorité d'entreprises du secteur et que cet enjeu doit absolument être priorisé au cours des prochaines semaines.

Plus que jamais, il faut donner les outils nécessaires aux entreprises afin qu'elles puissent non seulement être compétitives, mais pour plusieurs, simplement survivre.  

« Dans le contexte actuel, le secteur a la capacité de remettre l'économie et les finances publiques sur les rails. Les manufacturiers demandent des mesures spécifiques visant à pallier la pénurie de main-d'oeuvre et à favoriser l'innovation. Il faut également avoir des directives claires concernant la vaccination obligatoire des employés », mentionne Véronique Proulx, présidente-directrice générale de MEQ.

Mesures insuffisantes
Le nombre de postes vacants, au premier trimestre de 2021, était de 20 350 dans le secteur de la fabrication au Québec.

« De nombreuses entreprises investissent déjà beaucoup pour trouver de la main-d'oeuvre et attirer des travailleurs étrangers. Ils augmentent leurs salaires et investissent en formation auprès de leurs employés, mais cela ne suffit pas. Le bassin de travailleurs n'est pas assez grand pour répondre aux besoins du marché du travail », ajoute Mme Proulx.

La vitalité des PME en région en jeu
Ce manque de travailleurs empêche la croissance des entreprises, nuit à l'innovation et freine l'augmentation des exportations. La vitalité des PME manufacturières des régions est en jeu, ce qui nuit au développement économique régional.

Soulignons que MEQ a réalisé au printemps dernier une tournée virtuelle de consultation plus d'une centaine d'entreprises manufacturières dans 10 régions du Québec afin de démontrer les impacts économiques de la pénurie de main-d'oeuvre et de proposer des solutions concrètes régionales et nationales. L'Association publiera d'ailleurs un rapport à cet effet au cours des prochains jours.

Un plus grand accès aux contrats publics
Par ailleurs, pour MEQ, il est important que le Québec se dote d'une véritable politique publique qui valorise l'achat de produits et services de qualité et des produits fabriqués au Québec lors des appels d'offres des différents ministères et organismes.

L'Association propose, entre autres, d'inclure des paramètres liés à la qualité, à la proximité, à l'empreinte environnementale ou au développement durable favorisant les produits et services de qualité des entreprises établies au Québec et au Canada, et ce, sans ne se fier qu'à la règle du plus bas soumissionnaire conforme.

Plus d'encadrement concernant la vaccination et des assouplissements pour les doubles vaccinés
Il existe un flou sur l'utilisation du passeport vaccinal en milieu de travail. Les entreprises veulent avoir les coudées franches pour aller de l'avant. Elles ne veulent pas se retrouver à gérer des contestations et elles craignent de perdre des employés, s'il y n'a pas de directive claire. MEQ demande ainsi une directive gouvernementale claire sur la vaccination obligatoire au sein des entreprises, ce qui permettra aux employeurs de mieux gérer les risques par rapport aux visiteurs externes.

De plus, l'Association demande à la Santé publique de favoriser des assouplissements pour les travailleurs ayant reçu leurs deux doses de vaccins. Il faut encourager les gens qui sont doublement vaccinés en leur permettant des assouplissements, comme un retour au travail en présentiel ou encore des mesures allégées en matière de prévention. 

Enfin, MEQ suivra attentivement les travaux parlementaires de l'Assemblée nationale, également en ce qui concerne l'économie, le projet de loi sur la langue officielle et l'économie verte.

À propos de Manufacturiers & Exportateurs du Québec (MEQ)

MEQ représente 1?100 manufacturiers à travers le Québec. Le secteur manufacturier québécois emploie plus de 473 000 personnes et représente 13,5 % du PIB ainsi que 86,5 % des exportations. Il a généré des ventes globales de près de 153 milliards de dollars en 2020.

SOURCE Manufacturiers et Exportateurs du Québec


Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

à 17:10
Les résultats de la société pour les 13 semaines closes le 31 juillet 2021 (le « deuxième trimestre de l'exercice 2022 ») et pour les 26 semaines closes le 31 juillet 2021 (le « premier semestre de l'exercice 2022 ») et ceux des périodes comparatives...

à 16:56
Les 200 cols blancs de la Ville de Mont-Royal ont une nouvelle convention collective. D'une durée de six ans, soit du 1er janvier 2020 au 31 décembre 2025, celle-ci prévoit des augmentations salariales de 2,75 % en 2020 et de 2,65 % en 2021. Pour les...

à 16:14
Global Leader Group est heureux d'annoncer le lancement de sa nouvelle entité pour les régions européennes, moyen-orientales et africaines, Global Leader Group EMEA. La demande croissante de nos clients internationaux dans ces circonscriptions a...

à 15:41
Sous la coprésidence d'honneur, pour le Québec, de mesdames Valérie et Mélissa Berger, coprésidentes de Berger, et pour le Nouveau-Brunswick, de monsieur Sébastien Roy, président-directeur général de la Distillerie Fils du Roy, la 8e édition du...

à 15:35
Une formation d'instruction de l'Organisme canadien de réglementation du commerce des valeurs mobilières (OCRCVM) tiendra une audience sur les sanctions dans l'affaire Yonathan Chanoch Shields.  La formation d'instruction déterminera les sanctions à...

à 15:13
La Centrale des syndicats du Québec (CSQ) et la Fédération de la Santé du Québec (FSQ-CSQ) accueillent positivement le plan présenté par le ministre de la Santé et des Services sociaux, Christian Dubé, pour faire face à la pénurie d'infirmières et...



Communiqué envoyé le 14 septembre 2021 à 08:42 et diffusé par :