Le Lézard
Sujets : Nouveaux produits et services, Sondages, Opinions et Recheches, Lois fédérales et d'états, Femme, Sécurité publique, DEI

PAFA lance une campagne de sensibilisation à travers le Canada


Prostitution: #PasUnChoix

MONTRÉAL, le 3 août 2021 /CNW Telbec/ - S'étant réunies en février 2021, les Alliées féministes abolitionnistes pancanadiennes / Pan-Canadian Abolitionist Feminist Advocates (PAFA), les membres de PAFA incluent des groupes de la Colombie britannique, de l'Alberta, du Manitoba, de l'Ontario, du Québec et de la Nouvelle-Écosse. Les membres de PAFA ont joint leurs forces pour protéger la Loi sur la protection des collectivités et des personnes exploitées sexuellement (PCPVE). LA PCPVE est un instrument législatif qui rapproche le Canada de l'objectif d'éradication de l'exploitation sexuelle.

Les PAFA vont s'atteler à défendre la loi actuelle contre les contestations légales abusives et persistantes visant à décriminaliser les acheteurs de sexe, les propriétaires de bordels et les trafiquants d'êtres humains. Protéger la PCPVE permet de protéger les femmes et les filles.

Le 3 août à 7h00 du matin, les PAFA vont lancer leur campagne numérique de sensibilisation du public. Des annonces seront diffusées pendant trois mois sur Facebook, Instagram et Twitter pour fournir des statistiques et de l'information factuelle basée sur données probantes de recherche. Ceci afin que le public puisse connaître l'impact positif de la PCPVE sur les vies des femmes, des filles, des communautés et des générations futures.

La PCPVE reconnaît la prostitution comme un crime violent commis principalement contre des femmes et des filles par des hommes. La loi rend la prostitution et le commerce du sexe illégal au Canada en criminalisant les acheteurs de sexe, les tiers partis qui publicisent les actes sexuel d'autrui, qui reçoivent des bénéfices matériels ou qui leurrent et recrutent des femmes et des filles dans la prostitution. Sous la PCPVE, Les personnes qui publicisent ou vendent leurs propres actes sexuels bénéficient d'une immunité en matière de poursuites judiciaires.

Des sondages révèlent que les Canadiens.ennes ne sont pas en faveur de la décriminalisation des acheteurs de sexe, propriétaires de bordels et trafiquants d'êtres humains. Les PAFA se tiennent debout avec tous ces Canadiens.ennes dont les voix sont ignorées par les personnes qui contestent la loi.

"Les personnes qui essaient d'abroger la PCPVE tentent de protéger la violente industrie du sexe, pas les femmes et les filles. " - Jennie-Laure Sully, La CLES

"Les femmes et les filles qui sont en situation de prostitution ou de traite aux fins d'exploitation sexuelle aspirent à se libérer des trafiquants et des acheteurs de sexe.  Leur espoir de se libérer est souvent la seule chose qui les garde en vie. Décriminaliser l'industrie qui les opprime détruit cet espoir et détruit, par le fait même, leur vie. " - Megan Walker, London Abused Women's Centre

"Empêcher que des hommes achètent, exploitent et profitent de filles et de femmes dans la prostitution est crucial. Les femmes devraient aussi avoir accès à un revenu viable garanti, des traitements de la toxicomanie, de la réadaptation à long terme, des services de garde et de l'hébergement abordable pour se libérer de la violence." - Hilla Kerner, Vancouver Rape Relief & Women's Shelter

Contacts pour des entrevues :

Jennie-Laure Sully, Membre fondatrice des PAFA, 438-933-6584, jennie-laure.sully@lacles.org , https://www.lacles.org/

Megan Walker, Membre fondatrice des PAFA, 226-376-0781, meggiewalk@icloud.com , https://www.lawc.on.ca/

Hilla Kerner, Membre fondatrice des PAFA, 604-872-8212, hillak@rapereliefshelter.bc.ca , https://rapereliefshelter.bc.ca/


Quoi: Lancement d'une campagne de sensibilisation à travers le Canada

Quand:  3 août 2021 à 7:00 AM EST

Où: Facebook: @EqualityModelCanada, Twitter: @equalitymodelca, Instagram: @EqualityModelCanada

SOURCE Alliées féministes abolitionnistes pancanadiennes



Communiqué envoyé le 3 août 2021 à 07:00 et diffusé par :