Le Lézard
Classé dans : Santé, Le Covid-19
Sujets : Sondages, Opinions et Recheches, Essais cliniques / Découvertes médicales, Personnes âgées, DEI

Faits saillants de la conférence internationale 2021 de l'Alzheimer's Association


DENVER, 30 juillet 2021 /CNW/ - Les recherches présentées dans le cadre de la conférence internationale 2021 de l'Alzheimer's Association® (AAIC®) suggèrent que les effets secondaires de la COVID-19 entraîneraient un dysfonctionnement cognitif à long terme et l'accélération du développement de la pathologie et des symptômes de la maladie d'Alzheimer. Il s'agit de résultats d'études qui faisaient partie de plusieurs travaux de recherche révolutionnaires présentés à l'AAIC 2021.

« Les nouvelles données mettent en évidence des tendances inquiétantes montrant que les infections à la COVID-19 mènent à des troubles cognitifs durables et même à des symptômes de la maladie d'Alzheimer, a déclaré Heather Snyder, Ph. D., vice-présidente des relations médicales et scientifiques de l'Alzheimer's Association. Causant plus de 190 millions de cas et plus de 4 millions de décès, la COVID-19 a dévasté le monde entier. Il est impératif que nous continuions d'étudier les effets de ce virus sur notre corps et notre cerveau. »

Voici d'autres nouvelles données qui ont été présentées à l'AAIC 2021 :

Avec l'approbation accélérée par la Food and Drug Administration (FDA) de l'aducanumab (Aduhelm, Biogen/Eisai) pour les troubles cognitifs légers (TLC) et la maladie d'Alzheimer au stade léger, on assiste à l'apparition d'une nouvelle approche et d'un intérêt grandissant pour d'autres traitements dans le bassin de solutions thérapeutiques pour la maladie d'Alzheimer et la démence. Les rapports de l'AAIC 2021 comprenaient de nouvelles données et analyses des médicaments anti-amyloïdes expérimentés les plus avancés - le donanemab (Eli Lilly) et le lecanemab (Biogen/Eisai) - ainsi qu'une vaste gamme d'autres approches, y compris des stratégies axées la limitation de la protéine tau, des cibles anti-inflammatoires, la neuroprotection et la médecine régénérative.

« En tant qu'organisme bénévole de santé de premier plan dans le domaine de la recherche, des soins et du soutien liés à la maladie d'Alzheimer, l'Alzheimer's Association considère que nous vivons dans une nouvelle ère de progrès. Cette année, nous voyons à l'AAIC des dizaines d'approches thérapeutiques novatrices qui prennent de l'ampleur dans les essais cliniques, a mentionné Maria C. Carrillo, Ph. D., conseillère scientifique en chef de l'Alzheimer's Association. La maladie d'Alzheimer est une affection cérébrale complexe, et il est très probable que de multiples stratégies soient nécessaires pour la traiter de différentes façons tout au long de son évolution. Une fois découverts et approuvés, les traitements pourront être combinés, ce qui permettra la mise en oeuvre de solutions puissantes. »

L'AAIC est le principal forum annuel de présentation et de discussion des plus récentes recherches sur la maladie d'Alzheimer et la démence. La conférence au format hybride de cette année s'est déroulée à la fois en ligne et en personne à Denver, a attiré plus de 11 000 participants et a donné lieu à plus de 3 000 présentations scientifiques.

Les effets secondaires de la COVID-19 : dysfonctionnement cognitif à long terme et développement accéléré des symptômes de la maladie d'Alzheimer
Depuis le début de la pandémie de COVID-19, on a beaucoup appris sur le SRAS-CoV-2, soit le virus à l'origine de la nouvelle maladie à coronavirus. Cependant, des questions subsistent quant à l'incidence à long terme du virus sur le corps et le cerveau. De nouvelles données de la Grèce et de l'Argentine présentées lors de l'AAIC 2021 portent à croire que les adultes plus âgés - après leur rétablissement suivant une infection au SRAS-CoV-2 - souffrent fréquemment d'un trouble cognitif à long terme, comme l'absence prolongée des capacités olfactives.

Ces nouvelles données proviennent des premiers rapports d'un consortium international, regroupant l'Alzheimer's Association et des équipes de près de 40 pays, qui étudient les effets à long terme de la COVID-19 sur le système nerveux central.

Selon plusieurs études, l'amélioration de la qualité de l'air réduit le risque de démence
L'optimisation de la qualité de l'air contribuerait à renforcer les fonctions cognitives et à réduire le risque de démence, selon plusieurs études présentées à l'AAIC 2021. Voici quelques-uns des principaux constats :

Les cas de démence dans le monde devraient tripler d'ici 2050
Les tendances positives à l'échelle mondiale en matière d'accès à l'éducation devraient se traduire par une réduction de 6,2 millions de cas de démence d'ici 2050. Entre-temps, les contre-tendances anticipées relatives à la croissance du nombre de fumeurs, de personnes ayant un indice de masse corporelle élevé et de cas d'hyperglycémie devraient refléter une prévalence accrue presque équivalente, soit 6,8 millions de cas. Une équipe de l'Université de Washington a modélisé les projections en question sur des données sur la santé recueillies et analysées par un consortium mondial de chercheurs entre 1990 et 2019, dans le cadre de l'étude Global Burden of Disease. Voici d'autres faits rapportés lors de l'AAIC 2021 :

Les adultes transgenres sont plus susceptibles de connaître un déclin cognitif subjectif ou une dépression
D'après deux études présentées à l'AAIC 2021, les adultes transgenres et non binaires aux États-Unis sont plus susceptibles de signaler une détérioration de la mémoire et des capacités de réflexion, des limitations fonctionnelles et une dépression, comparativement aux adultes cisgenres (non transgenres). Voici quelques-unes des principales conclusions :

Comment aborder la question de la diversité dans les essais cliniques sur la maladie d'Alzheimer
Lors de la conférence AAIC 2021, le National Institute on Aging (NIA) - qui fait partie des National Institutes of Health des États-Unis - a lancé un nouvel outil en ligne, Outreach Pro, pour aider les chercheurs et les cliniciens à accroître la sensibilisation et la participation aux essais cliniques sur la maladie d'Alzheimer et d'autres formes de démence, en particulier chez les communautés traditionnellement sous-représentées. Voici d'autres constatations clés présentées pour la première fois lors de l'AAIC 2021 :

À propos de la conférence internationale de l'Alzheimer's Association (AAIC)
La conférence internationale de l'Alzheimer's Association (AAIC) est le plus grand rassemblement mondial de chercheurs qui est consacré à l'étude de la maladie d'Alzheimer et d'autres formes de démence. Dans le cadre du programme de recherche de l'Alzheimer's Association, l'AAIC sert d'événement catalyseur favorisant l'acquisition de nouvelles connaissances sur la démence ainsi que l'élargissement de la communauté vitale de recherche universitaire.

Page d'accueil de l'AAIC 2021 : www.alz.org/aaic/
Salle de presse de l'AAIC 2021 : www.alz.org/aaic/pressroom.asp
Mot-clic de l'AAIC 2021 : #AAIC21

À propos de l'Alzheimer's Association
L'Alzheimer's Association est un organisme de santé bénévole mondial qui se consacre aux traitements, au soutien et à la recherche liés à la maladie d'Alzheimer. L'organisme a pour mission de diriger les efforts visant à mettre fin à la maladie d'Alzheimer et à toutes les autres formes de démence, en accélérant la recherche à l'échelle internationale, en favorisant la réduction des risques et la détection précoce, et en maximisant la qualité des soins et du soutien offerts. Ultimement, l'organisme souhaite créer un monde où n'existent ni la maladie d'Alzheimer ni aucune autre forme de démence. Visitez le site alz.org ou composez le numéro 800 272-3900.

Logo - https://mma.prnewswire.com/media/1579813/Alzheimers_Association_International_Conference_2021_Logo.jpg 

 

SOURCE Alzheimer's Association


Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

à 17:36
Le président par intérim de l'Alliance du personnel professionnel et technique de la santé et des services sociaux (APTS), monsieur Robert Comeau, réagira à l'annonce du gouvernement pour résoudre le problème de la pénurie d'infirmières. Il sera...

à 17:06
- pHOXWELL a réduit considérablement l'infection par le SRAS-CoV-2 de 63 % avec une tolérabilité comparable à celle du placebo dans la population à haut risque des travailleurs de la santé - Nouveau spray nasal auto-administré conçu pour renforcer...

à 17:00
Résumé Produit : Désinfectant pour les mains en gel PURE75 (NPN 80098346), importé par Haywick Industries. Problème : Le produit contient du méthanol, qui peut présenter de graves risques pour la santé. De plus, d'importants renseignements de...

à 16:59
Zymo Research a annoncé aujourd'hui que sa trousse de méthylation rapide EZ DNA Methylation-LightningMC a obtenu la marque CE IVD qui permet sa distribution sur le marché commun de l'Union européenne (UE). Le traitement chimique de l'ADN au bisulfite...

à 16:55
Novavax et le Serum Institute of India déposent auprès de l'Organisation mondiale de la Santé une demande réglementaire d'autorisation d'utilisation d'urgence du vaccin contre la COVID-19 à base de nanoparticules de protéines recombinantes de Novavax...

à 16:49
Plutôt que de mettre en place des mesures musclées pour sevrer le réseau des agences de placement et pour en finir avec le TSO, la CAQ a choisi de faire peser le redressement du réseau de la santé sur les épaules des infirmières, déplore le...



Communiqué envoyé le 30 juillet 2021 à 22:19 et diffusé par :