Le Lézard
Classé dans : Les affaires, Science et technologie, Santé, Le Covid-19
Sujets : Bénéfices / Revenus, Conference Call, Webcast

Ipsen publie de solides résultats pour le premier semestre 2021 et revoit à la hausse ses objectifs pour l'exercice en cours


Regulatory News:

Ipsen (Euronext : IPN ; ADR : IPSEY), groupe biopharmaceutique mondial de spécialité, publie aujourd'hui ses résultats financiers pour le premier semestre 2021 (S1 2021) :

David Loew, directeur général, a commenté :
« Nos solides résultats illustrent les progrès que nous réalisons avec notre nouvelle stratégie. Nous continuons de développer nos marques, avec des ventes particulièrement fortes au deuxième trimestre, en partie grâce à la levée progressive des mesures de confinement liées à la pandémie. Nous avons obtenu l'approbation réglementaire pour le lancement de Cabometyx® en association avec le nivolumab dans le carcinome rénal avancé en première ligne, et malgré la déception des récentes données de la Phase III dans le cancer du foie, nous continuons de renforcer notre portefeuille de produits R&D avec des résultats positifs de l'étude de phase III pour le Cabometyx® dans le cancer de la thyroïde et l'acceptation de la soumission réglementaire pour le palovarotène dans la FOP. Ces progrès ont été accompagnés par de récents accords de licence en stade préclinique et clinique. Je suis également satisfait des économies réalisées sur nos activités, tandis que l'accent mis sur notre culture a également permis de créer plus d'opportunités au bénéfice des patients et de la société.

La révision à la hausse de nos objectifs financiers pour l'année reflète la force de nos activités. À court terme, nous attendons de nouvelles étapes réglementaires pour le palovarotène aux États-Unis et en Europe et nous continuons à anticiper de nouveaux lancements du générique de lanréotide en Europe cette année. Je suis confiant qu'Ipsen va continuer à atteindre ses objectifs, grâce à une stratégie claire, à des fondamentaux solides et à des opportunités de croissance attrayantes, renforcés par une priorité constante au service des patients ».

Etats financiers consolidés condensés3

(en millions d'euros)

S1 2021

Montant

Variation

TCC4

 

 

 

 

Chiffre d'affaires Groupe

1 350,3

6,5%

11,0%

Chiffre d'affaires Médecine de Spécialité

1 244,5

6,6%

11,2%

Chiffre d'affaires Santé Familiale

105,9

4,7%

8,6%

 

 

 

 

Résultat opérationnel des activités

479,8

17,0%

 

Marge opérationnelle des activités (en % des ventes)

35,5%

3,2 pts

 

Résultat net consolidé des activités

359,8

21,2%

 

Résultat dilué par action (en euros)

4,31

21,3%

 

 

 

 

 

Résultat opérationnel IFRS

412,2

65,0%

 

Marge opérationnelle IFRS (en % des ventes)

30,5%

10,8 pts

 

Résultat net consolidé IFRS

303,3

36,2%

 

Résultat de base par action (en euros)

3,64

36,5%

 

Objectifs financiers pour 2021
Le Groupe revoit aujourd'hui ses objectifs financiers à la hausse pour l'exercice 2021 ; pour le second semestre, il prend l'hypothèse d'une reprise progressive de l'activité mondiale suite à la crise provoquée par la pandémie de la COVID-19. Après le lancement en juillet 2021 du générique de lanréotide en Allemagne, d'autres lancements du générique de lanréotide sont également anticipés au second semestre en Europe ; Ipsen ne prévoit toutefois pas de lancement de génériques de l'octréotide ou du lanréotide aux États-Unis en 2021.

Ventes totales du Groupe

 

Croissance supérieure à 8,0%5

Marge opérationnelle des activités

 

Environ 32,0%6, excluant l'impact potentiel d'investissements additionnels dans le cadre d'innovation externe

Effet de change
Sur la base des taux de change à fin juin 2021, Ipsen anticipe un impact négatif des devises de l'ordre de 2% sur les ventes totales du Groupe pour l'exercice 2021.

Recherche et Développement
En mai 2021, Ipsen a annoncé que sa demande d'approbation (NDA) pour le palovarotène avait été acceptée par la Food and Drug Administration aux États-Unis. Le palovarotène est un médicament oral, expérimental agoniste sélectif RAR?, destiné à la prévention de l'ossification hétérotopique (nouvelle formation osseuse). Il est évalué comme option thérapeutique potentielle chez les personnes atteintes de la FOP, une maladie génétique ultra-rare et progressivement invalidante. La date cible d'action réglementaire attribuée par la FDA dans le cadre d'un statut d'examen prioritaire est fixée au 30 novembre 2021. Des demandes similaires ont été acceptées par l'Agence européenne des médicaments et par Swissmedic.

Au cours de la période, il a été annoncé qu'Ipsen exercerait son option de collaboration avec Exelixis dans l'essai pivot de Phase III COSMIC-311 de Cabometyx® chez les patients atteints d'un cancer différencié de la thyroïde réfractaire à l'iode radioactif précédemment traité. Ipsen a un accord de collaboration exclusif avec Exelixis pour la commercialisation de Cabometyx® en dehors des États-Unis et du Japon.

En juin 2021, Ipsen et Exelixis ont annoncé que COSMIC-312, l'essai pivot de Phase III en cours évaluant Cabometyx® en association avec l'atezolizumab, par rapport au sorafenib chez les patients atteints d'un carcinome hépatocellulaire avancé précédemment non traité, a satisfait à l'un des critères d'évaluation principaux, démontrant une amélioration significative de la survie sans progression (SSP) lors de l'analyse principale prévue. Une analyse intermédiaire pour le second critère d'évaluation primaire de la survie globale (OS), menée en même temps que l'analyse primaire de la PFS, a montré une tendance en faveur de la combinaison de Cabometyx® et de l'atezolizumab, mais n'a pas atteint la significativité statistique. D'après les données préliminaires basées sur la survie globale de cette étude, la probabilité d'atteindre une significativité statistique lors de l'analyse finale est faible.

Innovation externe
En juillet 2021, Ipsen a conclu deux accords qui s'inscrivent dans le cadre de sa politique d'innovation externe visant à renforcer son portefeuille de produits R&D :

- BKK-001 (Oncologie)
Fin juillet 2021, Ipsen a annoncé un accord de licence avec BAKX Therapeutics, accordant à Ipsen les droits exclusifs pour développer, fabriquer et commercialiser le BKK-001 comme traitement potentiel de la leucémie, du lymphome et des tumeurs solides.

- Mesdopetam (Neurosciences)
Mi-juillet 2021, Ipsen a annoncé la conclusion d'un accord de licence avec IRLAB, conférant à Ipsen les droits exclusifs de développement et de commercialisation du mesdopetam, un nouvel antagoniste des récepteurs D3 de la dopamine, en tant qu'option thérapeutique potentielle pour les personnes atteintes de la maladie de Parkinson souffrant de dyskinésie induite par la lévodopa.

Responsabilité Sociétale des Entreprises (« RSE »)
La RSE d'Ipsen se concentre sur trois domaines. Exemples des progrès réalisés au cours du premier semestre 2021 :

- Collaborateurs
Ipsen a fixé un objectif de parité femmes-hommes pour son équipe de direction globale (« Global Leadership Team ») d'ici 2025. Un calendrier similaire a été établi pour l'équipe de direction (« Executive Leadership Team »), avec un objectif d'atteindre 35% de parité femmes-hommes.

- Communautés
Le mécanisme de crédit syndiqué (« RCF ») de la société comprend un critère ESG7 clé. Les résultats favorables d'Ipsen par rapport aux objectifs ESG sont récompensés par des dons caritatifs, dont l'un a récemment été attribué à International Health Partners, une organisation caritative qui aide les personnes vivant dans certains des endroits les plus difficiles du monde à obtenir des médicaments essentiels.

- Environnement
Ipsen utilise désormais 100% d'électricité verte sur ses sites au Royaume-Uni, en Irlande et en France. 88% de l'électricité utilisée par Ipsen dans le monde provient désormais de sources renouvelables. La société s'est également engagée à consommer les ressources de manière durable et continuera à améliorer l'efficacité énergétique de ses activités.

Conférence téléphonique
Une conférence téléphonique et un webcast destinés aux investisseurs et aux analystes se tiendront aujourd'hui à 14h30, heure de Paris. Les participants pourront rejoindre la conférence quelques minutes plus tôt et peuvent s'enregistrer ici ; un enregistrement sera disponible sur ipsen.com, tandis que le webcast sera accessible ici. L'ID de l'événement est 8026207.

Calendrier
La société prévoit de publier ses résultats pour le troisième trimestre le 21 octobre 2021.

Notes
Tous les chiffres financiers sont en millions d'euros. Sauf indication contraire, les performances présentées dans cette annonce couvrent la période de six mois jusqu'au 30 juin 2021 (le premier semestre, ou S1 2021) et la période de trois mois jusqu'au 30 juin 2021 (le trimestre, le deuxième trimestre ou T2 2021), par rapport à la période de six mois jusqu'au 30 juin 2020 (vs S1 2020) et la période de trois mois jusqu'au 30 juin 2020 (T2 2020) respectivement. Sauf indication contraire, les commentaires sont basés sur les performances au S1 2021.

Ipsen
Ipsen est un groupe biopharmaceutique mondial de taille moyenne focalisé sur des médicaments innovants en Oncologie, Maladie Rare et Neurosciences. Ipsen bénéficie également d'une présence significative en Santé Familiale. Avec un chiffre d'affaires de plus de 2,5 milliards d'euros en 2020, Ipsen commercialise plus de 20 médicaments dans plus de 115 pays, avec une présence commerciale directe dans plus de 30 pays. La R&D d'Ipsen est focalisée sur ses plateformes technologiques différenciées et innovantes situées au coeur des clusters mondiaux de la recherche biotechnologique ou en sciences de la vie (Paris-Saclay, France ; Oxford, UK ; Cambridge, US ; Shanghai, China). Le Groupe rassemble plus de 5 700 collaborateurs dans le monde. Ipsen est coté en bourse à Paris (Euronext : IPN) et aux États-Unis à travers un programme d'American Depositary Receipt (ADR : IPSEY) sponsorisé de niveau I. Pour plus d'informations sur Ipsen, consultez www.ipsen.com.

Ventes par domaine thérapeutique et par produit

(en millions d'euros)

S1 2021

Q2 2021

Montant

%
du CA8

Variation

TCC9

Montant

Variation

TCC9

 

Médecine de Spécialité

1 244,5

92%

6,6%

11,2%

632,9

12,1%

16,2%

Oncologie

1 013,1

75%

4,7%

8,9%

517,7

9,0%

13,0%

Somatuline®

561,4

42%

-0,1%

5,2%

284,5

2,8%

8,0%

Decapeptyl®

222,5

16%

15,0%

16,3%

116,2

19,9%

20,6%

Cabometyx®

166,8

12%

22,0%

22,9%

83,6

29,8%

30,2%

Onivyde®

57,8

4%

-7,6%

1,5%

31,3

-0,1%

9,9%

Autres Oncologie

4,5

0%

-63,4%

-63,6%

2,1

-60,5%

-60,9%

Neurosciences

205,8

15%

20,7%

28,3%

102,7

33,2%

38,2%

Dysport®

202,8

15%

19,6%

27,1%

101,0

31,8%

36,6%

Maladies Rares

25,6

2%

-12,0%

-10,1%

12,6

0,0%

2,0%

NutropinAq®

17,0

1%

-11,2%

-11,3%

8,6

6,5%

6,0%

Increlex®

8,6

1%

-13,6%

-7,7%

4,0

-11,7%

-5,3%

 

 

 

 

 

 

 

 

Santé Familiale

105,9

8%

4,7%

8,6%

58,9

19,8%

23,1%

Smecta®

35,7

3%

-5,6%

-1,8%

19,4

-2,8%

0,9%

Tanakan®

20,6

2%

6,2%

11,8%

12,1

31,1%

34,9%

Forlax®

17,2

1%

-12,8%

-11,2%

8,1

-18,0%

-16,8%

Fortrans/Eziclen®

16,7

1%

40,9%

47,6%

9,9

97,6%

102,0%

Autres Produits de Santé Familiale

15,7

1%

27,0%

29,8%

9,4

85,3%

87,1%

 

 

 

 

 

 

 

 

Chiffre d'affaires Groupe

1 350,3

100%

6,5%

11,0%

691,8

12,7%

16,8%

Médecine de Spécialité
Les ventes au premier semestre 2021 se sont élevées à 1 244,5 millions d'euros, soit une augmentation de 11,2%9. Les ventes en Oncologie et Neurosciences ont augmenté de 8,9%9 et de 28,3%9 à 1 013,1 millions d'euros et 205,8 millions d'euros, respectivement, tandis que les ventes en Maladies Rares ont diminué de 10,1%9 à 25,6 millions d'euros.

Au cours du premier semestre 2021, la Médecine de Spécialité a représenté 92% des ventes totales (vs S1 2020 : 92%).

Oncologie
Les ventes se sont élevées à 1 013,1 millions d'euros au premier semestre 2021, en croissance de 8,9%9, reflétant des gains continus de parts de marché dans la plupart des zones géographiques. La reprise du marché en Chine a soutenu la forte performance de Décapeptyl®, tandis que Cabometyx® et Somatuline® ont également enregistré de bons résultats au niveau mondial.

Au cours du premier semestre 2021, les ventes en Oncologie ont représenté 75% des ventes totales (vs S1 2020 : 76%).

a) Les ventes de Somatuline® ont atteint 561,4 millions d'euros au premier semestre 2021, soit une augmentation de 5,2% 10, grâce à la poursuite des gains de parts de marché dans la plupart des zones géographiques et à un impact limité des ventes du générique de l'octréotide en Europe. En Amérique du Nord, les ventes ont augmenté de 3,6%10, ce qui reflète en partie la forte performance du T2 2020, influencée par les habitudes d'achat des utilisateurs finaux ; la performance du premier semestre 2021 en Amérique du Nord a été stimulée par des niveaux de volumes en progression.

b) Les ventes de Décapeptyl® au premier semestre 2021, d'un montant de 222,5 millions d'euros, ont enregistré une croissance de 16,3% 10, principalement grâce à la Chine, qui s'est bien rétablie des effets de la pandémie de la COVID-19. Les bonnes performances en France et dans le reste de l'Asie s'expliquent par des gains de parts de marché.

c) Les ventes de Cabometyx®ont atteint 166,8 millions d'euros au premier semestre 2021, soit une hausse de 22,9% 10, grâce à une forte augmentation des volumes dans la plupart des zones géographiques, tant pour le carcinome à cellules rénales que pour le carcinome hépatocellulaire. Suite à l'approbation réglementaire, Cabometyx®,en combinaison avec le nivolumab, a été lancé en Allemagne comme traitement de première ligne pour les patients atteints de carcinome rénal avancé.

d) Les ventes d'Onivyde® s'élève à 57,8 millions d'euros et ont augmenté de 1,5% 10 au premier semestre, d'un côté en raison de la hausse des ventes à Servier, le partenaire d'Ipsen hors États-Unis, de l'autre à cause de l'impact de la pandémie sur la prise en charge des patients atteints d'un cancer aux États-Unis.

Neurosciences
Les ventes de Dysport® ont atteint 202,8 millions d'euros, soit une hausse de 27,1%10, grâce à une reprise post-pandémie encourageante sur la plupart des marchés, en particulier au deuxième trimestre, reflétant des bonnes performances sur les marchés thérapeutiques d'Amérique du Nord et d'Europe et sur les marchés esthétiques en croissance en Turquie, en Russie et au Moyen-Orient. Galderma, le partenaire d'Ipsen, a également continué d'enregistrer de solides performances dans le secteur de l'esthétique sur la plupart des marchés où il opère.

Au cours du premier semestre 2021, les ventes en Neurosciences ont représenté 15% des ventes totales (vs S1 2020 : 13%).

Maladies Rares
Les ventes de NutropinAq® (somatropine), représentent un montant de 17,0 millions d'euros, soit une baisse de 11,3%10, impactées par de fortes pressions concurrentielles en Europe. La baisse des ventes d'Increlex® (mecasermin), de 7,7%10 à 8,6 millions d'euros, s'explique en partie par la diminution de la demande aux États-Unis, induite par les effets persistants de la pandémie de la COVID-19.

Au cours du premier semestre 2021, les ventes en Maladies Rares ont représenté 2% des ventes totales (vs S1 2020 : 2%).

Santé Familiale
Les ventes de 105,9 millions d'euros traduisent une croissance de 8,6%10, en partie grâce à l'augmentation des ventes de 47,6%10 du Fortrans/Eziclen® (macrogol 4000) à 16,7 millions d'euros, principalement dû au faible niveau des ventes réalisées au cours du premier semestre 2020, notamment en Chine. On note également une augmentation de 11,8%10 des ventes de Tanakan® (extrait de ginkgo biloba) à 20,6 millions d'euros, grâce à de bonnes performances au Vietnam. Les ventes de Smecta® (diosmectite) ont diminué de 1,8%10 à 35,7 millions d'euros, la reprise en Chine étant compensée par la pression des médicaments génériques en France.

Au cours du premier semestre 2021, les ventes en Santé Familiale ont représenté 8% des ventes totales (vs S1 2020 : 8%).

Ventes par zone géographique

(en millions d'euros)

S1 2021

Q2 2021

Montant

Variation

TCC11

Montant

Variation

TCC11

 

Principaux Pays d'Europe de l'Ouest

440,7

6,4%

6,6%

223,3

17,4%

17,4%

France

155,4

5,8%

6,7%

80,9

18,8%

20,1%

Allemagne

102,2

8,7%

8,7%

49,1

12,2%

12,2%

Italie

65,4

7,1%

7,1%

32,5

25,5%

25,5%

Espagne

59,1

7,5%

7,5%

30,8

22,6%

22,6%

Royaume-Uni

58,6

2,2%

1,6%

30,0

9,7%

6,6%

 

 

 

 

 

 

 

Autres Pays d'Europe

257,6

3,4%

8,0%

137,0

17,0%

20,9%

Europe de l'Est

118,8

11,0%

19,6%

64,8

30,4%

37,1%

Autres Europe

138,8

-2,4%

-0,5%

72,3

7,0%

9,1%

 

 

 

 

 

 

 

Amérique du Nord

403,0

-3,8%

4,9%

196,1

-3,6%

5,0%

 

 

 

 

 

 

 

Reste du Monde

248,9

33,9%

38,3%

135,4

31,7%

33,4%

Asie

126,3

66,8%

68,6%

72,4

64,0%

65,3%

Autres Reste du Monde

122,6

11,4%

17,2%

63,1

7,4%

9,7%

 

 

 

 

 

 

 

Chiffre d'affaires Groupe

1 350,3

6,5%

11,0%

691,8

12,7%

16,8%

Principaux pays d'Europe de l'Ouest
Les ventes se sont élevées à 440,7 millions d'euros au premier semestre 2021, soit une augmentation de 6,6%11. Au cours du premier semestre 2021, les principaux pays d'Europe de l'Ouest représentent 33% des ventes totales (vs S1 2020 : 33%).

a) France : les ventes s'élèvent à 155,4 millions d'euros, soit une augmentation de 6,7% 11, reflétant une reprise post-pandémie solide, avec des gains continus de parts de marché pour la plupart des médicaments de Médecine de Spécialité, compensés par la fragilité du marché de la diarrhée, qui a eu un impact sur la Santé Familiale.

b) Allemagne : les ventes s'élèvent à 102,2 millions d'euros, en hausse de 8,7% 11, principalement grâce à la poursuite des gains de parts de marché de Cabometyx® et de Somatuline® avec un impact limité lié aux ventes de générique de l'octréotide.

c) Italie : les ventes s'élèvent à 65,4 millions d'euros, en hausse de 7,1% 11, et sont le résultat des solides performances de Cabometyx®, ainsi que de l'amélioration des performances de la Santé Familiale.

d) Espagne : les ventes s'élèvent à 59,1 millions d'euros, en hausse de 7,5% 11, grâce aux gains de parts de marché de Somatuline® et de Décapeptyl®.

e) Royaume-Uni : les ventes ont atteint 58,6 millions d'euros, soit une augmentation de 1,6% 11, grâce à la croissance solide de Somatuline® due à des gains de parts de marché, partiellement compensée par les volumes plus faibles de Décapeptyl®.

Autres Pays européens
Les ventes ont atteint 257,6 millions d'euros, en hausse de 8,0%12 au premier semestre 2021, principalement en raison de l'augmentation des volumes de Dysport® dans le marché de l'esthétique en Russie et en Grèce, ainsi que du succès des lancements et des gains de parts de marché de Cabometyx®, compensés par une baisse des ventes en Santé Familiale en Europe de l'Est.

Au cours du premier semestre 2021, les ventes dans les Autres pays européens ont représenté 19% des ventes totales (vs S1 2020 : 20%).

Amérique du Nord
Les ventes, d'un montant de 403,0 millions d'euros, ont augmenté de 4,9%12, grâce à la croissance continue de la demande de Somatuline® et de Cabometyx®, malgré l'impact de la pandémie sur la prise en charge des patients atteints d'un cancer aux États-Unis. Les ventes de Dysport® reflètent une solide performance sur le marché de l'esthétique et une croissance des activités sur le marché thérapeutique après un impact significatif de la pandémie de la COVID-19 au cours du premier semestre 2020.

Au cours du premier semestre 2021, les ventes en Amérique du Nord ont représenté 30% des ventes totales (vs S1 2020 : 33%).

Reste du Monde
Les ventes ont atteint 248,9 millions d'euros, soit une augmentation de 38,3%12, tirés par à la reprise en Chine qui s'est traduite par d'importants volumes de ventes de Décapeptyl® et des produits de Santé Familiale. Cette hausse s'est accompagnée d'une solide performance de Dysport® sur le marché esthétique en Amérique latine, en Australie et au Moyen-Orient, ainsi que des bonnes performances de Décapeptyl® dans le reste de l'Asie.

Au cours du premier semestre 2021, les ventes dans le Reste du Monde ont représenté 18% des ventes totales (vs S1 2020 : 15%).

Comparaison des résultats consolidés des activités des exercices 2021 et 2020

Les résultats des activités sont des indicateurs de performance. La réconciliation de ces indicateurs avec les rubriques IFRS est présentée en Annexe 4 « Passage du Résultat net consolidé IFRS au Résultat net consolidé des activités ».

(en millions d'euros)

S1 2021

Montant

% du CA

Variation

 

 

 

 

Chiffre d'affaires

1 350,3

100%

6,5%

Autres produits de l'activité

64,3

4,8%

66,3%

Produits des activités ordinaires

1 414,6

104,8%

8,2%

 

 

 

 

Coûts de revient des ventes

(250,6)

-18,6%

3,6%

 

 

 

 

Frais commerciaux

(384,3)

-28,5%

2,4%

Frais de recherche et développement

(207,3)

-15,4%

8,8%

Frais généraux et administratifs

(99,1)

-7,3%

5,4%

 

 

 

 

Autres produits opérationnels des activités

6,6

0,5%

25,1%

Autres charges opérationnelles des activités

-

-

-92,1%

 

 

 

 

Résultat opérationnel des activités

479,8

35,5%

17,0%

 

 

 

 

Coût de l'endettement financier net

(11,4)

-0,8%

-16,5%

Autres produits et charges financiers

(2,5)

-0,2%

-78,8%

Impôt sur le résultat des activités

(106,3)

-7,9%

22,7%

Quote-part dans le résultat des entités mise en équivalence

0,1

-

-106,0%

 

 

 

 

Résultat net consolidé des activités

359,8

26,6%

21,2%

- dont part attribuable aux actionnaires d'Ipsen S.A.

360,5

26,7%

21,7%

- dont part revenant aux participations ne donnant pas le contrôle

(0,7)

-0,1%

n.a.

 

 

 

 

Résultat net des activités dilué par action ? part attribuable aux actionnaires d'Ipsen S.A. (en euro)

4,31

-

21,3%

(en millions d'euros)

S1 2021

S1 2020

 

 

 

Résultat net consolidé des activités

359,8

297,0

Amortissement des immobilisations incorporelles (hors logiciels)

(30,7)

(32,0)

Autres produits et charges opérationnels

(16,8)

(14,2)

Coûts liés à des restructurations

(3,0)

(10,8)

Pertes de valeur

?

(58,9)

Autres

(6,0)

41,7

Résultat net consolidé IFRS

303,3

222,7

 

 

 

Résultat net IFRS dilué par action ? part attribuable aux actionnaires d'Ipsen S.A. (en euro)

3,64

2,66

Chiffre d'affaires
Au cours du premier semestre 2021, les ventes consolidées du Groupe ont atteint 1 350,3 millions d'euros, en hausse de 11,0%13 à taux constants ou 6,5% à taux courants.

Autres produits de l'activité
Les autres produits de l'activité se sont élevés à 64,3 millions d'euros, en hausse de 66,3%. Cette variation provient de la hausse des redevances reçues des partenaires du Groupe, principalement Galderma sur Dysport®.

Coût de revient des ventes
Le coût de revient des ventes s'est élevé à 250,6 millions d'euros, représentant 18,6% du chiffre d'affaires et en hausse de 3,6%. L'effet favorable de la croissance de l'activité de Médecine de Spécialité sur le mix produit, a continué à diminuer le coût de revient des ventes, malgré l'augmentation des redevances versées aux partenaires, notamment pour Cabometyx®.

Frais commerciaux
Les frais commerciaux ont représenté 384,3 millions d'euros, en augmentation de 2,4%, sous l'effet des efforts commerciaux déployés pour soutenir la croissance de l'activité de Médecine de Spécialité, de la reprise des activités décalées ou annulées à cause de la pandémie, ainsi que de l'impact du programme de gain d'efficacité du Groupe. Les frais commerciaux ont représenté 28,5% du chiffre d'affaires total, soit une baisse d'un point de pourcentage.

Frais liés à la recherche et développement
Les frais de recherche et développement ont atteint 207,3 millions d'euros, en augmentation de 8,8%. Le Groupe a continué d'investir dans la gestion du cycle de vie des produits en Oncologie, en particulier sur Onivyde® et Cabometyx®, dans les Maladies Rares avec le palovarotène ainsi que dans les Neurosciences avec Dysport® sur les programmes de nouvelle génération dédiés aux neurotoxines.

Frais généraux et administratifs
Les frais généraux et administratifs se sont élevés à 99,1 millions d'euros, en augmentation de 5,4%, notamment en raison du déploiement de la stratégie informatique. Le ratio en pourcentage du chiffre d'affaires est resté stable à 7,3%.

Autres produits et charges opérationnels des activités
Les autres produits et charges des activités ont représenté un produit de 6,6 millions d'euros (vs S1 2020 : produit de 5,1 millions d'euros), provenant essentiellement de l'impact des couvertures de change.

Résultat Opérationnel des activités
Le Résultat Opérationnel des Activités s'est élevé à 479,8 millions d'euros, en hausse de 17,0% et représentant 35,5% du chiffre d'affaires (S1 2020 : 32,3%).

Coût de l'endettement financier net et autres éléments financiers des activités
Le résultat financier des activités a diminué de 16,5% pour atteindre 11,4 millions d'euros. Les autres charges financières des activités ont atteint 2,5 millions d'euros en diminution de 78,8%, essentiellement du fait d'effets de change favorables et d'un coût des couvertures plus faible.

Impôt sur le résultat des activités
L'impôt sur le résultat des activités est de 106,3 millions d'euros, en augmentation de 22,7% et correspond à un taux effectif d'impôt des activités de 22,8% (vs S1 2020 : 22,5%).

Résultat net consolidé des activités
Le résultat net consolidé des activités s'est élevé à 359,8 millions d'euros, en hausse de 21,2%, dont 360,5 millions d'euros attribuables aux actionnaires d'Ipsen S.A.

Résultat net des activités par action
Le Résultat net des activités dilué par action s'élève à 4,31 euros, en augmentation de 21,3%.

Passage des indicateurs financiers des activités aux rubriques IFRS

Le passage des agrégats IFRS juin 2020 / juin 2021 aux indicateurs financiers des activités est présenté en Annexe 4. À fin juin 2021, les principaux éléments de réconciliation entre le Résultat net des activités et le Résultat net consolidé IFRS sont :

Amortissements des immobilisations incorporelles (hors logiciels)
Les amortissements des immobilisations incorporelles (hors logiciels) se sont élevés à 41,0 millions d'euros avant impôt au premier semestre 2021 contre 43,9 millions d'euros avant impôt à fin juin 2020.

Autres produits et charges opérationnels
Les autres produits et charges opérationnels ont représenté une charge de 22,7 millions d'euros avant impôt, principalement affectée par les coûts des programmes de transformation du Groupe, y compris les coûts d'arrêt de certains programmes de recherche définis comme non prioritaires dans la stratégie du Groupe (vs S1 2020 : 19,2 millions d'euros).

Coûts liés à des restructurations
Les coûts liés à des restructurations ont atteint 4,0 millions d'euros. Au cours du premier semestre 2020, les coûts de restructuration ont atteint 15,4 millions d'euros avant impôt, essentiellement liés au projet de transformation de l'activité de Santé Familiale ainsi qu'à la relocalisation de la production d'Onivyde® de Cambridge (Massachusetts, U.S.) vers Signes, en France.

Pertes de valeur
Au 30 juin 2021, aucune perte de valeur ou reprise n'a été reconnue.

Au 30 juin 2020, le Groupe avait reconnu des pertes de valeur pour 81,7 millions d'euros avant impôt principalement sur des actifs incorporels liés au palovarotène suite à la décision d'arrêter l'étude MO-PeD dans les ostéochondromes multiples.

Autres
À fin juin 2021, les autres produits et charges financiers incluent un produit financier de 2,6 millions d'euros avant impôt, essentiellement lié à la variation de juste valeur des titres non consolidés.

À fin juin 2020, les autres produits et charges financiers incluaient un produit financier de 45,0 millions d'euros avant impôt lié au Certificat de Valeur Garantie (CVG) émis au bénéfice des anciens actionnaires de Clementia Pharmaceuticals et à la réévaluation des paiements conditionnels réglementaires et commerciaux.

Indicateurs IFRS

Résultat Opérationnel
Le Résultat Opérationnel s'est élevé à 412,2 millions d'euros, correspondant à une marge opérationnelle de 30,5%, en hausse de 11 points (vs S1 2020 : 249,8 millions d'euros).

Résultat net consolidé
Le Résultat net consolidé s'est élevé à 303,3 millions d'euros, en hausse de 36,2%.

Résultat net par action
Le Résultat net dilué par action a atteint 3,64 euros à fin juin 2021, en hausse de 36,5%.

Secteurs opérationnels : répartition du Résultat Opérationnel des Activités par domaines thérapeutiques

L'information sectorielle est présentée autour des deux secteurs opérationnels du Groupe que sont la Médecine de Spécialité et la Santé Familiale.

L'ensemble des coûts alloués à ces deux segments est présenté dans les indicateurs. Les frais centraux partagés et les effets des couvertures de change ne sont pas alloués entre ces deux segments.

Le Résultat Opérationnel des activités est l'indicateur de performance utilisé par le Groupe pour évaluer la performance opérationnelle et allouer les ressources.

Le tableau ci-dessous présente l'analyse par domaines thérapeutiques du Chiffre d'affaires, des Produits des activités ordinaires et du Résultat Opérationnel des activités pour les premiers semestres 2021 :

(en millions d'euros)

S1 2021

Variation (m?)

Variation (%)

 

Médecine de Spécialité

 

 

 

Chiffre d'affaires

1 244,5

77,3

6,6%

Produits des activités ordinaires

1 296,3

101,7

8,5%

Résultat opérationnel des activités

570,5

67,0

13,3%

% du CA

45,8%

 

 

 

 

 

 

Santé Familiale

 

 

 

Chiffre d'affaires

105,9

4,7

4,7%

Produits des activités ordinaires

118,3

5,9

5,3%

Résultat opérationnel des activités

15,6

10,0

179,9%

% du CA

14,7%

 

 

 

 

 

 

Total non alloué

 

 

 

Résultat opérationnel des activités

(106,2)

(7,3)

7,4%

 

 

 

 

Total Groupe

 

 

 

Chiffre d'affaires

1 350,3

82,0

6,5%

Produits des activités ordinaires

1 414,6

107,7

8,2%

Résultat opérationnel des activités

479,8

69,7

17,0%

% du CA

35,5%

 

 

Au cours du premier semestre 2021, les ventes de Médecine de Spécialité s'élèvent à 1 244,5 millions d'euros, en hausse de 6,6% (11,2% à taux constant14), représentant 92,2% du chiffre d'affaires total (vs S1 2020 : 92,0%). Le résultat opérationnel des activités de Médecine de Spécialité a augmenté de 13,3% pour atteindre 570,5 millions d'euros, représentant 45,8% des ventes (vs S1 2020 : 43,1%). Cette amélioration est le reflet de la croissance continue de Somatuline® aux États-Unis et en Europe, de Dysport® et Décapeptyl® grâce à la reprise post-COVID-19, de la contribution de Cabometyx®, ainsi que d'une augmentation des investissements en recherche et développement et des frais commerciaux.

Les ventes de Santé Familiale ont augmenté de 4,7% (8,6% à taux constant14) pour atteindre 105,9 millions d'euros. Le résultat opérationnel des activités de Santé familiale s'est élevé à 15,6 millions d'euros, soit 14,7% du chiffre d'affaires (vs S1 2020 : 5,5%), reflétant une hausse des ventes en partie due à la reprise post-COVID-19 en Chine et à une augmentation des autres revenus couplée à une baisse des investissements commerciaux.

Le résultat opérationnel des activités non alloué représente a représenté une charge de 106,2 millions d'euros (vs S1 2020 : - 98,9 millions d'euros), en partie en raison du déploiement de la stratégie informatique mondiale, quelque peu compensé par l'impact favorable de la politique de couverture de change au cours du premier semestre 2021.

Trésorerie nette et financement

Le Groupe a diminué sa dette de 188,7 millions d'euros sur le premier semestre 2021. La dette nette s'élève ainsi à 336,5 millions d'euros.

Analyse du tableau de flux de trésorerie nette consolidés

(en millions d'euros)

S1 2021

S1 2020

 

 

 

Trésorerie nette / (dette financière) nette à l'ouverture

(525,3)

(1 115,6)

 

 

 

Résultat opérationnel courant

479,8

410,2

Éléments sans impact sur la trésorerie

74,3

69,4

Variation du BFR opérationnel

(67,5)

(16,8)

Autres variations du BFR

(28,7)

(37,8)

Investissements opérationnels nets (hors milestones)

(58,2)

(56,3)

Dividendes reçus des entités mises en équivalence

?

?

Cash-flow opérationnel

399,7

368,7

 

 

 

Autres produits et charges opérationnels non courants et charges de restructuration

(27,9)

(15,5)

Résultat financier

(13,5)

(24,8)

Impôts exigibles

(67,9)

(99,4)

Autres flux opérationnels

0,9

4,3

Cash-flow Libre

291,4

233,3

 

 

 

Distributions versées

(83,1)

(83,5)

Investissements nets (acquisitions et milestones)

7,8

(4,4)

Programmes de rachat d'actions

(5,8)

(6,1)

Impact du change sur l'endettement financier net et variation des passifs financiers conditionnels

(22,4)

49,5

Autres

0,8

3,5

Paiements aux actionnaires et opérations de croissance externe

(102,6)

(41,0)

 

 

 

Variation de la trésorerie / (dette financière) nette

188,7

192,3

 

 

Trésorerie / (Dette financière nette)

(336,5)

(923,3)

Cash-Flow Opérationnel
Le Cash-Flow Opérationnel s'établit à 399,7 millions d'euros en augmentation de 8,4%, porté par l'amélioration du Résultat Opérationnel des Activités (+69,7 millions d'euros) et par l'augmentation du besoin en fonds de roulement.

À fin juin 2021, les éléments sans impact sur la trésorerie ont augmenté de 7,1% et porté à 74,3 millions d'euros (vs S1 2020 : 69,4 millions d'euros), notamment en raison de l'augmentation des amortissements des actifs corporels et des provisions.

Le besoin en fonds de roulement a augmenté de 67,5 millions d'euros au premier semestre 2021 (vs S1 2020 : 16,8 millions d'euros). Cette augmentation s'explique principalement par l'augmentation des créances clients.

Les autres variations de BFR augmentent de 28,7 millions d'euros, reflétant principalement le paiement des rémunérations variables aux salariés sur le premier semestre.

Les investissements opérationnels s'établissent à 58,2 millions d'euros au premier semestre 2021, (vs S1 2020 : 56,3 millions d'euros) et correspondent principalement à des investissements sur les sites industriels du Groupe au Royaume-Uni et en France en vue de générer des gains de productivité, ainsi qu'à des investissements dans l'informatique et le digital.

Cash-Flow Libre
Le Cash-Flow libre s'établit à 291,4 millions d'euros à fin juin 2021(vs S1 2020 : 233,3 millions d'euros), en lien avec l'augmentation du Cash-Flow Opérationnel et une diminution des impôts exigibles.

Paiements aux actionnaires et opérations de croissance externe
Les distributions aux actionnaires d'Ipsen S.A. se sont élevées à 82,9 millions d'euros au 30 juin 2021.

Les investissements nets se sont élevés à 7,8 millions d'euros, incluant la réception de paiements d'étapes additionnels liés à l'atteinte de critères commerciaux relatifs à Onivyde pour 20,8 millions d'euros et la cession d'entités mises en équivalence pour 21,4 millions d'euros. Ces produits sont partiellement compensés par les paiements d'étapes additionnels à Exelixis pour 33,9 millions d'euros.

L'impact de change sur la dette financière nette et la variation des passifs financiers conditionnels incluent l'impact négatif de la hausse du dollar américain par rapport à l'euro, en comparaison d'un impact positif de 49,5 millions d'euros sur l'endettement financier net au 30 juin 2020 qui tenait compte de la réévaluation des Certificats de Valeur Garantie (CVG) et des paiements d'étapes conditionnels de Clementia.

Passage de la trésorerie à la trésorerie nette

(en millions d'euros)

S1 2021

S1 2020

 

 

 

Actifs financiers courants (instruments dérivés sur opérations financières)

0,2

0,7

 

 

 

Trésorerie à la clôture

726,1

420,8

 

 

 

Emprunts obligataires et bancaires

(550,2)

(565,6)

Autres passifs financiers15

(221,1)

(227,0)

Passifs financiers non courants

(771,3)

(792,6)

 

 

 

Lignes de crédit et emprunts bancaires

(150,3)

(267,9)

Passifs financiers

(141,2)

(284,3)

Passifs financiers courants

(291,5)

(552,2)

 

 

 

Endettement

(1 062,8)

(1 344,8)

 

 

 

Trésorerie / (dette financière) nette16

(336,5)

(923,3)

Analyse de la trésorerie du Groupe
Le 16 juin 2016, la société Ipsen S.A. a procédé au placement d'un emprunt obligataire public à 7 ans non assorti de sûretés pour un montant de 300 millions d'euros.

Le 24 mai 2019, Ipsen S.A. a signé un crédit syndiqué sur 5 ans pour un montant de 1 500 millions d'euros, qui a été prolongé en 2020 jusqu'à mai 2025, et en 2021 jusqu'à mai 2026.

Le 23 juillet 2019, Ipsen S.A. a obtenu un financement à long terme sur le marché américain (US Private Placement - USPP) à hauteur de 300 millions de dollars en deux tranches de 7 et 10 ans de maturité.

Dans le cadre de ces financements, le Groupe doit respecter le ratio Dette nette / EBITDA inférieur à 3,5 à chaque clôture publiée et le crédit inclut des indicateurs spécifiques liés au RSE (Responsabilité Sociale d'Entreprise), évalués chaque année.

Le Groupe a respecté le ratio de covenant défini pour le crédit syndiqué et l'USPP.

Au 30 juin 2021, le crédit syndiqué était utilisé à hauteur de 150,3 millions d?euros et le programme d'émission de billets de trésorerie (NEU CP - Negotiable EUropean Commercial Paper) d'Ipsen S.A. de 600 millions d'euros était utilisé à hauteur de 100,0 millions d'euros.

Annexe 1 - Compte de résultat consolidé

(en millions d'euros)

S1 2021

S1 2020

 

 

 

Chiffre d'affaires

1 350,3

1 268,3

Autres produits de l'activité

64,3

38,6

Produits des activités ordinaires

1 414,6

1 306,9

Coût de revient des ventes

(250,6)

(241,8)

Frais commerciaux

(384,3)

(375,4)

Frais de recherche et développement

(207,3)

(190,6)

Frais généraux et administratifs

(99,1)

(94,0)

Autres produits opérationnels courants

25,8

8,2

Autres charges opérationnelles courantes

(82,9)

(66,2)

Coûts liés à des restructurations

(4,0)

(15,4)

Pertes de valeur

?

(81,7)

Résultat opérationnel

412,2

249,8

Produits de trésorerie et d'équivalents de trésorerie

0,6

1,1

Coût de l'endettement financier brut

(12,0)

(14,7)

Coût de l'endettement financier net

(11,4)

(13,6)

Autres produits et charges financiers

0,1

33,9

Impôts sur le résultat

(99,0)

(47,5)

Quote-part dans le résultat des entreprises associées

0,1

(1,3)

Résultat des activités poursuivies

302,1

221,3

Résultat des activités abandonnées

1,2

1,4

Résultat consolidé

303,3

222,7

- dont part attribuable aux actionnaires d'Ipsen

304,0

221,9

- dont participations ne donnant pas le contrôle

(0,7)

0,8

 

 

 

Résultat de base par action des activités poursuivies (en euro)

3,66

2,65

Résultat dilué par action des activités poursuivies (en euro)

3,62

2,65

 

 

 

Résultat de base par action des activités abandonnées (en euro)

0,01

0,02

Résultat dilué par action des activités abandonnées (en euro)

0,01

0,02

 

 

 

Résultat de base par action (en euro)

3,67

2,67

Résultat dilué par action (en euro)

3,64

2,66

Annexe 2 - Bilan consolidé avant affectation du résultat

(en millions d'euros)

30 juin 2021

31 décembre 2020

 

 

 

ACTIF

 

 

Goodwill

604,4

592,8

Autres immobilisations incorporelles

1 142,4

1 121,1

Immobilisations corporelles

645,7

646,6

Titres non consolidés

90,3

84,5

Participations dans des entreprises mises en équivalence

13,8

19,1

Actifs financiers non courants

24,7

23,1

Actifs d'impôts différés

231,0

247,4

Autres actifs non courants

4,9

3,8

Total des actifs non courants

2 757,3

2 738,4

Stocks

232,7

213,9

Clients et comptes rattachés

554,6

476,2

Actifs d'impôts exigibles

91,7

83,6

Actifs financiers courants

2,1

48,9

Autres actifs courants

142,1

113,7

Trésorerie et équivalents de trésorerie

737,5

642,5

Actifs destinés à être cédés

3,6

-

Total des actifs courants

1 764,2

1 578,8

TOTAL DE L'ACTIF

4 521,5

4 317,2

 

 

 

PASSIF

 

 

Capital social

83,8

83,8

Primes et réserves consolidées

2 013,4

1 546,8

Résultat de l'exercice

304,0

548,0

Réserves de conversion

(14,6)

(59,6)

Capitaux propres - attribuables aux actionnaires d'Ipsen S.A.

2 386,6

2 119,1

Participations ne donnant pas le contrôle

1,7

2,7

Total des capitaux propres

2 388,3

2 121,7

Provisions pour engagements envers les salariés

56,9

63,7

Provisions non courantes

49,3

32,0

Passifs financiers non courants

771,2

761,6

Passifs d'impôts différés

92,1

79,9

Autres passifs non courants

46,6

45,1

Total des passifs non courants

1 016,1

982,3

Provisions courantes

42,7

45,7

Passifs financiers courants

297,0

408,6

Fournisseurs et comptes rattachés

518,6

495,2

Passifs d'impôts exigibles

5,6

10,8

Autres passifs courants

241,7

250,0

Concours bancaires

11,5

2,8

Passifs relatifs aux actifs destinés à être cédés

?

?

Total des passifs courants

1 117,0

1 213,1

 

 

 

TOTAL DU PASSIF

4 521,5

4 317,2

Annexe 3 - Tableau des flux de trésorerie

Annexe 3.1 - Tableau des flux de trésorerie consolidés

(en millions d'euros)

30 juin 2021

30 juin 2020

 

 

 

Résultat consolidé

303,3

222,7

Quote-part du résultat des entreprises mises en équivalence

(0,1)

4,3

Résultat net avant quote-part des entreprises mises en équivalence

303,2

227,0

Charges et produits sans incidence sur la trésorerie ou non liés à l'activité :

 

 

- Amortissements et provisions

110,3

116,5

- Pertes de valeur incluses dans le résultat opérationnel et le résultat financier

?

81,5

- Variation de la juste valeur des instruments financiers dérivés

2,3

3,9

- Résultat des cessions d'actifs immobilisés

1,5

2,6

- Gains et pertes de changes latents

(4,7)

4,0

- Variation des impôts différés

31,1

(51,9)

- Charges liées aux paiements sur base d'actions

18,8

10,6

- Autres éléments sans incidence sur la trésorerie

(7,6)

(39,8)

Marge brute d'autofinancement avant variation du besoin en fonds de roulement

454,9

354,3

- (Augmentation) / diminution des stocks

(15,9)

(10,2)

- (Augmentation) / diminution des créances clients et comptes rattachés

(68,4)

21,1

- Augmentation / (diminution) des dettes fournisseurs et comptes rattachés

16,7

(27,8)

- Variation nette de la dette d'impôts sur les résultats

(8,1)

(2,1)

- Variation nette des autres actifs et passifs liés à l'activité

(22,1)

(41,9)

Variation du besoin en fonds de roulement lié à l'activité

(97,7)

(60,7)

FLUX NET DE TRÉSORERIE LIÉ À L'ACTIVITÉ

357,2

293,6

Acquisitions d'immobilisations corporelles

(34,1)

(33,3)

Acquisitions d'immobilisations incorporelles

(44,5)

(18,3)

Produits des cessions d'actifs corporels et incorporels

0,1

?

Acquisitions de titres de participation non consolidés

(7,8)

(3,2)

Versements aux actifs de régimes

(0,7)

(2,3)

Incidence des variations du périmètre

21,4

?

Variation du besoin en fonds de roulement lié aux opérations d'investissement

(14,5)

(7,7)

Flux d'investissement - Divers

2,6

(1,5)

FLUX NET DE TRÉSORERIE LIÉ AUX OPÉRATIONS D'INVESTISSEMENT

(77,6)

(66,3)

Émission d'emprunts à long terme

12,2

5,7

Remboursement d'emprunts à long terme

(0,7)

(0,7)

Variation nette des dettes financières à court terme

(114,5)

(55,7)

Augmentation de capital

?

?

Titres d'autocontrôle

(5,8)

(6,0)

Distributions versées par Ipsen S.A.

(82,9)

(83,2)

Dividendes versés par les filiales aux participations ne donnant pas le contrôle

(0,2)

(0,3)

Variation du besoin en fonds de roulement lié aux opérations de financement

(2,8)

(4,9)

FLUX NET DE TRÉSORERIE LIÉ AUX OPÉRATIONS DE FINANCEMENT

(194,6)

(145,2)

VARIATION DE LA TRESORERIE

85,0

82,1

 

 

 

TRÉSORERIE À L'OUVERTURE

639,6

339,0

Incidence des variations du cours des devises

1,4

(0,3)

TRÉSORERIE À LA CLÔTURE

726,1

420,8

Annexe 3.2 - Tableau des flux de trésorerie nette consolidés

(en millions d'euros)

S1 2021

S1 2020

 

 

 

Trésorerie / (dette financière) nette à l'ouverture

(525,3)

(1 115,6)

 

 

 

RÉSULTAT OPÉRATIONNEL DES ACTIVITÉS

479,8

410,2

Éléments sans impact sur la trésorerie

74,3

69,4

(Augmentation) / diminution des stocks

(15,9)

(10,2)

(Augmentation) / diminution des créances clients et comptes rattachés

(68,4)

21,1

Augmentation / (diminution) des dettes fournisseurs et comptes rattachés

16,7

(27,8)

Variation du BFR opérationnel

(67,5)

(16,8)

Variation des dettes et créances d'IS (y.c. intégration fiscale)

(8,2)

(2,1)

Variation des autres actifs et passifs d'exploitation (hors milestones reçus)

(20,5)

(35,7)

Autres variations du BFR

(28,7)

(37,8)

Acquisition d'immobilisations corporelles

(34,1)

(33,3)

Acquisition d'immobilisations incorporelles

(10,1)

(8,2)

Produits de cessions d'actifs corporels et incorporels

0,1

?

Variation du besoin en fonds de roulement lié aux opérations d'investissement

(14,1)

(14,8)

Investissements opérationnels nets (hors milestones)

(58,2)

(56,3)

Dividendes reçus des entités mises en équivalence

?

?

Cash-Flow Opérationnel

399,7

368,7

Autres produits et charges opérationnels non courants et charges de restructuration

(27,9)

(15,5)

Résultat financier

(13,5)

(24,8)

Impôts exigibles

(67,9)

(99,4)

Autres flux opérationnels

0,9

4,3

Cash-Flow Libre

291,4

233,3

Distributions versées (y.c. minoritaires)

(83,1)

(83,5)

Acquisitions de titres de participation non consolidés 17

(7,8)

(3,4)

Acquisitions d'autres actifs financiers

?

?

Incidence des variations du périmètre

21,4

?

Milestones payés18

(34,9)

(2,8)

Milestones reçus

25,0

1,8

Autres opérations de Business Development

4,0

?

Investissements nets (BD et milestones)

7,8

(4,4)

Programmes de rachats d'actions

(5,8)

(6,1)

Impact du change sur l'endettement net et variation des passifs conditionnels

(22,4)

49,5

Autres

0,8

3,5

Paiements aux actionnaires et opérations de croissance externe

(102,6)

(41,0)

VARIATION DE LA TRÉSORERIE / (DETTE FINANCIÈRE) NETTE

188,7

192,3

 

 

 

Trésorerie / (dette financière) nette à la clôture

(336,5)

(923,3)

Annexe 4 - Passages du Résultat net consolidé IFRS au Résultat net consolidé des activités

S1 2021

IFRS

 

 

 

 

 

Core

(en millions d'euros)

S1 2021

Amortissement des
immobilisations
incorporelles
(hors logiciels)

Autres produits
et charges
opérationnels

Coûts liés à des
restructurations

Pertes
de
valeur

Autres

S1 2021

 

 

 

 

 

 

 

 

Chiffre d'affaires

1 350,3

?

?

?

?

?

1 350,3

Autres produits de l'activité

64,3

?

?

?

?

?

64,3

Produits des activités ordinaires

1 414,6

?

?

?

?

?

1 414,6

Coûts de revient des ventes

(250,6)

?

?

?

?

?

(250,6)

Frais commerciaux

(384,3)

?

?

?

?

?

(384,3)

Frais de recherche et développement

(207,3)

?

?

?

?

?

(207,3)

Frais généraux et administratifs

(99,1)

?

?

?

?

?

(99,1)

Autres produits opérationnels

25,8

?

(19,2)

?

?

?

6,6

Autres charges opérationnelles

(82,9)

41,0

41,9

?

?

?

?

Coûts liés à des restructurations

(4,0)

?

?

4,0

?

?

?

Pertes de valeur

?

?

?

?

?

?

?

Résultat opérationnel

412,2

41,0

22,7

4,0

?

?

479,8

Coût de l'endettement financier net

(11,4)

?

?

?

?

?

(11,4)

Autres produits et charges financiers

0,1

?

?

?

?

(2,6)

(2,5)

Impôt sur le résultat des activités

(99,0)

(10,3)

(5,9)

(0,9)

?

9,8

(106,3)

Quote-part dans le résultat des entités mises en équivalence

0,1

?

?

?

?

?

0,1

Résultat des activités poursuivies

302,1

30,7

16,8

3,0

?

7,2

359,8

Résultat des activités abandonnées

1,2

?

?

?

?

(1,2)

?

Résultat net consolidé

303,3

30,7

16,8

3,0

?

6,0

359,8

- dont part attribuable aux actionnaires d'Ipsen S.A.

304,0

30,7

16,8

3,0

?

6,0

360,5

- dont part revenant aux participations ne donnant pas le contrôle

(0,7)

?

?

?

?

?

(0,7)

 

 

 

 

 

 

 

 

Résultat dilué par action - part attribuable aux actionnaires d'Ipsen S.A. (en euro)

3,64

0,37

0,20

0,04

0,00

0,07

4,31

Les différents éléments retraités dans le passage du Résultat net consolidé des activités au Résultat net consolidé IFRS sont commentés dans le paragraphe « Passage des indicateurs financiers des activités aux rubriques IFRS ».

S1 2020

IFRS

 

 

 

 

 

Core

(en millions d'euros)

S1 2020

Amortissement des
immobilisations
incorporelles
(hors logiciels)

Autres produits
et charges
opérationnels

Coûts liés à des
restructurations

Pertes
de
valeur

Autres

S1 2020

 

 

 

 

 

 

 

 

Chiffre d'affaires

1 268,3

 

 

 

 

 

1 268,3

Autres produits de l'activité

38,6

 

 

 

 

 

38,6

Produits des activités ordinaires

1 306,9

?

?

?

?

?

1 306,9

Coûts de revient des ventes

(241,8)

 

 

 

 

 

(241,8)

Frais commerciaux

(375,4)

 

 

 

 

 

(375,4)

Frais de recherche et développement

(190,6)

 

 

 

 

 

(190,6)

Frais généraux et administratifs

(94,0)

 

 

 

 

 

(94,0)

Autres produits opérationnels

8,2

 

(2,9)

 

 

 

5,3

Autres charges opérationnelles

(66,2)

43,9

22,2

 

 

 

(0,2)

Coûts liés à des restructurations

(15,4)

 

 

15,4

 

 

?

Pertes de valeur

(81,7)

 

 

 

81,7

 

?

Résultat opérationnel

249,8

43,9

19,2

15,4

81,7

?

410,2

Coût de l'endettement financier net

(13,6)

 

 

 

 

 

(13,6)

Autres produits et charges financiers

33,9

 

 

 

 

(45,5)

(11,6)

Impôt sur le résultat des activités

(47,5)

(11,9)

(5,0)

(4,6)

(22,8)

5,2

(86,6)

Quote-part dans le résultat des entités mises en équivalence

(1,3)

 

 

 

 

 

(1,3)

Résultat des activités poursuivies

221,3

32,0

14,2

10,8

58,9

(40,3)

297,0

Résultat des activités abandonnées

1,4

 

 

 

 

(1,4)

?

Résultat net consolidé

222,7

32,0

14,2

10,8

58,9

(41,7)

297,0

- dont part attribuable aux actionnaires d'Ipsen S.A.

221,9

32,0

14,2

10,8

58,9

(41,7)

296,2

- dont part revenant aux participations ne donnant pas le contrôle

0,8

 

 

 

 

 

0,8

 

 

 

 

 

 

 

 

Résultat dilué par action - part attribuable aux actionnaires d'Ipsen S.A. (en euro)

2,66

0,38

0,17

0,13

0,71

(0,50)

3,55

_________________
1 Variation à taux de change constant, hors effets de change, établi en recalculant les performances de la période considérée sur la base des taux de change utilisés pour la période précédente.
2 Fibrodysplasie ossifiante progressive.
3 Extrait des états financiers consolidés condensés soumis à un examen limité des commissaires aux comptes du Groupe
4 Variation à taux de change constant, hors effets de change, établi en recalculant les performances de la période considérée sur la base des taux de change utilisés pour la période précédente.
5 Variation à taux de change constant, hors effets de change, établi en recalculant les performances de la période considérée sur la base des taux de change utilisés pour la période précédente.
6 Ratio de la marge opérationnelle des activités sur les ventes totales du Groupe.
7 Environnement, Social et Gouvernance
8 En raison des arrondis, la somme des pourcentages peut ne pas correspondre aux totaux.
9 Variation à taux de change constant, hors effets de change, établi en recalculant les performances de la période considérée sur la base des taux de change utilisés pour la période précédente.
10 Variation à taux de change constant, hors effets de change, établi en recalculant les performances de la période considérée sur la base des taux de change utilisés pour la période précédente.
11 Variation à taux de change constant, hors effets de change, établi en recalculant les performances de la période considérée sur la base des taux de change utilisés pour la période précédente.
12 Variation à taux de change constant, hors effets de change, établi en recalculant les performances de la période considérée sur la base des taux de change utilisés pour la période précédente.
13 Variation à taux de change constant, hors effets de change, établi en recalculant les performances de la période considérée sur la base des taux de change utilisés pour la période précédente.
14 Variation à taux de change constant, hors effets de change, établi en recalculant les performances de la période considérée sur la base des taux de change utilisés pour la période précédente.
15 Les Passifs financiers excluent principalement les instruments dérivés liés à des opérations commerciales à hauteur de 4,5 millions d'euros à fin juin 2021 à comparer à 5,3 millions d'euros à fin juin 2020.
16 Trésorerie / (dette financière) nette : instruments dérivés comptabilisés en actifs financiers et liés à des opérations financières, trésorerie et équivalents de trésorerie, sous déduction des concours et emprunts bancaires et autres passifs financiers, et à l'exclusion des instruments financiers dérivés sur les opérations commerciales.
17 Les acquisitions de titres de participation non consolidés reflètent principalement des investissements dans des fonds d'innovation externe.
18 Les milestones payés sont enregistrés en augmentation des immobilisations incorporelles dans le bilan consolidé. Dans le tableau des flux de trésorerie consolidés (voir annexe 3.1), ces opérations sont présentées sur la ligne "Acquisition d'immobilisations incorporelles".


Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

à 08:00
Dans le but de contribuer à créer un monde davantage investi, ensemble, Placements Mackenzie annonce fièrement le dévoilement de l'Arbre à monnaie Mackenzie dans le cadre d'une expérience interactive sécuritaire au Yonge/Dundas Square à Toronto....

à 07:58
L'OCRCVM a suspendu la négociation des titres suivants : Société : Emera Incorporated Symbole TSX : EMA.PR.L Les titres : Non Motif : En attente Heure de la suspension (HE) : 8 h 00 L'OCRCVM peut prendre la décision de suspendre (ou d'arrêter)...

à 07:30
La Société de l'assurance automobile du Québec (SAAQ) informe la population de Dolbeau-Mistassini et des environs de la visite prochaine d'une unité mobile qui permettra aux personnes désirant obtenir un permis de conduire ou un permis d'apprenti...

à 07:22
Veeva Systems  a annoncé aujourd'hui que ConvaTec, une entreprise mondiale de produits médicaux offrant des thérapies axées sur la gestion des maladies chroniques, a choisi Veeva Vault CDMS, qui assurera la saisie électronique des données (EDC),...

à 07:14
Ara Partners (« Ara »), une société de capital-investissement spécialisée dans les investissements en décarbonisation industrielle, a annoncé aujourd'hui la fermeture du fond Ara Fund II (le « Fond II » ou « Fond ») avec des engagements en capital...

à 07:00
Le gouvernement du Québec lance une nouvelle campagne publicitaire visant à valoriser le travail des infirmières et infirmiers ainsi qu'à favoriser leur rétention et leur attraction au sein du réseau public de la santé et des services sociaux. Cette...



Communiqué envoyé le 29 juillet 2021 à 01:05 et diffusé par :