Le Lézard
Classé dans : Le Covid-19
Sujets : Religion, Sécurité publique, Plaidoyer (politique), CFG, DEI

Le gouvernement du Canada conclut le Sommet national sur l'antisémitisme


Le gouvernement du Canada a tenu un sommet national sur l'antisémitisme pour cibler les enjeux et prendre des mesures concrètes en vue de remédier à la montée de l'antisémitisme à laquelle font face les communautés juives partout au pays

OTTAWA, ON, le 21 juill. 2021 /CNW/ - L'antisémitisme et la haine, quelle que soit leur forme, n'ont pas leur place au Canada. Cela va à l'encontre des valeurs et de l'esprit d'une société diversifiée et inclusive. Au cours des derniers mois, il y a eu une augmentation inquiétante des crimes haineux signalés par les communautés juives et ciblant leurs communautés, leurs quartiers et leurs synagogues.

Le gouvernement du Canada est déterminé à prendre des mesures immédiates afin de lutter contre l'antisémitisme et toutes les formes de racisme et de discrimination. Aujourd'hui, l'honorable Irwin Cotler, envoyé spécial du Canada pour la préservation de la mémoire de l'Holocauste et la lutte contre l'antisémitisme, et l'honorable Bardish Chagger, ministre de la Diversité et de l'Inclusion et de la Jeunesse, ont convoqué un sommet national sur l'antisémitisme dans le but de déterminer les collaborations possibles entre les organismes, les communautés, la population et le gouvernement fédéral pour accroître la sensibilisation du public, améliorer la sécurité des communautés, combattre la désinformation et la haine en ligne, et identifier les nouvelles mesures nécessaires pour combattre l'antisémitisme.

Organisé par le Secrétariat fédéral de lutte contre le racisme, le sommet a réuni des dirigeants de diverses communautés juives, le premier ministre Justin Trudeau, des ministres fédéraux, des députés ainsi que des représentants provinciaux et municipaux.

Pendant le sommet, les dirigeants communautaires ont expliqué aux ministres, aux décideurs politiques et aux administrateurs de programme leurs préoccupations. Devant l'omniprésence de l'antisémitisme au Canada, ils ont ciblé des mesures concrètes que le gouvernement peut prendre pour régler les enjeux auxquels les communautés juives sont confrontées.

Les discussions ont aussi porté sur les possibilités de collaboration entre le gouvernement fédéral et les communautés juives afin de mettre en oeuvre ou d'améliorer des programmes, en plus d'élaborer de nouvelles initiatives proactives et plus appropriées à la lutte contre l'antisémitisme et la haine.

Après le sommet, le gouvernement du Canada s'est engagé à prendre les mesures initiales suivantes :

La ministre Chagger a également annoncé aujourd'hui le financement de deux projets dans le cadre du Programme d'action et de lutte contre le racisme, lequel a pour but de combattre l'antisémitisme et la haine. Ces projets viseront à lutter contre la haine en ligne et les obstacles à l'emploi auxquels font face les minorités religieuses, ainsi qu'à soutenir les activités de sensibilisation entre les communautés et la formation en sensibilisation culturelle.

De plus, plus tôt aujourd'hui, l'honorable Bill Blair, ministre de la Sécurité publique et de la Protection civile, et l'honorable Mary Ng, ministre de la Petite Entreprise, de la Promotion des exportations et du Commerce international, ont annoncé le financement de 150 projets d'une valeur de plus de 6 millions de dollars pour soutenir les communautés à risque de crimes motivés par la haine par l'entremise du Programme de financement des projets d'infrastructure de sécurité pour les collectivités à risque (PFPIS). L'annonce a été faite depuis le Chabad Lubavitch de Markham, en Ontario, qui fait partie des 150 projets dont la réalisation est recommandée.

Le sommet d'aujourd'hui est une autre étape importante dans la lutte contre le racisme systémique et la discrimination. Il nous rappelle notre responsabilité collective de reconnaître et de lutter contre l'antisémitisme et toutes les formes de haine et de discrimination dans le but de bâtir une société consciemment plus inclusive pour tout le monde.

Citations

« L'antisémitisme n'a pas sa place au Canada, ni ailleurs. Il est inacceptable que les communautés et les personnes juives soient encore victimes de violence, de haine et de discrimination dans notre pays. Aujourd'hui, nous réaffirmons notre engagement à continuer de prendre des mesures concrètes pour combattre l'antisémitisme sous toutes ses formes. Ce n'est qu'ensemble que nous pourrons bâtir un Canada où nous célébrons la diversité, la compassion et l'inclusion comme étant nos forces. »

? Le très honorable Justin Trudeau, premier ministre du Canada

« Le racisme et la haine, y compris l'antisémitisme, n'ont pas leur place au Canada. Rien ne peut justifier que l'on propage la haine en ligne ou sous quelque forme que ce soit. Bien que le gouvernement du Canada continue de s'opposer à toutes les formes de haine, de racisme systémique et d'intolérance, nous savons que le Canada n'est pas à l'abri de la violence motivée par la haine et de l'antisémitisme. J'aimerais exprimer ma gratitude envers les organisations juives et les membres de la communauté juive qui ont fait part de leurs expériences de vie intersectionnelles et ont formulé des recommandations sur la façon dont le gouvernement peut mieux reconnaître et combattre l'antisémitisme, miser sur les programmes existants et les améliorer, et habiliter les diverses communautés juives du Canada. Le sommet d'aujourd'hui a été une autre étape importante et productive dans la création d'une société consciemment plus inclusive. »

? L'honorable Bardish Chagger, ministre de la Diversité et de l'Inclusion et de la Jeunesse

« Les communautés juives partout au Canada sont menacées et prises pour cibles dans leurs quartiers, dans les rues, sur les campus et dans leurs communautés. Nous avons vu des synagogues incendiées, des monuments commémoratifs défigurés, des institutions vandalisées et des cimetières profanés. Historiquement, et encore aujourd'hui, le peuple juif est l'une des minorités les plus visées par les crimes haineux, et ce, dans le monde et au Canada. De plus, la haine antisémite incendiaire que nous voyons sur les plateformes de médias sociaux, qui incite à la violence hors ligne, aggrave la situation. Ce sommet national n'est pas une conversation ponctuelle, mais un engagement permanent dans la lutte contre le fléau de l'antisémitisme qui touche tout le monde. »

? L'honorable Irwin Cotler, envoyé spécial du Canada pour la préservation de la mémoire de l'Holocauste et la lutte contre l'antisémitisme

« La haine envers les personnes juives, fléau croissant qui ne cesse de changer, doit être combattue avec détermination par tous les Canadiens. Nous sommes heureux que le gouvernement du Canada ait fait preuve de leadership et qu'il ait organisé ce sommet national sur l'antisémitisme. Nous continuerons à travailler avec les élus pour faire valoir les propositions politiques concrètes et constructives que nous présentons en matière de sécurité communautaire, d'éducation et de lutte contre le déni de l'Holocauste.

Bien que le sommet d'aujourd'hui se soit concentré sur l'antisémitisme et l'expérience vécue des Juifs, les leçons apprises et les mesures qui seront mises en oeuvre après ce sommet seront éclairantes et utiles pour toutes les minorités à risque. Tous les Canadiens, qu'ils soient juifs ou non, ont un rôle à jouer dans l'édification du Canada dans lequel nous aspirons à vivre : un pays exempt de haine, de racisme et de sectarisme. »

? Shimon Koffler Fogel, président-directeur général, Centre consultatif des relations juives et israéliennes (CIJA)

« Pour contrer l'antisémitisme et toutes les formes de haine, nous devons assurer la protection en renforçant et en appliquant les lois et les politiques; veiller à la prévention par une éducation et une formation efficaces; et accroître les partenariats pertinents, tant au sein de notre propre communauté qu'avec et entre les autres communautés racisées. Je tiens à remercier le gouvernement du Canada d'avoir organisé ce sommet et je me réjouis de poursuivre notre collaboration à l'image des valeurs canadiennes et juives que sont les droits de la personne, la justice, l'équité et l'inclusion dans notre lutte contre toutes les formes de discrimination et de haine, y compris l'antisémitisme. »

? Karen R. Mock, Ph. D., CM; consultante en droits de la personne; présidente, JSpaceCanada

Les faits en bref

Comme l'a mentionné M. Ahmed Shaheed, rapporteur spécial de l'ONU sur la liberté de religion ou de conviction, les discours haineux antisémites ont nettement augmenté depuis le début de la pandémie de COVID-19.

Le gouvernement du Canada s'est engagé à combattre toutes les formes d'antisémitisme au moyen d'importantes mesures, notamment en adoptant la définition de l'antisémitisme de l'Alliance internationale pour la mémoire de l'Holocauste dans la Stratégie canadienne de lutte contre le racisme 2019-2022 pour aider à combattre les attitudes et les comportements antisémites, comme le déni et la distorsion de l'Holocauste.

Dévoilée le 25 juin 2019 après de vastes consultations menées dans l'ensemble du pays, Construire une fondation pour le changement : la Stratégie canadienne de lutte contre le racisme, repose sur un investissement de 45 millions de dollars qui permet d'apporter des changements durables et ainsi soutenir les communautés et améliorer les politiques, les initiatives et les pratiques en place dans nos institutions fédérales. 

Dans l'énoncé économique de l'automne 2020, le gouvernement du Canada a annoncé un financement de 50 millions de dollars sur 2 ans, à compter de 2021-2022, pour élargir le Programme de soutien aux communautés, au multiculturalisme et à la lutte contre le racisme et le Programme d'action et de lutte contre le racisme afin d'atteindre les objectifs du gouvernement en matière de lutte contre le racisme, y compris l'expansion du Secrétariat fédéral de lutte contre le racisme.

Le Programme d'action et de lutte contre le racisme est une autre étape importante par laquelle le gouvernement du Canada met en oeuvre la Stratégie canadienne de lutte contre le racisme, en soutenant des projets qui contribuent à éliminer les obstacles à l'emploi, à la justice et à la participation sociale des peuples autochtones, des communautés racisées et des minorités religieuses.

Le budget de 2021 décrit le plan du gouvernement visant à bâtir un Canada en meilleure santé, plus inclusif et plus égalitaire, et à fournir un nouveau financement pour renforcer l'autonomie des Canadiens racisés et à aider les groupes communautaires à lutter contre le racisme sous toutes ses formes. 

Liens connexes

Fiche d'information : Le gouvernement du Canada annonce le financement de projets contre le racisme visant à enrayer l'antisémitisme

Il est essentiel de renforcer la diversité et l'inclusion afin de favoriser une société consciemment plus inclusive, où chacun est en mesure de participer pleinement à l'économie, à la culture, à la politique et à la vie sociale.

À l'occasion du Sommet national sur l'antisémitisme, le gouvernement du Canada a annoncé qu'il appuierait deux projets dans le cadre du Programme d'action et de lutte contre le racisme, lequel vise à contrer l'antisémitisme et la haine.

Organisation : United Jewish Appeal Federation of Toronto
Nom du projet : Recherche sur les discours haineux en ligne et programme éducatif
Description : Le projet a pour but de lutter contre la haine en ligne par l'identification des différentes formes de haine sur divers sites Web et plateformes de médias sociaux, et par l'élaboration de stratégies permettant de donner aux jeunes des moyens d'agir face à la diffusion de propos haineux.
Financement : 340?000 $

Organisation : La'aD Canada Foundation
Nom du projet : CARE : Combattre l'antisémitisme par la recherche et l'éducation
Description : Le projet se concentrera sur la sensibilisation entre les communautés et la formation en sensibilisation culturelle pour le personnel du secteur public le plus susceptible d'interagir avec les membres de la communauté juive.
Financement : 154?200 $

Construire une fondation pour le changement : la Stratégie canadienne de lutte contre le racisme 2019-2022

Secrétariat fédéral de lutte contre le racisme

Programme d'action et de lutte contre le racisme

Énoncé économique de l'automne 2020

Budget 2021 - Un Canada plus égalitaire

SOURCE Patrimoine canadien


Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

à 10:00
Le gouvernement du Québec est heureux d'appuyer l'International de montgolfières de Saint-Jean-sur-Richelieu pour l'adaptation de ses activités au contexte actuel. La ministre du Tourisme et ministre responsable des régions de Lanaudière et du...

à 09:00
Le premier ministre Justin Trudeau a fait aujourd'hui la déclaration suivante à l'occasion du Jour de l'émancipation : « À pareille date en 1834, la Slavery Abolition Act (loi sur l'abolition de l'esclavage) de 1833 du Parlement britannique est...

à 02:48
Les recherches présentées au cours de la conférence internationale de l'Alzheimer Association® (AAIC®) 2021 suggèrent que la COVID-19 est associée à un dysfonctionnement cognitif à long terme et à une accélération de la pathologie et des symptômes de...

31 jui 2021
Pourquoi tenir compte du présent avis L'Agence de la santé publique du Canada (ASPC) collabore avec ses partenaires provinciaux en santé publique, l'Agence canadienne d'inspection des aliments (ACIA) et Santé Canada pour faire enquête sur une...

31 jui 2021
Dans un appel urgent à la solidarité mondiale en matière de santé et d'accès équitable aux vaccins, la AIDS Healthcare Foundation (AHF) vient de publier le Manifeste du G20 et un compte à rebours décomptant les jours et les heures jusqu'au sommet du...

30 jui 2021
Les recherches présentées dans le cadre de la conférence internationale 2021 de l'Alzheimer's Association® (AAIC®) suggèrent que les effets secondaires de la COVID-19 entraîneraient un dysfonctionnement cognitif à long terme et l'accélération du...



Communiqué envoyé le 21 juillet 2021 à 23:28 et diffusé par :