Le Lézard
Classé dans : Santé
Sujet : Essais cliniques / Découvertes médicales

L'abelacimab, nouvel inhibiteur du Facteur XI d'Anthos Therapeutics, significativement plus efficace que l'énoxaparine, traitement standard, dans une étude prospective d'efficacité de Phase 2, publiée aujourd'hui dans le New England Journal of Medicine.


L'abelacimab a permis de réduire d'environ 80 % le nombre de thromboembolies veineuses par rapport au traitement standard dans une étude d'efficacité de référence «  preuve de concept », démontrant son potentiel dans la prise en charge des troubles thromboemboliques.

CAMBRIDGE, Mass., 19 juillet 2021 /PRNewswire/ -- Anthos Therapeutics, une société biopharmaceutique réalisant des essais cliniques et développant des traitements innovants pour les maladies cardiovasculaires et métaboliques, a annoncé aujourd'hui les résultats de l'étude de phase 2 ANT-005 de son nouvel anticoagulant expérimental, l'abelacimab. Publiées aujourd'hui dans le New England Journal of Medicine1 et présentées simultanément au Congrès de l'ISTH 2021(International Society of Thrombosis and Haemostasis ), les données montrent qu'une dose postopératoire unique d'abelacimab réduit le taux de thromboembolie veineuse (TEV) d'environ 80 % par rapport à l'énoxaparine (une héparine de faible poids moléculaire couramment utilisée), après une arthroplastie totale du genou élective, opération de référence pour démontrer l'efficacité de nouveaux anticoagulants.

Anthos Therapeutics

Dans cette étude en groupes parallèles, 412 participants ont reçu de façon aléatoire une dose unique d'abelacimab (150 mg, 75 mg ou 30 mg) intraveineuse postopératoire, en aveugle ou une dose en ouvert d'énoxaparine, traitement standard, administrée par voie sous-cutanée à raison de 40 mg une fois par jour pendant environ 10 jours après l'opération. Le résultat principal composite d'efficacité - comprenant la détection d'une thrombose veineuse profonde par une veinographie de la jambe opérée et d'épisodes de TEV symptomatiques documentés - est survenu chez 4 %, 5 % et 13 % chez les patients ayant reçu 150 mg, 75 mg ou 30 mg d'abélacimab respectivement, contre 22 % des patients ayant reçu l'énoxaparine. Les résultats obtenus avec les doses d'abélacimab à 75 mg et 150 mg étaient tous deux statistiquement supérieurs à l'énoxaparine (p<0,001), tandis que les résultats obtenus avec la dose de 30 mg étaient non inférieurs. L'abélacimab a été bien toléré, sans signal lié à la sécurité, et les saignements ont été insignifiants dans les deux groupes de l'étude.

« Les résultats de cette étude apporte de nouvelles preuves très encourageantes démontrant que l'inhibition du Facteur XI semble être une manière efficace de réduire les risques de thromboses pathologiques ? dans ce cas, avec une dose unique postopératoire d'abelacimab. Les données soulignent le potentiel de cette nouvelle approche dans d'autres contextes cliniques où le besoin non-satisfait clinique est élevé » a observé Jeffrey I. Weitz, MD, Professeur à l'Université McMaster, Hamilton, Ontario et l'un des auteurs de l'étude.

L'abelacimab est un anticorps monoclonal hautement sélectif, entièrement humain, doté d'une double activité novatrice contre le facteur XI et sa forme activée, le facteur XIa, permettant une suppression profonde du facteur XI jusqu'à 30 jours après l'administration d'une dose unique par voie intraveineuse ou sous-cutanée1,2.

Au-delà des données robustes d'efficacité présentées dans cette étude, la vision d'Anthos Therapeutics en développant l'abelacimab est de parvenir à une anticoagulation épargnant l'hémostase: une protection efficace contre les événements thromboemboliques avec un risque réduit de saignement cliniquement significatif. Selon le modèle de cascade de coagulation récemment décrit3, le facteur XI joue un rôle important dans le développement de la thrombose pathologique, mais on suppose qu'il ne joue qu'un rôle minime dans l'hémostase physiologique. L'inhibition du facteur XI offre donc une opportunité potentiellement significative de "découpler" pharmacologiquement les deux voies.

Dan Bloomfield, Directeur Médical chez Anthos Therapeutics, explique : Tous les anticoagulants actuels - y compris les anticoagulants oraux directs (AODs) - ont un impact sur l'hémostase physiologique ainsi que sur la thrombose pathologique en raison de leur action sur la "voie commune" de la cascade de la coagulation, ce qui entraîne un risque de saignement bien documenté qui peut être encore plus important dans le monde réel que dans les essais cliniques.4,5 La peur des saignements dissuade souvent les prescripteurs et les patients de poursuivre une anticoagulation optimale6-8; notre objectif en développant l'abelacimab est donc de répondre à ce besoin majeur non satisfait."  L'étude de phase 2 ANT-006 en cours (AZALEA-TIMI 71), qui étudie l'administration sous-cutanée une fois par mois sur le long terme de l'abelacimab pour la prévention des accidents vasculaires cérébraux chez les patients souffrant de fibrillation auriculaire, devrait fournir des informations sur le risque de saignement avec l'abelacimab par rapport à un AOD couramment utilisé.

Le directeur général d'Anthos Therapeutics, John Glasspool, a commenté : "Plus d'une personne sur quatre dans le monde continue de mourir d'un accident thromboembolique - et pourtant 40 à 50 % des personnes à haut risque ne reçoivent pas une anticoagulation optimale, principalement en raison de la peur dominante des saignements. L'inhibition du facteur XI peut constituer un changement de paradigme vers une anticoagulation plus sûre qui inspire une plus grande confiance aux prescripteurs et aux patients." M. Glasspool a ajouté : "Je suis fier des progrès que nous avons réalisés pour répondre aux besoins non satisfaits dans les maladies cardiovasculaires et métaboliques à haut risque depuis notre lancement il y a deux ans avec un investissement de Blackstone Life Sciences. Les résultats d'efficacité annoncés aujourd'hui représentent la première étape importante de nos plans de développement de l'abelacimab."

NOTES

1.  Verhamme P et al. New Engl J Med 2021, en cours de publication
2.  Yi BA et al. ISTH 2021 poster PB0077
3.  Hsu C et al. J Am Coll Cardiol 2021, en cours de publication
4.  Buderi R et al. ISTH 2021 poster PB0047
5.  Fox, KAA et al. BMJ Open 2017; Dec 21;7(12):e017157
6.  Hsu JC et al. JAMA Cardiol. 2016; 1: 55?62.
7.  Piccini JP et al. Circulation. 2019; 139:1497?1506.
8.  Cohen AT et al. Lancet 2008; 2;371(9610):387-94

A PROPOS D'ANTHOS THERAPEUTICS
Anthos Therapeutics est une société biopharmaceutique de stade clinique axée sur le développement et la commercialisation de thérapies innovantes validées génétiquement et pharmacologiquement afin de faire progresser les soins pour les personnes atteintes de maladies cardiovasculaires et métaboliques (MCM). Anthos Therapeutics vise à combiner l'agilité d'une biotech avec la rigueur d'une grande société pharmaceutique. Anthos Therapeutics a été lancée par Blackstone Life Sciences en 2019.

Pour plus d'informations : https://www.anthostherapeutics.com/

A PROPOS DE BLACKSTONE LIFE SCIENCES
Blackstone Life Sciences est une plateforme d'investissement privé de premier plan, capable d'investir dans le cycle de vie des entreprises et des produits dans les secteurs clés des sciences de la vie. En combinant des investissements d'envergure et un leadership opérationnel, Blackstone Life Sciences contribue à la mise sur le marché de nouveaux médicaments prometteurs qui améliorent la vie des patients.

Plus d'informations disponibles sur : https://www.blackstone.com/our-businesses/life-sciences/

Contacts Média: Russo Partners LLC

Logo - https://mma.prnewswire.com/media/1576038/Anthos_Logo.jpg


Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

à 20:33
Résumé Produit : Glucagon (DIN : 02243297; numéro de lot : D239382A; date de péremption : 10 mai 2022) Problème : Eli Lilly Canada Inc. rappelle un lot de Glucagon à la suite d'une plainte selon laquelle une fiole de ce lot était sous forme liquide...

à 11:54
Eli Lilly Canada procède au rappel volontaire du lot D239382A de GLUCAGON (Glucagon pour injection, 1 mg par fiole; Solvant pour Glucagon, seringue de 1 mL) pour la vente au détail. Ce rappel est fait à la suite d'un rapport de plainte relative à un...

à 10:05
L'Accélérateur de l'entrepreneuriat féminin (Women's Entrepreneurship Accelerator, WEA), une initiative stratégique multi-partenariale lancée par cinq agences des Nations Unies et Mary Kay Inc., célèbre aujourd'hui son deuxième anniversaire en...

à 07:30
Amazon Web Services (AWS), une société Amazon.com, Inc. , a annoncé aujourd'hui l'ouverture d'une région infrastructurelle à Aotearoa, en Nouvelle-Zélande, en 2024. La nouvelle Région AWS Asie-Pacifique (Auckland) sera composée de trois Zones de...

à 07:30
À la suite d'informations reçues relativement à de fausses applications liées au passeport vaccinal du Québec, le ministère de la Santé et des Services sociaux (MSSS) tient à lancer un appel à la vigilance. Selon les informations reçues, des...

24 sep 2021
Unisoya (1986) Inc. procède au rappel de tofu biologique - fines herbes de marque Unisoya parce que ce produit pourrait être contaminé par la bactérie Listeria monocytogenes. Le produit visé décrit ci-dessous ne doit pas être consommé. Le produit...



Communiqué envoyé le 19 juillet 2021 à 11:00 et diffusé par :