Le Lézard
Classé dans : Les affaires, Santé
Sujets : Personnes âgées, DEI

Situation préoccupante des résidences pour aînés en Outaouais


Le rythme des fermetures de RPA s'accélère : il faut agir maintenant pour renverser la vapeur!

MONTRÉAL, le 28 juin 2021 /CNW Telbec/ - Le Regroupement québécois des résidences pour aînés (RQRA) tire sur la sonnette d'alarme une autre fois. En effet, depuis les six derniers mois, soit depuis décembre 2020, on déplore la fermeture de 62 résidences pour aînés (RPA) à l'échelle de la province. Ces 62 résidences représentent 940 unités. Ce sont surtout les plus petites résidences qui ont fermé leurs portes. En effet, 61 % (des 62 RPA) d'entre elles avaient 9 unités et moins, 34 % avaient entre 10 et 49 unités et 5 % avaient entre 50 et 99 unités.

« C'est tout un pan du secteur des résidences privées pour aînés qui est en voie de disparaître. Faute de pouvoir trouver à se reloger dans leur communauté en raison de la fermeture de leur résidence, des aînés seront contraints de s'exiler vers les grands centres, des propriétaires se verront obligés d'abandonner leur entreprise et des employés perdront leur emploi », s'est alarmé Yves Desjardins, président-directeur général du Regroupement québécois des résidences pour aînés (RQRA).

Situation qui empire dans l'Outaouais
Dans la région de l'Outaouais, la situation est particulièrement préoccupante. Au cours des six derniers mois, ce sont cinq RPA qui ont fermé leurs portes. Et si l'on regarde un peu plus loin, la région a vu disparaître 18 résidences pour aînés au cours des deux dernières années. Bien que quelques nouvelles résidences aient vu le jour, il n'en demeure pas moins que la perte est immense, principalement les petites localités rurales, où les aînés sont « chez eux ». « Il faut agir de façon rapide pour que cessent les fermetures! Si rien n'est entrepris à court terme, les conséquences risquent d'être catastrophiques pour le système de santé québécois, car il ne pourra à lui seul s'acquitter de la grande responsabilité de prendre soin des aînés du Québec », a rappelé Yves Desjardins.

« Au-delà des chiffres froids que représente chaque RPA qui doit fermer ses portes, ce sont les conséquences humaines qu'il convient de regarder attentivement. En effet, pour les 18 RPA qui ont fermé en Outaouais, ce sont 140 aînés qui se trouvent forcés de quitter leur domicile, qui perdent leurs repères et l'environnement qui leur est familier pour être relocalisés. Or, on sait l'impact majeur que peuvent avoir ces changements brusques sur la santé physique et psychologique de nos aînés. Fermer une RPA revient trop souvent à déraciner des personnes de la région dans laquelle ils ont souvent grandi et toujours vécu », a lancé, comme cri d'alarme, M. Alain Faubert, propriétaire de la résidence Maison Angélique.

Des solutions existent!
Depuis quelques années, le RQRA fait valoir des pistes de solution auprès des instances gouvernementales. La bonification du crédit d'impôt pour le maintien à domicile, l'allègement du fardeau réglementaire auquel sont soumises les RPA et l'application d'une méthode de fixation des loyers tenant mieux compte de la réalité des résidences pour aînés offriraient une voie pour sortir de cette impasse et permettraient de pérenniser un modèle d'habitation chaleureux, accueillant et sécuritaire pour les 140 000 aînés qui ont choisi de s'y épanouir.

À propos du Regroupement québécois de résidences pour aînés
Le Regroupement québécois des résidences pour aînés (RQRA) est un organisme à but non lucratif qui regroupe des résidences privées pour aînés. Il rassemble 800 membres, gestionnaires et propriétaires de résidences, à la tête de près de 100 000 unités locatives dans tout le Québec. Ses membres offrent un milieu de vie de qualité aux aînés autonomes ainsi que des services d'assistance et des soins à ceux qui sont en perte d'autonomie.

Source
RQRA
www.rqra.qc.ca

SOURCE Regroupement québécois des résidences pour aînés


Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

à 13:00
Une compilation des résultats de trois sondages (2018, 2020 et 2021) et de récentes données publiques effectuée par le Pôle d'expertise et de recherche en santé et bien-être des hommes (PERBESH) démontre que les hommes et les pères québécois...

à 12:00
Le gouvernement du Yukon, en partenariat avec Bell Cause pour la cause et Northwestel, a annoncé aujourd'hui un soutien significatif pour la santé mentale des enfants, des jeunes et des adultes du territoire sous...

à 11:21
Face à la vague croissante de réglementations, anch.AI a lancé la première plateforme de gouvernance éthique de l'IA intégrée horizontalement, un guichet unique qui permet aux entreprises d'accélérer l'adoption d'une IA responsable au sein de leur...

à 11:00
Les plus récentes données sur l'évolution de la COVID-19, pour les dernières 24 heures, au Québec, font état de : 4 150 nouveaux cas, pour un total de 845 564 personnes infectées*;73 nouveaux décès, pour un total de 13 009 décès;3 270...

à 10:15
Laser Médical Canada, de Laval, au Québec, a plaidé coupable à des accusations de vente et de publicité illégales d'instruments médicaux non homologués, de présentation de fausses déclarations aux inspecteurs de Santé Canada et de modification de...

à 10:11
Si la Covid-19 a causé directement plus de 32 000 décès au Canada, elle a également eu des effets pour toutes les personnes qui ont perdu un proche depuis mars 2020. En considérant les différentes restrictions sociosanitaires : comment accompagner un...



Communiqué envoyé le 28 juin 2021 à 13:39 et diffusé par :